Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison de plaisance d'Antoine de Lenoncourt puis noviciat de jésuites puis orphelinat dit hospice Saint-Stanislas, actuellement maison de retraite Saint-Stanislas
    maison de plaisance d'Antoine de Lenoncourt puis noviciat de jésuites puis orphelinat dit hospice Saint-Stanislas, actuellement maison de retraite Saint-Stanislas Nancy - 163 rue Saint-Dizier rue des Fabriques - en ville - Cadastre : 1830 D 189, 190, 191 1865 D 214 à 225 1972 BW 207 2002 BW 207
    Historique :
    Maison de plaisance construite en 1599 pour Antoine de Lenoncourt par les maçons et tailleurs de pierre Mengenot Florentin, Nicolas et Lambert Charles, le charpentier Vincent Voirin sur une vaste ). Dès 1602, Antoine de Lenoncourt (1559-1636, primat de Lorraine en 1608) donne cette maison aux ducales, des armoiries d’'Antoine de Lenoncourt et, pour partie, de celles de Dominique Hatton, seigneur
    Référence documentaire :
    Le noviciat des Jésuites à Nancy GRILLIAT, Jean-Pierre. "Le noviciat des Jésuites à Nancy". Le pays
    Description :
    restructuré, conserve 2 escaliers en pierre avec rampe en fer forgé (corps B, corps F), des caves voûtées en d'escalier) se trouve un grand lavabo en pierre encastré dans le mur.
    Auteur :
    [tailleur de pierre] Florentin Mengenot [commanditaire] Lenoncourt de Antoine
    Titre courant :
    maison de plaisance d'Antoine de Lenoncourt puis noviciat de jésuites puis orphelinat dit hospice
  • maison de chanoine dite hôtel du Grand Doyen actuellement immeuble
    maison de chanoine dite hôtel du Grand Doyen actuellement immeuble Nancy - 9 rue Mably 21 rue des Tiercelins rue du Manège - en ville - Cadastre : 1830 A5 795 1865 A5 1036, 1036 bis, 1037, 1038, 1039, 1040 1972 BD 203 2008 BD 203
    Historique :
    , elle est commandée par le premier d'entre eux, Antoine de Lenoncourt (1559-1636, en charge de 1602 à primat de Lorraine, il transfert les marchés de construction à son successeur Pierre de Stainville (mort de fourniture de pierre de taille du 7 décembre 1617, passé par Pierre de Stainville pour DendroNet de Bohlingen en Alllemagne), suppression des croisées en pierre et abaissement des allèges des doyen, Jacques-Marc-Antoine Mahuet de Lupcourt est emprisonné quelque temps ; la maison fait alors
    Représentations :
    condamnée dans la cour d'entrée ; armoiries : armes d'Antoine de Lenoncourt dans un cartouche ornant la clef
    Description :
    Maison de chanoine de style pierre et brique (brique en remplissage) construite sur une parcelle Tiercelins (clef ornée d'un cartouche aux armes d'Antoine de Lenoncourt, probablement en remploi). Le portail de Pierre de Stainville, disparues probablement à la Révolution ; une autre aile plus récente (E Vierge, donne accès à l'escalier rampe-sur-rampe en pierre qui dessert le premier étage (IM54014860 remontant à la construction du bâtiment (IM54014425). Un inventaire réalisé à la mort de Pierre de
    Auteur :
    [commanditaire] Lenoncourt de Antoine [commanditaire] Stainville Pierre de
1