Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 164 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ensemble n°2 avec calice, patène et boîte
    ensemble n°2 avec calice, patène et boîte Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    poinçons insculpés sur le calice et la patène
    Matériaux :
    laiton en plusieurs éléments estampage ajouré gravé ciselé décor poinçonné décor à la molette doré
    Représentations :
    Instrument de la Passion Rinceaux et coquilles occupent la bordure du pied du calice. Une frise d'oves et dards souligne le passage à l'ombilic. Les symboles eucharistiques et la Croix séparent les médaillons figurant le Christ , la Vierge et saint Jean. Saint Jean est accompagné de l’aigle et l'auréole de la Vierge est trilobée . Les médaillons de la fausse-coupe déclinent les vertus théologales. Les symboles christiques, présents sur le noeud piriforme, se retrouvent sur la fausse-coupe. La patène est ornée du monogramme du Christ , entre la Croix et le Coeur percé des clous de la Passion, au centre de la couronne d'épines. la boite
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble calice et patène avec boîte de rangement. La coupe et la patène sont en argent doré. Les décors sont ciselés et poinçonnés. Trois médaillons sont soudés sur le pied circulaire et sur la fausse
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
  • lavoir
    lavoir Lacroix-sur-Meuse - rue du Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2012 AB 203
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    l'approbation du comte d'Arros, préfet de la Meuse, pour la construction de plusieurs fontaines. Abîmée lors des combats de la Première Guerre mondiale, elle fut restaurée en 1926 par Duilio Donzelli. Elle est classé au
    Référence documentaire :
    tome 2, p. 811 Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Fontaine à la sculpture d'inspiration antique. Celle-ci se compose d'un lavoir et de deux abreuvoirs. Sur la façade à la gloire des Neptune et Amphitrite, de part et d'autre de ces colossales divinités, toutes deux échappées du panthéon gréco-romain, une nouvelle fois dans la langue de Virgile un texte important est gravé dans la pierre. A gauche d'Amphitrite : MOSAE PRAEFECTURAM GUBERNANTI COMITE C LOCIS QUATUOR FONTE ERIGI CURAVERUNT. La façade est entièrement vouée au culte du milieu aquatique. Le commémoratives gravées sur le mur. Ce lavoir a été construit dans le centre du village, le long de la rue
    Dates :
    1837 porte la date 1846 porte la date
    Vocables :
    dite La grande fontaine
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Saulxures-lès-Bulgnéville - rue Grandjean - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    A l'emplacement d'une fontaine avec puisard préexistante, le lavoir de la Grande Fontaine est provient de Bulgnéville, la pierre de taille de la carrière de Morizecourt ou de Suriauville, la chaux de
    Description :
    Le lavoir de la Grande Fontaine de Saulxures-lès-Bulgnéville est situé sur la place centrale du vers le ruisseau de Conge. A l'intérieur, un grand bassin rectangulaire excavé servait pour le lavage
    Appellations :
    lavoir de la Grande Fontaine
    Illustration :
    Lavoir de Saulxures-les-Bulgnéville, plan de la fontaine à modifier et du lavoir à construire Lavoir de Saulxures-les-Bulgnéville, vue de la facade ouest de trois quarts gauche Lavoir de Saulxures-les-Bulgnéville, vue de la facade sud de trois quarts gauche
  • fontaine et monument au duc René II
    fontaine et monument au duc René II Nancy - place Saint-Epvre - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    " ; sur la terrasse : signature : M. Schiff ; signature : [...] bronze/ Daubrée ; armoiries : de Lorraine
    Historique :
    Ce monument commémoratif en l'honneur du duc René II (1451-1508), vainqueur de la bataille de Nancy en 1477, s'élève sur la place Saint-Epvre à la place d'une fontaine surmontée de la statue équestre en pierre du duc René II. En 1753, Stanislas Leszczynski fait détruire la fontaine place Saint-Epvre pour la remplacer par la fontaine située place de la Carrière, sur laquelle il remet en place la statue de René II de 1625. Pendant la Révolution, cette statue est détruite par les ordres de la municipalité conformément à la loi du 14 août 1792. Mais des travaux de restauration des bassins sont réalisée s'ouvre sur la place, projette la construction d'un beffroi, symbole du pouvoir de la ville, projet abandonné sans doute en raison de querelles municipales. A la place, il décide de faire ériger une nouvelle Lépy dans la cour du Musée Lorrain. Elle fut réalisée par le sculpteur Mathias Schiff (1862- Rettel 10 décembre 1883, anniversaire de la mort de René II et d'autre part le 11 décembre, cinquantenaire
    Observation :
