Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 57 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de Réchicourt-le-Château.
    Château de Réchicourt-le-Château. Réchicourt-le-Château - 9 rue du Château - Cadastre : 1813 K 353 2016 1 426
    Historique :
    Le château de Réchicourt est composé de bâtiments allant du 16e siècle au 19e siècle. Au cours de Réchicourt-le-Château en fief des évêques de Metz. La seigneurie passe par mariage aux comtes de Linange au l'enceinte est démolie et au début du 19e siècle une partie du logis est détruite. Le site de Réchicourt-le début du 14e siècle. Le premier château détruit en1469 est reconstruit au XVIe siècle. En 1669, la château se compose d’un vieux château, le donjon initial et d’un château neuf celui reconstruit au 16e en 1879. Le bâtiment qui subsiste aujourd’hui est une partie du château du 16e siècle. Un diagnostic la famille du duc de Richelieu, le château est vendu comme bien national en 1797. Au 19e siècle il son histoir ele château est possédés par divers lignages, il sera divisé, amputé, remanié. Il est -Château est occupé de façon certaine à partir de 1103, date de la première mention du château. A l’origine . C’est un alleu indépendant jusqu’en 1242, date à laquelle le comte Thierry reprend le comté de
    Dénominations :
    château
    Description :
    Le château est décrit ainsi en 1798 lors de sa vente comme bien national : « Le cy devant château dit château derrière le temple. Une petite maison avec potager servant à loger un garde forestier. Une les éléments médiévaux lorsque le château est transformé en bâtiment rural. Ce bâtiment s’élève sur consiste en un long bâtiment composé d’un corps de logis neuf, un autre dit vieux château,les écuries ensuite terminées par les bâtiments des remises le tout circulairement disposé autour d’une grande cour le (le corps de logis) avec un toit à croupe et le second à demi-croupe, ils sont reliés par un porche intégré au corps de logis. Le corps de logis est prolongé au nord par des dépendances le tout disposé
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - 9 rue du Château - Cadastre : 1813 K 353 2016 1 426
    Titre courant :
    Château de Réchicourt-le-Château.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Réchicourt de charroyer le sable en ladite maison quand il en est besoin. Le sable qui est au ban dudit d’une huilerie à Réchicourt 1666. AD54 1Q594 Château de Réchicourt, vente en 5 lots, plan détaillé du château. An 6 Description, visite (va avec le plan IVR41_20175710756NUC2A). Le ci devant château consiste en un long bâtiment composé d’un corps de logis neuf, un autre dit le vieux château, les écuries château de Récchicourt aisances et dépendances situées dans la commune de Réchicourt, provenant de AD54, E128 Corvées au château (sans date mais certainement début 17e) Les habitants de Foulcrey ensuite terminées par les bâtiments de remises le tout circulairement disposé autour d’une grande cour. Le du verger vers l’orient est un large passage sur la prairie de 4 ares 70 c. Le bâtiment de la bergerie attenant au vieux château vers l’orient 4 ares 29 c la cour en avant du dit bâtiment 2 ares 86c le jardin potager derrière ledit bâtiment contient 10 ares 42c. Distribution des bâtiments : A
    Illustration :
    Plan annexé au procès-verbal de vente du château de Réchicourt-le Château comme bien national en Le château de Réchicourt-le-Château par Alfred Renaudin (1866-1944), collection privée Château de Réchicourt-le-Château, façade actuelle. IVR41_20175710064NUC4A Château de Réchicourt-le-Château, façade actuelle, élévation du XVIe siècle dont une travée s’est Château de Réchicourt-le-Château, façade antérieure. IVR41_20175710066NUC4A Château de Réchicourt-le-Château, façade actuelle, élévation du XVIe siècle dont une travée s’est Château de Réchicourt-le-Château, façade latérale droite. IVR41_20175710073NUC4A Château de Réchicourt-le-Château, façade antérieure, meurtrière . IVR41_20175710075NUC4A Château de Réchicourt-le-Château, façade latérale, baies 16e siècle. IVR41_20175710076NUC4A Château de Réchicourt-le-Château, aile droite en partie effondrée. IVR41_20175710078NUC4A
  • Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château
    Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château Réchicourt-le-Château - route de Sarrebourg - en village - Cadastre : 2012 5 25-26
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, il succède à un cimetière primitif autour de l'église déplacé pour des raisons d'hygiène. En 1821, le nouveau cimetière est installé sur un terrain archives communales de Réchicourt). La porte d’entrée était en chêne, elle a été remplacée par une grille allemande sont un souvenir de l'annexion de 1870, 1914 et 1940. La particularité du cimetière de Réchicourt
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    porte couronne en fer. Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 8 par le marbrier
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - route de Sarrebourg - en village - Cadastre : 2012 5 25-26
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue du cimetière de Réchicourt-le-Château. IVR41_20115703085NUC2A Vue du cimetière de Réchicourt-le-Château. IVR41_20115703097NUC2A
  • Maisons, fermes de la commune de Réchicourt-le-Château
    Maisons, fermes de la commune de Réchicourt-le-Château Réchicourt-le-Château
    Historique :
    Le patrimoine bâti de la commune de Réchicourt-le-château est composé de maisons et de fermes Denny. Le presbytère est construit entre 1885-1886 par l’architecte J. Ernst.
