Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

usine métallurgique dite Forge de Semouse puis Société de Pruines, puis scierie

Dossier IA88000320 réalisé en 1986

Fiche

  • Vue d'ensemble du château patronal
    Vue d'ensemble du château patronal
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • bassin de retenue
    • atelier de fabrication
    • lavoir
    • écurie
    • logement d'ouvriers
    • logement patronal
    • chapelle
Appellations dite Forge de Semouse, puis Société de Pruines
Destinations scierie
Parties constituantes non étudiées bassin de retenue, atelier de fabrication, lavoir, écurie, logement d'ouvriers, logement patronal, chapelle
Dénominations usine métallurgique, scierie
Aire d'étude et canton Vosges - Xertigny
Hydrographies la Semouse
Adresse Commune : Xertigny
Lieu-dit : Semouse
Cadastre : 1812 G4 956 à 960 ; 1980 AL 43 à 70

La forge de Semouse fondée en 1697 était destinée à fournir le fer à la tréfilerie de Plombières (IA88000324). En 1785, elle comprend 2 feux d'affinerie, 2 martinets et 2 grosses tenailles, elle appartient à 4 propriétaires différents et devient en 1833 propriété d'André Hildebrand puis de la famille de Pruines. Logements ouvriers construits 2e quart 19e siècle et pour lequel le propriétaire reçut un prix à l' Exposition universelle de 1867 dans la section oeuvres sociales. Ateliers reconstruits, écurie, lavoir et logements ouvriers construits milieu 19e siècle. Logement patronal (d'inspiration Renaissance) construit pour Victor de Pruines en 1885, chapelle (néo-romane) construite en 1895 datée par tradition orale ; la forge cesse de fonctionner en 1947 puis devient scierie en 1953. La toiture des ateliers de fabrication est exhaussée milieu 20e siècle. L'usine est actuellement désaffectée.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : milieu 20e siècle
Dates 1697, daté par travaux historiques
1885, daté par source
1895, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Ateliers de fabrication : toits à longs pans et en pavillon couverts de tuiles mécaniques ; lavoir, écurie : toit à longs pans avec pierre en couverture, murs enduit et partiellement recouverts d' un essentage de bardeaux ; logement d' ouvriers : toits à longs pans couverts de tuiles mécaniques, murs enduit et partiellement recouverts d' un essentage de bardeaux ; logement patronal : toit à longs pans et croupes couverts d' ardoises ; étage de comble ; chapelle : toit à longs pans et croupe couverts d' ardoises.

Murs grès
calcaire
enduit
essentage de bardeaux
moellon
Toit tuile mécanique, ardoise, pierre en couverture
Étages sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées, élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit en pavillon
croupe
Énergies énergie hydraulique
produite sur place
États conservations établissement industriel désaffecté

Site ayant conservé au moment de l'étude l'ensemble de ses parties constituantes.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables logement patronal, chapelle
(c) Région Grand-Est - Inventaire général - Malinverno Bruno