Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 235 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ensemble n°3 avec calice, patène et boîte
    ensemble n°3 avec calice, patène et boîte Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    insculpés sur le calice (coupe, pied) et la patène ; transcription : EGO SUM VITIS VOS PALMITES
    Historique :
    Ensemble calice et patène, réalisés entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle par les et biffé en 1924. Le noeud porte une inscription, rappelant la fonction du vase sacré, tirée de
    Matériaux :
    argent en plusieurs éléments gravé ciselé décor poinçonné décor à la molette ajouré doré émail
    Représentations :
    Sur le pied et la fausse-coupe du calice, le faux filigrane dessine un motif végétal avec fleurettes. Les médaillons du pied figurent la Sainte Famille dont le Christ en croix. La tige, de plan inscription coupée par trois améthystes montées sur feuilles d'acanthe. La patène est ornée de l'Agneau du sacrifice, le sang coule de la poitrine vers le calice.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    calice et celui de la patène sont gravés et poinçonnés. Trois médaillons, en faïence peinte, sont vissés , se détache sur un fond émaillé. La boite de rangement en bois est recouverte de cuir et de tissu
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
  • ensemble n°1 de 2 chandeliers d'église de style néo-gothique
    ensemble n°1 de 2 chandeliers d'église de style néo-gothique Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Ensemble de deux chandeliers d'église, réalisés entre la fin du 19e siècle et le début du 20e
    Représentations :
    bandes de lierre s'enroulent autour de la tige coupée d'un noeud sphérique aplati. Les branches dessinent de triangle, la cinquième, sur l'axe vertical, est ornée de pommes de pin.
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
  • ensemble ampoules à huile des catéchumènes et à saint chrême
    ensemble ampoules à huile des catéchumènes et à saint chrême Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Ampoules à huile sainte et à saint chrême, réalisées entre la fin du 19e siècle et le début du 20e
    Description :
    ampoules sont unis par deux pièces plates soudées. La nature de l'huile est gravée sur le corps. Le
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
  • ensemble n°3 de 3 chandeliers d'église de style néo-gothique
    ensemble n°3 de 3 chandeliers d'église de style néo-gothique Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Trois chandeliers d'église réalisés entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle.
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
  • patène
    patène Réchicourt-la-Petite - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    insculpés sur la patène
    Historique :
    Patène réalisée entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle par l'orfèvre parisien Auguste
    Localisation :
    Réchicourt-la-Petite - Grande Rue - en village
  • Monument Mercié ou monument aux morts, de la guerre 1914-1918 et de la guerre 1939-1945
    Monument Mercié ou monument aux morts, de la guerre 1914-1918 et de la guerre 1939-1945 Domrémy-la-Pucelle - chemin de l'abreuvoir - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    (source : AD88 / 10N97). A l'occasion de la mise en place du monument que de grands travaux sont réalisés mis en place en 1902. Il est définitivement achevé en 1903, avec la livraison de l'épée par l'artiste dans le village (destruction de deux pavillons se situant devant la maison natale, déviation de la rue du Moulin, démolition du monument commémoratif). Initialement présenté dans le parc de la maison déplacé en 1955-1956, au bord de la route (délibération du Conseil municipal autorisant le déplacement du 20/12/1955). A la fin de la première guerre mondiale le groupe sculpté devient le monument aux morts de la guerre de la commune de Domremy-la-Pucelle par la simple adjonction de plaques commémoratives érigé en 1902 dans une intention commémorative, la représentation faite de Jeanne d'Arc est marquée par le souvenir de la défaite de la guerre de 1870 et par le contexte revanchard qui s'est développé.