    Description :
    Les fermes et maisons de la commune de Réchicourt sont en moellons calcaire et grès, en brique et . Les fermes, mitoyennes sont à deux ou trois travées de plan. Le logis a deux ou trois pièces en profondeur, le poêle ou la cuisine sont en façade. Un couloir traversant permet l'accès au logis par une l'exploitation à l'arrière rue de la Haute Chambre et le logis placé à l'avant avec un accès par la Grande Rue maisons de manouvriers route de Foulcrey. Le presbytère fait partie des bâtiments reconstruit pendant la
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château
    Titre courant :
    Maisons, fermes de la commune de Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    29J383 1820, projet de reconstruction de la maison d’école de Réchicourt Plan le logis avec cuisine Ascensements Doit cens sur une maisonnette dans l’enclos du château, sur un corps de maison proche le pressoir garçons : 1848 Vente d’une maison située au centre de Réchicourt au nord rue Haute, chambre à l’est rue 1er étage et grenier dessus, une grange écuries et greniers à fourrage. Le rdc comprend une salle dessous la salle et le cabinet. Une grange au midi passage derrière cette grange écurie entre ce passage chemin d’Azoudange de deux ares 80 centiares section K 158 et qui le sépare d’avec la dite maison au midi par le hallier du bâtiment. La maçonnerie des murs de face et de refend est en moellon avec mortier de en sapin ferrés avec gonds. La cuisine est pavée de dalle en pierre de taille le four est maçonné de , la maison de Nicolas Masson où était l’ancienne huilerie avec le jardin sur le fossé , sur une maison attenante à l’ancienne huilerie sur le revers des fossés avec un petit jardin près du pont de pierre, Jean
    Illustration :
    Presbytère catholique de la paroisse de Réchicourt-le-Château, vue d'ensemble Tableau d'assemble de la commune de Réchicourt, 1813, AD57, 35P562 IVR41_20195731082NUC2A Cadastre ancien de Réchicourt, section K du village, 1813, AD57 35P562 IVR41_20195731083NUC2A Vue de la Grande rue depuis le bas. IVR41_20195731106NUC2A Vue de la Grande Rue, coté gauche, depuis le haut. IVR41_20195731107NUC2A Vue des façades postérieures Rue Maculée et des passerelles et pont sur le ruisseau Saint Blaise Maison, 83 route d'Avricourt, date porte sur le linteau de la porte piétonne, 1809
  • Réseau de navigation : canal de la Marne au Rhin
    Réseau de navigation : canal de la Marne au Rhin Réchicourt-le-Château -
    Historique :
    de Réchicourt, de Moussey et de Gondrexange. L'étang de Réchicourt était utilisé pour le flottage des L’étude du tracé d’un canal reliant la Marne au Rhin, entre Vitry-le-François et Strasbourg a été en 1853. Le canal sur toute sa longueur (314km) compte, à l’origine 178 écluses, il y en a 154 aujourd’hui. C’est un canal à deux biefs de partage dont le second, le bief de partage des Vosges est alimenté par les étangs réservoirs dont celui de Gondrexange et Réchicourt, eux-mêmes alimentés par la Sarre et ses affluents. Les étangs réservoirs de Gondrexange et de Réchicourt ont subi de nombreuses correspondre au gabarit Freycinet en place depuis 1879, en France. Le passage au niveau de l’étang de Réchicourt, à travers la forêt, a nécessité la construction de 6 écluses aujourd’hui désaffectées et remplacées par l'écluse de grande chute de Réchicourt mise en service en 1964. En 1968, l'enfoncement est passé à 2,20m au lieu de 2m. Le creusement du canal a modifié un paysage à dominante forestière. Le
    Description :
    Le canal de la Marne au Rhin est un canal de jonction à bief de partage. Long de 314 km il relie la Marne (à Vitry-le-François) au Rhin (à Strasbourg). Par le canal latéral de la Marne, il est connecté au réseau navigable de la Seine vers l'Ile-de-France et la Normandie. Le canal passe dans cinq bassins de Moselle et un second entre la Moselle et le Rhin, le bief de partage des Vosges (263m). L'alimentation en sommet, la Sarre notamment et celles des étangs réservoirs de Gondrexange, Réchicourt et Parroy (54). Au niveau du bief de partage des Vosges, à Gondrexange, le canal de la Marne au Rhin rencontre le canal des maison éclusière. Ces maisons éclusières sont construites sur le même plan, elles ont 5 pièces maisons est de 46m2. En 1980, elles sont encore toutes en place mais la n°6 est vétuste et inoccupée. Le a aujourd'hui une superficie plus grande, c'est une maison reconstruite après le second conflit mondial par l'architecte agréé par le MRU, Joseph Denny. En 1921, malgré les travaux de consolidation des
