Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 52 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tombeau de la famille Pierron-Germain
    tombeau de la famille Pierron-Germain Assenoncourt - rue Principale
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Un chêne se déploie sur la partie centrale de la stèle. Une pensée est sculptée sur le médaillon de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble des trois cloches de l'église paroissiale d'Assenoncourt
    Ensemble des trois cloches de l'église paroissiale d'Assenoncourt Assenoncourt - rue principale - en village - Cadastre : 2017 40 1814 68
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le fabricant sur l'oeuvre M.M. Paccard d'Annecy le Vieux m'ont fondue sous le pontificat de Benoit XV et l’Épiscopat de MGR
    Historique :
    pourquoi elle porte le nom de deux maires. (ref. Le patrimoine campanaire de l'arrondissement de
    Référence documentaire :
    Le patrimoine campanaire de l'arrondissement de Sarrebourg Le patrimoine campanaire de . - (Patrimoine local). Tableau récapitulatif général (avec le nom des fondeurs) par année de fabrication p. 399
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    . Paccard à Annecy le Vieux. 6 anses décorées. La cloche porte les traces profondes de 10 impacts de balles . Elle pèse 745kg et sonne le fa#, située au 1er niveau du beffroi en bois. La seconde, J'honore ST à Annecy le vieux. La cloche porte les traces profondes de 6 impacts de balles. 6 anses décorées Elle pèse 456kg et sonne le la, située au 1er niveau du beffroi en bois. Une rareté image d'un "poilu bénédiction dans les familles. Sur l'autre face : M.M. Paccard d'Annecy le Vieux m'ont fondue sous le kg sonne le si se situe au 2 et 3 e niveaux.
    Lieu d'exécution :
    Annecy-le-Vieux
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombeau de la famille Sonnette-Husson
    tombeau de la famille Sonnette-Husson Assenoncourt - rue Principale
    Historique :
    Stèle funéraire de la famille Sonette-Husson dont le premier inhumé est Marcel Husson décédé en
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    trilobé est sculptée en bas-relief. Le haut de la stèle est formé de deux arcs brisés sous lesquels sont
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombeau de Christophe Peltre
    tombeau de Christophe Peltre Assenoncourt - rue Principale
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble : calice et patène
    Ensemble : calice et patène Assenoncourt
    Historique :
    Le calice a été réalisé entre 1794 et 1819 dans un atelier parisien non identifié. La coupe porte le poinçon des orfèvres parisiens de 1794. La patène qui l'accompagne provient de l'atelier Weihinger orfèvres portant le même nom et quasi contemporains.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    joncs et feuilles d'eau. Le nœud ovoïde est orné également de motifs ciselé, feuilles d'eau. La coupe en argent en forme de tulipe est vissée. Poinçon de maître sous la coupe, losange verticale ILTJ et le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble : calice et patène n°3
    Ensemble : calice et patène n°3 Assenoncourt
    Inscriptions & marques :
    et le pied les initiales F.F.D. dans un losange horizontal , poinçon d'exportation argent 1er titre
    Historique :
    Le calice a été réalisé au 3e quart du 19e siècle par François-Frédéric Désir, orfèvre lyonnais dont le poinçon fut insculpé en 1890. Il débute son activité avant 1860 après avoir travaillé un temps dont le poinçon fut insculpé le 7 novembre 1854 et ré-insculpé entre novembre et décembre 1901. Le
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Le calice à coupe et fausse coupe de style néo-gothique est composé d'un pied polylobé hexagonal à boutons porte une verroterie rouge à cabochon. Le nœud aux décors de feuille d’acanthe ciselé est rapporté . La tige reçoit un décor gravé de fleur alternant entre des lignes parallèles. Le pied dans la partie fausse coupe a le même décor que le pied en argent ciselé découpé et ajouré. La coupe en argent est assez évasée. La patène en argent porte le monogramme IHS avec la croix, le tout est gravé.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble calice et patène n°2
    Ensemble calice et patène n°2 Assenoncourt
    Historique :
    Le calice a été réalisé entre 1819 et 1838 à Paris. La patène, ajoutée postérieurement porte un
