Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

moulin à blé, puis minoterie Aubry, scierie

Dossier IA54000108 réalisé en 1997

Fiche

Appellations dite Grands Moulins Aubry
Parties constituantes non étudiées canal, atelier de fabrication, logement d'ouvriers, logement patronal, jardin, enclos, silo
Dénominations moulin à blé, scierie, minoterie
Aire d'étude et canton Toul - Toul-Sud
Hydrographies une dérivation du canal de l'Est
Adresse Commune : Toul
Adresse : R.D. 400
Cadastre : 1817 G4 902 A 905 ; 1986 AS 17, 29, 34, 36, 38 A 40

Moulin fondé en 1080. Détruit une première fois en 1425 lors du siège de la ville par les Français, reconstruit dans le 2e quart 15e siècle. Appartenait à l'évêque de Toul avant 1790. Réglementé pour la première fois le 25 février 1818. Reconstruction partielle en 1835 par l'entrepreneur Dollot. Adjonction, à une date inconnue, d'une scierie qui était en service en 1864. Incendié en 1870, passe aux mains de la famille Gigleux qui le reconstruit dans le courant du 3e quart 19e siècle, puis le transforme en minoterie avant 1892. Le canal de dérivation et l'ouvrage de tête d'eau sont reconstruits en 1874. L'établissement est acquis en 1904 par Lucien Aubry (né en 1879), originaire de Vassincourt (55) qui procède rapidement à une reconstruction partielle (?) des bâtiments et modernise le matériel d'exploitation en 1910 ; ces travaux, de grande ampleur, sont réalisés en association (?) avec son beau-père, Henry Scheidhauer (1865-1909), industriel (?) à Nancy. Construction d'un atelier de fabrication supplémentaire en 1912 par l'entrepreneur Félix Plassat (attribution par source). Le logement patronal aurait été construit dans les premières années du 1er quart 20e siècle (avant 1909) par l'architecte nancéien Désiré Bourgon. Silo à grain, de 10.000 quintaux, édifié avant 1943 par les Ets. Demay Frères, de Reims (51). Les travaux de canalisation de la Moselle ont entraîne le comblement du canal de dérivation en 1977. Les machines de production ont été totalement remplacées dans les derniers mois de l'année 1997. En 1892, 2 turbines Girard (25 et 42 CV) entraînaient 7 paires de cylindres pour le broyage double et 12 paires de cylindres convertisseurs à gruau. Longtemps exploitée par des membres de la famille Aubry, la minoterie a été acquise, vers 2005 par les "Grands Moulins de Strasbourg" ; elle constitue avec les Grands Moulins de Nancy (étudiés) les 2 dernières minoteries encore exploitées dans le département de Meurthe-et-Moselle.

Période(s) Principale : 4e quart 11e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 15e siècle , (détruit)
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle , daté par source
Dates 1080, daté par travaux historiques, daté par source
1835, daté par source
1874, daté par source
1910, daté par tradition orale
1912, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bourgon Charles-Désiré,
Charles-Désiré Bourgon (1855 - 1915)

Architecte


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par tradition orale, attribution par source
Auteur : Plassat Félix,
Félix Plassat (1876 - 1967)

fils de Sylvain (1849-1907), entrepreneur T.P. peut-être originaire de la Creuse, beau-frère de l'entrepreneur Eugène Pierron ; résidence en 1909 : avenue Clémenceau à Toul ; nombreuses réalisation particulières à Toul, en lien l'architecte Lucien lévy (1879 - ?) ; adjudicataire de nombreux travaux militaires


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Dollot,
Dollot

peut-être Jules (1812-1885)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Ciment Armé Demay Frères
Ciment Armé Demay Frères

L'entreprise « Ciment Armé Demay Frères » est fondée en 1900, mais son activité débute peut-être en 1892.

René Demay (1880-1963 paris) est associé à ses deux frères aînés pour fondée cette S.A. au capital de 5 000 000 francs. Elle est spécialisé dans les constructions industrielles en ciment armé avec un système d'armatures de section rectangulaire particulier : usines, moulins, filatures, Brasseries, Réservoirs, cuves verrées…

Siège social et direction : 30 rue Payen à Reims,

Agence principale : 8 rue de la Fidelité à Paris,

Agences à Belfort, Nevers, Nancy, Mantes-la-Ville, Saint-Dié, Amiens et Troyes.

Les 3 frères Demay sont parmi les fondateurs de la chambre syndicale des constructeurs en ciment arme en 1903.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Canal : comblé ; 2 ateliers de fabrication : 3 étages carrés, croupe, lanterneau en tuile mécanique ; silo : murs en béton armé (?), terrasse en béton ; logement d'ouvriers : moellon sans chaîne en pierre de taille, croupe ; logement patronal : toit à longs pans brisés, croupe en zinc et ardoise, flèche carrée en ardoise.

Murs brique silico-calcaire
calcaire moellon enduit
calcaire moellon sans chaîne en pierre de taille enduit
béton béton armé
Toit tuile mécanique, ardoise, zinc en couverture, béton en couverture
Étages 3 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans brisés
flèche carrée
croupe
lanterneau
terrasse
Énergies énergie hydraulique
énergie électrique
produite sur place
achetée

<import cindoc>nat2</import cindoc><lot>0047-3</lot><publication MCC>versé 1999/10/26</publication MCC><publication OpenDataOpenData 2015 ; GeoCatalogue ; OpenData2016 non modifiés</publication OpenData><SELECTION>attente MBB</SELECTION>

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Périodiques
  • Revue mensuelle, 19, rue de Prony, Paris, 17ème. Directeur : Georges Massé.

    3e année, no. 5-6, mai-juin 1943 [encart publicitaire Ets. Demay Frères, Reims].
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Thiébaut Pascal
Pascal Thiébaut

Chercheur à l'Inventaire général du Patrimoine culturel à Nancy


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.