Eglise - vue extérieure
Église paroissiale Saint-Pierre-et-Saint-Paul - Eglise - vue extérieure
Localisation Commune : Xousse
Adresse : Grande Rue
Auteur(s) Cordier
Cordier

Cordier et Simonin, ces deux architectes installés à Lunéville ont constaté les dommages de plusieurs églises pour la plupart comprises dans un triangle formé par Lunéville et les deux chefs-lieux de canton, Arracourt et Blâmont : Arracourt, Deuxville, Emberménil, Hénaménil, Marainviller, Sainte-Pôle et Xousse. Ils restèrent cantonnés à cette tâche subalterne, n'établissant ni le projet d'aménagement d'Emberménil détruit à 100 %, ni les projets de reconstruction des églises entièrement détruites à Arracourt, Emberménil et Xousse. Dans la plupart des cas, c'est l'architecte Deville qui s'en est chargé.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Deville Henry, Wilfrid
Henry, Wilfrid Deville (24 juillet 1871 - 7 juin 1939)

Diplômé des Beaux-Arts de Paris en 1897, puis nommé DPLG en 1900, Henry Deville, effectue un séjour aux États-Unis; en 1914, il rentre en France pour s’enrôler. En 1919, il est nommé architecte de l'arrondissement de Lunéville au sein du service d'architecture de la reconstitution du département de Meurthe-et-Moselle et parvint en quelques mois à la tête du service. Il a réalisé les plans d'aménagement d'Arracourt, Baccarat, Blémerey, Bonviller, Clémery, Deuxville, Glonville, Hériménil, Pexonne, Saint-Pôle, Saint-Maurice et Vallois. Il a établi des plans d'aménagement pour six communes fortement détruites des environs de Blâmont : Neuviller-lès-Badonviller (détruit à 100 %), Ancerviller (29 %), Halloville (72 %), Domèvre-sur- Vezouze (83 %), Emberménil (100 %) et Xousse (41 %). Dans cinq de ces communes, il a reconstruit les églises, mais à Domèvre-sur-Vezouze, il a restauré l'édifice dans son état d'avant-guerre. Il a systématiquement adopté un style néogothique, plus ou moins modernisé. Il a en outre dirigé la réparation des églises de Chanteheux et Reherrey. Il n'a pas poursuivi en Meurthe-et-Moselle après la fin de la Reconstruction et a fini sa carrière comme contrôleur des habitations à bon marché pour le ministère de la Santé publique.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Eschmann Paul-Georges
Paul-Georges Eschmann (1902 - )

Entre 1949 et 1954 , il travailla à la reconstruction de trois églises de la Première Reconstruction détruites au cours de la Seconde Guerre mondiale : les édifices élevés par Henri Deville à Xousse et Emberménil et le bâtiment de LeIntrey dû à Joseph Hornecker. Il n'essaya manifestement pas de restaurer ces églises dans leur état de l'entre-deux-guerres et semble avoir disposé, pour les reconstruire, de moyens financiers très limités.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Chevillard
Chevillard

La maison Chevillard, atelier d'art liturgique, fut fondée en 1850. Travaillant l'or, l'argent, le bronze, le laiton, la maison fabrique du mobilier (ambon, autel,...) des objets (bénitier, chemin de croix, calice,..), de la chasublerie. La maison restaure les vases sacrés, les lustres, les bronzes et tout objet liturgique.

Toujours en activité en 2020, elle est installée 1, rue Copernic - La Croix Cadeau - 492410 Avrillé.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dossier.copyrights (c) Région Grand-Est - Inventaire général
(c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle