Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 26 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • calice
    calice Azoudange - Romécourt - isolé
    Inscriptions & marques :
    poinçon croix de Lorraine dans un ovale et sur la coupe une tête. Inscription gravée sous le pied : M.E. Louis Friant curé de Romécourt le 18 décembre 1760.
    Historique :
    Ce calice, oeuvre d'un orfèvre non identifié, a été offert à Romécourt le 18 décembre 1760 par M. E
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Calice en argent. Pied circulaire, nœud piriforme. Ensemble des décors gravés sur le pied et le nœud, motifs de feuilles d'eau et d'entrelacs Inscription sous le pied. Poinçon sur la coupe et sur la
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Calice de la chapelle du château de Romécourt, clichés de 1974, ensemble face
  • Ensemble des autels latéraux dédiés à la Vierge et à Saint Guerin
    Ensemble des autels latéraux dédiés à la Vierge et à Saint Guerin Guermange - rue de derrière l'Eglise - en village
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    d'entrelacs composés d'éléments en bois sculptés. L'autel de Vierge porte le monogramme marial sur sa face antérieure, celui de Saint Guérin, le monogramme du Christ. La statue de la Vierge est représentée les pieds posés sur un globe écrasant le serpent, les bras et les mains ouverts pour répandre les grâces. La
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Languimberg - route D91 - en village - Cadastre : devant le cimetière
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    Cartouche ovale sculpté sur le socle ; ;feuille et fleur sculptés en bas relief autour du cartouche ; quadrillage en forme de losanges sculptés sur le fût
    Localisation :
    Languimberg - route D91 - en village - Cadastre : devant le cimetière
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Gondrexange - rue de l'étang - en village - Cadastre : A l'intersection de la rue de l'étang et du chemin menant au camping.
    Inscriptions & marques :
    Croix de la mission royale de Metz faite le 13 mars 1756
    Historique :
    Croix de la mission royale de Metz faite le 13 mars 1756. Elle a été réédifiée et restaurée en 2005
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    Christ sculpté en haut relief sur la croix ; cœur percé de flèche sur le revers du croisillon.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Croix de chemin
    Croix de chemin Gondrexange - rue de France - en village - Cadastre :
    Inscriptions & marques :
    OCroix que M.Hanus curé de ce lieu à fait (..)e et poser le 16 avril 1756 par dévotion à
    Historique :
    Croix érigée en 1756 par le curé de Gondrexange.
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Gondrexange - 46 rue Ergat - en village - Cadastre : 2014 329
    Inscriptions & marques :
    Cet croix a été érigée par I. Legros et J.Urbun J. Nicolas Legros décédé le 18 juin 11763 priez dieu pour le repos de son âme. Ave Maria.
    Historique :
    Croix érigée en 1763 en mémoire de Jean Nicolas Legros mort le 18 juin de la dite année.
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    Le cartouche a à ses quatre angles une rosace sculptée et dans sa partie centrale des fleurs de lys
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Languimberg - rue Brûlée - en village - Cadastre : 2014 90 sur le terre plein
    Inscriptions & marques :
    Gravée sur le fût : Pleure jeunesse...vre et ne recherche plus....Jan Rudeau et ...Pierson 1763 . Gravées dans le cartouche : Cette croix a été posée par P. Rudeau et Ane Odile Caps
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    cartouche ovale sculpté sur le socle ; arabesque sculpté en relief sur le socle ; cercle sculpté sur le fût ; christ sculpté en relief sur le croisillon
    Localisation :
    Languimberg - rue Brûlée - en village - Cadastre : 2014 90 sur le terre plein
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Languimberg - rue Principale - en village - Cadastre : 2019 1 44
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    cartouche ovale sculpté sur le socle surmonté de rinceau sculpté en relief; cœur gravé à la base de l'épitaphe gravée dans le cartouche ; le fût est orné d'une frise en forme de losange ayant chacun un point
    Description :
    géométriques. Le croisillon est en croix latine et porte un christ en croix sculpté.
    États conservations :
    Le décor en losanges que l'on retrouve sur une autre croix à Languimberg est exceptionnel pour la
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ferme, 12 rue Principale, Languimberg.
    Ferme, 12 rue Principale, Languimberg. Languimberg - 12 rue Principale - en village - Cadastre : 1813 h 119 2006 1 248
    Historique :
    Cette ferme été construite au 18e siècle, elle figure sur le cadastre ancien de 1813.
    Description :
    porte charretière cintrée se situe entre deux portes d'étable-écurie au linteau segmentaire délardé. Le logis a deux pièces en façades et trois en profondeur au rez-de-chaussée et au premier étage. Le troisième niveau est occupé par les greniers. On remarque sur le pignon droit, non mitoyen, trois bois encadrements en pierre de taille de grès. Le toit est couvert d etules mécaniques. Devant la maison, une partie
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ferme, 44 rue Brûlée, Languimberg.
    Ferme, 44 rue Brûlée, Languimberg. Languimberg - 44 rue Brûlée - en village - Cadastre : 1813 H 363 Parcelle 57 contient l'usoir. 2006 1 137-136
    Historique :
    Cette ferme été construite au 18e siècle, elle figure sur le cadastre ancien de 1813.
    Description :
    Ferme à trois travées de plan, un logis , une grange et une étable-écurie. Le logis composé de de grès. L'usoir, non cadastré sur le cadastre ancien est pavé devant la maison. Une pompe en fonte
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ferme, 99 rue Madeleine, Gondrexange
    Ferme, 99 rue Madeleine, Gondrexange Gondrexange - 99 rue de Madeleine - en village - Cadastre : 1814 G 382 2016 1 55
    Historique :
    Ferme construite au 18e siècle, elle est présente sur le cadastre de 1814. Quelques modifications
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ferme, 7 Grand rue, Saint-Georges.
    Ferme, 7 Grand rue, Saint-Georges. Saint-Georges - 7 rue Grand - en village - Cadastre : 1814 E 150 2019 1 111
    Historique :
    Cette ferme a connu plusieurs hases de construction. Une première en 1768, date portée sur le abritant une étable (absent sur le cadastre de 1814) et d'un étage d'habitation bien visible sur le pignon bois, murées. Le niveau du bâtiment a été abaissé par rapport à la voirie.
    Description :
    à droite et une étable à gauche. Sur le pignon droit, une porte d’exploitation avec linteau droit en bois permet un accès à l'exploitation par l'arrière de la ferme. Le toi à longs pans, couvert de tôle ondulée descend plus bas à l'arrière pour se terminer en auvent sur consoles de bois abritant le fourrage . Les encadrements des baies sont en grès. Une fenêtre murée sur le pignon droit a un encadrement en bois. L'appentis de gauche est doté d'une gerbière au-dessus de la porte de l'étable. Le logis a deux
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ferme, 8 rue Principale, Languimberg.
    Ferme, 8 rue Principale, Languimberg. Languimberg - 8 rue Principale - en village - Cadastre : 1813 H 135 Parcelle 57 contient l'usoir. 2006 1 58-57
    Historique :
    Cette ferme été construite au 18e siècle, elle figure sur le cadastre ancien de 1813.
    Description :
    en bois peint en rouge à l'origine comme le reste des encadrement pour imiter le rose du grès des Vosges. Les autres encadrement (outre le linteau de la charretière) sont en pierre de taille de grès. La
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Stalles
    Stalles Languimberg - rue Principale - Cadastre : 2019 1 72
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Languimberg - rue Principale - Cadastre : 2019 1 72
    Description :
    l’ange sonneur de trompette, le choix des attributs pastoraux du dorsal apporte un peu d’originalité.Le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ferme, 62 rue de L’Église, Azoudange.
    Ferme, 62 rue de L’Église, Azoudange. Azoudange - - 62 rue de L’Église - en village - Cadastre : 1 70
    Historique :
    Cette ferme a été construite au 18e siècle. Elle est présente sur le cadastre de 1814. En 1944 elle
    Description :
    moellons calcaire, toit couvert de tuile mécanique et tôle ondulée. Ancien atelier de charronnage. Le logis , une écurie, une porcherie et un atelier. A l'étage, 2 chambres, des greniers et le reste en
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ancien séminaire, puis pensionnat des sœurs de la Providence de saint Jean-de-Bassel, à Fénétrange, puis atelier de fabrication des chaussure de l'usine Bata de Moussey, actuellement logement.
