Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 28 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme, 33 Grande Rue, Réchicourt-le-Château.
    Ferme, 33 Grande Rue, Réchicourt-le-Château. Réchicourt-le-Château - 33 rue grande - Cadastre : 1813 k 355 2016 1 212
    Historique :
    Cette ferme est construite au 18e siècle. Elle figure sur le cadastre ancien.
    Description :
    Ferme à deux travées de plan, un logis et une grange avec écurie à l'arrière. Le logis est composé piétonne ouvre sur un couloir traversant desservant le logis et l'exploitation. Au fond du jardin, derrière
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - 33 rue grande - Cadastre : 1813 k 355 2016 1 212
    Titre courant :
    Ferme, 33 Grande Rue, Réchicourt-le-Château.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Ferme, 33 Grande Rue, bâtiment annexe dans le jardin. IVR41_20205730002NUC2A
  • Ferme dite le château, aujourd'hui ferme-auberge
    Ferme dite le château, aujourd'hui ferme-auberge Biffontaine - Le Village - 300 route de la Houssière - bâti lâche - Cadastre : 2018 B 898, 251 1831 B 288
    Historique :
    Ferme reconstruite à la fin du 18e siècle, par comparaison stylistique avec le bâtiment voisin, qui seigneuriale dont le seul vestige semble être une plaque de cheminée (étudiée) datable du milieu du 16e siècle.
    Description :
    par une charpente sur hommes-debout et revêtu de tuiles plates. Le bâtiment est prolongé par une
    Localisation :
    Biffontaine - Le Village - 300 route de la Houssière - bâti lâche - Cadastre : 2018 B 898, 251
    Titre courant :
    Ferme dite le château, aujourd'hui ferme-auberge
  • tombeau du curé Jean Dieulin
    tombeau du curé Jean Dieulin Azoudange - rue de l' église
    Inscriptions & marques :
    Ci-git le corps de Jean Duieulin curé de cette paroisse décédé le 3 avril 1785 âgé de 55 ans IHS priez Dieu pour le repos de son âme
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    le montant.
    Description :
    polylobés frappées de fleurettes et orné d'un ostensoir en bas-relief sur le montant. Monument de forme
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Lambris de revêtement et stalle
    Lambris de revêtement et stalle Gondrexange
    Historique :
    Boiseries et stalles datent du 4e quarts du 18e siècle. Le devant des stalles est posé après 1945
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    cannelés à chapiteaux. Les lambris de revêtement couvrent tout le tour du chœur elles sont formées de
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Boiserie et stalles situées à droite dans le chœur, vue trois quarts droit. IVR41_20155730169NUC4A Boiserie et stalles situées à droite dans le chœur, vue trois quarts droit. IVR41_20155710426NUC4A
  • tombeau du curé Josse Noéfite
    tombeau du curé Josse Noéfite Azoudange - rue de l' église
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    La stèle est sculptée de rosettes aux extrémités de la croix. Deux calices sont gravés sur le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ancien grenier à sel puis demeure du directeur des salines de Moyenvic appelée Le Magasin ou le château aujourd'hui ferme
    Ancien grenier à sel puis demeure du directeur des salines de Moyenvic appelée Le Magasin ou le château aujourd'hui ferme Xermaménil - R.D. 914 - en village - Cadastre : 1997 ZN 68 70 71
    Historique :
    Demeure construite en 1783. Il s'agissait à l'origine d'un grenier à sel (?) d'où le nom "le l'intérieur (couloir) une inscription fournit le nom du commanditaire : "cette pierre a été posée par /Mr Jean Mothe son épouse le / 15 may 1783". L'endroit sert actuellement d'exploitation agricole.
    Description :
    versant arrière. Le corps de logis se compose d'un sous-sol et d'un étage carré. Il est couvert d'un toit à longs pans brisés et croupe, avec deux mansardes, et est couvert d'ardoises en écailles sur le brisis et de tuiles mécaniques sur le terrasson. Au-dessus de la porte piétonne de la façade principale du corps de logis, le claveau porte un cartouche dans lequel est sculptée en bas-relief une charrette portant ce qui ressemble à un tonneau. A l'intérieur, un couloir central sépare les deux logis. Le premier logis comprend 1 pièce en façade, 1 cuisine et 1 chambre. Le 2nd logis est organisé autour d'une pièce
    Titre courant :
    Ancien grenier à sel puis demeure du directeur des salines de Moyenvic appelée Le Magasin ou le château aujourd'hui ferme
    Appellations :
    le château le Magasin
  • croix de chemin
    croix de chemin Réchicourt-le-Château - rue du Pont de Pierre - en village - Cadastre : Dans un jardin en face de la maison n°15
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    cœur gravé à la base du fût ; Christ sculpté sur le croisillon.
