Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Magasin de commerce dit Magasin Vaxelaire et Pignot

Dossier IA54000073 réalisé en 1992
Appellations dit Magasin Vaxelaire et Pignot
Dénominations magasin de commerce
Aire d'étude et canton Nancy et périurbain
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 53 à 57 rue Saint-Dizier , 3, 7 à 9 rue de la Faïencerie
Cadastre : 1972 BE 201 A 204

Magasin construit en 1886 pour François Vaxelaire et Léon Pinot, le premier de nationalité belge et originaire de Wissembach (88), créateur d'un ensemble de grands magasins en Belgique et en France, le second est marchand de confection et originaire de Longwy (54). Charles André (1841, 1928), architecte et ancien entrepreneur, est chargé des travaux. De 1893 à 1897 les commanditaires acquièrent plusieurs immeubles contigus rue Saint-Dizier et rue de la Faïencerie prenant en tenaille le magasin Gallé situé en angle de rue. En 1896, le premier immeuble de trois travées est augmenté de six travées identiques par le même architecte (dates et attributions par sources et travaux historiques).

En janvier et février 1913, Lucien Weissenburger (1860, 1929), architecte à Nancy, dresse les plans de nouveaux magasins, au mois de septembre les travaux sont achevés (date et attribution par source). Bernanose entrepreneur de maçonnerie de Nancy exécute le gros-œuvre. La devanture en acajou est exécutée par Garnier. L'entreprise nancéienne Majorelle réalise la marquise en fer forgé et fournit les luminaires. L'entreprise Cayotte frères de Nancy réalise les travaux de plâtrerie. Le peintre nancéien Paul Martignon exécute la décoration peinte (date et attribution par travaux historiques). Les travaux menés par Lucien Weissenburger respectent pour partie la structure métallique des deux premières campagnes.

En 1936, Raphaël Oudeville (1896, 1949), architecte à Nancy, réalise un projet de transformation du magasin. En 1939, il transforme les vitrines.

En 1948, les architectes parisiens R.Boileau et J.H. Labourdette réalisent des travaux pour le compte du Bon Marché de Paris, la structure métallique des deux premiers niveaux est totalement masquée, l'ensemble des trémies est bouché et l'escalier du second étage est détruit.

En 1980, la structure métallique du dernier étage est masquée et la grande verrière est occultée.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1886, daté par source, daté par travaux historiques
1896, daté par source
1906, daté par source
1913, daté par source
Auteur(s) Auteur : André Charles, architecte départemental, attribution par source
Auteur : Weissenburger Lucien,
Lucien Weissenburger (1860 - 1929)

architecte nancéien (Nancy, 1860-1929), actif à Nancy et à Lunéville.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Bernanose, entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Garnier, fabricant, attribution par source
Auteur : Martignon Paul,
Paul Martignon (1870 - ?)

Paul Martignon est né le 25 janvier 1870 à Rozérieulles, il fut élève de Larcher et avait un atelier au 39, rue Jeanne d’Arc à Nancy, partagé avec Henri Maclot (4e vol, 6e section p 634). Il épouse le 5 septembre 1896 Marie-Emilie Labrosse née le 20 mai 1977 à Frouard. En juillet 1894, il expose avec Maclot à la salle Poirel à Nancy : 7 projets de plafonds avec décors de fleurs, de colonnettes, de motifs géométriques, d’arabesque et deux tableaux (le soir, vase de fleurs). Il a exposé à Nancy au salon annuel de 1896 à 1907 avec des peintures de fleurs ou de fruits, quelques panoramas de Nancy et une vue de la Moselle à Dieulouard. En 1905, lors de la 41e exposition, le catalogue signale les œuvres suivantes : Roses et capucines, roses et fruits, au jardin. Henri Maclot et Paul Martignon ont aussi fait les décors suivants :

- Nancy, 4 rue Isabey (1897-1899)

- Nancy, rue de la Ravinelle, maison de Mr George (architecte : Genay) : panneau d’ornementation pour le vestibule (Lorraine artiste 1er octobre 1900),