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    et de quatre petits point, la partie haute alterne les feuilles d'eau et les lys. Le nœud est de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Présentation du mobilier de l'église paroissiale d'Assenoncourt
    Présentation du mobilier de l'église paroissiale d'Assenoncourt Assenoncourt - rue Principale - en village - Cadastre : 2016 40 1814 E 68
    Historique :
    Le mobilier non étudié de l'église correspond aux différentes phases de l'histoire de l'édifice : le confessionnal est attribuable au 18e siècle (Labroise 1770) ,le Christ en bois peint dans la nef l'Assomption de la Vierge sont attribuables à la fin du 18e début 19e siècle, le tableau du chœur "la 19e siècle. Les bancs et le mobilier en bois de la sacristie sont attribuables au 18e siècle. Le complémentaires). Dans le clocher, une horloge de1879 Gugumus Frères, Nancy-Strasbourg.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Le mobilier non étudié de l'église paroissiale d'Assenoncourt est composé d’orfèvrerie du 19e siècle ; , un encensoir, sur le maître autel un ensemble de 4 grands chandeliers néo-gothique en bronze en bois du 18e siècle, un placard-confessionnal, une armoire en bois 18e s. Dans le nef : bancs de fleur de lys est sculptée sur le 5e banc de gauche. Les statues situées dans la nef (au nord, Sainte (attribué à Labroise, 1770). Dans le clocher, une horloge de1879 Gugumus Frères, Nancy-Strasbourg. Deux Jésus (limite 18e 19e siècle), une huile sur toile dans le fond du chœur représentant une Crucifixion servant à décorer l’autel de la Vierge. Un lutrin à aigle et les deux escabelles le tout de bois. Vases en or et en argent, néant excepté l’ostensoir, le calice avec sa patène, le ciboire et son voile ainsi que les boites d’onction le tout d’argent. Papier, un registre dont le premier acte est un mariage daté du 1er janvier 1713 et le dernier acte est la bénédiction de la nouvelle église en date du 16 mai
    Illustration :
    date et le nom du maire, ensemble face. IVR41_20155710082NUC4A
  • tombeau de Jean Pierron
    tombeau de Jean Pierron Assenoncourt - rue Principale
    Historique :
    Stèle funéraire de l'enfant jean Pierron né le 20 juillet 1934, décédé le 28 septembre 1934 (date
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ciboire
    Ciboire Assenoncourt
    Inscriptions & marques :
    Poinçons insculpés sur le bord de la coupe : poinçon de maître losange horizontale initiale L W
    Historique :
    Le ciboire a été réalisé entre 1809 et 1819 par I. Weihinger orfèvre de Deux-Pont
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    . Coupe et tige vissées. Seule la coupe est en argent le reste en métal doré.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Assenoncourt
    Cimetière de la commune de Assenoncourt Assenoncourt - rue Prinipale - en village - Cadastre : 1814 E 67 2012 1 40
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église. Il est ceint d'un mur en moellon calcaire. Malgré la l'intérieur des villes le cimetière d'Assenoncourt n'a pas été déplacé. L’accès se fait depuis la rue par un escalier. Le cimetière s'organise autour de l'église, la partie se situant sur la gauche contre le mur de l'église est composée de tombes d'enfant. Dans le canton il existe trois autres cimetières autour de l'église, dans le village (Guermange, Azoudange et Saint-Georges). La plus ancienne tombe date de 1862.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Des
    Description :
    une calcaire et grès), seules 2 tombes sont en grès (1 associe le marbre), 2 tombes sont en ciment et brisé, losange, cœur, perle) dont une tombe d'enfant. Les tombes signées le sont d'artistes locaux, 8 par le marbrier Grob de Dieuze, 1 de Laroche et 1 de Petit tous deux aussi travaillant à Dieuze. On symbolique funéraire (type 1). Les croix sont le plus souvent fleuronnées, une est en forme de tronc écoté . Le socle est aussi parfois inspiré de la nature et imite un amas de rocher. Les tombes d'enfant à
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombeau de Christophe Husson
    tombeau de Christophe Husson Assenoncourt - rue Principale
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ciboire n°2
    Ciboire n°2 Assenoncourt
    Inscriptions & marques :
    Poinçons insculpés la coupe le couvercle et le pied. Poinçon d'exportation argent 2e titre dpt orfèvres s'associent en 1889 et insculpent un poinçon le 16 décembre 1889. Le poinçon est biffé en 1924
    Historique :
    Le ciboire a été réalisé après 1879 et avant 1924 date de biffage du poinçon de maître, poinçon
