Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation de la commune de Ville-sur-Illon
    Présentation de la commune de Ville-sur-Illon Ville-sur-Illon
    Historique :
    identifiés au lieu-dit Le Crétot, sur Le Haut de la Folie, à l’emplacement de l’ancien château de Colon-Ménil le presbytère, mais sert d’habitation depuis la Révolution. Le Château d’en Haut est une maison . » (Michel. Château et demeures de caractères en Vosges. 2015). Le Château d’en Bas est construit dans la sur le Château d’en Bas (Morizot. Les Livron et les débuts du Marquisat de Ville. JEV 2011). La famille Canon acquière le Marquisat en 1704, fait restaurer les murailles des fossés du château en 1709 Bien National, le château sert de carrière de pierre, notamment pour François Leclerc, qui reconstruit La carte archéologique signale que la commune se trouve sur le tracé de la voie romaine de Corre à (près du ruisseau des Tailles), au Château-Mont, et dans l’ancienne ferme de Magueuville (fragments , notamment dans le Bois de Relanges en 1822, de même que des monnaies grecques et romaines (non localisées transformation de la prévôté de Ville en marquisat qui comprend Ville-sur-Illon, le bande Girancourt, celui
    Référence documentaire :
    Lepage, Henri et Charton, Charles. Le département des Vosges : statistique historique et , Charles. Le département des Vosges : statistique historique et administrative. Nancy : Berger-Levrault Cédric Andriot, Le séminaire de Dommartin-lès-Ville. JEV 2011 Cédric Andriot, Le séminaire de Michel, Jean-Francois. Château et demeures de caractères en Vosges. 2015). Michel, Jean-François . Château et demeures de caractères en Vosges. Gérard Louis éditeur. 2015
    Description :
    part, et de la rue du Général Ferry qui jouxte l’Église Saint-Sulpice, le presbytère et le Château d’en nord. Entre le bourg et l’Illon, le site de l’ancien château d’en Bas, a été convertie en couvent Mirecourt, tandis que le château Lobstein, la villa des propriétaires de l’usine, a été élevée entre celle -égayoir derrière le château Lobstein. La ville est aussi entourée de six croix placées à des carrefours ou Le territoire de Ville-sur-Illon s s’étend sur 17.89km², entre 299 m et 396 m d’altitude. Il est proximité du pont et de l’ancien moulin banal, autour d’une place triangulaire accueillant le lavoir. La , sur le coteau de La Folie a installée après-guerre. Les anciennes fermes de l’Etang ont été quartiers. De l’autre côté de l’Illon, le centre de Ville est organisé le long de la rue de la 2e D.B. d’une d’une ferme détruite suite à un incendie à la Libération (1944). Le cimetière a été déplacée en bordure la périphérie Est. Le quatrième quartier à l’ouest de ruisseau d’Eaucourt, correspond à l’ancienne
  • Ferme n°49 - ancien bureau de poste
    Ferme n°49 - ancien bureau de poste Ville-sur-Illon - Ville-sur-Illon - 7, 9 place de L'église - en village - Cadastre : 2020 AA 79
    Historique :
    gravée sur le manteau de la cheminée de cuisine, avec des modifications postérieures. Acquise par la commune, le rez-de-chaussée a notamment servi de bureau de poste tout au long du 20e siècle. Rénové . Le bâtiment est actuellement en cours de cession à un propriétaire privé.
    Représentations :
    Le manteau en pierre de la cheminée de la cuisine est sculpté d'un cadre mouluré, orné de volutes
    Description :
    l’église. Ses deux pignons étaient mitoyens mais le bâtiment au nord a été détruit. Elle est initialement piétonne, mise en valeur par un escalier extérieur, qui s'ouvre dans le poêle. La cuisine prend le jour sur le jardin à l'arrière. Elle est munie d’une pierre à eau sous la baie (détruite) et d’une cheminée dont le manteau en pierre est sculpté et daté (très peu de structures similaires ont été relevées dans le canton de Dompaire). A l’arrière, le placard-chauffant qui accueillait probablement un poêle de sert notamment d'aire de battage et de distribution vers le logis, la grange proprement-dite et l’étable qui se trouvait à l'arrière. Le bâtiment a fait l’objet de réaménagements pour servir de Poste . La cuisine a été réduite afin de ménager un couloir entre le poêle et le jardin. La belle-chambre a été subdivisée en deux pièces et le mur mitoyen avec la grange a été déplacé pour agrandir l’espace de -dessus de celle du rez-de-chaussée, trois chambres sur la rue et une salle de bain sur le jardin
    Illustration :
    Ville-sur-Illon, La poste et l'entrée du château. Carte postale (début 20e siècle sculptée sur le manteau de la cheminée.. IVR41_20208831086NUC2A Ville-sur-Illon, Ferme n°49, ancienne poste, vue intérieure du placard-chauffant, dans le poele