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - rue du Pont de Pierre - en village - Cadastre : Dans un jardin en face
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Gondrexange - 32 rue de La Liberté - en village - Cadastre : 2014 316
    Inscriptions & marques :
    de son retour de Réchicourt âgé de 54 ans. Requiescat in Pace. Sur le couronneent du socle : Cor Érigée par J.Urbain Ve de Jean Breton mort ou étouffé le soir du 20 au 21 8 1785 dans la forêt lors Jesus sacratissimum misere nobis (Coeur très sacré de Jésus, ait pitié de nous) Sur le dé du fût : O
    Historique :
    Jeanne Urbain le 11 janvier 1757 à Gondrexange à l'âge de 26 ans.
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    éléments de décoration sculptés en bas-relief sur le fût
    Description :
    Croix de chemin d'élévation verticale. Le socle galbé est gravé de l'épitaphe dans un cartouche sculpté d'une étoile, d'un sacré cœur d'une rosace et d'une arabesque. Le croisillon, en croix latine
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Hertzing - rue de la croix - en village - Cadastre : A la sortie du village vers Barchain
    Historique :
    En 1774, un M.colvis érigea cette croix dont il subsiste le socle remployé en 1826 par son fils J
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    couronne de laurier sculptée sous la croisillon ; sur le socle, entrelacs sculpté autour du
    Description :
    en grès sommé d'une croix latine en calcaire. Le socle porte l'épitaphe gravée dans un cartouche rond
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • croix de chemin
    croix de chemin Languimberg - route D955 - en village - Cadastre : A la sortie du village vers Gondrexange
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    guirlande surmontée d'une couronne entourant un cartouche sculpté en bas-relief sur le socle ; christ en croix sculpté en haut-relief sur le croisillon
    Description :
    . Cartouche sculpté en relief sur le socle.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Église Paroissiale Saint-Pierre à Guermange
    Église Paroissiale Saint-Pierre à Guermange Guermange - rue de l'église
    Historique :
    En 1550 est fondée une chapelle castrale par Hans de Guermange. Le date est portée sur le linteau d'une porte aujourd’hui murée est qui donnait accès à la chapelle. Le millésime est gravé ainsi qu'un le mur extérieur du chœur indique la pose et bénédiction d’une pierre en 1729, date de la les sieurs Ancel et Jeanjean...amodiateurs de Guermange en l'an 1729". En 1787, le curé M. Richard , fait construire une sacristie dans le prolongement Est de la chapelle castrale percée en 1810 d’une grandes dalles de la nef et du chœur" (archives paroissiale, registre du conseil de Fabrique 1883). Le curé Weylang achète en 1893, le pressoir devant l'église pour pouvoir le détruire et agrandir l'église . L'entrée actuelle est alors aménagée et les travaux de reconstruction dont le clocher peuvent commencer d’une tourelle d’accès à la tribune et au clocher. Bénédiction de la nouvelle église de Guermange le 9 juillet 1906 "l'église nouvellement reconstruite a été bénite par M. l'abbé E. Bayard le dimanche 13
    Description :
    avec meneau prismatique et tympan à mouchettes irrégulières. Le pavement est composé de carreaux de Sarre-union. Ces pierres ont été taillées devant le presbytère par des ouvriers venant de Trêves, le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    construire un nouveau moulin et a racheté le château avec toutes ses dépendance, il l'a restauré cette même Archives paroissiales extraits du registre du conseil de fabrique en 1893(AD57 61J275/1D1)Le 15 mars 1893, j'ai acheté le pressoir qui se trouve en face de la porte d'entrée de l'église pour la somme de 200 mark tel qu'il est et à mon compte (signé Weyland curé de Guermange). Le 19 mars 1893 le l'église. Deux fois nous avons écrit à M Ernst architecte à Sarrebourg pour le prier de venir pour faire porte à la place du magasin dit "le pressoir" Réparations proposées par M le curé : tour neuve bâtie bêtes dans le cimetière Inventaire de l'église, 1954, archives paroissiale. Maître autel, style roman autel, statue de st Nicolas dans le chœur, 4 petites statues se trouvant sous le devant du grand autel enfants de chœur ou au diacre et ss diacre. Un fauteuil pour le célébrant. Un prie dieu large. Un l'entrée de l'église (sous le clocher) représentant N.S. remettant les clefs à St Pierre. 4 tableaux sur
