Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

présentation de la commune de Saint-Georges.

Dossier IA57030364 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

AD 57, 10AL1658

1878, Adjudication des travaux pour l’exécution des travaux à construire pour 5 ponts ruraux. Cinq ponts ruraux à construire sur la route impériale. N°1 sur le chemin vicinal. Les travaux seront faits en chaux et sable et solidement.

Presbytère 1874-1910. Mémoire des travaux exécutés et des matériaux fournis pour les réparations faites au presbytère de la commune de Saint-Georges le 25 mai 1875 . 35 m de maçonnerie, avoir posé et fourni 1 ½ m3 de pierre de taille, avoir fourni et posé des dalles en pierre de taille pour une surface de 18m2, avoir fait une maçonnerie en brique sur une surface de 15m2.

Construction d’un aiguayoir et d’un lavoir publics 1877. On a remplacé pour la conduite des eaux d’écoulement de l’egayoir et du lavoir les anciens cors en bois jugés d’un diamètre trop petit par un aqueduc en maçonnerie et en partie par des tuyaux en grès. On a exécté 166,02m2 de pavés autour des fontaines au lieu des 120 prévus. Remplacement des montants du lavoir prévus en bois de sapin par du bois de chêne on a fermé les deux pignons par des planches sapin afin d’éviter les courants d’air. Règlement de la place publique autour de l’aigayoir et du lavoir. Fourniture et pose d’une grille en fer pesant 8 kg avec une tige. Un tuyau en fonte pour mener les eaux de l’aguayoir dans l’aqueduc pesant 28kg. Charpente en chêne et sapin. Pour régler la place publique autour des nouvelles constructions l’entrepreneur a fourni sur les lieux 24 m3 de pierres calcaire, pierre casser et nivellement. Récapitulatif des ouvrages,aiguayoir, lavoir, conduit d’eau, déplacement de la fontaine.

1877 constat des travaux faits d’après les conditions du devis et cahier des charges, entreteneur Buillet Jean demeurant à Aspach. Wilms Charles fabricant de tuyau en grès à Jeanménil a fourni 558m de tuyau. Rendu franco en gare d’Avricourt.

Aires d'études Réchicourt-le-Château
Adresse Commune : Saint-Georges

Saint-Georges appartient au domaine de la seigneurie de Turquestein cité en 1575 (La seigneurie appartint aux sires de Blâmont, d'Haussonville, de Vaudémont). Possession de la famille d’Haussonville au 16e siècle. En 1599, François de Lorraine acquit la seigneurie et en fit une baronnie. Occupée par la France de 1632 à 1661 puis annexée en 1790. En 1871, elle est cédée à l'Empire allemand puis redevient française en 1919. Trace d’une voie romaine au lieu-dit Neuf Étang . Après être passée à gauche de Gondrexange, la voie romaine de Tarquimpol au Donon passait à gauche de Saint-Georges. De nombreuses traces d’occupation antiques sont relevées par la carte archéologique dont plusieurs villae sur le territoire dont la Villa gallo-romaine au nord du lieu-dit La Grande Basse. Il y avait un relais de postes aux chevaux au 18e siècle. En 1717, la bergerie de Saint-Georges peut accueillir un troupeau de trois cent quarante têtes (le baron de Saint-Georges y accueille le troupeau de M. Capelle de Saverne à qui il vend son fourrage, AD 54, H1450). Quelques fermes ont été détruites durant le second conflit mondial. Le village a cependant gardé sa physionomie des 18e et 19e siècles avec la présence des usoirs le long de la Grande rue. Le lavoir et l'égayoir reconstruits en 1877, situés dans cette même rue sont détruits aujourd'hui. En 1793 la population était de 280, 292 en 1800, 491 en 1841, 286 en 1900, 198 en 2017.

Village situé dans le département de la Moselle, il fait partie de la Communauté de commune de Sarrebourg-Moselle-Sud. La commune s'étend sur 8,1 km2 elle est traversée par le ruisseau de Ibigny, du Neuf Etang et de Boule. Il y a plusieurs étangs sur sont territoire : le Neuf Étang, la Petite Frade et la Grande Frade. Le village est traversé par l’ancienne voie Nancy Strasbourg. Saint-Georges se développe le long de cette route Paris-Strasbourg alors qu’un premier noyau autour de l’église paraît plus ancien et moins structuré. Au 18e après la guerre de Trente ans le village essentiellement voué aux activités agricoles se développe avec des fermes. Il existait aussi des auberges et commerces le log de la route. Le long de la Grande rue subsiste encore quelques éléments typiques du 18e siècle. Au 19e siècle, avec la croissance démographique on laisse les parcelles les plus importantes aux grosses fermes au centre, alors que la rue derrière l’église et à l’extrémité du village se construisent les maisons de manouvriers. Architecture ancienne avec les usoirs qui sont restés dans la grande rue. ction. A Saint-Georges, les usoirs assez grands le long de la rue principale, ont conservé des parties dallées parallèles à l’habitation devant toute la maison ou seulement l’exploitation. La commune conserve des éléments de décor composés par des linteaux sculptés. À Saint-Georges, un égayoir est aménagé en 1878. La mairie-école sont construites après 1945 sur les crédits de dommages de guerre, l'école du 19e siècle étant détruite pendant la guerre. Le patrimoine de la commune comprend les fermes et maisons de manouvriers des 18e et 19e siècles, des fermes de la seconde Reconstruction, une maison appelée "château", une mairie-école construite en 1965, une église paroissiale et un presbytère et un cimetière autour de l'église.

Références documentaires

Bibliographie
  • Aux sources de la Seille et de la Sarre / ill. Pierre Chenu, réd. Jean Barthelémy. - Châlon-sur-Saône : P. Chenu, 1973. - 54 p. : ill. ; 23 cm.

    Conseil Régional de Lorraine, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : D57
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.