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    de lierre ciselés au trait, fausse coupe à 6 lobes décorée de feuillages. Collerette sous le nœud en forme de feuille d'acanthe moulée et rapportée. Le couvercle est sommé d'une croix aux extrémités en forme de bourgeons, les décors du couvercle reprennent le thèmes des médaillons avec ornements de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombeau de la famille Hasse
    tombeau de la famille Hasse Assenoncourt - rue Principale
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombeau de Marie Hesse
    tombeau de Marie Hesse Assenoncourt - rue Principale
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Assenoncourt - - route D199g - isolé - Cadastre : 2012 104
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Assenoncourt - - rue de l'église - en village - Cadastre : 2012 40
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Assenoncourt - - route D93 - isolé - Cadastre : 2012 148
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Carte :
    croix croix du c de Réchicourt
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Assenoncourt - - route D93 - isolé - Cadastre : 2012 148
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Présentation de la commune d'Assenoncourt
    Présentation de la commune d'Assenoncourt Assenoncourt - en village
    Historique :
    Widambourg et le château (réf. IVR41_20175711050NUDA). La proximité de Tarquimpol, cité florissante pendant Le village d'Assenoncourt a une origine médiévale. Les premières mentions datent du 12e siècle . Avant occupation du territoire depuis l'Antiquité avec le passage à droite d'Assenoncourt de la voie Reims Strasbourg après avoir traversé le territoire de Tarquimpol où elle a laissé des traces entre ce village et Guermange. Deux villae sur le territoire sont aménagées pour protéger la voie, au lieux dit l'occupation romaine a permis à ces villas de s'installer le long de la voie et de se développer. En 356 , Tarquimpol est rasée et pillée, les villages alentours aussi. Le village d'Assenoncourt va s'installer et se développer au cours du Moyen Age. Le village se développe à partir du 12e siècle, les premières mentions se trouvent dans les chartes de l'abbaye de Vergaville possessionnées à Assenoncourt.(réf. texte libre). Le ban comprenait l'ancien fief de Villers. Sur les terres de ce fief il y avait un château (réf. AD54
    Description :
    Assenoncourt est un petit village, situé dans le département de la Moselle et la région du Grand entouré de forêts et parsemé de quelques étangs. Ces derniers sont au nombre de 5 dont le grand étang de Villers. L'étang de Lindre touche le ban sans empiéter, les petits étangs servent à l’alevinage du grand étang de Lindre. Deux ruisseaux traversent le village, le Zebourg et Le Boule alimentant Lindre et l'étang de Villers. Il existait un moulin et un canal du moulin que l'on observe encore sur le cadastre ancien, alimenté par le ruisseau dit Boule. Le village est organisé en deux rues, une rue en hauteur où fermes, à son extrémité l'ancien château des Custine. L'accès à l'ancien moulin se faisait par cette rue se sont faites dans le cadre de cette zone témoin.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    derrière le vieux château ban d’Assenoncourt 8 jours au vieux chemin de Languimberg Maison set jardins. Une et le couvent de Sarrebourg …un jour ½ sur la marre de Hosdenbach …trois quarts sur la sente allant à jour sur le sentier de Desseling. Suivent les bois dépendant de la dite abbaye sur le finage Kontzen. Didier Goumion sur sa maison entre Kelein Conrad et le chemin, Antoine Moistier doit sur sa maison entre les hoirs de feu Balthazar Toupet (...) ledit Antoine sur une place entre le grand chemin et un sentier. Huppert Lorentz sur un jardin appelé le Kirschgarten le grand chemin d’une part et les des bois acquis du Sieur de le Ruelle Le bois nommé d’Asoudange ban d’Assenoncourt entre le sieur . Le bois nommé Kitcher ban d’Asoudange entre les hoirs Quintin et Schneider. Une pièce de bois au ban d’Assenoncourt entre les héritiers de la ferme du sieur Touppet. Le bois nommé le Pourtzel ban d’Assenoncourt entre le chemin tirant vers Assenoncourt (…) encore une pièce audit bois et ban (Guermange) entre son A
    Illustration :
    Carte de l'occupation d sol du canton de Réchicourt-le-Château, Les voies romaines et les sites Plan du projet de reconstruction du pont sur le ruisseau du Gros-Pont d'Assenoncourt, AD57 Plan du Plan de situation du pont reconstruit sur le ruisseau du Gros-Pont d'Assenoncourt, AD57
1 2 3 Suivant