Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Maurice

Ostensoir et lunule

Dossier IM54300910 réalisé en 2014
Dénominations ostensoir, lunule
Aire d'étude et canton Meurthe-et-Moselle - Bayon
Adresse Commune : Borville
Adresse : rue de l'Église
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ensemble ostensoir et lunule, réalisé entre 1819 et 1838 par François-Antoine Laroche, orfèvre strasbourgeois.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle
Lieu d'exécution Commune : Strasbourg
Auteur(s) Auteur : Laroche François-Antoine,
François-Antoine Laroche (1777 - 1849)

Issu d'une famille de fondeurs qui se prévaut sur Strasbourg, de remonter à 1782, François-Antoine Laroche est orfèvre, fabricant et marchand d'objets religieux. Cet orfèvre possède deux poinçons qu'il insculpe sur les pièces.

deux poinçons de maître : les initiales A.L. dans un rectangle, une ancre dans un losange vertical


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre

Le pied et la tige sont en bronze argenté, la gloire et la croix en bronze doré ; la couronne fixée sur la gloire est en argent. Le médaillon, vissé sur le pied, est doré. Les décors sont gravés, poinçonnés et tracés à la molette. Au revers de la gloire est soudé un compartiment destiné à recevoir le montant d'une croix sommitale. La lunule, en argent doré, possède des verres plats.

Catégories orfèvrerie
Matériaux bronze, en plusieurs éléments, fondu, moulé, gravé, décor poinçonné, décor à la molette, doré, argenté
cuivre, en plusieurs éléments, fondu, moulé, doré
argent, en plusieurs éléments, fondu, moulé, estampage, gravé, décor à la molette, décor poinçonné, doré
verre
Mesures h : 66.5 cm
l : 29.0 cm
l : 19.2 cm
la : 13.0 cm
l : 3.0 cm
d : 7.0 cm
Iconographies La Croix
blé
Agneau mystique
pampre
laurier
fleur
ruban
feuille d'eau
Triangle trinitaire
Précision représentations

Le pied rectangulaire de l'ostensoir repose sur quatre pattes de fauve, un tore de laurier occupe le registre inférieur, il est surmonté de l'Agneau mystique sur le livre aux sept sceaux (face principale), d'une fleur sur tige (revers) et d'un végétal sur tige, stylisé (faces latérale). Une palme s'étire le long de chaque arête du pied. Sur la tige, deux volutes enserrent un pampre d'où tombe un bouquet noué d'une ruban. Épis de blé et pampre assurent la transition vers la gloire aux rayons, droits, irréguliers, sur lesquels est fixée une couronne où les symboles eucharistiques se mêlent aux nuées. Un triangle de la Trinité, bordé de nuées, constitué d'un triangle de verre bleu où est encastré l’œil, surmonte la couronne, au pied de la croix sommitale. Ladite croix rayonnante, amovible, possède un cabochon de verre rouge à la croisée.

Inscriptions & marques poinçon de maître
grosse garantie départements 1819-1838
Précision inscriptions

poinçon de maître : les initiales A.L. dans un carré et une ancre dans un losange ; poinçons insculpés sur la couronne rapportée sur la gloire

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • Markezana, Yves. "Poinçons d'or, d'argent et de platine de 1275 à nos jours." [Dourdan] : H. Vial, 2005. 239 p., ill.

    p. 94-95 Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : G ORFE
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle ; (c) Région Grand-Est - Inventaire général - Chrétien Anne - Laumon Annette