Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 229 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maisons, fermes de la commune de Grand
    Maisons, fermes de la commune de Grand Grand
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Localisation :
    Grand
    Titre courant :
    Maisons, fermes de la commune de Grand
  • Maisons, fermes de la commune de Liffol-le-Grand
    Maisons, fermes de la commune de Liffol-le-Grand Liffol-le-Grand
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Localisation :
    Liffol-le-Grand
    Titre courant :
    Maisons, fermes de la commune de Liffol-le-Grand
  • église paroissiale Saint-Marien
    église paroissiale Saint-Marien Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village - Cadastre : 2011 AK 133
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    durant la Première Guerre mondiale. Elle a été reconstruite entre le 10 décembre 1922 et le 31 mars 1925 les murs, mais modifié les baies. La nef a été voûtée et l'ensemble du bâtiment a reçu une décoration
    Représentations :
    La peinture monumentale couvrant la voûte du chœur représente le Jugement dernier, elle est signée , 1924. Dans le chœur, la verrière de saint Marien, don de mademoiselle Adèle Colin, fait face à la verrière de saint Jacques où figure en arrière-plan, la chapelle Saint-Roch, lieu de pèlerinage situé sur la commune de Chambrey (don de la famille Girard Édouard). Dans la nef, côté nord, se succèdent les verrières de la Sainte Famille avec saint Jean-Baptiste portant crossette et banderole (don de Joseph et souvenir de Marguerite et Cécile Virrion), la Pêche miraculeuse (don de Monsieur Eugène Mehl entrepreneur ). Sur le mur sud, les verrières représentent l'Ascension du Christ (don de la Famille Marchand), le Bon Samaritain (don de la famille Griffaton Ludovic), Marie-Madeleine essuyant les pieds du Christ avec ses cheveux (don de la Famille Populus Joseph en souvenir de l'abbé Eugène Populus) et enfin dans la chapelle votive le Christ donnant les clefs à saint Pierre (don de la Famille Zabel Henri). A l’extérieur, sur le
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Construite sur une pente, l'église de style néo-roman est en grès rouge, la tour-porche supporte un clocher singulier à étages avec des lucarnes. La nef de trois travées se poursuit par une abside voutée en la chapelle à côté du portail d'entrée, un autel votif surmonté d'une statue de Notre-Dame de Bonsecours, en terre cuite, copie de la Vierge au manteau de Mansuy Gauvain, porte une inscription "La
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village - Cadastre : 2011 AK 133
    Dates :
    1922 porte la date 1925 porte la date
    Illustration :
    Eglise Saint-Marien, vue du choeur depuis la nef IVR41_20175430012NUC2A Eglise Saint-Marien, signature de l'auteur de la fresque : Bastien Barozzi, peintre vénitien 1927
  • Ferme n°17, dite Maison du Prévot
    Ferme n°17, dite Maison du Prévot Dompaire - 121 rue derrière les Halles 140 rue Charles Gérôme - en village - Cadastre : 2019 AB 162
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°17 de Dompaire, est appelée la Maison du Bailly ou du Prévôt. Elle semble remonter au 17e siècle, elle aurait été construite en 1624 par Pierre Hierosme, prévot de la ville. Le bâtiment est à l'abandon entre 1976 et 1995, date à laquelle menaçant de ruine, il est acquis par la commune et profondément réhabilité. (sources : L'Est Républicain - Epinal - article du 13 avril 1995). La partie agricole
    Référence documentaire :
    La grande misère de la maison du bailli - Dompaire La grande misère de la maison du bailli. L'Est
    Représentations :
    Les 4 baies du logis de la maison du Bailly sont à croisée en calcaire (dont une restituée). La porte piétonne et son imposte sont moulurées (en grès). Les encadrements de la porte charretière et la porte de l'étable sont chanfreinés. La tour d'escalier est surmonté d'une girouette.