    Illustration :
    Vue de l'intérieur de l'église depuis le chœur, ensemble face. IVR41_20155710117NUC4A Plaque gravée sur le bas-côté droit de l'église ancienne porte de la chapelle castrale, ensemble Plaque gravée sur le bas-côté droit de l'église ancienne porte de la chapelle castrale, ensemble Plaque gravée sur le bas-côté droit de l'église, ancienne porte de la chapelle castrale, ensemble
  • Église Paroissiale Saint-Ferréol et Saint-Ferjeux, à Avricourt
    Église Paroissiale Saint-Ferréol et Saint-Ferjeux, à Avricourt Avricourt - place de l'Eglise - Cadastre : 2015 161
    Historique :
    . Première église construite en 1552 dont il ne reste que le chœur gothique voûté d'ogives, le baptistère et " j'ai été bénie par sieur Marquis archiprêtre de Réchicourt 1779". La tribune est construite en 1885 sur partie de la charpente du clocher est refaite par le charpentier Chardin d'Avricourt. A la suite des bombardements d'octobre et novembre 1944, le clocher est refait. Une partie des murs, de la toiture et des
    Représentations :
    le mausolé de Galla Placidia à Ravennes, Italie), le plafond lambrissé de la nef est orné aux quatre
    Description :
    , nef plafonnée. Chœur à trois pan, chevet plat. Dans le chœur, trois fenêtre à meneaux, celle du milieu flèche polygonale couverte d'ardoise. Le toit de la nef est couvert de tuile mécanique ; le clocher est chœur, en deux parties, toit en appentis, un pavillon et à deux pan. A l'origine crypte sous le chœur . L'armoire eucharistique ménagée dans le chœur est éclairée par une fenêtre trilobée permettant initialement aux fidèles d’adorer le Saint-Sacrement de l’extérieur, cette baie est encore visible de l'extérieur . La nef est éclairée par deux fois quatre fenêtre et le chœur par trois fenêtre. A l'entrée une tribune en bois avec un le garde corps à panneau plein,repose sur deux colonnes en bois. La porte d'entrée
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    sépulture des parents de Fev. Messiere Nicolas Boulenger curé d'Avricourt l'an de grâce 1610 priez pour le repos de leurs âmes Margarite Boulenger décéda le 20 novembre 16---- AD 57 Visite épiscopale de 1714 : Visite episcopale de 1714. Jean Le Grand curé d’Avricourt depuis 1674. Nous avons trouvé toutes les contenir le peuple dans l’ordre et dans l’état qu’il conviendrait. Il y a une sacristie en bon ordre depuis chasubles fort propres, une chape, un dalmatique pour le diacre, une tunique pour sous diacre, aubes , surplis et linges nécessaires. Outre le maître-autel qui est tout neuf et fort propre aussi bien que le état . Le confessionnal est dans le chœur et comme enfermé. AD54 C10. Construction d’une tour 17 août d’échantillons. Pour le pavé brut au pied de la tour, 10 toises. Pour la charpente neuve en chêne et sapin à la neuf au rhabillement de la pyramide 27 toises 2 pieds. Pour le plancher en madrier de deux pouces aux 3 étages de la dite tour 14 toises carrée. Pour la construction d’une montée depuis le rez-de-chaussée
    Illustration :
    Église paroissiale d'Avricourt,vue intérieure depuis le chœur, ensemble face Église paroissiale d'Avricourt,vue intérieure depuis le chœur, ensemble face Église paroissiale d'Avricourt, ancienne crypte sous le chœur, ensemble trois quarts droit
  • Ferme, 102 rue de Madeleine, Gondrexange.
    Ferme, 102 rue de Madeleine, Gondrexange. Gondrexange - 102 rue de Madeleine - en village - Cadastre : 1814 G 369-370 2016 1 51
    Historique :
    Ferme construite au 18e siècle, elle est présente sur le cadastre de 1814 en plusieurs parcelles
    Description :
    Petite ferme à trois travées de plan et un appentis sur le pignon droit abritant peut-être un four
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Stalles de l'église paroissiale d'Azoudange
    Stalles de l'église paroissiale d'Azoudange Azoudange - rue de l'Eglise - en village - Cadastre :
    États conservations :
    démontée se trouve dans le comble du presbytère
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Ensemble des deux autels latéraux.