    Ancien séminaire, puis pensionnat des sœurs de la Providence de saint Jean-de-Bassel, à Fénétrange, puis atelier de fabrication des chaussure de l'usine Bata de Moussey, actuellement logement. Fénétrange - 15 rue du Vieux Pensionnat - en ville - Cadastre : 1813 G 597-598-599-540-541-542 2019 9 123-124-34
    Historique :
    parcelle occupée par le séminaire, il y a un château des comtes de Salm appelé l’altenbau que l’on peut voir sur le plan terrier de 1716, derrière les murs de la ville et le château il y avait des jardins Le premier pensionnat des sœurs de la divine Providence de Saint-Jean-de-Bassel, ouvre ses portes , en 1871, à Saint-Jean-de-Bassel. En 1894, le Pensionnat est transféré à Fénétrange dans un ancien d’une maison ancienne et de l’emplacement en mazure de l’ancien château de Salm. Ils y ont bâti des plans IVR41_20205730217NUC2). En 1825, le vicaire de Fénétrange rachète ces maisons avec écurie pour en de Nancy devenant en 1856 école secondaire ecclésiastique sous le titre de Petit Séminaire. L’école est agrandie et reconstruite pendant cette période, comme l'indique la date portée sur le linteau de louer le séminaire pour y transférer le pensionnat de jeunes filles. En 1936, elles en font construit, à partir de 1936, c’est le pensionnat Notre-Dame de la Providence, l’ancien pensionnat devient
    Description :
    Ensemble constitué de trois bâtiments sur le même alignement (A), d'un autre bâtiment en face de l'arrière (C). (voir plan). Le bâtiment B est le plus ancien, sur les plans du 18e siècle, il y a déjà un . historique). Il a été modifié dans les parties basses notamment, au 19e siècle quand sont aménagés le séminaire puis le pensionnat. A l'origine, l'ensemble des bâtiments s'inscrit dans un enclos, le bâtiment B y avait un cloître. Le bâtiment A est composé d’un corps central et de deux ailes, on y accède par acrotères. Le linteau porte l'inscription PETIT SÉMINAIRE et en dessous 1863. Il reste l'imposte vitrée de le carrelage en carreaux de céramique de Metlach ou Sarreguemines. Une autre porte au fond du avait 2 cloîtres dans cette cour et des W.C. Elle était fermée par des murs. Le bâtiment A est quatre étage pour le corps central et trois pour les deux ailes avec un sous sol abritant des caves, le rez-de -chaussée était composé de trois salles : réfectoire, cuisine et salle de classe distribuées depuis le
    Texte libre :
    château (...) Une maison, une grange, écurie et une masure dans l’Altenbau le tout voisin l’un de l’autre , fait don de la propriété au séminaire de Nancy en 1836 (date du décès de madame Dufournay). Le vont être agrandis, un nouveau bâtiment est inauguré en 1852. Le pensionnat va bénéficier d’autres en petit séminaire le 16 avril 1856. (Au Pays de Sarrebourg n°32, 2018, le Petit Séminaire de de SAS de Salm : Une maison , une grange, et écurie et une masure à L'alrenbaw le tout vis à vis de l'autre AD54, B 11766 Pied terrier de Fénétrange, 1719 A son altesse le prince de Salm (...) Un grand jusque sur le mur de la ville. AD54, B 11862, 1719, sentence d’allocation de l’arpentage et remembrement jouit par contrat d’acensement obtenu par la chambre des comptes de Lorraine le 19 juillet 1755, d’1/3 mazure de l'ancien château de Salm que sa majesté leur a accordé par arrêt en 1755 à titre d'acensement ville il faudra faire beaucoup de dépense pour le mettre en état, le surplus du terrain demandé est en
    Illustration :
    Photographie des élèves du Pensionnat prise dans le parc, année 1928. IVR41_20205710249NUC4A Photographie des élèves de l'ouvroir dans le vieux Pensionnat, année 1928. IVR41_20205710250NUC4A Cours d'art ménager dans le vieux Pensionnat, 1929 (date sur le tableau (15-3-1929 Bâtiment C du vieux pensionnat, vue depuis le parc. IVR41_20205730229NUC2A Bâtiment A du vieux pensionnat, vestibule, vue de l'escalier depuis le rez-de-chaussée
  • Ancien relais de poste, auberge, boucherie, actuellement maison médicale, 9 place Albert Schweitzer, Fénétrange
    Ancien relais de poste, auberge, boucherie, actuellement maison médicale, 9 place Albert Schweitzer, Fénétrange Fénétrange - 9 Place Albert Schweitzer - en ville - Cadastre : 1813 G 447 2018 8 45
    Historique :
