Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison de Médecin dite Maison du Docteur Spillmann

Dossier IA54000078 réalisé en 1992
Genre de médecin
Appellations dite Maison du Docteur Spilmann
Parties constituantes non étudiées jardin, cour
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Nancy et périurbain
Adresse Commune : Nancy
Adresse : 14 rue Saint-Léon
Cadastre : 1972 CD 288

Maison construite de 1907 à 1908 pour le docteur Paul-Louis Spilmann par l'architecte nancéien Lucien Weissenburger (1860-1925) qui dresse les plans en décembre 1906, date et attribution par source. Le gros-œuvre est exécuté par l'entreprise de maçonnerie Bernanose.

En 1930, Jean Bourgon (1895-1959), architecte à Nancy, construit un jardin d'hiver dont les menuiseries métalliques sont confiées aux ateliers Prouvé, dates et attributions par source et travaux historiques.

En 1979, l'immeuble est transformé et occupé par la société Électricité de France qui en restaure les façades : des trois terrasses primitives seule subsiste celle couvrant le bow-window sur la rue Saint-Léon.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Secondaire : 2e quart 20e siècle , daté par travaux historiques
Dates 1906, daté par source, daté par travaux historiques
1930, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Weissenburger Lucien,
Lucien Weissenburger (1860 - 1929)

architecte nancéien (Nancy, 1860-1929), actif à Nancy et à Lunéville.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source, attribution par travaux historiques
Auteur : Bourgon Jean, architecte, attribution par source, attribution par travaux historiques
Auteur : Bernanose, entrepreneur de maçonnerie, attribution par travaux historiques

L'immeuble était composé à l'origine de quatre corps de bâtiments et la distribution intérieure était organisée autour d'une antichambre centrale. Les espaces dédiés à l'activité professionnelle du docteur Spilmann (salles d'attente et de consultation) s'ouvraient directement sur la rue Saint-Léon.

Les murs extérieurs sont en maçonnerie traditionnelle mais les planchers sont en structure métallique. Le parti pris est assez classique et l'influence de l'Art nouveau se fait sentir dans le dessin des lucarnes et le décor qui s'inspire uniquement de la pomme de pin déclinée en sculpture et en ferronnerie.

Murs calcaire moellon enduit
fer
Toit ardoise, zinc en couverture
Étages sous-sol, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures terrasse
toit à longs pans brisés
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
États conservations restauré
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations ornement végétal, pomme de pin
Précision représentations

sujet : pommes de pin, support : ferronnerie, piles du mur de clôture, lucarnes, frise sous la corniche

A_GESTION

GESTION {publication MCC=versé 1998/07/21}{import cindoc=0205}

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit au titre immeuble partiellement, 1981/05/11
Précisions sur la protection

façades sur rues ; toitures sur rues ; mur de clôture avec sa grille

Références documentaires

Bibliographie
  • ROUSSEL Francis, Nancy, architecture 1900, Nancy, éd. Serpenoise, 1992

    T.3, p. 54-55 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Roussel Francis