  • Architecture rurale de la commune de Ville-sur-Illon
    Architecture rurale de la commune de Ville-sur-Illon Ville-sur-Illon
    Historique :
    nombre de convois venant de la montagne pour gagner le camp de Vrécourt. La destruction du château de Hautmeix. Le commerce de grain et de bétail est favorisé par la tenue d’un marché hebdomadaire, de trois cette population baisse quelque peu pendant le siècle suivant, mais se maintient en raison de l’activité sont contestés : les habitants de Ville veulent notamment le droit de vaine pâture et de glandée dans une petite maison, avec une écurie, une bougerie, une basse-cour et un clos situé derrière le . Les propriétés ecclésiastiques autour de Dompaire et leur vente pendant la Révolution. JEV 2011). Le légumes variés. Le commerce de bestiaux est développé, ainsi que celui des dentelles qui occupent la quartiers, nombreux et variés dans le domaine du bâtiments, de l’outillage et de l’alimentaire (6 maçons, 12 -caprins et 80 bovins (ou équivalent). Le nombre de têtes de bétail pouvant être menées au troupeau commun un troupeau à part si les bêtes ne sont pas envoyées à la vaine pâture ; c’est le cas pour deux
    Référence documentaire :
    Lepage, Henri et Charton, Charles. Le département des Vosges : statistique historique et , Charles. Le département des Vosges : statistique historique et administrative. Nancy : Berger-Levrault Doyen, Jean-Pierre. Grandeur et décadence de la vigne dans le pays de Dompaire de 1845 à 1939. JEV 2011. Doyen, Jean-Pierre. Grandeur et décadence de la vigne dans le pays de Dompaire de 1845 à 1939. In
    Description :
    l’ancien portail de l’abbaye de Bonfays et le portail du château d’en Bas, une baie géminée cintrée, deux étudiés. Le patrimoine bâti y est plutôt composé d’anciennes fermes à deux travées de plan, composée d’une , les autres fermes sont de grandes dimensions, à trois travées (21%) avec la grange séparant le logis . Quatre fermes à plan en L, une à plan en U, et une à pavillon ont été repérées dans le bourg. La part des fermes à double logis de la commune est assez faible pour le canton de Dompaire (25%). Deux fermes à vigneron en pierre sèche étaient situées non loin des entrées du bourg, surtout le long de la route de Pierrefitte. Sur le cadastre de 1841 (AD88-3P4923), 18 cabanons sont relevés : - Section D5 : 7 cabanons (nord de la route de Pierrefitte) - Section D6 : 6 cabanons (le long de la route de Pierrefitte ). Tous les bâtiments relevés sont parallèles à la voie, et 87% sont mitoyens. En effet le bourg est dense , s’organisant en quartiers distincts s’étirant le long des plusieurs rues principales. On pénètre dans le logis
    Illustration :
    Ferme n°31, Ville-sur-Illon, Le chateau, 12 rue de la Bergerie, façade antérieure, vue d'ensemble Ferme n°31, Ville-sur-Illon, Le chateau, 12 rue de la Bergerie, façade antérieure du logis, vue Ferme n°31, Ville-sur-Illon, Le chateau, 12 rue de la Bergerie, façade antérieure du logis, vue de Ferme n°31, Ville-sur-Illon, Le chateau, 12 rue de la Bergerie, façade antérieure de la partie Ferme n°31, Ville-sur-Illon, Le chateau, 12 rue de la Bergerie, cours et façade antérieure, vue Tableau de relevé des édifices repérés et étudiés dans le cadre de l'étude de l'architecture rurale Tableau de relevé des édifices repérés et étudiés dans le cadre de l'étude de l'architecture rurale Carte figurant les édifices repérés et étudiés dans le cadre de l'étude de l'architecture rurale de Carte figurant les édifices repérés et étudiés dans le cadre de l'étude de l'architecture rurale de Carte figurant les édifices repérés et étudiés dans le cadre de l'étude de l'architecture rurale
  • Ferme n°18
    Ferme n°18 Ville-sur-Illon - Ville-sur-Illon - 10, 12 rue des Fossés - en village - Cadastre : 2020 AA 295 ouest
    Historique :
    siècle. Relevée en 1999 dans le cadre d'une opération d'urgence, elle est détruite après inventaire.
    Description :
    La ferme n°18 de Ville-sur-Illon est située au centre du bourg, en bordure de l’emprise du Château l'étage. Le poêle est muni d’un lambris de hauteur, d’une alcôve, d’un placard-chauffant et d’une porte en profondeur au nord avec la cuisine s'ouvrant sur la rue et le poêle sur la cour à l'arrière. Les l’arrière. Un hallier sur poteaux de bois fermé par un essentage de planches, est accolé contre le pignon sud. Le bâtiment est construit avec des moellons enduits, surmontés d’une toiture à longs pans avec
    Illustration :
    Ville-sur-Illon, Ferme n°18, vue intérieure de l'escalier en vis depuis le rez-de-chaussée Ville-sur-Illon, Ferme n°18, vue intérieure de l'escalier en vis depuis le combles
1