Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • chemin de croix : la 11e station
    chemin de croix : la 11e station Hannonville-sous-les-Côtes - en village
    Localisation :
    Hannonville-sous-les-Côtes - en village
  • Tombeau
    Tombeau Hannonville-sous-les-Côtes - 1er tombeau anonyme - en village
    Localisation :
    Hannonville-sous-les-Côtes - 1er tombeau anonyme - en village
    Nature du dossier :
    sous-dossier
  • Châsse de style néo-roman
    Châsse de style néo-roman Nancy - rue Charles III - en ville
    Historique :
    Châsse d'inspiration médiévale, renfermant les reliques de plusieurs saints dont saint Nicolas
    Représentations :
    colonnes d'angles pour les petits côtés, au centre des longs côtés, un ange en pied, sur une console , une colombe avec un rameau d'olivier occupe les deux autres. Si un arc polylobé retombe sur les , assure la liaison entre les deux arcs. A l'intérieur de la châsse, l'espace principal s'organise autour enrichissent l'installation. Sous deux branches en paperoles, un reliquaire portatif occupe chacun des petits côtés de la châsse : avec un cadre au décor d’angelots, il s'agit vraisemblablement d'une relique de
    Description :
    Châsse en bronze et cuivre doré, de style architectural. Les reliques sont fixées sur un coussin de
  • Eglise Paroissiale Saint-Brice dite Eglise Notre-Dame-d' Avioth
    Eglise Paroissiale Saint-Brice dite Eglise Notre-Dame-d' Avioth Avioth - rue de l' Abbé Delhotel - en village - Cadastre : 1848 6 1047 1978 AB 56
    Historique :
    portails, les parties inférieures de la nef et des bas-côtés appartiennent au début du 14e siècle par travaux historiques, il commença la reprise en sous oeuvre des murs et des piles supportant les développait depuis le 12e siècle, les piles de l' abside et deux des piles de la nef témoignent d' une première campagne de construction et d' un plan préétabli qui ne fut pas respecté par la suite ; les deux ; suivirent l' abside, le transept, la façade et les tours : les parties hautes de la nef sont du début du 15e
  • Synagogue de Forbach
    Synagogue de Forbach Forbach - 98 avenue Saint-Rémy - en ville
    Historique :
    est prolongée sur les côtés, venant couper les baies. Suite à des malfaçons nécessitant l'expertise personnes et 1,9 % de la population en 1904). Un premier lieu de culte est aménagé dès les années 1730 au porte inférieure. Menaçant ruine en 1833, il est fermé par les autorités. Entre temps, la communauté a au devis de l'architecte Charles Desgranges, grâce à une subvention de 3 000 francs de l’État. Les travaux sous la conduite de l'architecte Alexis Robin. L'aménagement de l'actuel "chœur" avec sa clôture par les nazis durant l'été 1940, la synagogue a été en très grande partie reconstruite à l'identique
    Référence documentaire :
    p. 124 et notice 389 (red. C. Decomps) Les Juifs et la Lorraine. Un millénaire d'histoire partagée [Exposition. Nancy, Musée lorrain. 2009]. Les Juifs et la Lorraine, un millénaire d'histoire partagée
    Description :
    plus simple si l'on en croit les élévations dessinées en 1864. Elle est très sobre, avec un simple . Les galeries des femmes, prolongées dans la seconde moitié du 19e siècle, et reconstruites à l’identique après la guerre, viennent interrompre les hautes baies en plein cintre. La synagogue est bordée
1