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château -
    Précision localisation :
    oeuvre située en partie sur le canton Réchicourt-le-Château oeuvre située en partie sur la commune Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue sur le canal et le chemin du halage depuis la grande écluse à Réchicourt vers Gondrexange Ancienne écluse le long de l'étang de Réchicourt, date portée lors des travaux réalisés par Carte de 1709 des forêts de Réchicourt. IVR41_20135710363NUC1A Tronçon du canal le long de l'étang de Gondrexange et chemin de halage IVR41_20135710277NUC4A Baraque d'entretien construite pour le cantonnier du canal, ensemble trois quarts droit Tronçon du canal le long de l'étang de Gondrexange. IVR41_20135710276NUC4A Vue sur le canal depuis le pont de Gondrexange. IVR41_20135730100NUC2A Exhaussement des étangs réservoir de Réchicourt et de Gondrexange, 1854 IVR41_20135730125NUC1A Partie du canal à Réchicourt au niveau de l'ancienne écluse n°1, ensemble trois quarts gauche Ancienne digue maçonnée au niveau des anciennes écluses vers le pont des Français, ensemble face
  • Demeure dit le Château
    Demeure dit le Château Barville - C.V.O.2 de Barville à Houéville - en village - Cadastre : 1810 A2 770 1961 AB 74
    Historique :
    Demeure dite le château, construite au 17e siècle, dont il subsiste la porte piétonne ; gros-oeuvre
    Titre courant :
    Demeure dit le Château
    Appellations :
    dit le Château
  • Demeure dite le Château
    Demeure dite le Château Jainvillotte - rue de l' Eglise - en village - Cadastre : 1810 A 376 1966 A2 502
    Historique :
    Demeure dite le château construite en 1701, date portée par la clef de la porte piétonne ; façade
    Titre courant :
    Demeure dite le Château
    Appellations :
    dite le Château
  • Demeure dite le Château
    Demeure dite le Château Neufchâteau - Rouceux - 2 rue du Pressoir - en écart - Cadastre : 1816 C1 222 1974 AN 236, 237, 339
    Historique :
    Demeure, dite le château à la fin du 19e siècle, construite en 1574, date portée par la chaîne d'angle antérieure droite du logis, érigée en fief en 1668 par le duc Charles IV pour Charles Dupuy
    Titre courant :
    Demeure dite le Château
    Appellations :
    dite le Château
  • tombeau à stèle de la famille Steil-Chanoine
    tombeau à stèle de la famille Steil-Chanoine Foulcrey - rue des Lilas
    Historique :
    Blamont et très actif dans le canton de Réchicourt. Cette tombe est attribuable à la fin du 19e siècle. Tombe d'enfant de la famille Steil-Chanoine, réalisée par le sculpteur Goeury Storhay travaillant à
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    statuette en ronde-bosse représentant un angelot. Le linteau de la niche est gravé de l'inscription "Cher
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ciboire n°2
    Ciboire n°2 Foulcrey - rue Grande rue - Cadastre : 2018 161
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Motif d'épis de l=blé sur la base du pied, vigne et médaillon du Christ sur le haut du pied, vigne nœud et la fausse coupe. Fausse coupe médaillons ciselés de la Vierge, de Saint Pierre et du Christ. Le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Reliquaire de la Vraie croix
    Reliquaire de la Vraie croix Foulcrey - rue Grande rue - Cadastre : 2018 161
    Historique :
    Le reliquaire date certainement du 19e siècle.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Reliquaire de la Vraie Croix en bronze doré. Le pied rectangulaire à ressauts repose sur 4 pieds en forme de volute, moulés, rapportés. La base et le haut du pied sont gravés d'un décor végétal Sur la
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière 1  de la commune d'Ibigny.