    {bibliographie=Anonyme " Le flâneur lorrain ", " Théâtre permanent des statues dans la cité ", in : La revue lorraine populaire, octobre 1990, n° 96.£ Anonyme " Un Nancéien ", L'immeuble et Schiff ? ", in : Nos Villages lorrains, mars 1992, n°45.£ COLBERT, " La statue de René II ", 20 décembre 1883, n°25, in : Nancy-Artiste, 1883-1884, n°4, p.378.£ JULIEN, " La statue équestre du duc René II
    Référence documentaire :
    travaux à la fontaine de la place Saint-Epvre BB 22 travaux à la fontaine de la place Saint-Epvre
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ce monument se situe sur la place Saint-Epvre, au sud-ouest de la basilique. Il se compose d'une fontaine amortie d'une statue équestre. La fontaine est de plan circulaire et pourvue de tête d'ange ailé motif de coquille évoque le thème de l'eau. Aux quatre angles de la fontaine se trouvent les emblèmes de d'Anjou, renvoyant à la volonté de l'abbé Trouillet d'apposer les emblèmes de la Lorraine sur son projet de beffroi. Le piédestal de plan oblong, réalisé en calcaire d'Euville, est situé au centre de la distinctif. Son casque orné d'un panache, est ouvert et le sculpteur a choisi de ne pas représenter la donnant le signal de la bataille de Nancy. Son geste désigne la direction de Notre Dame de Bonsecours . Avec la statue du duc Antoine, érigé en 1850 à la porterie du Palais ducal et celle de Jeanne d'Arc en
    Annexe :
    considérable à la ville et très utile au public à cause du grand nombre de coulants d’eau qu’i s’y trouvent’ bassins, pourtout et barrière de la fontaine de la place Saint-Epvre « laquelle est d’une décoration
  • Ferme n°3
    Ferme n°3 Urville - - 6 Grande Rue - en village - Cadastre : 2015 AA 65 gauche
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    jour rectangulaire au-dessus de la pierre à eau. jours rectangulaires sous la toiture.
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°3 d'Urville possède une structure qui remonte probablement au 2e quart du 19e siècle , reconstruite après un incendie (source orale) par Auguste Fleurichamp (propriétaire) en même temps que la ferme accolée à gauche (IA88030676) qui appartenait à son beau-frère. La ferme a accueilli un café au cours du 2e quart du 20e siècle. La maison de manouvrier n°5 (IA88030677) situé en face dépend de cette ferme.
    Description :
    La ferme n°3 est implantée parallèlement à la rue, au bord de la rue principale. Cette grande ferme est composée de 5 travées : une étable de part et d'autre de la grange, un logis, puis une 3e étable . Construite en même temps que la ferme voisine (IA88030676), l'agencement est quasiment symétrique (fermes couloir. A gauche, la cuisine a conservée sa cheminée, ses placards, et sa pierre à eau sous la baie. A , se trouvent deux chambres dont celle sur la rue possède une alcôve et a servi de café. Des chambres escalier soit depuis la cuisine (fermé et remplacé par un accès dans l'étable), soit depuis le jardin à l'arrière. Les combles et greniers sont éclairés par des jours rectangulaires sous la toiture. Les encadrements des ouvertures sont en pierre de taille à linteau droit. La porte charretière et la porte de de chaines d'angle. La maison de manouvriers qui est en face (IA88030677), de l'autre coté de la rue dépend de la ferme et servait de chambre à four.
    Localisation :
    Urville - - 6 Grande Rue - en village - Cadastre : 2015 AA 65 gauche
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    Grande ferme avec 3 étables. construite en même temps que la ferme voisine (fermes jumelles). cave sous le logis. La maison de manouvriers qui est en face, de l'autre coté de la rue dépendait de la ferme sur le plan cadastre du milieu du 19e siècle et servait de chambre à four. accès à la cave voutée par la cuisine, et à l'arrière dans le jardin. Puis l'accès de la cuisine a été remplacé par un accès dans l'étable. Café dans la chambre en façade.
    Illustration :
    Ferme, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts gauche. IVR41_20158832520NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20158832521NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail du logis. IVR41_20158832522NUC2A Fermes, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble de deux fermes jumelles. IVR41_20158832523NUC2A Fermes, vue de la façade antérieure, vue de détail de la chaine d'angle entre les deux fermes
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Fignévelle - place de la Grande Fontaine - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La Grande Fontaine de Fignéville est reconstruite en 1840 selon les plans de Mangin (architecte
    Représentations :
    Un petit mascaron de fonte orne la colonne d'alimentation.
    Description :
    ). Pour protéger la fontaine du passage de la Grande Rue, un mur de soutènement a été établi à l'Est. Le La fontaine-lavoir est située au centre de Fignevelle à l'intersection des deux principales rues abreuvoirs rectangulaires latéraux, puis elle est réunie dans un bassin carré, avant de passer dans un grand passage entre la fontaine et le mur a été comblé par des dalles, et les abords sont pavés.
