Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église Paroissiale Saint-Martin de Fribourg et grotte Notre-Dame de Lourdes

Présentation du mobilier de l'église Saint-Martin de Fribourg

Dossier IM57030426 inclus dans Église Paroissiale Saint-Martin de Fribourg et grotte Notre-Dame de Lourdes réalisé en 2016

Fiche

Le mobilier non étudié de l'église de Fribourg se compose, dans la sacristie de : navette en métal doré ,baiser de paix gravé en métal doré (3), tabor néo-gothique en laiton, verroterie, 4 pieds en forme de pattes de lion, une croix d’autel en bois, une boîte à hostie en métal doré, lanterne de processions à bougie, laiton repoussé, motif de croix sur les verres, manche en bois tourné. 147 cm de ht lanterne 39 cm une lampe de procession en laiton et hampe en bois, croix de procession en métal argenté doré, un encensoir en métal argenté, une statue en bois doré de l’immaculée conception 84 cm, nappe damassée à motifs de croix pâtées et grecques, chasuble modèle français soie motif de rose monogramme mariale vierge en prière, chasuble ornement blanc modèle antique avers un ange portant une hostie sur le revers deux anges couronnant le Christ maître du monde. Ajout de verroterie sur la couronne Pas de marque de fabrique, couture main. Année 30, H. 100 cm la 32 cm, voile de calice et étole, ornement bleu ciel 112 cm ht 129 la, chasuble ornement blanc modèle antique avec un ange portant une hostie sur le revers deux anges couronnant le Christ maître du monde, ajout de verroterie sur la couronne, pas de marque de fabrique couture main, année 30, 100 cm de ht 32 l., deux ornement en drap d’or 2e moitié 19e chasuble, corporal et l’étole, une chape or, bannière congrégation des enfants, deux missel, un de 1938 Mama imprimé à Tours, signets et reliure cartonnage, un de 1939 imprimé à Ratisbonne et un Dans le chœur, un grand crucifix en bois derrière le maître-autel, statues en plâtre du Sacré cœur et Jeanne d’Arc (de part et d’autre du maître autel), statue de la Vierge et de saint Joseph, chandeliers pascal en bronze (2) derrière l'autel, une garniture d'autel sur le maître-autel. Dans la nef : côté sud une pierre d'inscription portant une epitaphe entourée d'un encadrement en pierre sculptée (réf. texte inscription texte libre), un chemin de croix de 80 cm de haut dans l’amortissement, une statue de l'Enfant de Prague en plâtre de 86 cm de haut, des statues en plâtre de saint Roch, Vierge, Piéta, saint soldat martyre, saint Joseph, sainte Thérèse (sous la tribune), Christ en croix, sur latéral sud, bois sculpté, 18-19e, chandelier en bois sur les deux autels latéraux (4), chandeliers d’autel en bronze (4), un bénitier en pierre sur colonne lisse, un confessionnal en bois, dans le placard de la tribune, 6 grands chandeliers pied triangulaire motifs ajourés de croix grecques sur la tige, 6 grands chandeliers tiges cannelées en bronze, chandelier à trois branches avec blanches en forme de fleur et grappe de raisin (6), chandeliers avec fleur en porcelaine (rose et dahlia) pied en forme de feuille d’eau (2), chandeliers de style néo-gothique à 5 branches décor de fleur perlée et nœud avec émaux peints, chandeliers à deux fois 4 branches en hauteur ornés de pampre, pied triangulaire (2), une bannière de procession Vierge couronnée dans une mandorle entourée de chute de fleurs colorées, ancien tabernacle en bois peint, un chandelier pied triangulaire patte en forme de dragon, 9 branches fleurs en porcelaine, émaux peints représentant le Sacré cœur sur l'avers et une croix sur le revers, chandeliers à 6 branches horizontales pied forme de feuille d’eau, fleur en porcelaine (2), un faux jeux d'orgue en bois. Dans le grenier : brancard de procession (1) ; Brancard pour cercueil et 4 cierges en bois tourné peint en noir ; 2 croix de procession en laiton. Christ en Croix 18e s dans l’entrée de l’église, ht 120 cm. Dans le clocher trois cloches (réf. documentaire Le patrimoine campanaire de l'arrondissement de Sarrebourg / Martin Rimlinger, Joseph Elmerich, Mario Schmitt.).