    Description :
    La ferme n°17 de Dompaire, dite Maison du Prévot, est située au centre du bourg de Dompaire, dans l’ancienne enceinte. Elle est composée de deux parties : une habitation urbaine s'ouvrant sur la rue un escalier en vis. La pièce gauche à l'étage a été divisée au 19e siècle par des cloisons de bois en 1978 : Une cheminée en angle dans la cuisine du rez-de-chaussée ; une cheminée contre le pignon dans la chambre du rez-de-chaussée ; et une cheminée moulurée dans la cuisine du premier étage. Une d'entrée et la cour intérieure. La partie agricole s'ouvre en façade Est (rue derrière les Halles), avec entre les deux corps constituent une cour intérieure qui sert de puits de lumière. La partie agricole est aujourd’hui détruite (seule la façade sur rue est conservée) et la maison du Prévôt ruinée à la
    Illustration :
    Dompaire, Ferme n°17 dite Maison du Prévot, façade rue derrière les Halles, vue de détail de la
  • bancs de fidèles (bancs d'église, 30)
    bancs de fidèles (bancs d'église, 30) Certilleux - rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Dimension :
    h = 88 ; la = 240 ; pr = 45 ; dimensions du plus grand banc
  • clôture de choeur
    clôture de choeur Landaville - rue de l' Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Clôture de choeur du 18e siècle, sans doute réalisée après la reconstruction de l'église en 1762.
    Matériaux :
    fer en plusieurs éléments noir forgé décor dans la masse décor en ronde bosse étampé peint
    Dimension :
    h = 77 ; la = 145 ; pr = 4,5 ; dimensions totales d' un grand panneau ; porte : la = 74 ; panneau courbe : développement : la = 65
    États conservations :
    Oeuvre déposée : 2 grands panneaux encore en place, portes et éléments courbes déposés
  • fontaines et lavoirs commémoratifs des Vosges
    fontaines et lavoirs commémoratifs des Vosges
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Référence documentaire :
    Jeanne d'Arc, figure emblématique de la Grande guerre. La symbolique de l'iconographie commémorative à Ménil et Sainte Barbe Saint-Dizier, Marie-Helène. Jeanne d'Arc, figure emblématique de la Grande guerre. La symbolique de l'iconographie commémorative à Ménil et Sainte Barbe. Au bord de la Mortagne n
    Datation principale :
    18e siècle 19e siècle 20e siècle daté par travaux historiques daté par source porte la date
    Texte libre :
    régime et en négatif d'oublier celui qui vient de s'achever. Le plus bel exemple vosgien est la Grande une plaque, le lien entre un habitant du village et la grande histoire permet de créer un mémorial comme villageois, la fontaine est une construction publique dont l'usage est aussi important que l'esthétique. Elle participe à montrer la prospérité de la commune et est l'objet d'une attention . La fontaine comme support des remerciements à la bonté du souverain Les plus anciennes fontaines de permit de réaliser notamment des travaux de reconstruction de Saint-Dié-des-Vosges après le grand incendie de 1757. Afin de montrer sa reconnaissance, la ville fait ériger un monument symbolique, imposant fontaine permet de compléter le message, car la fontaine constitue un réservoir indispensable en cas d'incendie. Elle constitue aussi un élément de modernité urbaine apportant l'eau courante au cœur de la ville pour les usages quotidiens. Elle est aussi inscrite dans un programme urbain complet, au centre de la
    Illustration :
    Grande Fontaine de Raon l'Etape, élévation dressée par J.B. Valentin, entrepreneur en 1793 (AD88 Fontaine de la Liberté à Xertigny, vue d'ensemble dans le parc, depuis le sud
  • Ferme n°7
    Ferme n°7 Vrécourt - 16 rue Champ Saint-Martin (du) - en village - Cadastre : 2014 ZX 119
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    un oculus au-dessus de la porte charretière un oculus donnant dans la cuisine certainement au -dessus de la pierre à eau, sans volet.
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°7 de Vrécourt possède une structure du 18e siècle avec modifications au 19e siècle. Elle
    Description :
    dans la cuisine. Une grande dalle de grès posée sur champ matérialise la limite de mitoyenneté sur La ferme n°7 est implantée parallèlement à la rue, à l'extrémité sud-ouest du bourg. Mitoyenne aménagées au-dessus, et la chambre à four se place à l'arrière du logis. L'étable, dénaturée, a peut-être rez-de-chaussée et à linteau droit à l'étage. La porte charretière est en anse de panier et elle est surmonté d'un oculus qui éclaire les engrangements. Un autre oculus est placé au-dessus de la pierre à eau l'usoir, le long des trois marches menant à la porte piétonne.
