Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison natale de Jeanne d'Arc
    Maison natale de Jeanne d'Arc Domrémy-la-Pucelle - Le Village - en village - Cadastre : 2010 AB 150 coordonnées : 1897825 ; 7252588 zone : LambertO
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Historique :
    est vendue par Thomassin Freminet à Louise de Stainville, veuve du comte de Salm, seigneur de Domremy . La maison reste la propriété des comtes de Salm puis devient une propriété des princes de Lorraine d'origine. Les travaux comprennent également la réfection de l'enduit, le rétablissement des planchers et de La famille de Jeanne d'Arc reste propriétaire de la maison jusqu'en 1586, date à laquelle la maison -Vaudémont par l'intermédiaire de Christine de Salm. La maison est acensée par le duc de Lorraine à un habitant du village, Germain Toussaint, qui possédait déjà une maison mitoyenne. Le versement de la rente est attestée jusqu'à la guerre de Trente Ans. Au début du 18ème siècle, la maison est une propriété de , étables, cuverie). La famille Gérardin, afin de signaler la présence de la maison de la Pucelle, déplace croisée. La cheminée de la chambre natale est également déplacée dans le nouveau bâtiment. Le Département des Vosges rachète en 1818 la maison natale à Nicolas Gérardin ainsi que l'ensemble des propriétés
    Référence documentaire :
    Histoire abrégée de la vie et des exploits de Jeanne d'Arc surnommée la Pucelle d'Orléans folio 1 Etat du temporel des bénéfices ecclésiastiques des duchés de Lorraine et de Bar, 1707 1819 relatif à l'acquisition de la maison natale de Jeanne d'Arc par le Département des Vosges (Lorraine, Vosges). Histoire et patrimoine / réd. Magali Delavenne. Epinal : Conseil général des Vosges p.45-61 De Domremy... à Tokyo : Jeanne d'Arc et la Lorraine De Domremy... à Tokyo : Jeanne d'Arc et la Lorraine / dir. Catherine Guyon, Magali Delavenne. Nancy : Presses universitaires de Nancy, 2013 p.63-80 De Domremy... à Tokyo : Jeanne d'Arc et la Lorraine De Domremy... à Tokyo : Jeanne d'Arc et la Lorraine / dir. Catherine Guyon, Magali Delavenne. Nancy : Presses universitaires de Nancy, 2013 La maison natale de Jeanne d'Arc à Domremy BOUZY, Olivier. SENE, Elsa. La maison natale de Jeanne p.259 Relation de la fête inaugurale célébrée à Domremy, le 10 septemre 1820, en l'honneur de
    Statut :
    propriété du département propriété du Conseil général des Vosges depuis 1818.
    Description :
    dans la chambre des frères pour accéder au premier étage. La chambre de Jeanne est pourvu d'une petite maison. La maison natale a subi de nombreuses transformations au fil des siècles. Le bâtiment actuel ne Maison de plan quadrangulaire avec un étage et un toit à un seul pan. La porte de la façade principale est surmontée d'un linteau armorié et d'une niche de style néogothique contenant une statue d'une porte et de trois ouvertures de taille modeste et la façade sud comprend une ouverture de taille moellons de calcaire recouverte d'un enduit et d'un badigeon à la chaux. La couverture est en tuiles creuses. Au sol, devant la maison natale, les fondations des bâtiments construits au 18ème siècle sont encore visibles. Le rez-de-chaussée de la maison est composée de quatre pièces. Un escalier est présent ouverture donnant sur l'église Saint-Remy. La hauteur des plafonds ne sont pas d'origine. Le dallage a été ferme de Gérardin. Elles sont réinstallées à leur emplacement en 1820 lors de la restauration de la
    Étages :
    en rez-de-chaussée étage de comble
    Auteur :
    [architecte des Monuments historiques] Jollois Jean-Baptiste-Prosper
    Titre courant :
    Maison natale de Jeanne d'Arc
    Appellations :
    Maison natale de Jeanne d'Arc
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la façade principale de la Maison natale de Jeanne d'Arc IVR41_20128812164NUC2A chambre des frères IVR41_20148830266NUC2A chambre de Jeanne IVR41_20148830267NUC2A Vue perspective de la Maison natale de Jeanne d'Arc IVR41_20148830256NUC2A
  • Église Paroissiale Saint-Sylvestre
    Église Paroissiale Saint-Sylvestre Vennezey - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1933 C 211