    Référence documentaire :
    p. 124-125 Une sainte des tranchées: Jeanne d'Arc pendant la Grande Guerre p.34-35 Domremy-la-Pucelle (Lorraine, Vosges). Histoire et patrimoine Domremy-la-Pucelle
    Description :
    Le groupe est composé de deux personnages : La France et Jeanne d'Arc. Jeanne d'Arc lève une épée (en métal), le regard dirigé vers le ciel. Elle est soutenue par la France, personnifiée par une femme
    Localisation :
    Domrémy-la-Pucelle - chemin de l'abreuvoir - en village - Cadastre :
    Titre courant :
    Monument Mercié ou monument aux morts, de la guerre 1914-1918 et de la guerre 1939-1945
    Aires d'études :
    Domrémy-la-Pucelle
    Illustration :
    Jeanne d'Arc relevant lépée de la France vaincue : vue générale du groupe sculpté
  • réservoir
    réservoir Chermisey - place du monument aux morts - en village - Cadastre : 2017 AB 88
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    la commune est une question sensible car le village ne bénéficie que de peu de sources. Le stockage Guillery, entrepreneur de travaux publics à Villeroy (Meuse) pour 24 439 francs. La pierre de taille est couplé au réservoir, implanté à sa limite nord. L'eau du Grand Citerneau alimentait le lavoir puis plaques de fonte servant de fermeture pour les puits portent la mention " TUSEY 1840", qui atteste de leur fabrication par la fonderie de Tusey (fondeur). Les deux pompes à eau d'origine ont disparu, et l'une a été remplacée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle par une nouvelle signée "SAUZAY FRERES / AUTUN Sne & Lre". Le lavoir a été détruit lors du réaménagement de la place au-dessus du Citerneau pour eau, contrairement à la pompe et aux abreuvoirs.
    Représentations :
    La baie en demi-lune est souligné par une moulure et un appareillage soigné.
    Datation principale :
    2e quart 19e siècle daté par source porte la date
    Dimension :
    la 8.0 m reservoir
    Dates :
    1840 daté par source porte la date
    Appellations :
    Grand Citerneau
    Illustration :
    Le Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts gauche Le Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts droit Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail du puits et de la pompe à eau IVR41_20178835354NUC2A Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de la signature sur la plaque fermant le puits nord Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de la signature (fragmentaire) sur la plaque fermant Le Grand Citerneau et son lavoir à Chermisey, carte postale du début du 20e siècle Le Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de l'ouverture en demi-lune IVR41_20178835351NUC2A Le Grand Citerneau à Chermisey, vue intérieure IVR41_20178835352NUC2A Le Grand Citerneau à Chermisey, vue des puits et abreuvoirs en facade antérieure, de trois quarts
  • puits - pompe à eau
    puits - pompe à eau La Neuveville-sous-Châtenois - Grande Rue rue de la Halle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    La pompe en fonte porte la signature "POMPES NOEL / LIVERDUN / (M&M)" et le logo de l'entreprise
    Historique :
    Le puits communal situé sur la place de la rue de la Halle a probablement été installé à la fin du 19e siècle. La pompe à eau provient de la fabrique Nicolas Noël, à Liverdun. La même pompe est visible
    Description :
    Le puits est situé au centre de la partie haute de La Neuveville-sous-Chatenois, sur une place dans la rue principale. Il est de plan circulaire, entièrement en moellons (calcaire). Il a été fermé par une tôle de fer et la pompe à eau est fixée sur deux barres de fer. Celle-ci est une pompe à noria en
    Localisation :
    La Neuveville-sous-Châtenois - Grande Rue rue de la Halle - en village
    Illustration :
    puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble du puits sur la place puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue d'ensemble du puits IVR41_20178835178NUC2A puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue de détail de la signature sur la pompe à puits - pompe à eau de La Neuveville-sous-Châtenois, vue de détail de la tete de dauphin à la sortie de la pompe à eau IVR41_20178835180NUC2A
  • Dossier de synthèse thématique architecture de l'Art Nouveau à Nancy
    Dossier de synthèse thématique architecture de l'Art Nouveau à Nancy Nancy
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Référence documentaire :
    , l'Art nouveau et industries d'art. Exposition, Galerie Poirel. Nancy, éditions de la Réunion des musées Europe : actes du colloque, 15, 16 octobre 1999, Salle Poirel, Nancy, sous la direction de François Loyer 1900 : catalogue. Exposition. Paris, Galeries nationales du Grand Palais. 2000. 1900 : catalogue . Exposition. Paris, Galeries nationales du Grand Palais. 2000. - Paris : Réunion des Musées Nationaux, 2000 travaux publics. L’entreprise de bâtiments et travaux publics de la famille Bernanose a connu une longue existence sous divers patronymes. Mosellan d’origine, Adolphe Bernanose opte en 1871 pour la nationalité française, s’installe à Nancy et intègre la société Doirisse, avant d’accéder au statut d’associé avec départementale des musées de la Meuse
