Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de Réchicourt-le-Château.
    Château de Réchicourt-le-Château. Réchicourt-le-Château - 9 rue du Château - Cadastre : 1813 K 353 2016 1 426
    Historique :
    . C’est un alleu indépendant jusqu’en 1242, date à laquelle le comte Thierry reprend le comté de Réchicourt-le-Château en fief des évêques de Metz. La seigneurie passe par mariage aux comtes de Linange au seigneurie est vendue au comte d’Ahlefeld qui fait hommage au roi de France pour le comté. A cette date, le archéologique réalisé au moment de remise en eau des douves permet la découverte d’un pont dont les vestiges en bois sont datés de1446 par dendrochronologie. Dans les douves sont également retrouvés des déchets de voisins devaient des corvées pour les réfections du château et ses construction comme celle de l'huilerie Le château de Réchicourt est composé de bâtiments allant du 16e siècle au 19e siècle. Au cours de reconstruit entièrement après 1469, transformé au 16e siècle (corps de logis), aux 17e et 18e siècles l'enceinte est démolie et au début du 19e siècle une partie du logis est détruite. Le site de Réchicourt-le -Château est occupé de façon certaine à partir de 1103, date de la première mention du château. A l’origine
    Précisions sur la protection :
    Façades et toitures du logis et de la grange ; escalier du 18e siècle ; deux pièces de l'étage (cad
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    intégré au corps de logis. Le corps de logis est prolongé au nord par des dépendances le tout disposé bustes se faisant face de part et d'autre des armes d'Eberstein Sur la façade antérieure, une oriel et Le château est décrit ainsi en 1798 lors de sa vente comme bien national : « Le cy devant château consiste en un long bâtiment composé d’un corps de logis neuf, un autre dit vieux château,les écuries ensuite terminées par les bâtiments des remises le tout circulairement disposé autour d’une grande cour le tout contenant ensemble y compris la cour susdite15 ares 94 cent (...) Les bâtiments situés au fond de corps de logis neuf est un jardin d’agrément où se trouve un puits, il contient 10 ares 01 cent. A l’occident du dit parterre et en retour en avant dudit corps de logis est un verger et plantation de tilleuls en quinconce contenant 18 ares 79 cent » (voir texte libre la description complète des bâtiments AD54 1Q594 . Une partie de l’édifice est détruite en 1840. Les constructions médiévales sont entièrement
    Titre courant :
    Château de Réchicourt-le-Château.
    Texte libre :
    nord des deux premiers héritages de la cour et du bâtiment des remises est un grand verger contenant 28 ares 40c. Dans l’angle du nord à l’ouest des dits grand verger est un potager de 12 ares 66c. Au bout l’extrémité de la cour en continuation de celui des écuries sont distribuées savoir le 1er contigu aux dites mansarde qui règne sur toute l’étendue des deux bâtiments. Bergerie. La distribution du bâtiment de la AD54, E128 Corvées au château (sans date mais certainement début 17e) Les habitants de Foulcrey sont tenus et obligés outres les charroy ordinaires qu’ils doivent pour la maison seigneuriale de Réchicourt de charroyer le sable en ladite maison quand il en est besoin. Le sable qui est au ban dudit Foulcrey est de différentes couleurs à celui de Moussey. Ceux du village d’Avricourt sont tenus de charroyer la chaulx et du bois, ceux du village de Gondrexange sont obligés de charroyer une partie du bois de marnage planches, tuiles briques et autres semblables choses. Corvée nécessaire à la construction
    Illustration :
    Salle au premier étage de l’aile gauche, détail des poutres moulurées du plafond Palier au premier étage de l’aile gauche, détail des poutres du plafond. IVR41_20175710100NUC4A , corniche amortie de trois boules sur des supports rectanguaires. IVR41_20175710103NUC4A Procès verbal de visite du château de Réchicourt ur la vente des biens nationaux, AN 10, AD54 Plan annexé au procès-verbal de vente du château de Réchicourt-le Château comme bien national en l’An VI. (AD 54, 1Q594n°349/11). Légende : A) corps de logis neuf. B) jardin d'agrément avec puits C-D ) Verger et plantation de tilleul en quinconce. E) potager clos de murs H) Verger I) potager Y) jardin Le château de Réchicourt-le-Château par Alfred Renaudin (1866-1944), collection privée Château de Réchicourt-le-Château, façade actuelle. IVR41_20175710064NUC4A Château de Réchicourt-le-Château, façade actuelle, élévation du XVIe siècle dont une travée s’est
  • Château Fort
    Château Fort Neufchâteau - rue Raymond Poincaré - en ville - Cadastre : 1810 B 719, 722 A 726, 731 A 735 1974 AH 18 A 23
    Historique :
    Château fort, position stratégique des ducs de Lorraine aux limites du duché, face aux prétentions source), fourniture de fers pour le pont levis par les forges de Dainville (Meuse). En 1633 (datation par 1715 (datation par source). Site du château acensé à des particuliers par le duc de Lorrainé en 1725 (datation par source). Du château fort, il ne subsiste que des murs de soutènement et les vestiges d'une du roi de France, cité en 1252. Chapelle dédiée à Notre-Dame et à saint Julien fondée en 1344 (datation par source), après visite de Claude Villon, maître maçon du duché de Lorraine. Travaux en 1577 (datation par source), après visite de Florentin de Belleau qui fortifia La Mothe. Travaux en 1582 (datation par source), à la suite de la visite de Florentin Drouin, maître maçon du duc. En 1586 (datation par source), alors que le château se compose de 5 tours, donjon porte, corps de garde intérieur, 2 écuries , ordre de démolition est donné par le prince de Condé. Travaux entrepris en 1634 par réquisition
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Auteur :
    [architecte] Belleau Florentin de
1