Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Architecture rurale du canton de Dompaire
    Architecture rurale du canton de Dompaire Vosges
    Historique :
    suédoises, qui détruisent ensuite les châteaux de Dompaire, Bainville-aux-Saules, Vaubexy et Ville-sur-Illon . Certains ont été effectués dans les années 1980 comme à Hagécourt ou Bainville-aux-Saules, d’autres plus Ahéville, Bainville, Bettegney-Saint-Brice, Bouxières, Bouzemont, Gugney-aux-Aulx, Harol, Hagécourt, Saint , bailliage des Vosges et à la prévôté de Dompaire, sauf Gugney-aux-Aulx et Bettegney-Saint-Brice qui se prolonge encore plusieurs décennies, puisque Gugney-aux-Aulx est à nouveau pillé en 1670 par les , permettait aux habitants de posséder des bêtes blanches (ovins, caprins, porcins) et des bêtes rouges (bovins aux nobles émigrés et aux ecclésiastiques représentaient une importante superficie dans les communes développent malgré les pertes dues aux fortes gelées de l'hiver 1879-1880. Les arbres fruitiers remplacent (à partir de 1878) et suite aux maladies (Anthracnose et Mildiou après 1885, Oïdium et Phylloxera . Un moulin à vent au sud de Dompaire est figuré en 1841 (AD88 – 3P5091), et un autre à Gugney-aux-Aulx
    Description :
    Laviéville), Hagécourt, Racécourt, Vaubexy, et Ville-sur-Illon. - Usoirs cadastrés : Bainville-aux-Saules quartiers, témoignant qu’une certaine émulation entre voisins, comme à Bainville-aux-Saules (route de de poêle de revers de taque (Fermes n°13 de Bainville-aux-Saules, n°14 de Bouzemont, n°44 Damas-et villages-rues établis aux 18e et 19e siècles, correspondant aux deux autres tiers. Ceux-ci sont toutefois long de la rue principale du village, tandis que les maisons de manouvriers sont plutôt regroupées aux la Grande Rue), Bocquegney, Bouxières-aux-Bois, Bouzemont (hormis au sud de l’Église, et au nord , Bazegney, Begnécourt (sauf rue du Bois des Meix), Gelvécourt-et-Adompt, Gorhey, Gugney-aux-Aulx, Harol -Illon…). Dans un contexte plus urbain, ils peuvent prendre plus de hauteur pour servir de support aux distribution qui donne accès depuis l’extérieur (depuis l’usoir et la rue), à la grange proprement dite, aux logis, aux étables, aux caves et aux chambres à l’étage. 179 fermes à charri ont été identifiées sur
    Annexe :
    . Certains sont encore visibles, enfrichés, dans la vallée du Madon, notamment à Bainville-aux-Saules. Suite principalement à l’agriculture : l’Huilerie de Bainville-aux-Saules et les quatre fabriques de Circourt production de tabac à la fin du 19e siècle, à Bainville-aux-Saules, Begnécourt, Bouxières-aux-Bois, Dompaire (Bainville-aux-Saules, Bocquegney, Gelvécourt-et-Adompt, Hagécourt, la ferme de Saurupt à Harol, Madonne-et culture du houblon se développe à partir du milieu du 19e siècle sur quelques hectares à Bainville-aux -Saules, Bettegney-Saint-Brice, Bocquegney, Dompaire, Gugney-aux-Aulx, Madonne-et-Lamerey, Vaubexy (AD88 -aux-Saules, Begnécourt, Gelvécourt-et-Adompt, et Racécourt, Vaubexy, Velotte-et-Tatignécourt (AD88 collecté par les deux ramasseurs de lait, livrant aux laiteries industrielles de Valleroy-aux-Saules laissent toutefois plus de liberté aux cultivateurs. L’interdiction de clôture est également liée au droit aux remembrements, la plupart ont disparu, servant de carrière pour réparer les chemins et les entrées
