Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Résultats 1 à 20 sur 40 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme dite
    Ferme dite "le château", 52 rue du Stade, Fribourg Fribourg - 52 rue du Stade - Cadastre : 1812 296 297 298 2019 2 69
    Historique :
    Une maison appelée « Le Château », est construite par la famille Potot au XVIIe siècle, en face du vieux château. Au XVIIIe siècle, elle est occupée par Jean-Eustache Potot, avocat au Parlement de Metz
    Description :
    a beaucoup perdu de ses éléments authentiques. Le bâtiment initiale tel que l'on peut le voir sur le couvertes également d’ardoise. Un bâtiment d'exploitation prolonge la demeure, selon le même plan que le
    Titre courant :
    Ferme dite "le château", 52 rue du Stade, Fribourg
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Ferme dite "le château", vue d'ensemble. IVR41_20175711174NUC4A Ferme dite "le château", vue d'ensemble. IVR41_20175711171NUC4A Ferme dite "le château", vue d'ensemble depuis l'extérieur. IVR41_20175711172NUC4A Ferme dite "le château", mur d'enceinte et tourelles d'angle. IVR41_20175711173NUC4A Ferme dite "le château", vue depuis la route. IVR41_20175711175NUC4A Ferme dite "le château", tourelle d'angle droit, vue d'ensemble. IVR41_20175711176NUC4A Ferme dite "le château", tourelle d'angle de gauche, vue d'ensemble. IVR41_20175711177NUC4A Ferme dite "le château", vue de situation. IVR41_20175711178NUC4A Ferme dite "le château", bâtiment d'exploitation en brique et moellon. IVR41_20195730526NUC2A Ferme dite "le château", demeure et exploitation, élévation antérieure, ensemble trois quarts
  • Ferme dite
    Ferme dite "le petit château", 25 rue Principale, Fribourg. Fribourg - 25 rue Principale - Cadastre : 1812 198 2019 5 34
    Historique :
    Le premier bâtiment constituant la partie habitation a été construite au 16e siècle comme l'indique la date portée sur le linteau de la porte piétonne 1587. Les bâtiments d'exploitation sont certainement construits au 18e siècle. Ils figurent sur le cadastre de 1812.
    Description :
    Cette maison se compose de deux bâtiments sur le même alignement et un bâtiment annexe, un logis et une exploitation et un bâtiment d'exploitation. Le premier bâtiment, un logis, peut être daté de la fin du 16e siècle. L’inscription de 1587 est gravée sur le linteau de la porte piétonne. Les fenêtres poutres moulurées dans toutes les pièces. A l'étage cheminée daté 1796. Dans le prolongement de la partie du 18e siècle. Une chambre à four est construite sur la façade latérale droite. Dans le jardin une fontaine est encore visible. Sur le cadastre ancien il s'agissait d'un bassin. Un second bâtiment
    Titre courant :
    Ferme dite "le petit château", 25 rue Principale, Fribourg.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Grosse
    tombe de la famille Grosse Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff
    Historique :
    Tombe de la famille Grosse sculptée en 1916 par le sculpteur Altmayer travaillant à Leming. Cette tombe est la seule repérée signée par cet artiste dans le canton étudié.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Thiaville
    tombe de la famille Thiaville Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff
    Historique :
    particulièrement actif dans le canton. Tombe sculptée certainement au début du siècle mais dont l'épitaphe
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor d'inspiration néo-classique est sculpté en bas-relief et en moyen-relief, il est
    Description :
    Tombe à stèle rectangulaire en forme architecturée. Le socle imite un amas de rocher il est
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Fribourg.