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    four à pain à l'arrière du logis. une grande dalle de grès posée sur champ matérialise la limite de mitoyenneté sur l'usoir, le long des trois marches menant à la porte piétonne.
    Illustration :
    ferme, vue de la facade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts gauche IVR41_20148830322NUC2A ferme, vue de la facade antérieure, vue de détail de la porte piétonne et des baies de cuisine Ferme, vue de la facade antérieure, vue de la porte charretière. IVR41_20158832316NUC2A
  • bancs de fidèles (bancs d'église, 57)
    bancs de fidèles (bancs d'église, 57) Trampot - rue Morée - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Description :
    Grand bancs : 32 ; petits bancs : 25
    Dimension :
    h = 84 ; la = 391 ; pr = 37 ; dimensions totales d'un grand banc ; siège : h = 48 ; largeur d'un petit banc : la = 65
  • Abbaye de bénédictins Saint-Michel, actuellement hôtel de ville, tribunal, bibliothèque, musée
    Abbaye de bénédictins Saint-Michel, actuellement hôtel de ville, tribunal, bibliothèque, musée Saint-Mihiel - place des Moines 7, 9 place Jean Bérain rue du Palais de Justice - en ville - Cadastre : 1826 E1 94, 97, 98, 175, 178 1982 AB 446, 461 à 470
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Précisions sur la protection :
    façades et toitures, les deux salles capitulaires au rez-de-chaussée du grand corps de logis (corps Est) , les deux galeries du cloître classées par arrêté du 19 mars 1982 ; la bibliothèque et son décor
    Représentations :
    l'escalier du corps Sud ; ordre dorique : 1er niveau de la façade Ouest du corps Est ; ordre ionique : 2e niveau de la façade Ouest du corps Est, façade Est du corps Est ; ordre corinthien : chapiteaux et culots de la sacristie ; ordre composite : chapiteaux et culots de la salle capitulaire et du réfectoire ; décor végétal : clefs de voûte ; décor floral, végétal, acanthes et fruits : agrafes de la façade Est : culot dans la salle capitulaire, au sud ; armoiries de la congrégation de Saint-Vanne et Saint-Hydulphe : culot dans la salle capitulaire, au nord, clef de voûte dans la sacristie ; mitre : clef de voûte dans la sacristie ; aigles : chapiteaux et culots dans le réfectoire ; saint Michel terrassant le dragon
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    moellon enduit : parties hautes du vestibule de la chapelle de la Vierge, gros-oeuvre du corps de bâtiment adossé au bras nord du transept ; voûte d'arêtes : rez-de-chaussée et étage de la tour-clocher ; voûte d'ogives : nef et transept ; coupoles en pendentifs : choeur ; toits en appentis : vestibule de la chapelle de la Vierge, corps de bâtiment adossé au bras nord du transept
    Dates :
    1559 daté par travaux historiques daté par source porte la date 1763 porte la date 1834 porte la date daté par source
  • lambris d'appui, lambris de hauteur.