    Cimetière 1 de la commune d'Ibigny. Ibigny - rue principale - en village - Cadastre : 2011 2 36
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, le long de la route nationale 4. C'est le second
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    6 associent le grès, 2 sont en grés et 2 sont en ciment ou granito. Une tombe particulière est à mettre à part c'est une statue sculptée en ronde-bosse représentant un penseur. Elle domine le cimetière par son imposante présence. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. On constate l'occurrence de quatre types (type 3) et les tombeaux à stèle monolithe en granito ou grès (type 4). Les tombes signées le sont
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Azoudange.
    Cimetière de la commune de Azoudange. Azoudange - rue de l' église - en village - Cadastre : 1814 E 184 2012 1 49
    Historique :
    Le cimetière se situe tout autour de l'église, il est entouré d'un mur et clos avec deux portails dont un est amorti de globe en pierre. Le mur d'enceinte comprend aussi une croix monumentale. Malgré inhumations à l'intérieur des villes le cimetière d'Azoudange n’a pas été déplacé. Une grande partie est manquante. Un pré-inventaire avait été réalisé en 1996. Dans le canton il existe trois autres cimetières autour de l'église, dans le village (Guermange, Assenoncourt et Saint-Georges). La plus ancienne tombe
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Les
    Description :
    fonte. Deux tombes sont ornées d'un buis arborescent. Les tombes signées le sont d'artistes locaux, 2 par le marbrier Grob de Dieuze, 2 de Will, 1 de Siegel travaillant aussi à Dieuze et à Sarrebourg pour le dernier. On constate l'occurrence de trois types de tombeaux principaux : les tombeaux à stèle en
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Saint-Georges.
    Cimetière de la commune de Saint-Georges. Saint-Georges - rue de L'Eglise - en village - Cadastre : 2012 1 75
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église paroissiale de Saint-Georges. Malgré la législation sur table en grès et clos avec deux portes dont une est murée. Plusieurs stèles sont encastrées dans le mur encastrées sont en effet les plus anciennes tombes du cimetière. Le cimetière s'organise autour de l'église , il comprend un nombre important de stèle dont les sculptures sont particulièrement soignées. Dans le
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Trois
    Description :
    Le cimetière se situe dans le village, autour de l'église paroissiale. Il est clos de murs en de marbre et deux associent le grès, 13 sont en grès dont la plupart associe une plaque en marbre, 1 moulé et deux en granite. C'est la commune du canton où le grès est aussi important, ceci est dû à -Georges, commune la plus à l'Est. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. Plusieurs stèles sont sculptées de granito ou grès (type 4). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 2 par Beche sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue des tombes stèles encastrées dans le mur de clôture. IVR41_20125703448NUC2A Vue des tombes stèles encastrées dans le mur de clôture. IVR41_20125703467NUC2A
  • Cimetière de la commune de Guermange.
    Cimetière de la commune de Guermange. Guermange - rue de Derrière l'église - en village - Cadastre : 1814 F 395 2011 2 134
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église. En 1792, il est dit en assez mauvais état en particulier , il couvre une surface de 7 perches et 40 mètres (environ 350 m2). Le cimetière n'a pas été déplacé à
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Deux
    Description :
    Le cimetière s'organise autour de l'église paroissiale. Il est clos de murs en moellon calcaire tombes sont pourvues d'un entourage de tombe en fer et fonte de fer. Le décor de nombreuses tombes est stylistique purement ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. Deux tombe sont des stèles sculptées en ronde-bosse, une représentant Jeanne d 'Arc et l'autre le Christ. On constate granito ou grès (type 5). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 8 par Grob sculpteur travaillant à Dieuze ; 1 par Martin Kugler travaillant à Hommarting, 3 par le sculpteur Siegel travaillant à Dieuze, 6 par Petit sculpteur travaillant à Dieuze ; 1 par le sculpteur Will et une par le sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Fribourg.