    Cimetière de la commune de Fribourg. Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff - en village - Cadastre : 2011 4 32
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Sur le cadastre ancien de 1814, il se situait
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Une
    Description :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, il est clos de murs en moellon calcaire amortis de en granito et ciment moulé. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. Une tombe est une statue en ronde bosse tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 3 par Grob sculpteur travaillant à Dieuze ; 2 par Petit sculpteur travaillant à Dieuze et 1 par le sculpteur Altmayer travaillant à Heming (57)
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de cimetière
    croix de cimetière Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    guirlande de feuillage en bas-relief orne le haut du parchemin. La croix repose sur un socle portant une
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe de la famille Bourgaux-Leblanc
    tombe de la famille Bourgaux-Leblanc Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor sculpté en bas-relief est soigné. La statuette est sculptée en ronde bosse.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe anépigraphe d'enfant
    tombe anépigraphe d'enfant Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Fribourg - D95 - Cadastre : route de Rhodes vers les "Grandes Rayes"
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur gravé
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Fribourg - rue Principale - en village - Cadastre : 2014 97 adossée au chœur de l'église
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    Feuille d'acanthe et serpent enroulés sur le couronnement du fût sculpté en relief.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Fribourg - route D91 - en village - Cadastre : 2014
    Inscriptions & marques :
    A la mémoire de Marie Parisot décédée à Fribourg le 17 mars 1863 âgée de 79 ans.
    Historique :
    Croix érigée en 1863 en mémoire de Marie Parisot décédée le 17 mars 1863.
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de cimetière
    croix de cimetière Fribourg - route de Languimberg - en village - Cadastre : 2014 32 dans le cimetière
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    Une couronne de laurier et un parchemin ornent le socle. Le croisillon est décoré à sa base d'une
    Description :
    sur un socle accosté de volutes. Le socle est décoré d'une guirlande de laurier et d'un parchemin sculptés en bas-relief. Le socle de la croix est orné d'une couronne d'épines en bas-relief.
    Localisation :
    Fribourg - route de Languimberg - en village - Cadastre : 2014 32 dans le cimetière
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Fribourg - Albeschaux - D27 Principal - en écart - Cadastre : 2014 97 devant la chapelle d'Albeschaux
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • présentation de la commune de  Fribourg
    présentation de la commune de Fribourg Fribourg - en village
    Historique :
    Réchicourt-le-Château. Ils octroient une charte de franchise aux habitants de Fribourg en 1241. À Fontaine l’évêché de Metz,fait construire un autre château à Fribourg (« vieux château » sur le plan cadastral) qui médiévale. Le pied terrier de 1605 détaille les biens de l’évêque de Metz à Fribourg: « Ladite châtellenie consiste au château et bourg de Fribourg et les villages de Languimberg, Rhodes et Azoudange, Desseling , Hellocourt alias Le Brock ensemble les tours, gagnages, maisons, moulins, bricquerie, estang, Albeschaux , G91). Voir carte de 1704 : IVR41_20175710832NUC4A. Un premier château est construit sur les « Talbours laquelle se développe le premier noyau d’habitat. En 1340, Pierre de Beaufremont,vicaire général de photographie aérienne (réf. IVR41_20125711230NUC4A), comme sur le cadastre de 1814 où elle est appelée « Les dans le village. Siège d’une châtellenie, Fribourg n’a pas de ban propre, mais s’étend sur le , 35P242). Le domaine d’Albin est donné à la chartreuse de Bosserville par l’abbaye de Vergaville. Sur les
    Référence documentaire :
    Fribourg l’Évêque, le village de mon enfance. LORRAIN-DISTEL, Bernadette. Fribourg l’Évêque, le octobre1994 ; Le Mans). Palais royaux et princiers au Moyen âge. Le Mans : Centre d’édition et de publication
    Description :
    Fribourg est un village de la région Grand Est, arrondissement de Sarrebourg-Château-Salin. Il fait partie de la Communauté de Communes de Sarrebourg Moselle Sud depuis le 1er janvier 2019. En 2016, la Fribourg, mentionné dès le XIVe siècle. Le travail de la broderie se développe vers 1820 améliorant les revenus des habitants, le commerce de la broderie et des entrepreneurs locaux permet au curé Valance (mort population était la polyculture. Dans le cadre de l’application de la législation sur la modernisation de bâtiments agricoles. La commune de Fribourg conserve un egayoir encore en bon état. Le bâti est composé de fermes des 18e, 19e et 20e siècles, une maison de maître du 17e siècle, un bâtiment appelé "château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    de Nancy et allemands dans le duché de Lorraine, divisées par châtellenies, offices, prévôtés, par le Fontaine, devant le 1 rue Principale, parcelle 216. IVR41_20195730554NUC2A