    Localisation :
    Fignévelle - place de la Grande Fontaine - en village
    Appellations :
    Grande Fontaine
    Illustration :
    Grande Fontaine de Fignévelle, vue de détail de la colonne d'alimentation. IVR41_20168834075NUC2A Grande Fontaine de Fignévelle, vue de détail du mascaron de la colonne d'alimentation Grande Fontaine de Fignévelle, vue d'ensemble depuis l'ouest. IVR41_20168834072NUC2A Grande Fontaine de Fignévelle, vue d'ensemble depuis le sud. IVR41_20168834073NUC2A Grande Fontaine de Fignévelle, vue d'ensemble depuis le nord. IVR41_20168834074NUC2A
  • Croix Monumentale
    Croix Monumentale Grand - rue de la Chapelle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Représentations :
    symbole : Christ La Croix
    Localisation :
    Grand - rue de la Chapelle - en village
    Dimension :
    h = 560 ; la = 78 ; pr = 78 ; dimensions de l' ensemble ; emmarchement : h = 37
  • lavoir-école-mairie
    lavoir-école-mairie La Vacheresse-et-la-Rouillie - Vacheresse (La) - Grande Rue - en village - Cadastre : 2016 ZA 23 mairie
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Le lavoir-école de La Vacheresse est établi selon les plans dressés le 25 germinal An 9 (1801) par Pierre Bragnier, architecte patenté à La Vacheresse. Le bâtiment est composé d'un lavoir au rez-de une gerbière au-dessus de la porte d'entrée de l'école). Le devis précise que "sur le pied de stal les pattes poseront sur le devant du pied de stal. […] Lesquels auront chacun un jeu d'eau dans la genoux. La chambre d'instruction est chauffée par deux fourneaux en fonte de 40 cm de diamètre et 60 à 70 cm de haut. Le devis mentionne également les matériaux utilisés : La pierre de taille des façades et des bassins provient des carrières de Morizecourt, les autres pierres des carrières de la Vacheresse , des tuiles creuses de la tuilerie de Morville. Les travaux sont exécutés par Joseph Bizot, tailleur de pierre à La Vacheresse pour 4375 francs. En 1841, un escalier est construit en façade latérale de que le second étage est agrandi. En 1842, Paul Grandidier, architecte, propose la modification du
    Description :
    Le lavoir est situé au centre de La Vacheresse, à coté de l’Église. L'édifice est composé d'un lavoir avec une fontaine et un abreuvoir en rez-de-chaussée. Ce lavoir est ouvert du coté de la rue par abreuvoir hémi-circulaire en fonte. Ensuite, elle s'écoule dans le bac de rinçage carré, puis dans le grand (deux lions). Dans le bassin, deux colonnes de fonte soutiennent le plancher de l'étage. La façade du et le second le logement de l’instituteur puis la mairie. Chaque étage est muni d'un accès séparé . L'escalier de la mairie a été mis à l'abri grâce à un avant-toit largement débordant reposant sur des baies du premier étage ont été élargies, pour améliorer l'éclairage de la salle d'école.
    Auteur :
    [architecte] Grand(d)idier Paul Henry Louis
    Localisation :
    La Vacheresse-et-la-Rouillie - Vacheresse (La) - Grande Rue - en village - Cadastre : 2016 ZA 23
    Illustration :
    Lavoir-école de La Vacheresse, élévation de la facade antérieure dressé par Bragnier, architecte en Lavoir-école de La Vacheresse, plan dressé par Bragnier, architecte en l'An IX (AD88 - Edpt 495 1M1 Lavoir-école de La Vacheresse, coupe du rez-de-chaussée dressé par Bragnier, architecte en l'An IX Lavoir-école de La Vacheresse, plan et élévation de l'escalier à construire, dressé par Granddidier Lavoir-école de La Vacheresse, plans, coupe et élévation des modifications à faire au lavoir Lavoir-école de La Vacheresse, plans des modifications à faire au lavoir, dressé par Granddidier Lavoir-école de La Vacheresse, coupe et élévation des modifications à faire au lavoir, dressé par Lavoir-école de La Vacheresse, plan et élévation du lavoir dressé par Granddidier, architecte en Lavoir-école de La Vacheresse, plan du lavoir (extrait) dressé par Fourquin, architecte en 1865 Mairie-lavoir-école de La Vacheresse, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade antérieure
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Clézentaine - rue de la Grande Fontaine - en village - Cadastre : 2016 AA 16
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    l’extrémité des auges de pierres, qui proviennent des carrières de Rambervillers. En 1863, la Grande l'atelier de Bru. La Grande Fontaine est rénovée en février et mai 1992 à l'occasion du stage "pavage" de Une fontaine est existante à cet emplacement en 1800. La construction d'un lavoir couvert est alors décrit comme une halle en bois au-dessus du lavoir, qui est la fontaine principale du village soutiennent la charpente de chêne, couverte d’un lattis en planches de rebuts de sapin, puis de tuiles creuses travaux publics à Damas-aux-Bois, pour 2210,50frcs. La charpente est alors consolidée et l’enchambrement refait. La pierre de taille vient de Domptail, les moellons de Clézentaine, et les tuiles mécaniques de Rambervillers. (sources : AD88 - série 2O114/9). Les auges et la borne en fonte proviennent probablement de Maisons Paysannes des Vosges sous la direction de Hervé Nicolas. (Sources : Maisons Paysannes des Vosges , Le Charri, n°4, 1993) Les tuiles proviennent de la tuilerie de Lantenne (25) selon la signature
    Représentations :
    La borne-fontaine en fonte est ornée d'un mascaron à décor de feuillage.
