Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Maison éclusière n°9 et maison de garde
    Maison éclusière n°9 et maison de garde Moussey
    Historique :
    Cette maison éclusière a été construite et mise en service en même temps que le canal, en 1848 . Elle avait le même plan que celle des maisons éclusières des anciennes écluses (1à 6) et de l'écluse n dépendance agricole d'origine existe toujours dans le jardin. A droite de cette maison éclusière, il reste un plan allemand daté de 1898, ces deux bâtiments servaient d'étable et de dépôt et le garde logeait après l'annexion suite au conflit franco-prussien de 1870. Elle abrite, en 1949, le conducteur des tracteurs sur rails installés le long des berges pour tracter les péniches remplaçant le halage par les
    Description :
    , sur deux niveau elle reprend en partie le plan des maisons éclusières d'origine. Le toit à long pan planche. Le toit est couvert de tuile plate. Les annexes de la maison de garde, ancienne étable et magasin sont construites sur le même modèle que l'annexe agricole de la maison éclusière. Une structure en
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Maison de manouvrier, 66 rue Principale, Languimberg.
    Maison de manouvrier, 66 rue Principale, Languimberg. Languimberg - 66 rue Principale - en village - Cadastre : 2006 1 186
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Maisons ; fermes de la commune de Fremifontaine
    Maisons ; fermes de la commune de Fremifontaine Fremifontaine
    Description :
    Habitat le plus souvent non mitoyen ou partiellement mitoyen situé le lont d'une voie élargie par
    Annexe :
    parties annexes ; la présence d’un toit à croupe (maison dite le château, 1934 B 427) et deux toits à Le village de Fremifontaine se situe, dans la Montagne vosgienne dans une zone géologique de grès (en continuité avec la Vôge), le territoire communal s’étend, à 350m d‘altitude, sur une superficie de 955 hectares dont 845 de forêt, soit 88%, à dominante feuillue (hêtre et chêne). Le point culminant Plaine : le point le moins élevé se trouve au confluent des Près Colnots avec le ruisseau des Roseaux, à naissent des sources présentes dans la forêt. 2. Morphologie du village Le village est étiré car il réunit considérée comme le centre du village. L’espace publique se compose d’une voirie surdimensionnée ; cependant , on constate l’absence de place et d’espace collectif. Le bâti rural traditionnel est encore visible de portes, pierres de fondation). 4. Implantation Dans le village, la plupart des édifices ont la façade principale parallèle à la voirie (mur gouttereau sur rue) et l’usoir est encore visible ; le plus
    Illustration :
    pour matérialiser le passage vers le jardin. IVR41_20078803021NUC2A pour matérialiser le passage vers le jardin, détail de la clé datée de 182?. IVR41_20078803022NUC2A Ferme, 10 rue du calvaire (1934 B126), détruite après 1979, détail de pierre sur le linteau de la
1