- Nancy, maison Kron, rue des Bégonias : vestibule

- Nancy, maison de M. Grollon, rue des Bégonias : cheminée de la salle à manger exécutée par l’architecte Bourgon (Lorraine artiste 1 octobre 1900 p. 88)

- Saint-Dié, maison de Camille Steib (architecte : Schuler, Lorraine artiste 1er avril 1900)

- Nancy, chapelle néo-renaissance de l’hospice Saint-Julien (fresque de l’apothéose de Saint-Julien, 1900)

- Nancy, hôtel d’Angleterre: panneau décoratif représentant l’hiver pour la grande salle (Lorraine artiste 15 septembre 1900 p. 74)

- Nancy, casino des familles, 7 rue Saint-Julien (1902), (décor disparu)

- Nancy, café de l’Opéra place Stanislas : plafond (Lorraine artiste 15 mars 1902 p. 88-89)

- Nancy, magasin Vaxelaire et Pignot, 53-57 rue Saint-Dizier (détruit)

- Verdun, hôtel moderne (Lorraine artiste 1er octobre 1903) : plafond

- Lunéville, 91 rue de Villers (1904)

- Longwy, 50 rue de la Chiers à Longwy (1910)

- Nancy, décor de façade rue Jeanne d'Arc (partiellement détruit)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par source
Auteur : Cayotte, fabricant, attribution par source
Auteur : Majorelle Louis,
Louis Majorelle (1859 - 1926)

L'entreprise Majorelle trouve son origine en 1858 avec Auguste Majorelle. Louis Majorelle en reprend les rennes à la mort de son père en 1879. Sa production éclectique et bientôt Art nouveau est distinguée lors des expositions universelles parisiennes de 1889 et 1900. En 1901, il devient l'un des vice-présidents de l'École de Nancy (association loi 1901). En 1913, l'entreprise fait construire une succursale par l'architecte Henri Sauvage à Paris. Le magasin nancéien bombardé pendant la Première Guerre mondiale est reconstruit en 1921. Jules Majorelle prend la succession de son frère à la mort de celui-ci en 1926. Alfred Levy assure la direction artistique de l'entreprise qui s'oriente résolument vers la mode Art déco. Les ateliers participent à l'équipement du paquebot Normandie au milieu des années 1930. ils disparaissent au début des années 1950.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ferronnier, attribution par source
Auteur : Oudeville Raphaël,
Raphaël Oudeville (1896 - 1949)

Architecte nancéien, auteur de l'ensemble BBM dit la cité Senn à Villers-les-Nancy (1929-1931) et d'édifices de style art Déco à Nancy : hôtel Foch (1933), immeuble 67 avenue Foch (1928), immeuble 24 avenue Boffrand (1932)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Les fondations en béton armé du magasin précédant ont probablement été conservées. La structure métallique a permis une élévation tout en transparence. Les niveaux supérieurs sont en pierre de taille mais il s'agit en fait d'un placage. L'escalier symétrique du rez-de-chaussée est un escalier a une première volée et deuxième volée en fer à cheval ; le second escalier côté rue en fer à cheval se développe à partir du premier étage.

Murs acier
fonte
calcaire pierre de taille
calcaire moyen appareil
Toit ardoise, verre en couverture
Étages sous-sol, 3 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures verrière
toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier symétrique, en charpente
escalier dans-oeuvre : escalier en fer-à-cheval, en charpente
Autres organes de circulations ascenseur
Techniques sculpture
vitrail
Représentations ornement animal ornement végétal ornement géométrique monogramme
Précision représentations

sujet : lion, support : tympan des frontons couronnant les travées latérales ; sujet : chardons, support : tympan ; sujet : roses, support : chapiteaux et cartouches des supports portant la grande verrière ; sujet : ornement géométrique, support : vitrail de la grande verrière ; monogramme V et P des commanditaires Vaxelaire et Pignot et devise : ma loyauté fait ma force, support : tympan des frontons couronnant les travées latérales

A_GESTION

GESTION {publication MCC=versé 1998/07/21}{import cindoc=0205}

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • ROUSSEL Francis, Nancy, architecture 1900, Nancy, éd. Serpenoise, 1992

    T.3, p. 46-47 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Roussel Francis