    Description :
    La Grande Fontaine de Clézentaine est située au nord du village, en bordure de la rue et du ruisseau du Ménil. L'eau est apportée par une chambre de source (puisard) de grande dimension couverte par séparant la fontaine de la rue. L'ensemble est couvert d'un toit à longs pans avec croupes reposant sur 11 poteaux de bois isolés du sol par un dé en pierre, et sur la chambre de source. Le sol est pavé. Le lavage
    Localisation :
    Clézentaine - rue de la Grande Fontaine - en village - Cadastre : 2016 AA 16
    Dimension :
    la 8.45 m =40cm, la=40cm, h=70cm ; Et les 4 auges en pierre : l=4m, la=1m, h=0,5m.
    Appellations :
    Grande Fontaine
    Illustration :
    Grande Fontaine de Clézentaine, vue d'ensemble de trois quarts gauche de la facade antérieure Grande Fontaine de Clézentaine, vue d'ensemble de face de la facade latérale gauche Grande Fontaine de Clézentaine, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade postérieure Grande Fontaine de Clézentaine, vue de détail de l'angle gauche de la facade antérieure Grande Fontaine de Clézentaine, vue intérieure de la borne-fontaine en fonte IVR41_20168834120NUC2A Grande Fontaine de Clézentaine, plan, coupe et élévation dressés par Victor Adam (architecte) en Grande Fontaine de Clézentaine, plan, coupe et élévation dressés en 1992 (sources : Le charri n°4 Grande Fontaine de Clézentaine, vue intérieure du puisard et des bassins en pierre Grande Fontaine de Clézentaine, vue intérieure du puisard IVR41_20168834119NUC2A Grande Fontaine de Clézentaine, vue intérieure des bassins IVR41_20168834121NUC2A
  • Fontaine
    Fontaine Bazegney - place de l'Eglise - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La Grande Fontaine de Bazegney est visible sur un plan de 1838 dressé par l'architecte Grandidier extrémité. La fontaine circulaire est établie en 1840, selon les plans de Charles Mangin, architecte à en 1845. Il précise les éléments présents : grande vasque, colonne, petite vasque, 4 jets de cuivre rosaces. Il mentionne aussi les travaux de réfection de la chambre de source, qui est un bassin carré de . Un côté est fermé par une porte en tôle. Un orifice de trop plein et de la terre argileuse dans le 600 mètres par des tuyaux en fonte de 70 cm de diamètre, avec deux regards pour vider et nettoyer la au-dessus pour permettre la culture, mais elle est surmontée d’une borne de 50 cm pour indiquer
    Description :
    La Grande Fontaine de Bazegney est composée d'un bassin circulaire en fonte reposant sur une base en pierre de taille. Au centre, un dé soutient la colonne d’alimentation en pierre avec 4 jets ornés
    Appellations :
    Grande Fontaine
    Illustration :
    Grande Fontaine de Bazegney, vue de détail du sommet de la fontaine IVR41_20168834564NUC2A Grande Fontaine de Bazegney, vue de détail d'un mascaron de la grande vasque Grande Fontaine de Bazegney, vue de détail d'un mascaron sur la colonne d'alimentation Grande Fontaine de Bazegney, plan de situation du village dréssé en 1838 par Granddidier Grande Fontaine de Bazegney, vue d'ensemble IVR41_20168834563NUC2A
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Sionne - Grande Rue rue La Belle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La fontaine en face de l’église de Sionne est établie en 1848 selon les plans de Abel Mathey fils - 2O482/10) Selon la signature "ATTIGNEVILLE", le bassin provient de la fonderie d'Attignéville. La colonne d'alimentation correspond au modèle n°3 de la planche 346 du catalogue de 1892 de la fonderie de
    Représentations :
    La colonne d'alimentation octogonale en fonte est ornée de motifs végétaux sur chaque panneau
    Description :
    La fontaine - abreuvoir est située dans la Grande Rue, en face de l’église. L'eau est distribuée
    Localisation :
    Sionne - Grande Rue rue La Belle - en village
    Dates :
    1848 porte la date
    Illustration :
    Fontaine de Sionne, vue de la colonne d'alimentation. IVR41_20168834523NUC2A Fontaine de Sionne, vue de détail de la signature sur le bassin. IVR41_20168834524NUC2A
  • lavoir
    lavoir Châtillon-sur-Saône - Corelle (La) - route de Jonvelle - en écart - Cadastre : 2016 ZC 59
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Le lavoir de la Corelle à Chatillon-sur-Saône est construit vers 1800. D'abord à ciel ouvert, il provenant des carrières de la commune. (sources : AD88 - série 2O100/9). D'autres réparations ont lieu en " (reconstruction de la toiture notamment). La tradition orale rapporte également que la fontaine-lavoir tire son nom d'une légende : A l'écart du village, vers la route de Jonvelle, elle coule dans une ancienne -homme dont elle eut une fille qu'elle appela Corelle. A la suite d'un vœu irréfléchi, Corelle cessa de grandir à l'âge de 8 ans et demeura une enfant toute sa vie. On raconte qu'on pouvait la voir jouer au bord de la fontaine, à qui elle a donné son nom.
