Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Écuries seigneuriales dites Ritterstall, Fénétrange.
    Écuries seigneuriales dites Ritterstall, Fénétrange. Fénétrange - 10 rue Stams - en ville - Cadastre : 2020 8 14 1813 G 513
    Historique :
    . Gide). C'est le duc de Croy époux de Diane de Dommartin qui en ordonne la construction. Les armes du Révolution). Les écuries servent pour le stockage des grains et du fourrage, aux logement des chevaux des troupes de passage et des garnisons des compagnies de cavalier. Dans le terrier de 1719 elles appartiennent au duc de Lorraine. Sur le plan de 1713 le bâtiment est nommé Le Reyter Stal et les poteaux une nouvelle écurie seigneuriale est construite en 1746 derrière la Temple. Le manège en bois qui seigneuriales prennent alors le nom de Ritterstall. Les écuries situées dans la rue Stam sont alors appelées même le même droit en cas de cantonnement, mais si ces cantonnements se prolongeaient au-delà d'un mois il sera fait déduction aux locataires du montant de leur loyer pour tout le temps que durera l’occupation." En 1832, "sera le locataire de l'écurie et du grenier du bâtiment connu sous le nom de Stamsgasse-Stal (...) de maintenir le bail d'une partie des dits greniers et écuries pour les fourrages et
    Description :
    bois. A coté de la porte charretière une ouverture rectangulaire a été ajoutée au 20e siècle. Le rentrer le fourrage. Un auvent abritait l'avant du bâtiment à l’origine. Le toit est à long pan couvert de
    Annexe :
    largeur de 32. 1720, Au domaine particulier de SAR le château de Fénétrange , corps de logis, chapelle louée à Laurent Müller. AD54, 8B195, 1711 Les grandes écuries dépendantes du château ditte Ritterstall , le marnage de la dite toiture est bon à la réserve de quelques pièces de petite conséquence à réparer située en la rue dite Stamgass bâtie sur le mur de la ville. La longueur sur la rue est de 97 pieds la des Rhingraff de Kirburgen…La grande écurie située en la rue dite Stamsgass bâtie sur le mur de la ville joignant en haut vers le midi la maison des héritiers d’Hans Peters Klein d’autre joint la grange , si le cantonnement se prolonge au-delà d’un mois il sera fait une déduction au locataire. Désignation des immeubles à louer, un bâtiment contenant grenier et écurie connu sous le nom de Ritterstall sis à Fénétrange sur le chemin dit Grundlacheweg. Un autre bâtiment contenant aussi un grenier et écurie connu sous le nom de Stamsgassestall sis à Fénétrange en la rue dite Stamgasse. Visite de 1832, à l’écurie à
    Illustration :
    Plan de la ville de Fenestrange et l'ordre et quantité de maisons et masures avec le noms des habitants et officiers qui y résident, en l'année 1713, extrait avec les écuries seigneuriales appelées "Le
  • Ancien séminaire, puis pensionnat des sœurs de la Providence de saint Jean-de-Bassel, à Fénétrange, puis atelier de fabrication des chaussure de l'usine Bata de Moussey, actuellement logement.
    Ancien séminaire, puis pensionnat des sœurs de la Providence de saint Jean-de-Bassel, à Fénétrange, puis atelier de fabrication des chaussure de l'usine Bata de Moussey, actuellement logement. Fénétrange - 15 rue du Vieux Pensionnat - en ville - Cadastre : 1813 G 597-598-599-540-541-542 2019 9 123-124-34
    Historique :
    parcelle occupée par le séminaire, il y a un château des comtes de Salm appelé l’altenbau que l’on peut voir sur le plan terrier de 1716, derrière les murs de la ville et le château il y avait des jardins Le premier pensionnat des sœurs de la divine Providence de Saint-Jean-de-Bassel, ouvre ses portes , en 1871, à Saint-Jean-de-Bassel. En 1894, le Pensionnat est transféré à Fénétrange dans un ancien d’une maison ancienne et de l’emplacement en mazure de l’ancien château de Salm. Ils y ont bâti des plans IVR41_20205730217NUC2). En 1825, le vicaire de Fénétrange rachète ces maisons avec écurie pour en de Nancy devenant en 1856 école secondaire ecclésiastique sous le titre de Petit Séminaire. L’école est agrandie et reconstruite pendant cette période, comme l'indique la date portée sur le linteau de louer le séminaire pour y transférer le pensionnat de jeunes filles. En 1936, elles en font construit, à partir de 1936, c’est le pensionnat Notre-Dame de la Providence, l’ancien pensionnat devient
    Description :
    Ensemble constitué de trois bâtiments sur le même alignement (A), d'un autre bâtiment en face de l'arrière (C). (voir plan). Le bâtiment B est le plus ancien, sur les plans du 18e siècle, il y a déjà un . historique). Il a été modifié dans les parties basses notamment, au 19e siècle quand sont aménagés le séminaire puis le pensionnat. A l'origine, l'ensemble des bâtiments s'inscrit dans un enclos, le bâtiment B y avait un cloître. Le bâtiment A est composé d’un corps central et de deux ailes, on y accède par acrotères. Le linteau porte l'inscription PETIT SÉMINAIRE et en dessous 1863. Il reste l'imposte vitrée de le carrelage en carreaux de céramique de Metlach ou Sarreguemines. Une autre porte au fond du avait 2 cloîtres dans cette cour et des W.C. Elle était fermée par des murs. Le bâtiment A est quatre étage pour le corps central et trois pour les deux ailes avec un sous sol abritant des caves, le rez-de -chaussée était composé de trois salles : réfectoire, cuisine et salle de classe distribuées depuis le
