Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation du village de Corcieux - Version provisoire
    Présentation du village de Corcieux - Version provisoire Corcieux - en village
    Historique :
    , Vienville, Rennegoutte et les Arrentès-de Corcieux. Le territoire de la Houssière et une partie de celui de la tour de Fléville" y est attesté à partir du 17e siècle. Les seigneurs de Courcol, Royer, de Franc pour le temporel du chapitre de Remiremont et pour le spirituel du chapitre de Saint-Dié (?). La haute justice y était exercée par le duc de Lorraine. En 1792, les différentes communes prennent leur contour fusillés et 104 déportés. Mi-novembre 1944, devant l'avancée des troupes alliées, les troupes nazies pratiquent une politique de terre brûlée et détruisent par les flammes 9 cités de la montagne vosgienne dont
    Description :
    les fonctions administratives et religieuses et accueille plus de 70 commerçants. La majeure partie de la population vit dans près de 150 fermes réparties dans les nombreux hameaux périphériques à
    Texte libre :
    Bibliographie BOUVIER, Félix. Les Vosges pendant la Révolution, 1789-1795-1800 : étude historique transvosgiens : 80e anniversaire de la fin du conflit 1914-1918 dans les Vosges, 1999, n° 14, p. 12-23 . Les perles de la Vologne et le Château-sur-Perles. Mémoires de l’Académie Stanislas, 1869, p. 10-30 . HEILI, Pierre. Les Vosgiens vus par eux-mêmes : us et coutumes des habitants des Vosges dans la première moitié du XIXe siècle. In : Regards inédits sur les Vosges. Les projets de statistique départementale documents sur l’histoire des Vosges ; 2). HURSTEL, Jean. Les coffres en sapin polychromés des Hautes-Vosges . Pierre Nicole et l’hospice de Vichibure. Issy-les-Moulineaux : Impr. St-Paul, 1951. PHILIPPE, André. Les armoires eucharistiques dans l’Est de la France et particulièrement dans les Vosges. Dans Annales de la société d’émulation du département des Vosges, 1924-1925, p. 1-56. PFISTER, Charles. Les testaments des , 1911. SESMAT, Pierre. Les églises-halles classiques en Lorraine. Th. habilitation. : Hist. Art
    Illustration :
    Plan de reconstruction et d'aménagement, représentant les bâtiments détruits, 1946
  • fermes, aujourd'hui maisons, de la commune de Corcieux - Version provisoire
    fermes, aujourd'hui maisons, de la commune de Corcieux - Version provisoire Corcieux - bâti lâche
    Texte libre :
    les hameaux de la périphérie de Corcieux. Son architecture appartient à la typologie de l’habitat de -grange, appelée localement le « charri » ou le « chépu », qui distribue les trois travées. Cet espace est la limite nord de la zone d’influence du chapitre de Remiremont ainsi que des Vosges granitiques . Cette limite correspond aussi à celle de l’implantation du « charri ». À partir du XIXe siècle, les l’habitation. La vie de la ferme s’organise autour de cette pièce qui comporte les deux éléments qui restent le prenant appui sur les murs et le poutrage du plafond, d’un contrecœur avec plaque de cheminée et parfois les panneaux intègrent le revers du contrecœur de la cheminée avec sa plaque de cheminée, son placard chauffant et l’horloge murale. Les trois autres murs sont pourvus de lambris d’appui. La pièce « de derrière les ouvriers agricoles. La grange est séparée de l’étable, dite « écurie », par une cloison de bois dont les volets coulissants donnent directement accès aux râteliers. Elle n’est couverte d’un second
    Illustration :
    Ferme, les Malettes (cadastre 2016 : A1943). Elévation antérieure. IVR41_19968800318X Ferme, les Malettes (cadastre 2016 : A1943). Elévation antérieure. IVR41_20168810818NUC4A Ferme, les Malettes (cadastre 2016 : A1943). Elévation antérieure, linteau de la porte piétonne
  • L'ancienne industrie de la commune de Corcieux
    L'ancienne industrie de la commune de Corcieux Corcieux
    Texte libre :
    vosgienne avec l’installation de la métallurgie à Saint-Dié et Remiremont et du textile sur les deux fonctionnement, dont cinq sur l’actuel territoire de la commune : la Folie, Vichibure, Rambaville, les Aulnées et les Cours. Au cours du 19e siècle, l’industrie connaît un développement spectaculaire dans la montagne . Dès le début du 20e siècle, elle se regroupent en coopératives. Les destructions de 1944, impose des
  • Église paroissiale n°1 Notre-Dame de L'Assomption (détruite)
    Église paroissiale n°1 Notre-Dame de L'Assomption (détruite) Corcieux - place des Martyrs - en village - Cadastre : 2015 AC 6
    Historique :
    XVIIe siècle, comme en témoignent les fonts baptismaux et l’autel de sainte Catherine datés date portée par le linteau de la porte. Les photos du bâtiment détruit et les plans dressés dans le et à cinq travées. Les plafonds plats de la nef étaient portés par une charpente reposant directement sur les murs gouttereaux et sur des colonnes octogonales. Les sources archivistiques restent muettes que la tour et la prolongation de la nef d’une travée ont été réalisées en 1713, sur les plans de classées parmi les Monuments historiques (retable, vitraux, chaire).
    Description :
    chœur étaient percés de baies en plein cintre. Les collatéraux sont séparés de la nef par une file de
    Annexe :
    Remiremont à Adrien Doyette curé de Corcieux : une côte de St Gérard, et la moitié de l’os du coude de St Biblio PHILIPPE, André. "Les armoires eucharistiques dans l'Est de la France et particulièrement dans les Vosges". In Annales de la société d'émulation du département des Vosges, 1924-1925, p. 1-56
  • Autel de sainte Catherine (détruit)
    Autel de sainte Catherine (détruit) Corcieux - place des Martyres - en village - Cadastre : 2015 AC 6
    Historique :
    Claude Bassot. Selon les auteurs, l'attribution concerne le tableau, la prédelle ou des deux. Le curé de dans les rayons de la roue de sainte Catherine". Les bustes-reliquaires sont postérieurs à 1718 (don des reliques par le chapitre de Remiremont). L'ensemble a été détruit le 15 novembre 1944.
1