Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune d'Azoudange

Dossier IA57030250 réalisé en 2015

Fiche

Aires d'études Réchicourt-le-Château
Adresse Commune : Azoudange

La voie antique Tarquimpol-Donon traversait le territoire et recoupait, à Romécourt , la voie Tarquimpol-Sarrebourg. Le village d'Azoudange à une origine médiévale. Les premières mentions datent du 12e siècle. L'abbaye de Vergaville y avait de nombreuses possessions. Azoudange faisait alors partie de la châtellenie de Fribourg. La guerre de Trente ans y a fait de grands ravages. Il ne subsiste qu’une seule maison habitée en 1635, et ce pendant trente-cinq ans. Les censiers de la commune du début du XVIIe siècle prouvent que le village comptait de nombreuses maisons avant le conflit. En 1836, le village compte plus de 500 habitants. Une carrière de plâtre à Azoudange, au lieu-dit la Gissière est citée dès 1618 « à la Gissière où l’on tire le plâtre ». Il existait, au 19e siècle, un moulin à écorce sur le territoire dit « à vapeur à écorce ou à tan ». Le domaine de Boule-Toupet avait aussi un moulin "le moulin de Boule proche d'Azoudange", il est cité dans le terrier de 1696 "sur le moulin de Boule, le sr Paillard par son petit terrier du gagnage d'Azoudange ...un journal sur le moulin de Boule..." (AD54 G92, 1723). Le domaine d'Albin aujourd'hui sur le territoire de Fribourg, faisait partie du territoire d'Azouge au 17e siècle "Déclarations des places et commodités où étaient jadis les moitresses d’Albin. Il est à noter que les moitresses avec leurs granges et commodités étaient bâties du passé sur la paroisse d’Azoudange excepté le pavillon avec son jardinage qui était de la paroisse de Fribourg..."( AD54, H697 1676) (réf. notice Albin)

À Azoudange on vénère sainte Colombe. En témoignent encore aujourd’hui un buste-reliquaire et une fontaine de dévotion sur laquelle est élevée une croix. En 1842, on parle « d’une fontaine de vénération fréquentée par les malades pour guérir de la fièvre ».

Azoudange est un village de la région Grand Est, arrondissement de Sarrebourg-Château-Salin. Il fait partie de la Communauté de Communes de Sarrebourg Moselle Sud depuis le 1er janvier 2019. La commune de Romécourt est rattachée à celle d'Azoudange en 1879. En 2016, la population était de120 habitants. Nombre de résidences principales 41, 4 résidences secondaires et 6 logements vacants, 55% des résidences sont construites avant 1919, 5% entre 1919 et 1945, 8% entre 1946 et 1970. Renseignements statistiques en 1842 : population, 546 catholiques, 9 anabaptistes, totale de la population annexes, hameaux et habitations isolées : 555 plus 54 à Romécourt.

Azoudange est un village-rue qui a connu deux périodes de développement, le noyau initial, autour de l'église avec un habitat composé essentiellement de fermes se développe le long d'une rue, une seconde voie correspondant à la route Paris-Strasbourg le long de laquelle se développe un habitat élégamment composé de fermes, d'un ancien relais de poste et d’anciennes auberges. La commune comprend une école , une mairie, un presbytère, une église paroissiale, un égayoir, des jardins clos, deux anciens domaines ruraux Le Milberg et Boule-Toupet et le château de Romécourt. Il existait deux grandes ferme à cour fermée. Il y avait deux moulin, un à blé (moulin de Boule) et une à tan, un puits à balancier, une caserne de maréchaussée, un relais de poste aux chevaux, une carrière de plâtre.

(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.