    lambris d'appui, lambris de hauteur. Neufchâteau - 9 place Jeanne d'Arc - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Description :
    Lambris d'appui sur le périmètre de la pièce, lambris de hauteur uniquement compris entre les deux
    Dimension :
    h = 210 ; lambris de hauteur : grand panneau : h = 60, la = 40 ; petit panneau : h = 40, la = 40
  • confessionnal
    confessionnal Grand - place de la Halle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Localisation :
    Grand - place de la Halle - en village
    Dimension :
    h = 292 ; la = 205 ; pr = 125
  • fonts baptismaux
    fonts baptismaux Grand - place de la Halle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Description :
    Laiton : intérieur de la cuve, couvercle ; chêne : partie supérieure de la cuve
    Localisation :
    Grand - place de la Halle - en village
  • statue (statuette) : sainte Libaire de Toul (1)
    statue (statuette) : sainte Libaire de Toul (1) Grand - place de la Halle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Localisation :
    Grand - place de la Halle - en village
    Dimension :
    h = 63 ; la = 23 ; pr = 19 ; dimensions totales ; socle : h = 6, la = 22.5, pr = 19
    États conservations :
    Manque : dernière phalange de 2 doigts de la main gauche ; mauvais état : écaillage de la
  • statues (2) (en pendant, statuette) : anges adorateurs
    statues (2) (en pendant, statuette) : anges adorateurs Grand - place de la Halle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Localisation :
    Grand - place de la Halle - en village
    Dimension :
    h = 81 ; la = 40 ; pr = 25 ; dimensions de l' ange droit ; ange gauche : h = 80, la = 45, pr = 20
    États conservations :
    Mauvais état : écaillage de la polychromie, fissures ; manque : aile gauche et partie de l' aile
  • architecture rurale de la commune de Crainvilliers
    architecture rurale de la commune de Crainvilliers Crainvilliers
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La carte archéologique mentionne des traces d'occupation gallo-romaine au lieu-dit les "Terres rouges", sur l'éperon de "La Follière". Un important cimetière du haut Moyen-Age est aussi signalé au au lieu-dit "La Noue". Il y avait également une maison des Templiers au lieu-dit "Tuilon". Plusieurs été reconstruite après la Guerre de Trente Ans. (cf. DROUOT, Statistique rétrospective sur la commune de Crainvilliers présentant la situation à tous les points de vue à la veille de la Révolution. 1888 territoire. A la fin du 19e siècle, c'est 25 ménages qui dépendent de cette activité. Environ 120 habitants l'on puisse observer une architecture particulièrement adaptée, hormis des caves avec accès direct à la
    Référence documentaire :
    rétrospective sur la commune de Crainvilliers présentant la situation à tous les points de vue à la veille de la
    Datation principale :
    18e siècle 19e siècle 17e siècle porte la date daté par travaux historiques
    Description :
    fermes sont à pavillon. Parallèles à la voie, 9/10 fermes sont mitoyennes. On pénètre dans le logis par logis par la porte charretière. 62% des logis ont une seule pièce en façade et sont plus profonds que larges. Leurs cuisines s'ouvrent alors sur la rue, et le poêle sur le jardin à l'arrière. Dans le cas au-dessus de la pierre à eau est observable dans 21% des cuisines. Le bâti conserve des éléments de
    Titre courant :
    architecture rurale de la commune de Crainvilliers
    Illustration :
    Village, vue de la place de la Mairie vers l'Eglise, Grande Rue. IVR41_20158832136NUC2A
  • Ferme n°24
    Ferme n°24 La Vacheresse-et-la-Rouillie - Rouillie (La) - 190 Grande Rue ( ) - en village - Cadastre : 2015 ZB 72
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    oculus au-dessus de la porte charretière.
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°24 de La Rouillie possède une structure qui remonte probablement au 18e siècle, avec des modifications au milieu du 20e siècle. La façade est ornée de deux bustes en remploi, provenant peut-être de bâtiment est appelé "Maison Félicien DUFOUR" lors de l'étude "enquête sur la maison rurale" réalisée par
    Représentations :
    La façade du logis de gauche est ornée de deux bustes sculptés en pierre sur console ornée d'une
    Description :
    La ferme n°24 est implantée parallèlement à la rue principale de La Rouillie, au centre du hameau de la grange. Celui de droite est constitué d'une cuisine unique avec une cheminée et une pierre à eau sous la baie. Le logis de gauche possède aussi une cuisine avec cheminée et pierre à eau sous la baie, mais a été agrandi par l'ajout d'un poêle accolé en avant sur l'usoir. Sur la façade de celui-ci y entre en passant par la grange. Les étables se situent à l'arrière et les engrangements au-dessus ). Celles du rez-de-chaussée sont munies d'un garde-corps de fonte. La porte charretière est en plein cintre . Au-dessus, les greniers sont éclairés par un oculus. Les conduits de cheminées sur la toiture sont en
