Vue extérieure
Église paroissiale Saint-Pierre - Vue extérieure
Localisation Commune : Harbouey
Adresse : rue de Nonhigny
Auteur(s) Lauthe Jean
Jean Lauthe (10/04/1884 - 05/05/1969)

Fils de Jean-Antoine Lauthe et de Marie-Joseph Meltier, il entre à l'Ecole des Beaux-Arts en 1903 où il est élève de Senès. Mobilisé lors de la Première Guerre mondiale, il est nommé sous-lieutenant au 3e génie Cie 3/51 en 1918. Architecte DPLG, membre de la SADG à Nancy, il prend part à la reconstruction de la Lorraine. Il s’associe à l’architecte Clément et tous deux ont une agence à Saint-Mihiel. En Meurthe-et-Moselle, il restaure l’église de Nonhigny et reconstruit les églises de Montreux, Harbouey et Viéville-en-Haye et probablement l’église de Leyr. En 1924, il construit sa maison au Vésinet. En 1925, il construit un immeuble à l'angle des rues Edmont About et Emile Gebhart à Nancy. Jean Lauthe n'est probablement venu en Meurthe-et-Moselle que pour la durée de la Première Reconstruction. Il a rédigé quelques rapports pour les commissions cantonales de dommages de guerre.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Clément Théodore
Théodore Clément (1884 - 1937)

Architecte belge, ancien élève de l'école de Saint-Luc, membre de la société centrale des architectes belges, il a collaboré avec l'architecte Lauthe à l'élaboration des projets de construction des églises d'Harbouey et Montreux. En 1925, Clément s’installe au Vésinet où il réalise plusieurs villas. En 1934, il fonde la revue L’Arche (1934-1936). En 1935, il est toujours mentionné comme architecte au Vésinet. Au cours de sa carrière, il a également été actif sur la Côte d’Azur.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Belin Jean-Roland
Jean-Roland Belin (28 07 1909 - )

Architecte de la Deuxième Reconstruction, il a travaillé entre 1947 et 1954 à la réparation des églises d'Harbouey et Montreux. Il fut maire de Blâmont de 1966 à 1983.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Cayette, Jules
Jules Cayette, ( 27 mai 1882 - 2 janvier 1953)

Si Jules Élie Édouard Cayette naît en 1882 à Paris, dès 1888, sa famille rentre à Nancy. En 1896, il s'inscrit pour la première fois à l’École municipale et régionale des Beaux-arts à Nancy. A sa sortie de l’École en 1899, il entre comme apprenti chez Justin Férez, sculpteur sur bois et menuisier nancéien. En 1900, il se réinscrit aux Beaux-Arts, tout en poursuivant son apprentissage chez Schwartz, menuisier ébéniste. Il quitte définitivement l’École en 1902. Pendant cet apprentissage, il a reçu l'enseignement de Victor Prouvé. En 1904, il entre comme collaborateur chez Jacques Grüber où il perfectionne son style. L'atelier jouxte alors celui de Vallin, d'où une influence certaine de ce dernier sur les premières œuvres de Jules Cayette. En 1910, il s'établit à son compte. A partir de 1912, il expose régulièrement à la Société Lorraine des Amis des Arts. C'est à cette époque qu'il rencontre son principal mécène : Saint-Just Péquart (1881-1944). Les années 1920 sont les années de gloire des ateliers qui emploient une douzaine d'ouvriers. Les productions sont très variées : du cendrier en bronze aux luminaires (toujours avec des verreries de Daum) en passant par le mobilier religieux ou commercial. Il opère un changement stylistique majeur en très peu de temps : il délaisse le style Art nouveau pour un style transitionnel, puis adopte pleinement le style Art déco pour devenir un pionnier de celui-ci à Nancy dès les années 1926-1928. La cessation officielle de l'activité fait suite à la déclaration de l'état de faillite le 8 août 1933. Vers les années 1941-1943, Jules Cayette s'installe 113 bis rue du Maréchal Oudinot. Il continue de créer et de produire via les ateliers d'anciens collaborateurs jusqu'à sa mort en 1953. Jules Cayette fut, à l'instar de Victor Prouvé, un artiste multiple qui explora toutes les voies artistiques : bijouterie, grès, gravure, sculpture, peinture (aucune œuvre actuellement localisée), ferronnerie, bronze, bois....


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dossier.copyrights (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
(c) Région Grand-Est - Inventaire général