    Cimetière de la commune de Fribourg. Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff - en village - Cadastre : 2011 4 32
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Sur le cadastre ancien de 1814, il se situait
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Une
    Description :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, il est clos de murs en moellon calcaire amortis de en granito et ciment moulé. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. Une tombe est une statue en ronde bosse tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 3 par Grob sculpteur travaillant à Dieuze ; 2 par Petit sculpteur travaillant à Dieuze et 1 par le sculpteur Altmayer travaillant à Heming (57)
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Assenoncourt
    Cimetière de la commune de Assenoncourt Assenoncourt - rue Prinipale - en village - Cadastre : 1814 E 67 2012 1 40
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église. Il est ceint d'un mur en moellon calcaire. Malgré la l'intérieur des villes le cimetière d'Assenoncourt n'a pas été déplacé. L’accès se fait depuis la rue par un escalier. Le cimetière s'organise autour de l'église, la partie se situant sur la gauche contre le mur de l'église est composée de tombes d'enfant. Dans le canton il existe trois autres cimetières autour de l'église, dans le village (Guermange, Azoudange et Saint-Georges). La plus ancienne tombe date de 1862.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Des
    Description :
    une calcaire et grès), seules 2 tombes sont en grès (1 associe le marbre), 2 tombes sont en ciment et brisé, losange, cœur, perle) dont une tombe d'enfant. Les tombes signées le sont d'artistes locaux, 8 par le marbrier Grob de Dieuze, 1 de Laroche et 1 de Petit tous deux aussi travaillant à Dieuze. On symbolique funéraire (type 1). Les croix sont le plus souvent fleuronnées, une est en forme de tronc écoté . Le socle est aussi parfois inspiré de la nature et imite un amas de rocher. Les tombes d'enfant à
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • tombe anépigraphe
    tombe anépigraphe Saint-Georges - rue de l' église
    Historique :
    Croix funéraire anépigraphe, datant certainement du 19e siècle. Elle représente le seul cas, dans le canton, de croix en fonte de fer pleine sur socle en fonte.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Croix funéraire en fonte de fer pleine, le socle est aussi en fonte. La partie basse est composée
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière 2 de la commune de Ibigny.
    Cimetière 2 de la commune de Ibigny. Ibigny - rue de l'école - en village - Cadastre : 2012 4 30
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Il est entouré d'un mur en moellon calcaire couvert
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    particulièrement soignée. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné, empruntant les modèles architecturaux, à l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le granite (type 4). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 3 par Petit sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Chemin de croix
    Chemin de croix Hertzing - rue de l'Eglise - Cadastre : 2018 01 57
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    corinthien, chapiteaux à volute orné de rinceau sculpté, base sous le nom de la station peint en peinture dorée, guirlande végétalisée sculptée. Le tout sommé d'une croix.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Buste-reliquaire de Sainte Colombe
    Buste-reliquaire de Sainte Colombe Azoudange - rue de l'Eglise
    Historique :
    bénédictins fonder un monastère sur leur tombe. Leur fête est le 30 octobre. Le récit est rapporté par Abson de Sens, morte martyr et représentée le plus ouvent avec l’ours qui la défendit. Il existe aussi à les yeux afin de les protéger des maladies. Le buste reliquaire est habillé d’une robe blanche quand ). Les robes anciennes ont disparu. Un brancard de bois (cassé) servait à le transporter lors des processions (conservé au presbytère). Le buste-reliquaire a été restauré lors de sa présentation à l’exposition « le chemin des reliques » au musée de Metz en 1994. Il date certainement du 16e siècle, le socle
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Le buste-reliquaire est sculptée en ronde bosse dans un bois léger (tilleul ?) doré à la feuille fixation. Le bois est peint et doré, le visage de la sainte est peint en rose. Revers sculpté. Sur le socle
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
1 2 3 Suivant