  • Maisons, fermes en pan de bois de la commune de Fribourg
    Maisons, fermes en pan de bois de la commune de Fribourg Fribourg - en village - Cadastre :
    Historique :
    , appelé château est édifiée au 17e siècle, une autre demeure est attribuable au 16e siècle. Le domaine Le patrimoine bâti de la commune de Fribourg est composé de fermes des 18e et 19e siècles et de
    Description :
    Les fermes et maisons de Fribourg sont souvent mitoyennes mais pas toujours. Le bâti se développe , d'ardoise (château). Les toits étaient couverts à l'origine par des bardeaux et des joncs provenant des centrale, souvent borgne ou éclairée par une cloison vitrée ou une flamande. Le logis a deux ou trois pièces en profondeur, le poêle est en façade. Un couloir traversant permet l'accès au logis par une porte latérale percée pour donner accès à la cuisine centrale. Une porte dont on a accès depuis le même corridor central permet la distribution des deux logis et de l'écurie située derrière le logis de droite.(voir manœuvrer et de gerber le fourrage directement sur les greniers ouverts au-dessus de l'écurie, certaines gardent le plan d'origine mais sont reconstruites avec des briques et du béton, les fenils sont aérés et
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    . Héritages, un verger, pré et chènevières appelé le vieux château de Fribourg contenant 2 jours et demi derrière le château contenant un quart et demy les usoirs du château au levant, la Garenne au midy, le vieux châteaux d’autre. Le potager devant le château et l’enclos voisin contenant les deux ensemble 2 Inventaire après décès AD54, 56B1450 1749, inventaire après décès, couple de laboureur. Dans le poêle qui prend jour sur le devant, une table, quatre chaises en chêne, un tabouret, un vieux coffre en jour sur le devant. De la chambre à four prenant jour sur le derrière. Dans le grenier prenant jour sur le devant au-dessus du poille. Dans un autre grenier. Dans les écuries se sont trouvés les bestiaux taureau, deux boeufs, 1 veau, 2 chèvres, 3 truies4 porcs, 18 poules, 6 oies. Harnois et ustensiles pour le les scellés dans le poile qui prend jour sur la Grande rue au couchant, sur la porte du grenier au -dessus du poile qui prend aussi jour sur le devant et sur la porte du grenier de derrière qui prend jour
  • Ferme, 48 rue des Basses Cours.
    Ferme, 48 rue des Basses Cours. Fribourg - 48 rue des Basses Cours - Cadastre : 2 28
    Historique :
    château) de là dans les basses-cours d’où son nom. Le pigeonnier seul rescapé de l’époque ferme encore l'origine, il y avait un étang derrière l'ancien château, en 1605,, il est labouré "L’étang proche le Cette ferme se situe sur les terres de l'ancien château. Elle est construite au 19e siècle jeunes bêtes. La grange se prolonge par le hallier et le poulailler. La famille se rassemble dans une pour ne laisser que son tuyau sous le manteau de la cheminée. La gueule du four à pain s’ouvre sous la hotte dans le mur latéral. Au-dessous une cavité dans laquelle s’accumulaient les cendres pour les lessives du temps passé. Avec son pétrin, ses deux grands buffets, sa table son bloc pour casser le bois (…) elle cesse d’être le cœur de la maison, le foyer qui le soir réunit toute la famille. C'est dans la petit cuisine plus facile à chauffer que l’on vit. A l’étage deux chambres à coucher, le reste c’est les grenier à grains." Ref; LORRAIN-DISTEL, Bernadette. Fribourg l’Évêque, le village de mon enfance. A
    Référence documentaire :
    Fribourg l’Évêque, le village de mon enfance. LORRAIN-DISTEL, Bernadette. Fribourg l’Évêque, le
    Description :
    Ferme en deux bâtiments sur le même alignement. La partie logis a un soubassement en pierre de description par LORRAIN-DISTEL, Bernadette. Fribourg l’Évêque, le village de mon enfance). Le bâtiment charretière, les murs des engrangement sont en planche de bois, le toit est couvert de tôle ondulée.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Église Paroissiale Saint-Martin de Fribourg et grotte Notre-Dame de Lourdes
    Église Paroissiale Saint-Martin de Fribourg et grotte Notre-Dame de Lourdes Fribourg - rue Principale - en village - Cadastre : 2018 02 97
    Historique :
    de Beaufremont, vicaire général de l’évêché de Metz, fait construire un château à Fribourg au lieu -dit « Les Talbourg » pour protéger le voie Metz-Tarsal-Sarrebourg. Jusqu’au XVIIe siècle, les châtellenie, Fribourg n’a pas de ban propre, mais s’étend sur le territoire des villages voisins de Mettrequin servent à la construction d’une nouvelle église à Fribourg. Le chœur voûté d’ogives est pourvu d’une nef tribune. En 1881, une nouvelle tour est élevée réutilisant le premier étage de l’ancienne, ainsi que le l'escalier d'accès à l'église. Le plafond de la nef et la toiture de la tours sont reconstruits après 1945 l'église en 1938. De l'église médiévale il reste le chœur voûté d'ogives et la sacristie.