    , dans la cour, le linteau d'une porte piétonne d'une des grange porte la date de 1733 et les initiales ). Sur le plan de 1715, la maison appartient à Henri Muller, boucher et à l'arrière il y a une cour et une écurie sur le plan de 1715 et qui forme une propriété unique avec le bâtiment étudié, sur le
    Description :
    , avec une façade antérieure donnant sur la place Albert Schweitzer ancienne place du Château ou Grande avec une écurie en seconde travée de plan se situent dans le prolongement du bâtiment d'habitation du relais pour les chevaux de la poste. L'agrafe de la porte charrière est sculptée d'un agneau pascal, le même que l'on retrouve sur le manteau d'une des cheminées du logis, c'est l'emblème des marchands de Annexe). Le bâtiment d'habitation a deux étages carrés et un étage de combles, une cave se situe sous la
    Annexe :
    de la porte d’en haut façante sur icelle et sur la place devant le château, joignante vers l’occident documents d'archives AD54 B 11765 Terrier original des biens fonds sis en la ville et sur le ban et Fénétrange primo les maisons, granges et écuries à lui adjugé sont cy après décrites à ses enfants suivant le enseigne le bœuf à Fénétrange. Une maison où il réside où pend pour enseigne le bœuf rouge sise en la rue derrière vers le nord sur le fourny dudit Henry Muller (...) Fol 649 A Henry Muller bourgeois boucher et réside avec les écuries, fourny, cour, appartenances et dépendances régnant vers l’orient le long de la chambre au 3e étage, dans une autre chambre prenant jour sur le devant, au grenier, dans une chambre à sur la grand rue vis-à-vis de l’église et du derrière sur le jardin du domaine porté par contrat passé
  • Ferme n°49 - ancien bureau de poste
    Ferme n°49 - ancien bureau de poste Ville-sur-Illon - Ville-sur-Illon - 7, 9 place de L'église - en village - Cadastre : 2020 AA 79
    Historique :
    gravée sur le manteau de la cheminée de cuisine, avec des modifications postérieures. Acquise par la commune, le rez-de-chaussée a notamment servi de bureau de poste tout au long du 20e siècle. Rénové . Le bâtiment est actuellement en cours de cession à un propriétaire privé.
    Représentations :
    Le manteau en pierre de la cheminée de la cuisine est sculpté d'un cadre mouluré, orné de volutes
    Description :
    l’église. Ses deux pignons étaient mitoyens mais le bâtiment au nord a été détruit. Elle est initialement piétonne, mise en valeur par un escalier extérieur, qui s'ouvre dans le poêle. La cuisine prend le jour sur le jardin à l'arrière. Elle est munie d’une pierre à eau sous la baie (détruite) et d’une cheminée dont le manteau en pierre est sculpté et daté (très peu de structures similaires ont été relevées dans le canton de Dompaire). A l’arrière, le placard-chauffant qui accueillait probablement un poêle de sert notamment d'aire de battage et de distribution vers le logis, la grange proprement-dite et l’étable qui se trouvait à l'arrière. Le bâtiment a fait l’objet de réaménagements pour servir de Poste . La cuisine a été réduite afin de ménager un couloir entre le poêle et le jardin. La belle-chambre a été subdivisée en deux pièces et le mur mitoyen avec la grange a été déplacé pour agrandir l’espace de -dessus de celle du rez-de-chaussée, trois chambres sur la rue et une salle de bain sur le jardin
    Illustration :
    Ville-sur-Illon, La poste et l'entrée du château. Carte postale (début 20e siècle sculptée sur le manteau de la cheminée.. IVR41_20208831086NUC2A Ville-sur-Illon, Ferme n°49, ancienne poste, vue intérieure du placard-chauffant, dans le poele
  • Église paroissiale Saint-Pantaléon
    Église paroissiale Saint-Pantaléon Commercy - rue de la Paroisse - en ville - Cadastre : 1970 AB 342
    Historique :
    Première mention de l'église en 1033. Église reconstruite de 1560 (date portée par le portail) à 1575. Rattachée au château haut par un passage couvert en 1708. Tour clocher exhaussée en 1711. Vers
    Illustration :
    Vue intérieure de la nef vers le choeur IVR41_19935501073VA Vue intérieure vers le choeur IVR41_20075510152NUC2A Vue intérieure : trois-quart depuis le choeur IVR41_20075510100NUC2A Vue intérieure de la nef : trois-quart depuis le choeur IVR41_20075510101NUC2A