Damas-et-Bettegney, Ferme n°45, facade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts droit.
Ferme n°45 - Damas-et-Bettegney, Ferme n°45, facade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts droit.
Localisation Commune : Damas-et-Bettegney
Lieu-dit : Damas
Adresse : 6 rue de la Prejie
Cadastre : 2019 ZA 1 partie ouest
Auteur(s) Godé Alphonse
Alphonse Godé (1866 - )

Alphonse Godé est horloger. Il est né en 1866 à Dompaire, habite place d'Armes en 1886. En 1911, il est résident à Lamerey, Val d'en Haut.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Perrin Jean-Baptiste, dit(e) Perrin des Vosges
Jean-Baptiste Perrin , dit(e) Perrin des Vosges (5 mars 1754 - 10 mai 1815)

Jean-Baptiste Perrin, dit Perrin des Vosges, né le 5 mars 1754 à Damas-devant-Dompaire, mort le 10 mai 1815 à Épinal (Vosges), est un homme politique français. Il est dit Perrin des Vosges pour ne pas être confondu avec Pierre Nicolas Perrin député de l'Aube.

La maison familiale est située 3 rue du 12 septembre (parcelle cadastrale 2019 ZB 18), et il a fait reconstruire la ferme située 6 rue de la Prejie (parcelle cadastrale 2019 ZA 1) pour ses enfants (sources orales). Négociant à Épinal au début de la Révolution, Perrin devient en 1791 président du directoire du département des Vosges. Le 4 septembre 1792, il est élu député des Vosges à la Convention nationale, le 4e sur 8, avec 228 voix sur 267 votants. Siégeant sur les bancs de la Montagne, il vote la mort lors du procès de Louis XVI, sans développer les motifs de son vote. Dans la séance du 16 avril 1793, il appela l'attention de la Convention sur les femmes des volontaires du département des Vosges, dont deux bataillons avaient été massacrés, et demanda pour elles des secours. Il intervient à plusieurs reprises sur les questions de finances. Envoyé en mission dans les Ardennes, le Nord, le Pas-de-Calais, le Gard, l'Hérault et l'Aveyron, il dénonce le 4 septembre 1793 le nombre d'emplois inutiles au sein de l'armée.

Après le 9-Thermidor, il s'oppose aussi bien aux royalistes qu'au jacobins. Il entre au comité de sûreté générale le 15 pluviôse an III (3 février 1795) et participe à la répression de l'insurrection du 1er prairial an III. Il demanda le rapport de la loi des suspects, et proposa l'arrestation des auteurs des motions faites à la commune contre l'assemblée. A la chute de Robespierre, il fut chargé de renouveler les autorités du Gard, de l'Hérault et de l'Aveyron ; la Convention l'envoya aussi en mission dans les départements des Ardennes, du Nord et du Pas-de-Calais, et contrairement à d'autres de ses collègues, il ne se livra à aucun acte de violence. Lors des troubles du 12 germinal, il demanda avec énergie le renvoi de 50 000 étrangers qui s'étaient fixés à Paris depuis trois mois, et fit décréter que tout individu qui arracherait ou tenterait d'arracher la cocarde nationale, serait traduit sur-le-champ devant une commission militaire.

Réélu député des Vosges le 21 vendémiaire an IV (13 octobre 1795) au Conseil des Cinq-Cents avec 203 voix sur 270 votants, il s'attache particulièrement aux questions financières et dénonce le trouble causé par les prêtres réfractaires dans les départements. Élu au Conseil des Anciens le 22 germinal an VI (11 avril 1798), il en devient secrétaire et président, du 21 décembre 1798 au 20 janvier 1799. Partisan du coup d'État du 18 brumaire, il est nommé au sein de la commission intermédiaire chargée de représenter le législatif puis entre, le 4 nivôse an VIII (25 décembre 1799), au Corps législatif, où il représente les Vosges, et dont il est le premier président, du 1er au 21 janvier 1800. Il y siège jusqu'au 11 germinal an XI (1er avril 1803). Le 16 floréal an XI (6 mai 1803), il devient conseiller général des Vosges. En 1814, il assure la formation de Corps francs dans sa région. Il est mort subitement en 1815, sur la promenade du Cours à Épinal.

Sources : « Jean-Baptiste Perrin des Vosges », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 ; http://www.ecrivosges.com


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dossier.copyrights (c) Région Grand-Est - Inventaire général
(c) Conseil départemental des Vosges