Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme Le Moulin
    Ferme Le Moulin Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    Historique :
    La ferme "Le Moulin" possède une structure qui remonte au 3e quart du 17e selon la mention gravée mais illisible sur la pierre au-dessus de la porte charretière "[...] PIERRE [...] IHS 1660". Le moulin la date "1831" gravée sur le linteau de la porte piétonne, au-dessus de la mention peinte "MOULIN D'AINGEVLLE". Le moulin a cessé son activité vers 1940. La pierre sculptée en remploi provient probablement de l'ancien château de Vrécourt. Un autre logis a été ajouté à la limite du 19e siècle et du 20e siècle.
    Représentations :
    Au-dessus de la porte charretière, une pierre de fondation porte la date "1660" gravée et le "PAX DOMINI SVP / ET SVPER HABIT" est gravée. Cette pierre provient probablement de l'ancien château de
    Description :
    La ferme "Le Moulin" est isolée à l’écart du village. Elle est composée d'une partie centrale avec alimente la chute d'eau, le mécanisme du moulin et un logis (cuisine et poêle), où la cheminée et son chambres à l'étage. La cuisine a conservé sa cheminée, sa pierre à eau, une alcôve et des placards. Le chambre à four est surmontée d'un pigeonnier et accolée à une remise agricole. Le jardin potager accolé au logis le plus récent est enclos d'un muret de pierre de taille.
    Localisation :
    Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    Remploi :
    remploi provenant de Vrécourt - ancien château
    Titre courant :
    Ferme Le Moulin
    Appellations :
    Le Moulin
    Illustration :
    Ferme, Moulin, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble depuis le nord. IVR41_20158832436NUC2A
  • Château Fort
    Château Fort Neufchâteau - rue Raymond Poincaré - en ville - Cadastre : 1810 B 719, 722 A 726, 731 A 735 1974 AH 18 A 23
    Historique :
    (datation par travaux historiques), par le duc Raoul. Château conforté par le duc Jean en 1390, puis en 1395 source), alors que le château se compose de 5 tours, donjon porte, corps de garde intérieur, 2 écuries 1715 (datation par source). Site du château acensé à des particuliers par le duc de Lorrainé en 1725 Château fort, position stratégique des ducs de Lorraine aux limites du duché, face aux prétentions source), fourniture de fers pour le pont levis par les forges de Dainville (Meuse). En 1633 (datation par , ordre de démolition est donné par le prince de Condé. Travaux entrepris en 1634 par réquisition (datation par source). Du château fort, il ne subsiste que des murs de soutènement et les vestiges d'une
    Dénominations :
    château fort
    Titre courant :
    Château Fort
    Illustration :
    Plan du XVIIIe siècle, montrant l'immeuble acensé en 1725 et les vestiges du château fort. Plan
  • Prieuré, Collège de Bénédictins du Breuil
    Prieuré, Collège de Bénédictins du Breuil Commercy - 12 , 14 rue du Breuil - en ville - Cadastre : 1970 AH 136 2009 AH 413
    Historique :
    peintures qui représentent le château au milieu du XVIIIe siècle ; elle fermait le cloître sans lui être La présence d'un couvent de religieuses, consacré à Notre-Dame, est attestée dès le début du XIe en 1652. Entré dans la congrégation de Saint-Vanne en 1663, le prieuré joua dès lors un rôle nef et le chœur anciens furent conservés.Dans un document rédigé cette même année 1754 et conservé à la bibliothèque municipale de Commercy, le prieur Thimothée Haraucourt donna cette description ), Les dépendances avaient été restaurées antérieurement de 1656 à 1666 et le colombier construit en 1729. Le prieuré fut mis en vente comme bien national, l'église fut détruite peu après cette date. De à l'église Saint-Pantaléon. Le prieuré est le seul édifice monastique de Commercy dont il subsiste
    Précisions sur la protection :
    Le prieuré, à l'exclusion des parties classées : inscription par arrêté du 23 décembre 1926 - Les balustrade, son mur de soutènement avec ses arcades, le pont-escalier sur le Breuil, les viviers (cad. AH 412 ) et le sol de la parcelle AH 413 : classement par arrêté du 18 juin 2008
    Description :
    domine une dépression occupée par des jardins et traversée par le ruisseau du Breuil qui longe la façade postérieure.Les bâtiments, dans leur état actuel, ne remontent pas au-delà du XVIIIe siècle. Le corps de portique qui s'achève en 1754, date portée par l'entablement du mur-pignon de l'aile droite. Le corps principal distribue l'étage ainsi qui les bâtiments annexes. Un escalier secondaire, dans l'aile droite, desservait le
    Illustration :
    Façades sur cour à l'époque où l'école normale occupait le prieuré ; d'après une photo ancienne Façade principale du corpts du portique entre le bâtiment princpal et les dépendances aujourd'hui Vue sur le cloître pendant les travaux IVR41_20075510124NUC2A L'entrée vers le cloîtr IVR41_20085510084NUC2A Façade sur le cloître IVR41_20085510080NUC2A
1