    Texte libre :
    château (...) Une maison, une grange, écurie et une masure dans l’Altenbau le tout voisin l’un de l’autre , fait don de la propriété au séminaire de Nancy en 1836 (date du décès de madame Dufournay). Le vont être agrandis, un nouveau bâtiment est inauguré en 1852. Le pensionnat va bénéficier d’autres en petit séminaire le 16 avril 1856. (Au Pays de Sarrebourg n°32, 2018, le Petit Séminaire de de SAS de Salm : Une maison , une grange, et écurie et une masure à L'alrenbaw le tout vis à vis de l'autre AD54, B 11766 Pied terrier de Fénétrange, 1719 A son altesse le prince de Salm (...) Un grand jusque sur le mur de la ville. AD54, B 11862, 1719, sentence d’allocation de l’arpentage et remembrement jouit par contrat d’acensement obtenu par la chambre des comptes de Lorraine le 19 juillet 1755, d’1/3 mazure de l'ancien château de Salm que sa majesté leur a accordé par arrêt en 1755 à titre d'acensement ville il faudra faire beaucoup de dépense pour le mettre en état, le surplus du terrain demandé est en
    Illustration :
    Photographie des élèves du Pensionnat prise dans le parc, année 1928. IVR41_20205710249NUC4A Photographie des élèves de l'ouvroir dans le vieux Pensionnat, année 1928. IVR41_20205710250NUC4A Cours d'art ménager dans le vieux Pensionnat, 1929 (date sur le tableau (15-3-1929 Bâtiment C du vieux pensionnat, vue depuis le parc. IVR41_20205730229NUC2A Bâtiment A du vieux pensionnat, vestibule, vue de l'escalier depuis le rez-de-chaussée
  • Ancien relais de poste, auberge, boucherie, actuellement maison médicale, 9 place Albert Schweitzer, Fénétrange
    Ancien relais de poste, auberge, boucherie, actuellement maison médicale, 9 place Albert Schweitzer, Fénétrange Fénétrange - 9 Place Albert Schweitzer - en ville - Cadastre : 1813 G 447 2018 8 45
    Historique :
    , dans la cour, le linteau d'une porte piétonne d'une des grange porte la date de 1733 et les initiales ). Sur le plan de 1715, la maison appartient à Henri Muller, boucher et à l'arrière il y a une cour et une écurie sur le plan de 1715 et qui forme une propriété unique avec le bâtiment étudié, sur le
    Description :
    , avec une façade antérieure donnant sur la place Albert Schweitzer ancienne place du Château ou Grande avec une écurie en seconde travée de plan se situent dans le prolongement du bâtiment d'habitation du relais pour les chevaux de la poste. L'agrafe de la porte charrière est sculptée d'un agneau pascal, le même que l'on retrouve sur le manteau d'une des cheminées du logis, c'est l'emblème des marchands de Annexe). Le bâtiment d'habitation a deux étages carrés et un étage de combles, une cave se situe sous la
    Annexe :
    de la porte d’en haut façante sur icelle et sur la place devant le château, joignante vers l’occident documents d'archives AD54 B 11765 Terrier original des biens fonds sis en la ville et sur le ban et Fénétrange primo les maisons, granges et écuries à lui adjugé sont cy après décrites à ses enfants suivant le enseigne le bœuf à Fénétrange. Une maison où il réside où pend pour enseigne le bœuf rouge sise en la rue derrière vers le nord sur le fourny dudit Henry Muller (...) Fol 649 A Henry Muller bourgeois boucher et réside avec les écuries, fourny, cour, appartenances et dépendances régnant vers l’orient le long de la chambre au 3e étage, dans une autre chambre prenant jour sur le devant, au grenier, dans une chambre à sur la grand rue vis-à-vis de l’église et du derrière sur le jardin du domaine porté par contrat passé
  • Presbytère protestant de Fénétrange.
    Presbytère protestant de Fénétrange. Fénétrange - 4 rue de la porte d'Allemagne - en ville - Cadastre : 1813 G 326 2020 8 75
    Historique :
    seront vendus en un seul lot. (2O204/5). En 1836 le pasteur logeait dans un local du château. Sur le plan Gustave Adolphe Hüter et au pharmacien Philippe Lendner par la ville de Fénétrange pour y établir le Sarre-Union derrière le jardin Westermann section G n°324. Cette adjudication a eu lieu à la requête de durant la dite communauté sur le sieur Henri Muller propriétaire et pensionnaire de l’État demeurant de 1715, la parcelle sur laquelle se situe le presbytère était occupée par "une masure en jardin au sr Ferry". Le presbytère actuel a certainement était édifié sur cette parcelle dans la seconde moitié
    Description :
    Le presbytère protestant est situé dans la grande rue mitoyen à droite de l'ancienne gendarmerie elle même ancienne maison des Rhingraves de Kirbourg. Le bâtiment de plan rectangulaire est composé de intérieur permettant l'accès aux chambres des étages et à une porte donnant sur le jardin au bout duquel se trouvait le mur d'enceinte de la ville. Dans le jardin se trouve deux petits bâtiments annexes en appentis, un accolé àau mur mitoyen de droite et le second dans la prolongation d'une extension de la avec le bâtiment principal. Le rez-de-chaussée est composé de trois pièces en profondeur, une grande placard encastré dans le mur et derrière une cuisine. Le toit est à deux pans et couvert de tuile plate . L'encadrement de la porte piétonne est mouluré. Le linteau porte en son centre une agrafe sculpté de deux
1