    Description :
    . Sous bassement et chaîne d'angle en pierre de taille de grès. Une sacristie de plan carré derrière le ajouré. La chapelle sainte Marguerite forme le chœur actuel avec la sacristie de droite. Dans le chœur une rose à polylobé éclaire le fond. Dans la nef les fenêtres à arc brisé, trumeau divisa, 2 lancettes cintrées. Le toit de la nef à longs pans est couvert de tuile mécanique, la flèche polygonale de la tour
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    borde le chemin à partir du clocher et en montant vers le chœur sur une longueur de 11 m. Il est reconnu que cette partie de toiture contient à peu près 112 m carrés qu’il faut réparer le plus tôt possible le lanternon de la tour . Des fissures sont apparentes sur le pignon de l’église parce que la construction de charpente de la tour est mal construite elle est trop haute et pas assez large. La tour est un permanent danger Le
    Illustration :
    Vue intérieure de l'église depuis le chœur. IVR41_20155710702NUC4A Vue intérieure de l'église depuis le chœur. IVR41_20155710703NUC4A
  • Ferme et baraquement, 26 rue Principale, Fribourg
    Ferme et baraquement, 26 rue Principale, Fribourg Fribourg - 26 rue Principale - Cadastre : 1812 H 192-194-195 2019 5 40
    Historique :
    La ferme est sur le cadastre ancien de 1812. Elle est reconstruite au 20e siècle. Le baraquement
    Description :
    structure est en planche excepté la partie habitation en moellon. Le toit est couvert de tôle ondulée. La
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble : calice et patène n° 3 et boîte de calice.
    Ensemble : calice et patène n° 3 et boîte de calice. Fribourg - rue principale - Cadastre : 2018 02 97
    Inscriptions & marques :
    . Inscription sous le pied, sur une plaque rapportée : In memoriam J. L'huiller mort 1896 et S. Reignier mort
    Historique :
    Calice et patène réalisés Joseph Jacquier, orfèvre lyonnais dont le poinçon fut insculpé le 15 mars
    Description :
    rapporté et de 3 mandorles en émaux peints. Patène avec décor gravé sur le revers et inscription. Boite en
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Calice n°3, inscription sous le pied. IVR41_20175711022NUC4A
  • Ensemble calice et patène, n°1
    Ensemble calice et patène, n°1 Fribourg - rue principale - Cadastre : 2018 02 97
    Historique :
    , orfèvre parisien, s'associe avec Louis Demarquet et insculpent ensemble un poinçon le 6 février 1889 et le biffé le 12 janvier 1939.
    Représentations :
    La base du pied est orné d'une frise de perle à la molette et de croix ciselés. Le haut jusque la base de la collerette porte des feuilles lancéolées ciselées. Le nœud est décoré de fleur et de perle
    Description :
    tulipe. Motifs ciselé, amati, décor à la molette. Patène avec décor gravé sur le revers et inscription.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château