Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

synagogue de Bruyères aujourd'hui musée Henri Mathieu

Dossier IA88032081 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinations musée
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations synagogue
Aire d'étude et canton Région Grand Est
Adresse Commune : Bruyères
Adresse : 3 rue Jean et Simone Lurcat
Cadastre : 2020 AC01 94 anciennement 3 rue de l'hôpital
Précisions

Huit familles juives sont installées à Bruyères soit 19 personnes en 1808. Un ministre-officiant est attesté à partir de 1867. Après 1870, la communauté s’accrut avec l’arrivée de juifs alsaciens et elle compte 82 personnes en 1893-1894. Il fallut trouver un autre lieu de culte d’autant plus que le propriétaire de l’oratoire refusa la reconduction du bail. Une maison située sur une parcelle toute en profondeur, entre la place Stanislas et la rue de l’hôpital fut acquise à cet effet le 17 septembre 1891 pour 17 000 fr, sans recueillir toutefois les autorisations nécessaires (cf. plan 22 sept 1899, Joseph Geismar).

Un premier projet est dessiné par un architecte spinalien, J. Boulay en 1891, il s’agissait alors d’ériger une façade animée par des baies et les tables de la Loi. A l’intérieur était prévu une tribune pour les femmes et une abside pour l’arche sainte. Au centre, se serait élevée la bima selon l’organisation traditionnelle des synagogues. Au fond de la cour était prévu un logement pour le rabbin. Faute de financement, le projet ne put être réalisé. Le décret du 8 juin 1901 reconnut la communauté et la synagogue devint propriété du Consistoire d’Epinal, ce qui clarifia la situation administrative.

En 1902, le projet prit une autre dimension en raison de l’intervention du mécène Daniel Iffla dit Osiris qui écrivit au préfet des Vosges pour s’engager à financer la construction. Boulay fut remplacé par Lucien Hesse, architecte du consistoire de Paris, dont les plans furent approuvés par le conseil départemental des bâtiments civils le 30 mai 1902. L’inauguration eut lieu le 17 septembre 1903.

La communauté faiblissant en nombre, la synagogue fut fermée et se dégrada jusqu’au rachat en 1990 par la commune. Portée par l’association Daniel Osiris, elle est restaurée en 1995 et abrite un musée grâce aux dons d’un collectionneur bruyérois, Henri Mathieu (1913-1994). Les collections y abordent le judaïsme vosgien, le patrimoine de l’ancien hôpital, l’oeuvre de Jean Lurçat originaire de Bruyères et les arts et traditions populaires

Période(s) Secondaire : 4e quart 19e siècle , daté par source
Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Auteur(s) Auteur : Boulay Joseph,
Joseph Boulay (1841 - 1900)

Joseph Boulay est né en 1841 et mort en 1901 à Épinal.

Il est architecte à Épinal (1871-1901), architecte de la ville d'Epinal (1871), expert (construction et conduites d'eau).

Son agence est située rue de la Faïencerie à Epinal (18727, puis 14 rue du Pont (1873-1901).

Il est aussi membre fondateur de la SRAEF (1888)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Hesse Lucien,
Lucien Hesse (1866 - 1929)

architecte du consistoire de Paris


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Personnalité : Iffla Daniel, dit(e) Osiris,
Daniel Iffla , dit(e) Osiris (1825 - 1907)

Né en 1825, Daniel Iffla dit Osiris est issu d’une famille de juifs bordelais, il s’installa à Paris et fit profiter de son mécénat des institutions scientifiques Institut sérothérapique de l'Est dit Fondation Osiris, 1896 …), des monuments (restauration de la Malmaison), des monuments commémoratifs (statue de Jeanne d’Arc à Nancy …), des synagogues : sépharade à Paris (rue Buffault, 1878), Arcachon (1879), Bruyères (1902), Vincennes (1907), Tours (1908), Tunis et Lausanne (1907).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source

Située sur une parcelle étroite, la synagogue s’ouvre directement sur la rue, le fond de la parcelle servant de cour. Construite en pierre de taille, en grès rose, selon un plan rectangulaire, elle offre une façade organisée en trois travées ce qui donne une impression de hauteur. La travée centrale cantonnée de pilastre toscan sur deux niveaux s’achève par un fronton en plein cintre, elle est percée d’une porte pourvue de deux colonnes évocatrices de celles du Temple de Jérusalem. Une importante verrière, sertie dans une huisserie métallique issue de l’architecture industrielle, éclaire largement le volume intérieur. Un discret Magen David orne la rosace axiale. Les deux travées latérales, étroites, sont également percées de baies dont celles du 1er étage sont outrepassées et ornées de linteau d’inspiration art nouveau. L’originalité de son parti la rapproche de la synagogue de Guimard rue Pavée à Paris.

Murs grès pierre de taille
grès moellon
Toit ardoise, tuile
Plans plan rectangulaire régulier
Couvrements
Couvertures toit à longs pans brisés
Techniques vitrail
Représentations étoile de David
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre à signaler
Protections inscrit MH, 1991/07/16
Précisions sur la protection

Ancienne synagogue dans ses dispositions d'origine : inscription par arrêté du 16 juillet 1991

Références documentaires

Documents d'archives
  • D2 Archives nationales de France, Pierrefitte-sur-Seine : F19/11121
  • Contrôle de la préfecture sur l'administration communale

    Archives départementales des Vosges, Épinal : 2 O 82-9
  • Synagogue de Bruyères

    archives du consistoire central, Paris : 5 G 2
Bibliographie
  • JARRASSE, Dominique. "Les synagogues vosgiennes, normes et diversités". Chantiers privés, chantiers publics. Épinal : AD 88, 2007, p. 58-61

  • JARRASSE, Dominique. L'âge d'or des synagogues. Paris : Herscher, 1991, 173 p.

  • [Exposition. Nancy, Musée lorrain. 2009]. Les Juifs et la Lorraine, un millénaire d'histoire partagée : catalogue / dir. Claire Decomps, Eric Moinet. Paris : Somogy. Nancy : Musée lorrain, 2009. 368 p.

    Région Grand Est, Service Régional de l'Inventaire général du Patrimoine Culturel, Nancy
Périodiques
  • [Inauguration de la synagogue] dans L'Univers israélité, 30 octobre 1903

    p. 185 collection particulière
  • [Inauguration de la synagogue] dans Les Archives israélites, 29 octobre 1903, p. 347

    p. 347 collection particulière
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Decomps Claire
Claire Decomps

conservateur en chef du patrimoine, chercheur en Lorraine de 1994 à 2018 puis responsable de la conservation du musée d’art et d’histoire du Judaïsme à Paris.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Bouvet Mireille-Bénédicte
Mireille-Bénédicte Bouvet

Conservateur régional à l'Inventaire général Lorraine depuis 1995, Grand Est depuis 2018


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.