Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • plaque de cheminée
    plaque de cheminée Nancy - 5 rue Saint-Michel Saint-Epvre - en ville
    Copyrights :
    (c) Ville de Nancy
    Inscriptions & marques :
    armes de Lorraine et monogramme du duc Charles III ; inscription concernant le lieu d'exécution et
    Historique :
    Plaque de cheminée datée 1587 provenant des fonderies de Cousances-aux-Forges. Il s'agit d'un modèle de série rencontré plusieurs fois dans le catalogue de Carpentier (Carpentier, Henri. Plaques de cheminées. Paris : H. Carpentier, 1912. t. 3), et dont seules changent les armoiries et la date de
    Matériaux :
    fonte de fer fondu moulé
    Dénominations :
    plaque de cheminée
    Représentations :
    La plaque de cheminée est ornée d'un décor d'arcades abritant une couronne végétale, portée par deux lévriers dressés et surmontée d'un mascaron d'indien de la bouche duquel sortent deux cornes
    Description :
    d'arcades portées par des pilastres et des consoles, abritant une couronne feuillagée entourant les armes de Plaque de cheminée en fonte de fer aux angles supérieurs abattus. Elle est ornée d'un décor surmontée d'un mascaron d'indien de la bouche duquel sortent deux cornes d'abondance.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution 55,Cousances-aux-Forges Lorraine
    Titre courant :
    plaque de cheminée
    Illustration :
    Détails des armoiries. IVR41_20175410429NUC4A
  • Maison de manouvriers, forge n°20
    Maison de manouvriers, forge n°20 Gendreville - 31 rue mougin - en village - Cadastre : 2014 C 725
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_15 :
    Ensemble de machines et petits matériels agricoles.
    Historique :
    La maison de manouvriers n°20 possède une structure qui remonte probablement au 18e siècle, avec des modifications postérieures, notamment à la limite entre le 19e siècle et le 20e siècle, lorsque G selon la date tracée au doigt dans un cœur à gauche de la porte d'entrée. L'atelier est équipé d'un Forge d'Antan". Le local abrite également une taque ornée portant la date 1583, qui provient de
    Description :
    machines de forges et du petits matériels agricoles (cf. IM88030068 Présentation du mobilier de La maison de manouvriers n°20 a été transformée en atelier de forgeron. L'intérieur a été ouvert pour laisser la place à un atelier, avec le foyer contre le mur pignon. L'étage sert de grenier. Le linteau de la porte charretière est en bois et les ouvertures du logis sont en pierre de taille à linteau segmentaire délardé. Un pied de vigne est planté devant. Une remise en appentis sur poteaux de bois a été accolée postérieurement, à la place de la ferme voisine détruite. Le bâtiment abrite un ensemble de l'association de la Forge d'Antan), et une taque provenant de la maison voisine détruite (cf. IM88030201).
    Typologies :
    Maison de manouvriers
    Titre courant :
    Maison de manouvriers, forge n°20
    Appellations :
    Maison de manouvriers
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    Maison de manouvriers servant d'atelier pour l'association La Forge d'Antan. Linteau de la porte charretière en bois. Remise en appentis accolée postérieurement, à la place de la ferme détruite.
    Illustration :
    Maison de manouvriers, vue de la facade antérieure, vue d'ensemble de face. IVR41_20158831152NUC2A Maison de manouvriers, vue de la facade antérieure, vue de trois quarts gauche Maison de manouvriers, vue intérieure, vue de la date tracée dans l'enduit à gauche de la porte Maison de manouvriers, vue intérieure, vue de la taque datée (déplacée) IVR41_20158832873NUC2A
  • Château Fort
    Château Fort Neufchâteau - rue Raymond Poincaré - en ville - Cadastre : 1810 B 719, 722 A 726, 731 A 735 1974 AH 18 A 23
    Historique :
    Château fort, position stratégique des ducs de Lorraine aux limites du duché, face aux prétentions source), fourniture de fers pour le pont levis par les forges de Dainville (Meuse). En 1633 (datation par 1715 (datation par source). Site du château acensé à des particuliers par le duc de Lorrainé en 1725 (datation par source). Du château fort, il ne subsiste que des murs de soutènement et les vestiges d'une du roi de France, cité en 1252. Chapelle dédiée à Notre-Dame et à saint Julien fondée en 1344 (datation par source), après visite de Claude Villon, maître maçon du duché de Lorraine. Travaux en 1577 (datation par source), après visite de Florentin de Belleau qui fortifia La Mothe. Travaux en 1582 (datation par source), à la suite de la visite de Florentin Drouin, maître maçon du duc. En 1586 (datation par source), alors que le château se compose de 5 tours, donjon porte, corps de garde intérieur, 2 écuries , ordre de démolition est donné par le prince de Condé. Travaux entrepris en 1634 par réquisition
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Auteur :
    [architecte] Belleau Florentin de
1