    Localisation :
    La Vacheresse-et-la-Rouillie - Rouillie (La) - 190 Grande Rue ( ) - en village - Cadastre : 2015 ZB
    Illustration :
    Ferme, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20158832045NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail du logis de droite. IVR41_20158832046NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail des deux bustes sur console Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail du buste de gauche. IVR41_20158832048NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail du buste de droite. IVR41_20158832049NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail du garde-corps de la baie du logis de gauche Ferme, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble de la facade latérale de l'avancée (en 1982
  • Église Paroissiale Saint Julien
    Église Paroissiale Saint Julien Rouvres-en-Woëvre - en village - Cadastre : 1978 B2 454
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    églises paroissiales de Bannoncourt, Clermont-en-Argonne et Erize-la-Grande. L'église est bénite le 26 Eglise construite de 1864 à 1866 (dates portées par le tympan du portail de la nef), par dépendait de l'abbaye Saint-Paul de Verdun. En partie détruite pendant la guerre 1914-1918, elle est le système Fabre (brevet 1896). Le maitre-autel provient de la maison Pierson de Vaucouleurs (Meuse Georges Janin. Il réutilise le carton de Jeanne d'Arc conduisant les soldats à la bataille, réalisé pour l'église paroissiale Saint-Denis de Crévic (Meurthe-et-Moselle), réutilisés aussi dans la Meuse pour les
    Référence documentaire :
    p. 38 PECHE Valérie (dir), Vitrail commémoratif de la Grande guerre en Meuse : monuments de lumière , Bar-le-Duc, 1998 PECHE Valérie (dir), Vitrail commémoratif de la Grande guerre en Meuse : monuments de p.179 Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse LURCON Pauline, Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique réalisé dans
    Statut :
    propriété de la commune
    Dates :
    1864 porte la date 1927 porte la date
  • puits
    puits Mazeley - Grande Rue impasse de la Ruelle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Le puits situé au nord de la Grande Rue de Mazeley remonte au moins au 18e siècle. Il est couvert
    Description :
    Le puits au nord de Mazeley est situé sur une placette à l'intersection de la Grande Rue et d'une munie d'un rouleau de bois activé par une manivelle, autour duquel s'enroule la chaîne du seau
    Localisation :
    Mazeley - Grande Rue impasse de la Ruelle - en village
  • Maison, 12 Grand Rue, Saint-Georges.
    Maison, 12 Grand Rue, Saint-Georges. Saint-Georges - 12 rue grand - en village - Cadastre : 1814 E 164 2019 1 262
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Cette maison conserve des éléments architecturaux du 16e siècle dont l’encadrement de la porte piétonne à arc en accolade et l’escalier en vis placé dans la tour. Cette maison est transformée aux
    Description :
    Maison puis ferme, à deux travées de plan. La partie la plus ancienne, en pignon a une porte droite de la porte piétonne un escalier en vis placé dans une tour hors-d’œuvre permet l'accès à l'étage noyau, situé dans une cage de plan circulaire. Dans cette partie, derrière la cuisine subsiste une ancienne chambre à four. La façade antérieure a été modifiée au 18e siècle. Deux travées de plan, un logis et une grange. Sur la partie arrière, façade latérale droite, en état de ruine, une petite porte
    Localisation :
    Saint-Georges - 12 rue grand - en village - Cadastre : 1814 E 164 2019 1 262
    Titre courant :
    Maison, 12 Grand Rue, Saint-Georges.
    Illustration :
    Carte postale ancienne de la commune de Saint-Georges, maison 12 Grande rue, ancien café Voinson Maison, 12 Grande rue, intérieure, porte piétonne et porte d'entrée de la tour d'escalier Maison, 12 Grande rue, tour d'escalier en vis, vue de l'escalier depuis le haut de la tourelle Maison, 12 Grande rue, élévation antérieure. IVR41_20205730132NUC2A Maison, 12 Grande rue, vue d'ensemble. IVR41_20175710869NUC4A Maison, 12 Grande rue, élévation latérale droite, tourelle d’escalier. IVR41_20175710870NUC4A Maison, 12 Grande rue, élévation latérale droite, porte piétonne avec arc en accolade Maison, 12 Grande rue, cuisine, cheminée au large. IVR41_20175710872NUC4A Maison, 12 Grande rue, cuisine, pierre à eau. IVR41_20175710873NUC4A Maison, 12 Grande rue, ancienne chambre à four. IVR41_20175710874NUC4A
1 2 3 4 12 Suivant