    Ensemble des deux autels latéraux. Fribourg - rue principale - Cadastre : 2018 02 97
    Historique :
    la première moitié du XIXe siècle par le sculpteur et doreur Bajot de Phalsbourg, également auteur
    Représentations :
    -dessus de la niche. Pignon formé de courbes et contre courbes en volutes. Au centre le triangle trinitaire rayonnant dans la gloire. Sur le panneau de la table le monogramme de la Vierge. Autel dédié à corinthiens. Sur le panneau de la table une rosace Louis 16. Statue de Saint Martin en bois doré.
    Description :
    L’autel latéral dédié à la Vierge est en bois sculpté, le retable est formé d’une niche abritant à nœud orne le haut de la niche Au centre du pignon à volutes, le triangle trinitaire rayonne dans la gloire. Sur le panneau de la table le monogramme de la Vierge. L’autel latéral dédié à saint Martin, a été sculpté en 1805 par le sculpteur et doreur Bajot travaillant à Phalsbourg. Autel en bois sculpté peint. Le retable à niche abrite une statue en bois doré de saint Martin. Le fronton triangulaire
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Autels latéraux et retables
    Autels latéraux et retables Assenoncourt - - en village - Cadastre :
    Historique :
    Autels sculptés par l'artiste Sarrebourgeois Dominique Labroise en 1770 comme le maître-autel. Ils sont classés MH depuis le 21/01/1980 L'autel de la Vierge a été restauré en 1996 par l'Atelier.
    Description :
    présentation au Temple devant le grand prêtre Siméon qui tient l’enfant dans ses bras, Marie à genoux s'incline . Au sud l'autel saint Joseph, le panneau central a pour scène le mariage de Joseph et Marie. Les deux renversées. Au centre du fronton de l'autel de la Vierge Agneau dans la gloire couché sur le livre et entouré
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Église paroissiale d'Assenoncourt, vue depuis le fond de la nef sur le mobilier Labroise, la chaire à prêcher, les autels latéraux et le maître-autel, ensemble trois quarts droit Église paroissiale d'Assenoncourt, autel saint Joseph, détail du decor du panneau central, le
  • Ferme, 22 rue Principale, Hertzing.
    Ferme, 22 rue Principale, Hertzing. Hertzing - 22 rue principale - en village - Cadastre : 1813 G 80 2019 1 172
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Lambris de revêtement, stalles
    Lambris de revêtement, stalles Assenoncourt - - en village - Cadastre :
    Historique :
    boiseries et les stalles sont classées MH depuis le 21/01/1980. Elles ont été restaurées en 1998.
    Référence documentaire :
    Assenoncourt. L'art de Dominique Labroise dans le choeur de l'église : la réfection des stalles et des boiseries (1998) KUCHLY, Louis. @Assenoncourt. L'art de Dominique Labroise dans le choeur de
    Description :
    font le tour du chœur et s'accrochent sur les piédroits de l'arc triomphal. Les stalles sont composées
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Autel Majeur de l'église paroissiale d'Assenoncourt
    Autel Majeur de l'église paroissiale d'Assenoncourt Assenoncourt - - en village - Cadastre :
    Historique :
    Autel sculpté par l'artiste Sarrebourgeois Dominique Labroise en 1770. Le maître-autel est classé MH depuis le 21/01/1980
    Description :
    Le maître-autel a un degré, est à baldaquin composé de quatre colonnes à fût lisse abritant le tabernacle, un gradin sur lequel repose le tabernacle sommé d'un dôme formé de quatre console renversées portant à leur sommet un Christ triomphant tenant le globe terrestre. La porte du tabernacle est ornée signature de l’artiste Labroise. Le devant d’autel est composé de deux panneaux représentant saint Pierre et centre, entouré de guirlande de pampre, le buste du Christ bénissant le pain de part et d’autre Saint Pierre et Saint Christophe. Sur le devant du gradin des miroiteries rectangulaires alternent avec des
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    bénissant le pain, ensemble face. IVR41_20155710062NUC4A
  • test valeriane
    test valeriane Rosières
    Référence documentaire :
    Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château Daniel Bollinger, Danièle Gérard, Didier Thiry . Croix et calvaires. Canton de Rechicourt-le-Château. dir. Albert Schoeb. [Sarrebourg] : Société
    Représentations :
    guirlande surmontée d'une couronne entourant un cartouche sculpté en bas-relief sur le socle ; christ en croix sculpté en haut-relief sur le croisillon
    Description :
    . Cartouche sculpté en relief sur le socle.