Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

moulin puis ferme n°11 de la commune de Domrémy-la-Pucelle

Dossier IA88030788 réalisé en 2015

Fiche

Parties constituantes non étudiées canal
Dénominations moulin, ferme
Aire d'étude et canton Domrémy-la-Pucelle - Coussey
Adresse Commune : Domrémy-la-Pucelle

L’ensemble remonte au 18e siècle où il est alors composé d’un moulin (présent sur la carte des frères Naudin, 1728-1739) appartenant pour moitié au roi et pour moitié au Commandeur de Robécourt (Vosges), une huilerie (parcelle n°389) et un foulon (parcelle n°388). Ils furent intégrés à l'exploitation lors des transformations du 19e siècle (avant le cadastre de 1824 ?) et transformés en hangar. Jusqu’en 1892-1895, l’exploitation est propriété de la famille Viardin, elle est agrandie après 1914 avec la transformation du moulin (parcelle n°390) en dépendance agricole.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

La ferme est implantée parallèlement à la rue et est composée de trois corps de bâtiment, dont l'ancien moulin du village. Le canal d'amenée subsiste et prend son eau dans le cours de la Meuse.

Le corps principal de la ferme est de plan rectangulaire et est construit en moellon enduit. Le chaînage d'angle est en pierre de taille. Le bâtiment est constitué de trois travées de plan. Les linteaux des ouvertures, de forme droite, à feuillures, sont en pierre. La grange possède deux porte charretière, à linteau en bois droit. L'une donne sur la cour tandis que l'autre sur la rue. La porte charretière donnant sur la cour présente une porte piétonne dans le vantail droit et des ouvertures en forme de losange dans les vantaux. La façade du bâtiment sur la rue a été très remanié et est quasiment aveugle. Une fontaine est en remploi sur la façade latérale.

Le logis surélevé est composé de deux niveaux. Le rez-de-chaussée comporte quatre pièces. L'accès au logis s'effectue par la cour, sur l'arrière du bâtiment. Le système découlement de l'eau est encore présent sur la façade, sous la baie de la cuisine et marque ainsi l'emplacement de la pierre à eau. Dans la cuisine présence d'une cheminée.

Le bâtiment secondaire, de plan rectangulaire, est construit en moellon enduit. Le toit à long pan, à croupe droite, est couvert de tuile mécanique. Une lucarne en bois éclaire la grange. La porte charretière a un linteau droit en bois et présente une porte piétonne dans le vantail droit. Les linteaux des baies sont en pierre de forme droite à feuillure et segmentaire délardée. Les portes piétonnes présentent sur la façade antérieure ont été transformées en baie (linteau droit). Le bâtiment est relié par une passerelle au troisième bâtiment de l'exploitation.

Murs calcaire moellon enduit
béton parpaing de béton
Toit tuile mécanique, tuile creuse
Plans plan rectangulaire régulier
Étages rez-de-chaussée surélevé, 1 étage carré
Couvertures toit à deux pans
toit à longs pans croupe
États conservations état moyen

repérage architecture rurale

implantation parallèle
mitoyenne oui
flint droit
mlint pierre
flintchar droit
mlintchar bois
porte piétonne oui
charri non
Travée 3
Fonction travée logis, grange, étable
Double logis non
Flamande non
Observations grange dans bâtiment annexe, elle permet d'accéder au moulin qui se situe à l'arrière de la ferme. Cour à l'arrière de la ferme. Porte piétonne sur façade postérieure, surélevée. Deux portes charretières. La porte donnant accès à la voirie a été transformée (réduite), mais le linteau en bois est toujours à sa place d'origine. Façade antérieure dénaturée Logis sur façade latérale, accès par la cour.
Baies particulière petite baie cintrée sur façade postérieure
Pierre de fondation non
Mobilier banc en pierre le long de la façade antérieure. ancienne fontaine en remploi sur façade latérale
Annexes oui : moulin (derrière grange)
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Grand-Est - Inventaire général ; (c) Conseil départemental des Vosges - TAUREAU Nadège