    Description :
    antérieure sur 3 grandes pierres de taille servant de pilier. La charpente en dosses de sapin est fragilisée Le lavoir de la Corelle est situé à l'écart à l'est de Châtillon-sur-Saône, sous la route allant à par endroit par le passage de la pluie entre des tuiles defectueuses. A l'intérieur, trois bassins genoux. Des bancs sont présents le long du mur adossé à la colline. Un escalier a été aménagé le long de la façade Est pour faciliter l'accès depuis le chemin.
    Localisation :
    Châtillon-sur-Saône - Corelle (La) - route de Jonvelle - en écart - Cadastre : 2016 ZC 59
    Appellations :
    La Corelle
    Annexe :
    geste du battoir, on utilisait seulement la brosse de chiendent et le savon de Marseille. Avant cette l’époque on ne faisait la lessive de blanc que deux à trois fois par an, lorsque les travaux des champs sous peine d’attirer les foudres du ciel. Cette opération de préparation de la lessive était tout un chemises d’homme et de femme, un grand drap coiffe l’ensemble et sert de tamis. Des cendres de bois, agent nettoyant grâce à leur richesse en carbonate de potasse, le recouvre. Le lendemain, on coule la lessive . Assise, une chaufferette aux pieds, entre le baquet et la buanderie je revois ma grand’mère s’adonnant à récipient prolongé d’un long manche en bois, de l’eau tiède, chaude puis bouillante. Un grand chaudron : « passer la lessive ou couler ». L’eau de lessive passée était récupérée dans un baquet par la bonde et on la remettait à chauffer, l’opération se renouvelait plusieurs fois dans la journée. Le coulage se rendait au lavoir soit : la Corelle, la Fontaine aux Prêtres, le canal du moulin sur la Saône
    Illustration :
    Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue d'ensemble de trois quarts droit Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue d'ensemble de face IVR41_20178835386NUC2A Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue d'ensemble de trois quarts droit Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue d'ensemble de la facade latérale droite, de trois Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue de détail des trois piliers en facade antérieure Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue intérieure IVR41_20178835390NUC2A Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue intérieure des bassins IVR41_20178835391NUC2A Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue intérieure des bassins IVR41_20178835392NUC2A Lavoir de la Corelle à Châtillon-sur-Saône, vue intérieure de la charpente IVR41_20178835393NUC2A
  • Ferme, 7 Grand rue, Saint-Georges.
    Ferme, 7 Grand rue, Saint-Georges. Saint-Georges - 7 rue Grand - en village - Cadastre : 1814 E 150 2019 1 111
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    linteau de la porte piétonne. Des transformation ont lieu au 19e siècle par l'ajout d'un appentis à gauche bois, murées. Le niveau du bâtiment a été abaissé par rapport à la voirie.
    Description :
    bois permet un accès à l'exploitation par l'arrière de la ferme. Le toi à longs pans, couvert de tôle bois. L'appentis de gauche est doté d'une gerbière au-dessus de la porte de l'étable. Le logis a deux fenêtres en façade de part et d'autre de la porte piétonne et trois pièces en profondeur dont une cuisine centrale. La porte piétonne a un encadrement en grès avec piédroits mouluré et arc segmentaire délardé du
    Localisation :
    Saint-Georges - 7 rue Grand - en village - Cadastre : 1814 E 150 2019 1 111
    Titre courant :
    Ferme, 7 Grand rue, Saint-Georges.