Inscription dans le cadre en pierre : CY GISSENT IEAN LALLEMENT ET DAMELLE CATHERINE VALLEROFFE SON EPOUSE IEAN LALLEMENT LEURS FILS EN SON VIVANT CAPNE D'INFANTERIE AV REGIMENT DE MYSSAY POUR LE SERVICE DE S.A.S DE LORRAINE ET DAMELLE CATHERINE LALLEMENT LEURS FILLE ESPOUSE DU SR JEAN DE THUMERY ESCUYER LAQUELLE A DONE 400 FRANCS BAROIS A RENTE POUR DIRE UNE MESSE TOUS LES MOIS A PERPETUITE POUR LE REPOS DE LEURS AMES . Priez Dieu pour leurs âmes.

AD54, 1Q628 inventaire des effets du culte catholique an 2

De suite nous nous sommes transportés au Temple de la maison servant ci devant au culte catholique accompagné des officiers municipaux nous sommes entrés à la sacristie où est la majeure partie des dits meubles et effet laquelle sacristie prenant jour au levant nous avons trouvé une espèce de commode au bois de chêne avec deux battants à fermant à clef posé en avant de la vitre, deux bannières en damas fond blanc garnies de leurs tableau. Dans une armoire mise dans le mur

au septentrion deux bourses dont l’une en soie, une croix de malte en argent huit grand bouquets de roses de soie, quatre boules de bois et un espèce de soleil de bois, un calice avec sa patène, un ciboire, une boite d’onction, trois burettes, six vases un plat en ovale une petite assiette et une tasse le tout en étain. Un bassin de rosette, un bénitier d’airain. Nous nous sommes transportés dans le Temple les deux autels collatéraux faits en bois, nous sommes entrés au chœur le maître autel fait en stuque doré en partie avec la table et les deux degrés en marche pied. Un pupitre, une lanterne, 6 chandeliers de bois blanchis.

Archives de la fabrique de Fribourg.

Inventaire de la fabrique 1849. La garniture du maître-autel consiste en six chandeliers bosselés argentés au feu et surmontés de leurs souches, 2 autres chandeliers avec leurs souches pour les messes basses. Ils ne sont qu’en bois vernissé. La croix au-dessus de l’autel est en bois doré ainsi que le tabernacle. La niche d’exposition est à 4 colonnes en velours cramoisis. Autel en bois marbré, sur le gradin duquel sont 4 vases dorés mais bien détériorés avec 3 garnitures et bouquets factices. Une de ces garnitures est tout à fait passée, elle est en fleur de diverses couleurs ainsi qu’une autre, la troisième est en fleur blanche avec feuilles argentées. Il y a aussi un beau pot à fleur dans le même genre pour placer en avant du tabernacle les jours de fêtes solennelles. Elles appartiennent à Mr le curé. Il y a trois garnitures en laiton dont deux dorées. Ceux de tous les jours ne valent rien, l’autre est en bois en noyer. Sur la table de l’autel se trouve une nappe pliée qui recouvre la pierre d’autel, il y a deux autres nappes qui couvrent les deux côtés de la table de l’autel. Le maître-autel possède en tout 9 nappes plus ou moins bonnes et belles. L’autel Saint Martin patron de la paroisse de Fribourg est aussi en bois marbré. Il y a dans la niche une statue du saint et sur le gradin de l’autel 4 mauvais chandeliers en bois dorés surmontés de leurs souches qui ne valent guère mieux, 4 vases de bois vernissés avec trois christ dont un bosselé argenté au feu et les autres en bois en bois avec christ en cèdre. Il y a pour cet autel 5 nappes. L’autel manque de toute décoration et le jour de fête il n’y a de fleur que celles qu’on veut bien lui donner. L’autel de la sainte Vierge regardant les filles on n’en dit rien ici. Il est passablement orné mais il aurait besoin d’être restauré. L’église de Fribourg possède deux calices, un en vermeil avec coupe et patène doré, l’autre avec coupe et patène en argent et le pied en cuivre argenté. Un ciboire avec la coupe et le couvercle en argent et le pied en cuivre argenté. Un ostensoir en cuivre argenté les rayons et le croissant en argent. Une paire de burette en cristal avec plat au même une autre paire en verre avec plat d’étain. Il y a trois chapes, une noire et deux en velours, trois ornements rouges dont deux médiocres et un en velours cramoisis avec croix et galon, trois vert dont deux bien trois blancs, 2 violets, deux noirs dont un pas encore payé. Il n’y a que trois étoles pastorales les deux blanches appartiennent à la fabrique l’autre a m le curé. Il n’a pas point de meuble à la sacristie juste une commode bien imparfaite où les ornements sont très serrés. De plus il y a deux armoires dans le mur et en mauvais état.