    Texte libre :
    les 30 communes de : Ahéville, Bainville-aux-Saules, Bazegney, Begnécourt, Bettegney-Saint-Brice , Bocquegney, Bouxières-aux-Bois, Bouzemont, Circourt, Damas-et-Bettegney, Derbamont, Dompaire, Gelvécourt-et -Adompt, Gorhey, Gugney-aux-Aulx, Hagécourt, Harol, Hennecourt, Jorxey, Légéville-et-Bonfays, Les
    Illustration :
    Gugney-Aux-Aulx, vue d'ensemble du quartier de l'Eglise. IVR41_20188839597NUC2A Gugney-Aux-Aulx, vue des vergers pâturés et des vignes entourant le village IVR41_20188839603NUC2A Evolution des superficies cultivées en froment, avoine, seigle et orge à Gugney-aux-Saulx entre
  • Présentation de l'opération d'étude thématique de l'architecture rurale du canton de Dompaire (en cours)
    Présentation de l'opération d'étude thématique de l'architecture rurale du canton de Dompaire (en cours) Vosges
    Texte libre :
    : Bainville-aux-Saules, Begnécourt, Gelvécourt-et-Adompt, Harol, Légéville-et-Bonfays, Les Ableuvenettes , à savoir : Ahéville, Bazegney, Bettegney-Saint-Brice, Bouxières-aux-Bois, Bouzemont, Circourt , Derbamont, Gugney-aux-Aulx, Jorxey, Madegney, Racécourt, Regney, Saint-Vallier, Vaubexy. 2. étude de la
  • Présentation de l'ex-canton de Dompaire
    Présentation de l'ex-canton de Dompaire Vosges
    Historique :
    les troupes françaises et suédoises, qui détruisent ensuite les châteaux de Dompaire, Bainville-aux -Saules et Ville-sur-Illon. Celui de Vaubexy est brûlé par les Lorrains pour ne pas servir de base aux sites ont été fouillés et ont révélé des vestiges marquants : les thermes et le pilier aux 4 divinités , Avillers, Vomécourt, Ahéville, Tatignécourt, Hagécourt et Madonne, et 9 arrière bans. Seuls Gugney-aux-Aulx , Gorhey, Gugney-aux-Aulx, Hennecourt, Hagécourt, Madegney, Ville-sur-Illon), du 1er juillet au 6 décembre 1631 (Harol, Derbamont, Gugney-aux-Aulx), pendant 4 mois en 1632 (Ahéville), et en 1636 (Damas, Adompt ne reste qu’un à cinq foyers à Ahéville, Bainville, Bettegney-Saint-Brice, Bouxières, Bouzemont , Gugney-aux-Aulx, Harol, Hagécourt, Saint-Vallier. Les terres sont en friche et deux villages sont plusieurs décennies, puisque Gugney-aux-Aulx est à nouveau pillé en 1670 par les troupes du Maréchal de lié à l’exode rural s’amorce. Gugney-aux-Aulx et Vaubexy maintiennent leur population jusqu’en 1876
    Description :
    situé au lieu-dit La Grande Poirière à Bainville-aux-Saules, âgé d’environ 400 ans, qui est un arbre localement la « Petite Sibérie » atteignent 465 mètres d’altitude à la Croix de Virine (Circourt). Exposé aux . Ce qui a permis aux habitants d’exploiter les argiles rouges pour la fabrication de tuiles, et le grès bigarré ou rose en pierre de taille. Les terres acides sont moins propices aux cultures qu’au nord en 1830, à 19% en 2000. Sur les coteaux, aux abords des villages, les vergers prennent une forme particulière, notamment à Gugney-aux-Aulx où les fruitiers de hautes tiges se trouvent sur des sols pâturés villages plus importants entre 500 et 800 habitants à leur maximum (Damas-et-Bettegney, Gugney-aux-Aulx ) ; l’église Saint-Paul à Gorhey (IMH ; CMH) ; l’église Saint-Barthélemy de Gugney-aux-Aulx (IMH) ; le château
    Illustration :
    Gugney-Aux-Aulx, vue des vergers pâturés et des vignes entourant le village IVR41_20188839603NUC2A
1