    Dates :
    1768 porte la date
    Illustration :
    Ferme, 7 Grand rue, élévation latérale droite, détail de la baie en bois murée Ferme, 7 Grand rue, élévation antérieure, porte piétonne, détail du fronton et de la niche à Ferme, 7 Grand rue, élévation antérieure. IVR41_20175710886NUC4A Ferme, 7 Grand rue, élévation antérieure. IVR41_20175710885NUC4A Ferme, 7 Grand rue, élévation antérieure et latérale droite. IVR41_20175710883NUC4A Ferme, 7 Grand rue, élévation antérieure et latérale droite. IVR41_20205730133NUC2A Ferme, 7 Grand rue, élévation latérale droite. IVR41_20205730134NUC2A Ferme, 7 Grand rue, élévation antérieure, porte piétonne. IVR41_20175710884NUC4A Ferme, 7 Grand rue, élévation antérieure, porte piétonne, linteau daté : P.M M.T. 1768
  • réservoir
    réservoir Chermisey - place du monument aux morts - en village - Cadastre : 2017 AB 88
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    la commune est une question sensible car le village ne bénéficie que de peu de sources. Le stockage Guillery, entrepreneur de travaux publics à Villeroy (Meuse) pour 24 439 francs. La pierre de taille est couplé au réservoir, implanté à sa limite nord. L'eau du Grand Citerneau alimentait le lavoir puis plaques de fonte servant de fermeture pour les puits portent la mention " TUSEY 1840", qui atteste de leur fabrication par la fonderie de Tusey (fondeur). Les deux pompes à eau d'origine ont disparu, et l'une a été remplacée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle par une nouvelle signée "SAUZAY FRERES / AUTUN Sne & Lre". Le lavoir a été détruit lors du réaménagement de la place au-dessus du Citerneau pour eau, contrairement à la pompe et aux abreuvoirs.
    Représentations :
    La baie en demi-lune est souligné par une moulure et un appareillage soigné.
    Datation principale :
    2e quart 19e siècle daté par source porte la date
    Dimension :
    la 8.0 m reservoir
    Dates :
    1840 daté par source porte la date
    Appellations :
    Grand Citerneau
    Illustration :
    Le Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts gauche Le Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts droit Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail du puits et de la pompe à eau IVR41_20178835354NUC2A Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de la signature sur la plaque fermant le puits nord Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de la signature (fragmentaire) sur la plaque fermant Le Grand Citerneau et son lavoir à Chermisey, carte postale du début du 20e siècle Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de l'ouverture en demi-lune IVR41_20178835351NUC2A Le Grand Citerneau à Chermisey, vue intérieure IVR41_20178835352NUC2A Le Grand Citerneau à Chermisey, vue des puits et abreuvoirs en facade antérieure, de trois quarts
  • puits - fontaine - lavoir - abreuvoir
    puits - fontaine - lavoir - abreuvoir Romont - rue de la Grande Fontaine - en village - Cadastre : 2016 AA 180
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    pierre de taille provenant des carrières de Rambervillers. En 1808, le lavoir à côté de la Grande nettoyer. La grande fontaine est à nouveau restaurée en 1859 et le lavoir agrandi selon les indications de Fontaine est réparé selon les plans de Jean Dominique Georgé, architecte à Rambervillers. La halle de bois publics à Romont et Nicolas Voirin, entrepreneur à Nomexy. Ils refont la maçonnerie, l'enchambrement de la source, remplacent les madriers de la partie supérieure et le pavage aux abords. En 1838, les tuyaux francs. L'entretien du pavage et de la toiture est fait en 1863 par les mêmes personnes. La pierre de plaque en métal fixée sur la charpente porte la mention " ART. 36 DE L’ARRÊTÉ Mpal / DU 17 JANVIER 1861 alimentation par une conduite en fonte provenant de sources enchambrées. Les travaux prévoient la réfection de l'enchambrement, le remplacement des conduites en fonte par des tuyaux en grès, l'établissement de 6 auges de la la couvert d’une charpente de bois sur poteaux peints à l’huile et à la céruse (3 couches). Il est
    Hydrographies :
    ruisseau de la Prairie
    Représentations :
    La pierre sculptée en remploi porte la date 1583 gravée de part et d'autre d'une tête ange
    Datation principale :
    4e quart 16e siècle porte la date
    Description :
    Le puits-fontaine-lavoir est situé dans le centre du village de Romont, à coté du ruisseau de la Prairie. L'élément le plus ancien est le puits de forme circulaire dont la margelle en pierre de taille (grès rose) s’élève pour le couvrir. Le linteau de la porte d'accès en bois est composée d'une pierre
    Localisation :
    Romont - rue de la Grande Fontaine - en village - Cadastre : 2016 AA 180
    Dates :
    1583 porte la date
    Appellations :
    Grand Fontaine
