Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation de la commune de Dompaire
    Présentation de la commune de Dompaire Dompaire
    Historique :
    La carte archéologique mentionne la présence d’une nécropole gauloise au lieu-dit Bennevise et des identifié des doubles fossés, des cercles et un ancien chemin au lieu-dit Les Culs Pesants. Dompaire est seigneurs au 12e siècle, et devient un centre politique, juridique et économique important au début du 13e siècle, au détriment de Laviéville qui est la paroisse mère. Protégé par une enceinte, le bourg médiéval église. Deux foires annuelles à Dompaire permettent d’alimenté le commerce local au 15e siècle. (Mallet , Nicolas. Dompaire, un bourg castral au Moyen-Age. JEV 2011). C’est le chef-lieu de prévôté (bailliage des par la suite, les fortifications sont toutefois proches de la ruine au 17e siècle, n’offrant pas de Laviéville (CMH 25/11/1943) édifié dans la seconde moitié du 12e siècle et modifiée au 16e siècle. (Claudel ainés ruraux. Dompaire raconte ses cimetières. 1995). Au 19e siècle, une bascule est installée à coté de en vigueur dans la commune au milieu du 20e siècle (sources orales). Les affouages sont encore
    Référence documentaire :
    Thomas, Jean-François. Histoire géologique d’un village de la Plaine des Vosges. Dompaire et sa région, Epinal, 79 p, 2005. Thomas, Jean-François. Histoire géologique d’un village de la Plaine des Mallet, Nicolas. Dompaire, un bourg castral au Moyen-Age. In Actes des 13eme Journées d'Etudes castral au Moyen-Age. In Actes des 13eme Journées d'Etudes Vosgiennes.14, 15, et 16 octobre 2011
    Description :
    d’altitude. Il est composé de plusieurs villages indépendants (cf. Carte de Cassini), qui ont été reliés au de la Porte, croix IMH…). Des habitations ont été ajoutées en dehors du tracé de l’ancien rempart au de manouvriers s’est aussi implanté sur le coteau au nord de la Gitte dans le quartier du Val d’en été achevée qu’en 1784. La route actuelle RN n°66 de Bar-le-Duc à Bâle passe en plaine sous le village et non au centre sur la colline comme à l’origine, pour améliorer la sécurité. Le village de bornés au profit de la ferme attenante. Les constructions se sont développées aux fils des siècles autour établies en périphérie nord au-delà de l’école et du collège, et au sud à proximité de l’Ermitage et de délimitation au sud et à l’ouest de la ville. Les exploitations agricoles contemporaines ont élevé leurs grands de ses affluents étant propices au pâturage. Les terrains situés plus en hauteur sont mis en culture , Mirombois et Le Bouchot s’étendent au Nord. Le Bois de Nove, Le Chanot et quelques taillis sont inclus au
  • Ferme n°13, brasserie
    Ferme n°13, brasserie Dompaire - 202 rue derrière les Halles - en village - Cadastre : 2019 AB 84
    Historique :
    La ferme n°13 de Dompaire remonte au moins à la 2e moitié du 18e siècle (visible sur le plan de médiévale de la ville. Le bâtiment est aménagé ou reconstruit au début des années 1820 par Joseph François plaine (2e partie), 8e fascicule. Épinal. 1899.) La brasserie est active jusqu'en 1904, puis le bâtiment
    Référence documentaire :
    Topographie ancienne du département des Vosges : 8e fascicule- La Plaine FOURNIER, Alban . Topographie ancienne du département des Vosges : 8e fascicule- La Plaine (2e partie). Annales de la société
    Description :
    travées avec un logis de part d'autre de la grange. Celui au nord contient une cuisine s'ouvrant sur la dans la rue, juste au sud. L'extrémité Est de ce corps de bâtiment est délimitée par l'ancienne
    Illustration :
    Dompaire, Ferme n°13, ancienne brasserie, schéma d'organisation au sol (rez-de-chaussée Dompaire, Ferme n°13, ancienne brasserie, facade antérieure, vue de détail de la baie au-dessus de
1