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    datant du 15e siècle. En 1783, le mauvais état des lambris de l'église justifie les travaux exécutés par de celle-ci et réalise le blocaillement du pourtour des fenêtres de cette pièce. Enfin, il remplace surmonté d'une flèche polygonale, l'architecte lunévillois Antoine propose dès 1867 de construire une démonté. Antoine propose d'utiliser la pierre de taille pour édifier le portail. Il suggère de poser des tuiles plates de Bayon sur la toiture de la nef et du choeur et préconise de remplacer les enduits des couverture en tuile de la tour sera remplacée par des ardoises. Le coût des travaux, confiés à l'entrepreneur Edouard Comte de Xaffévillers est estimé à 290 francs. Un beffroi métallique est construit en 1904-1905 , architecte à Gerbéviller, dresse un devis descriptif et estimatif de 1980 francs des travaux à réaliser dans d'une maçonnerie ordinaire, la réfection de l'entrée et des brèches du mur de clôture de l'édifice, la statues, le démontage, la réparation et le remplacement des bancs de l'église, l'installation d'une
    Représentations :
    d'une arcade trilobée. La clef de voûte du choeur est sculptée d'une fleur stylisée. Une croix grecque en pierre orne le pignon de l'abside.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    porte un toit à long pans avec pignon découvert. Des tuiles mécaniques la couvrent de même que la L'église de type église grange est construite en moellons de calcaire recouverts d'enduit avec sacristie, bâtiment adossé au chevet plat de l'église entre deux puissants contreforts et couvert d'un toit laisse apparaître des baies bouchées entre les fenêtres actuelles. La charpente du choeur conserve une
    Auteur :
    [entrepreneur] Comte Edouard
    Localisation :
    Vennezey - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1933 C 211
  • chapelle Saint-Jean-Baptiste puis chapelle Saint-Nicolas
    chapelle Saint-Jean-Baptiste puis chapelle Saint-Nicolas Remiremont - place Mesdames - Cadastre : non cadastrée car détruite
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique étude urbaine de Remiremont
    Historique :
    la rue de Franche-Pierre. Construite au XVe siècle d'abord sous le vocable de Saint-jean-Baptiste Cette chapelle de grande taille était située parallèlement à l'église abbatiale, entre celle-ci et , elle prit le nom de chapelle Saint-Nicolas quand elle accueillit la confrérie du même nom fondée en 1439 par les prêtres de Remiremont. Le transfert s'effectua en 1458 et l'on plaça sur un autel latéral construit à cet effet, une statue du saint patron haute de 4 pieds (un peu plus d'un mètre). C'est là, un témoignage particulièrement tôt d'une confrérie dédiée à saint Nicolas de Bari. Deux vitraux furent offerts au cours du XVIe siècle et l'on en conserve les dessins dans les papiers de Don Calmet (Musée Charles de Bruyères, Remiremont) : - entre 1549 et 1568, offert par l'abbesse Marguerite de Hauraucourt ( 1549 -1568) et son frère Claude sénéchal de Remiremont, mari de Françoise de Dinteville cousine de Renée de Dinteville. Le frère et la soeur sont représentés en pèlerin de Saint-jacques, à genoux devant
    Référence documentaire :
    t. II, p. XXXXII Calmet Dom Augustin, Notice de la Lorraine, Nancy, 1756 Calmet Dom Augustin , Notice de la Lorraine, Nancy, 1756 p. 267-288 Puton Bernard, Les vitraux de l'église Saint-Nicolas de Remiremont, In Bulletin de la société philomatique vosgienne, 1902 Puton Bernard, Les vitraux de l'église Saint-Nicolas de Remiremont , In Bulletin de la société philomatique vosgienne, 1902-1903, p. 267-288 Remiremont, l'abbaye et la ville, actes des journées d'études vosgiennes, 1980, 370 p. Remiremont Parisse. - Nancy : Publications de l'Université de Nancy 2, 1980. - 370 p. : ill., plans ; 24 cm. Remiremont (620-1790), onze siècles d'histoire religieuse et communale : catalogue de l'exposition de 1980. Remiremont (620-1790), onze siècles d'histoire religieuse et communale : catalogue / Exposition. Remiremont, Hôtel de Ville. 1980. - Remiremont : Société d'Histoire locale, 1980. - 69 p. ; 24 cm
    Illustration :
    Emplacement de la chapelle Siant-Nicolas (ici appelée encore Saint-Jean) IVR41_20208803042NUC2A
1