Aire d'étude et canton Réchicourt-le-Château - canton du département 57
Localisation Commune : Fribourg
Adresse : rue Principale

Le mobilier non étudié date des 18e siècle, 19e siècle et 20 e siècle.L'encadrement en pierre du texte épitaphe date du 18e siècle et est très certainement un réemploi. Le Christ en croix mur latéral sud, 18e-19e siècle, orfèvrerie 19e et 20e siècle, les statues en plâtre fin 19e siècle, Christ en croix dans l'entrée de l’église 18e siècle, le buffet d'orgue installé par le menuisier de Mittersheim Killian en 1860 est enlevé en 1914-1918 et les tuyaux en bois sont intégrés au buffet resté en place. Trois cloches neuves sont bénites en 1852. Le chemin de croix est érigé en 1945 c'est un don de Melle Valence sœur de l'ancien curé, il est fabriqué dan ses ateliers de Valentin Jaeg. Les missels, 1938 et 1939. Les missels sont imprimés en 1938 et 1939 respectivement à Tours et Ratisbonne.

Auteur(s) Atelier ou école : Jaeg Valentin
Valentin Jaeg (1902 - 1977)

Atelier d'art, ameublement d'église, pierre, marbre, bois , bronzes, monument, statue. 47 rue du Neufeld Strasbourg. Valentin Jaeg* (1902-1977), sculpteur et menuisier travaille avec son frère Raymond (1895-1976).

Valentin Jaeg (1902-1977) : Sculpteur et artiste peintre (Lixheim 1902,Strasbourg 1977) Après des études secondaires à Sarrebourg, il suivit les cours de sculpture et de peinture à l’école des Arts décoratifs à Strasbourg de 1920 à 1925. Parla suite il travailla avec son frère Raymond(1895-1976) dans l’atelier de leur père àS trasbourg-Neudorf. Il s’occupe de 1941à 1944 de travaux d’orthopédie (jambes et mains appareillées). Il réalise entre autres l’autel de l’église du Saint Sacrement à Metz,la statue du Galz à Trois-Epis et est l’auteur d’une quinzaine de monuments aux morts en Alsace. Avec son frère il exécute des travaux de restauration après 1945 dans de nombreuses églises d’Alsace et de Moselle.François Joseph Fuchs, dans Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne,Strasbourg. t.4, p. 1779.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Références documentaires

Bibliographie
  • Le patrimoine campanaire de l'arrondissement de Sarrebourg / Martin Rimlinger, Joseph Elmerich, Mario Schmitt. - Sarrebourg : Société d'Histoire et d'Archéologie de Lorraine. Section de Sarrebourg, 2004. - 458 p. : ill., plans, cartes ; 30 cm. - (Patrimoine local). Tableau récapitulatif général (avec le nom des fondeurs) par année de fabrication p. 399-406.

    Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy : L MUSI
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Zeller-Belville Catherine
Catherine Zeller-Belville , né(e) Belville (14 07 70 - )
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Bouvet Mireille-Bénédicte
Mireille-Bénédicte Bouvet

Conservateur régional à l'Inventaire général Lorraine depuis 1995, Grand Est depuis 2018


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.