Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Richeval.

Dossier IA57030371 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

AD 57 10AL1628

Dommages de guerre de Haie-des-Allemands, noms des ayants droit en 1871, 19 personnes.

Fontaine, travaux effectués par Georges Jean Baptiste maître maçon à Richeval en 1879. Fourniture de 105 m de tuyaux en grès, frais de transport des cors depuis la gare de Deutsch Avricourt, fourniture de pierres de taille pour la tête de fontaine, grenouillère et porte en fer. Remplacement des cors en chêne par des cors en grès.

Richeval, construction d’un nouveau pont sur le ruisseau de Richeval à la place de la traverse de la route de Richeval à Taconville 1893. 9 journées de maçon.

Aires d'études Réchicourt-le-Château
Adresse Commune : Richeval

Village qui faisait partie de la baronnie de Saint-Georges et appartenait donc au r=temporel des évêques de Metz. A Richeval vestige d’une voie et habitat romain. Le village s'est développé au 18 et 19 siècle, une des activités était "le colportage des produits des manufactures voisines" notamment dans le hameau de la Haie-des-Allemands qui comptait encore 61 habitants en 1836, avait pour activité l’export « des produits des manufactures de fayence dans la Bourgogne et dans les provinces les plus reculées de France. » (E. Grosse). Il y avait deux fermes isolées sur le ban Raptin (moulin) et la Carpe, "arrivez à Malanrup, dit la Carpe c'est une petite auberge située à droite de la route, de laquelle on remarque la rapidité des coteaux qui sont considérables (...) Arrivez à Richeval étant en bas de la côte, on passe devant une ferme et une fontaine à droite, avec une croix entre les deux. Après la ferme, on passe sur un pont où coule un petit ruisseau appelé Richeval ; sa source est à un étang qui est au-dessus des fermes de grande et de petite Voile. 50 pas après le pont, on tourne à droite et ensuite à gauche, en passant à l'extrémité de ce hameau ; il y a une maison à droite, après laquelle il y a un chemin qui conduit au bois de Blamont. Quittant la poste, on monte une côte rapide, et ensuite on se trouve au bout des clos et des jardins de Richeval à droite, après lesquels on tourne fort du même coté en laissant un chemin et un clos."(réf.documentaire Louis Denis, le Conducteur...).

Aujourd'hui petite commune rurale de 130 habitants, il ne reste que deux bâtiments à la Haie des Allemands.

La commune de Richeval est située dans le département de la Moselle en région Lorraine, elle appartient à l'arrondissement de Sarrebourg et au canton historique de Réchicourt-le-Château, elle fait partie de la communauté de commune Sarrebourg-Moelle-Sud.Cette commune est traversée par l'ancienne route de Sarrebourg à Blâmont. L'altitude moyenne de Richeval est de 310 mètres environ. Sa superficie est de 4.92 km². Le ruisseau de l'étang de Hattigny traverse le village dans sa partie basse Richeval n'a pas d'église paroissiale ni de cimetière, la paroisse est une succursale d'Ibigny. Le hameau La Haie des Allemands est sur le territoire communal de Richeval, il constitue une clairière dans le bois communal de Blâmont. L'habitat se développe le long de deux rues perpendiculaires avec une habitat composé de fermes et de maison de manouvriers mitoyennes à l'origine.

La population de Richeval était de 307 individus pour 62 habitations en 1838. En 2019 la population est de 136 pour 57 logements. Ces logements se composent de 50 résidences principales, 4 résidences secondaires ou occasionnels ainsi que 0 logements vacants (sources INSEE).

Le patrimoine de la commune de Richeval est composé de maisons et de fermes, d'une mairie, de deux fontaines et de croix de chemin, une ferme au lieu-dit la Carpe et deux fermes, une maison de manouvrier et une fontaine à la Haie des Allemands.

Références documentaires

Bibliographie
  • Aux sources de la Seille et de la Sarre / ill. Pierre Chenu, réd. Jean Barthelémy. - Châlon-sur-Saône : P. Chenu, 1973. - 54 p. : ill. ; 23 cm.

    Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : D57
  • Lepage Henri, Les communes de la Meurthe : journal historique des villes, bourgs, villages, hameaux et censes de ce département, Nancy 1978, réimpression de l'édition de 1853

    Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
  • Le Conducteur français contenant les routes desservies par les nouvelles diligences, messageries & autres voitures publiques ; avec un détail historique & topographique des endroits où elles passent, même de ceux qu'ont peut apercevoir ; des notes curieuses sur les chaînes des montagnes qu'on rencontre. enrichi de cartes topographiques, dont les routes sont distinguées par une couleur ; dressées & dessinées sur les lieux par L. Denis,. Edition Paris : Sorin, 1778 six parties en 1 vol. ; in-8

    Bibliothèque municipale, Nancy
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.