Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation de la commune de Bainville-aux-Saules
    Présentation de la commune de Bainville-aux-Saules Bainville-aux-Saules
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    avoir été découvertes dans des pierriers sur le coteau de Jean Chatel. Des squelettes et divers objets peuplement entre le VIIe et le IXe siècle ap. J.-C. Le village de Bainville attesté dès 1327 et son château partie en 1594 du bailliage des Vosges, prévôté de Dompaire et de Valfroicourt, bans d’Uxegney et d’Harol Saint-Dié. Bainville est érigé en comté par le duc Léopold le 13 juin 1726, en faveur de Marc-César érigé en comté par le duc Léopold le 13 juin 1726, en faveur de Marc-César d’Hoffelize et prend le nom correspondant au lit de L’Eau de la Ville, était humide et couvert de nombreux saules et peupliers. Des travaux La carte archéologique signale que la commune se trouve sur le tracé de la voie romaine Langres -Strasbourg. L’embranchement d’Escles-Bainville traverse la commune. Des sépultures mérovingiennes semblent antiques ont été situés au Haut-de-la-Croix. Un squelette avec un sabre a été signalé au Musée Départemental en 1879. Le toponyme en -villa indique que Bainville est certainement apparu lors de la vague de
    Référence documentaire :
    société d'émulation du département des Vosges, 1912, p. 1-234 Idoux, M.-C. Les ravages de la guerre de Trente Ans dans les Vosges : 2e fascicule. Annales de la société d'émulation du département des Vosges La communauté de Bainville-aux-Saules avant 1789. (1889) Anonyme La communauté de Bainville-aux Lepage, Henri et Charton, Charles. Le département des Vosges : statistique historique et administrative. Nancy : Berger-Levrault 1978, réimpression de l'ouvrage paru en 1845. Lepage, Henri et Charton , Charles. Le département des Vosges : statistique historique et administrative. Nancy : Berger-Levrault 1978, réimpression de l'ouvrage paru en 1845. Idoux, M.-C. Les ravages de la guerre de Trente Ans dans les Vosges : 2e fascicule. Annales de la Michler, Mathieu. Les Vosges 88 . Paris : Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 2004. - 426 p. : ill., croquis, plans, cartes ; 30 cm. (Carte archéologique de la Gaule) Michler, Mathieu. Les
    Description :
    par des terrains en hauteur mis en culture de blé ou de maïs, ainsi que quelques parcelles d’orge et correspondent à des pierriers enfrichés. Le Grand Chêne champêtre, vieux de plus de 500 ans et de 6 mètres de Bainville-aux-Saules est située sur la rive Est du Madon, affluant de la Moselle. Son territoire s’étend sur 5.61 km², entre 283 m et 382 m d’altitude. Le village est composé d’habitations implantées de part et d’autre du ruisseau de L’Eau de la Ville, qui forme une large zone inondable traversée par plusieurs ponts, et où se trouvait un kiosque. Au nord, les anciennes fermes sont regroupés près de l’ancien s’alignement le long de la rue qui mène à la Grande Route de communication n°7 de Bulgnéville à Dompaire (R.D . n°165). Quelques habitations sont alignées plus au sud de celle-ci, suite à la rectification du tracé de la route, non loin de la propriété du Docteur Liégeois. Un autre quartier s’étend à l’ouest, de l’autre côté de l’Eglise et de la Mairie. Chaque usoir est généralement cadastré au profit de la ferme
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Bainville-aux-Saules
    Illustration :
    Bainville-aux-Saules, vue de l'église et du monument aux morts. IVR41_20208830552NUC2A
1