    Illustration :
    Grand Fontaine de Romont, vue d'ensemble de trois quarts gauche de la facade antérieure Grand Fontaine de Romont, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade postérieure Grand Fontaine de Romont, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade antérieure Grand Fontaine de Romont, vue de détail de la signature sur un abreuvoir IVR41_20168834133NUC2A Grand Fontaine de Romont, vue de détail de la daté et de la signature portées sur le bassin de Grand Fontaine de Romont, vue de la plaque mentionnant l'arreté du 17 janvier 1861 Grand Fontaine de Romont, vue de détail de la signature. IVR41_20168834136NUC2A Grand Fontaine de Romont, vue intérieure du lavoir et des abreuvoirs IVR41_20168834128NUC2A Grand Fontaine de Romont, vue intérieure du lavoir et du puits IVR41_20168834129NUC2A Grand Fontaine de Romont, vue intérieure du lavoir et du puits IVR41_20168834130NUC2A
  • Fontaine
    Fontaine Saint-Ouen-lès-Parey - Parey - rue de la Corvée - en village - Cadastre : 2016 AC 29 devant la mairie
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La Grande fontaine devant la mairie de Saint-Ouen-lès-Parey a probablement été créée en 1800. Elle fonte sur la Grande Fontaine par Victor Pothier, entrepreneur à Bleuvaincourt, puis la fait à nouveau probablement à cette date qu'est placée la statue de fonte de Diane de Gabies, qui porte la signature de la fonderie du Val d'Osne (peu lisible). Le bassin provient de la fonderie E. Capitain-Geny et Cie à Bussy , selon la signature portée "BUSSY Haute Marne". Elle est alors appelée Fontaine "Marie-Joux" en l'honneur
    Description :
    La Grande Fontaine de Saint-Ouen-lès-Parey est située au centre de Parey, devant la mairie. Elle feuillagés. L'ensemble est surmonté d'une statue de femme vêtue à l'antique, dont le socle porte la signature "Val d'Osne" peu lisible. Elle correspond à la statue de Diane de Gabies, figure n°2 de la planche 571
    Auteur :
    [architecte] Grand(d)idier Paul Henry Louis
    Localisation :
    Saint-Ouen-lès-Parey - Parey - rue de la Corvée - en village - Cadastre : 2016 AC 29 devant la
    Dimension :
    la 44.5 cm statue
    Appellations :
    Grande Fontaine
    Illustration :
    Grande fontaine de Saint-Ouen-lès-Parey, vue de détail de la statue de trois quarts droit Grande fontaine de Saint-Ouen-lès-Parey, vue de détail de la statue de dos. IVR41_20168834272NUC2A Grande fontaine de Saint-Ouen-lès-Parey, vue de détail de la signature sur le socle de la statue Grande fontaine de Saint-Ouen-lès-Parey, vue de détail d'un mascaron à mufle de lion sur la colonne Grande fontaine de Saint-Ouen-lès-Parey, vue d'ensemble de trois quarts droit
  • Ensemble de 5 fontaines - lavoirs - abreuvoirs
    Ensemble de 5 fontaines - lavoirs - abreuvoirs Serécourt - 9 Grande Rue 19 Grande Rue 59 Grande Rue rue de l'Ecole rue du Heuyon - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    , entrepreneur à Attignéville, pour 11 380,37frcs. Selon la signature "MONTIERS SUR SAULX / 1881" portée sur certains bassins, la fonte provient des ateliers de fonderie de Montiers-sur-Saulx en Meuse. Il semble que seules La Fontaine du Pâtis et la Fontaine de Gripont préexistaient avant sa reconstruction de 1881. Les archives conservent la trace d'un rétablissement à neuf de la Fontaine de Gripont en 1826, selon les plans ailleurs, ses bassins en fonte de 1881 ont été abimés suite à un accident de voiture (déplacés 71 Grande
    Représentations :
    La colonne d'alimentation, produite par la fonderie de Montiers-sur-Saulx est ornée de plusieurs
    Datation principale :
    4e quart 19e siècle daté par source porte la date
    Description :
    ). - La fontaine-abreuvoir du 9 Grande Rue est équipée d'un bassin rectangulaire en pierre d'abreuvoir avec deux barres de fer pour y poser un seau à remplir. - La fontaine-lavoir du 19 Grande Rue est différent sur chaque site en fonction des besoins. - La fontaine-lavoir du Grippont était munie de deux abreuvoirs rectangulaires en fonte et d'un bassin de lavage en pierre dans la file (les abreuvoirs et la colonne d'alimentation en fonte ont été déplacé 71 Grande Rue et remplacés par des éléments en ciment constituée d'un bassin circulaire en fonte placé devant un lavoir en pierre à ciel ouvert. - La fontaine -abreuvoir-lavoir de la rue de l’École est composée d'un bassin rectangulaire en pierre d'abreuvoir avec deux (disparues) pour y faire la lessive. - La fontaine-lavoir du Paquis est formée d'un bassin circulaire en
    Localisation :
    Serécourt - 9 Grande Rue 19 Grande Rue 59 Grande Rue rue de l'Ecole rue du Heuyon - en village
    Dates :
    1881 daté par source porte la date
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir à Sérécourt (9 Grande Rue), vue de la colonne d'alimentation Fontaine-lavoir à Sérécourt (19 Grande Rue), vue de la colonne d'alimentation Fontaine-lavoir à Sérécourt (19 Grande Rue), vue de la signature sur le bassin de la fontaine Fontaine-lavoir du Paquis à Sérécourt (59 Grande Rue), vue de la fontaine circulaire Fontaine-lavoir du Paquis à Sérécourt (59 Grande Rue), vue de la signature sur le bassin Fontaine-lavoir du Paquis à Sérécourt (59 Grande Rue), vue des abreuvoirs et de la fontaine depuis Fontaine-lavoir de Gripont à Sérécourt, vue d'ensemble d'un bassin et de la colonne d'alimentation en fonte déplacés 71 Grande Rue IVR41_20168834014NUC2A Fontaine-abreuvoir à Sérécourt (9 Grande Rue), vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20168834015NUC2A Fontaine-lavoir à Sérécourt (19 Grande Rue), vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20168834017NUC2A
  • tombeau de Jean Claude Gérardin
    tombeau de Jean Claude Gérardin Houéville - C.D.27a - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    1837/LA MORT LA MOISSONNE A/LA FLEUR DE SON AGE/AU TRES GRAND REGRET/DE SES CHERS PARENTS/ET AMIS/PRIEZ
    Matériaux :
    calcaire monolithe décor en bas-relief décor dans la masse taillé
    Représentations :
    symbole : Christ La Croix) £ représentation d'objet
    Dimension :
    h = 168 ; la = 55 ; pr = 22,5
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir La Vacheresse-et-la-Rouillie - Rouillie (la) - Grande Rue chemin de la Haie des Enseignes - en village - Cadastre : 2012 A6 488
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Un projet de lavoir couvert est établi en 1836 sur la fontaine préexistante de La Rouille par Jean
    Représentations :
    La colonne d'alimentation est ornée de moulures.
    Datation principale :
    2e quart 19e siècle 3e quart 19e siècle 4e quart 19e siècle daté par source porte la date
    Description :
    Le lavoir est situé dans le hameau de la Rouillie à l'extrémité sud de la rue principale. Ce lavoir pavillon. L'eau provient de la colonne d'alimentation en pierre portant la date "1881", placée en façade boite de bois est fixée à l'extérieur, sur la façade latérale gauche, pour abriter un extincteur.
    Localisation :
    La Vacheresse-et-la-Rouillie - Rouillie (la) - Grande Rue chemin de la Haie des Enseignes - en
    Dimension :
    la 625.0 cm lavoir la 300.0 cm bassin de lavage et de rincage
    Dates :
    1881 daté par source porte la date
    Illustration :
    Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue d'ensemble de trois quarts gauche de la facade Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue de la colonne d'alimentation IVR41_20168833598NUC2A Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue de détail de la date portée sur la colonne Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue intérieure du bassin du lavoir IVR41_20168833600NUC2A Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue intérieure de la charpente du lavoir Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue de détail de l'évacuation de l'eau du bassin de Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue de détail de l'évacuation des eaux au sol dans le Fontaine-lavoir-abreuvoir de La Rouillie, vue de détail de la facade Est, vue de l'ancien
  • pompe à eau
    pompe à eau Chermisey - place du monument aux morts - en village - Cadastre : 2017 AB 88
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    La pompe en fonte porte la signature "SAUZAY FRERES / AUTUN Sne & Lre"
    Historique :
    La pompe à eau est installée sur un puits bâti en parallèle du réservoir de Chermisey, qui est Guillery, entrepreneur de travaux publics à Villeroy (Meuse) pour 24 439 francs. La pierre de taille fermeture portant la mention "TUSEY 1840", qui atteste de sa fabrication par la fonderie de Tusey (fondeur ). La pompe à eau d'origine a été remplacée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle par une
    Datation principale :
    2e quart 19e siècle daté par source porte la date
    Description :
    La pompe à eau en fonte est placée sur un puits situé dans l'angle sur du Grand Citerneau de Chermisey. Elle est placée sur une dalle de ciment qui recouvre une partie de la plaque de fonte avec une portant la signature du fabricant. La pompe alimentait des bassins d'abreuvoir lorsque le niveau d'eau
    Dates :
    1840 daté par source porte la date
    Illustration :
    Pompe à eau et puits sud du Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de la signature Pompe à eau et puits sud du Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de face (fragmentaire) sur la plaque de fonte IVR41_20178835356NUC2A Pompe à eau et puits sud du Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de trois quarts droit Pompe à eau du Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de face IVR41_20178835358NUC2A
1 2 3 4 9 Suivant