    Texte libre :
    grandes écoles ainsi que pour la renaissance de l'enseignement artistique. Devenu directeur de l’École grande manifestation rendant compte de la vitalité du mouvement est la construction, en 1909, du pavillon de grandes artères reliant le centre de la ville à ses faubourgs. Entre 1891 et 1911, on dénombre 3 à s'affranchir de ces influences. Plus que tout autre, il sait utiliser la grande diversité des Nancy, une brillante capitale. Le désastre militaire et humain de la guerre de 1870 a transformé la population nombreuse et pugnace. La Meurthe, devenue Meurthe-et-Moselle, devient, grâce à l'ouverture de nouvelles mines de fer et au développement de la métallurgie, une terre riche. Les industries de transformation, en particulier la construction métallique (entreprise Schertzer...) et la chaudronnerie (La (brasseries, tanneries et verreries) s'établissent et se développent dans la périphérie de Nancy notamment la Société Daum frères et Cie. Nancy est aussi devenue une place bancaire importante avec le transfert de la
    Illustration :
    Les volumes indiquent les fonctions : exemple de la villa "Les glycines" au parc de Saurupt Décor naturaliste, les arums : détail de la verrière déposée provenant du 4 rue du Général Drouot
  • pompe à eau
    pompe à eau Chermisey - place du monument aux morts - en village - Cadastre : 2017 AB 88
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    La pompe en fonte porte la signature "SAUZAY FRERES / AUTUN Sne & Lre"
    Historique :
    La pompe à eau est installée sur un puits bâti en parallèle du réservoir de Chermisey, qui est Guillery, entrepreneur de travaux publics à Villeroy (Meuse) pour 24 439 francs. La pierre de taille fermeture portant la mention "TUSEY 1840", qui atteste de sa fabrication par la fonderie de Tusey (fondeur ). La pompe à eau d'origine a été remplacée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle par une
    Datation principale :
    2e quart 19e siècle daté par source porte la date
    Description :
    La pompe à eau en fonte est placée sur un puits situé dans l'angle sur du Grand Citerneau de Chermisey. Elle est placée sur une dalle de ciment qui recouvre une partie de la plaque de fonte avec une portant la signature du fabricant. La pompe alimentait des bassins d'abreuvoir lorsque le niveau d'eau
    Dates :
    1840 daté par source porte la date
    Illustration :
    Pompe à eau et puits sud du Grand Citerneau à Chermisey, vue de détail de la signature Pompe à eau et puits sud du Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de face (fragmentaire) sur la plaque de fonte IVR41_20178835356NUC2A Pompe à eau et puits sud du Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de trois quarts droit Pompe à eau du Grand Citerneau à Chermisey, vue d'ensemble de face IVR41_20178835358NUC2A
  • Ferme dite la Grange-au-Bois
    Ferme dite la Grange-au-Bois Donnelay - La Grange-au-Bois - route de Guéblange-lès-Dieuze - isolé - Cadastre : 2011 5 13
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Moselle
    Historique :
    Cette grande ferme à cour fermée, située le long de la route de Guéblange-lès-Dieuze, est la seule différents corps de bâtiment, de facture soignée, sont ainsi disposés symétriquement autour d'une grande cour pavée rectangulaire. La ferme semble avoir été construite ex nihilo au milieu du 19e siècle , vraisemblablement entre 1843 et 1853, date à laquelle le toponyme est mentionné pour la première fois par Lepage. Un second logis à gauche du premier paraît avoir été aménagé à la fin du 19e siècle ou au début du 20e
    Description :
    dont la toiture domine l'ensemble, est encadré par deux écuries, les petits côtés sont bordés par deux referment la cour de part et d'autre de l'entrée. Le logis principal de 3 travées, avec porte centrale
    Localisation :
    Donnelay - La Grange-au-Bois - route de Guéblange-lès-Dieuze - isolé - Cadastre : 2011 5 13
    Titre courant :
    Ferme dite la Grange-au-Bois
    Appellations :
    La Grange-au-Bois
  • ensemble seau à eau bénite et 2 goupillons
    ensemble seau à eau bénite et 2 goupillons Bionville - rue de l'Église - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Ensemble seau à eau bénite et deux goupillons, réalisés entre la fin du 19e siècle et le début du
    Représentations :
    La panse du seau est couverte d'un décor de quintefeuilles et de fruits au-dessus d'une bande de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble seau à eau bénite et deux goupillon en bronze argenté. La panse du seau est vissée sur le pied circulaire. Les goupillons sont en bronze, le plus grand est muni d'un manche en bois.
  • Collégiale Saint-Leger
    Collégiale Saint-Leger Marsal - rue des Quartiers - en village - Cadastre : 2020 1 01 76 1988 1 71
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Moselle
    Historique :
    polygonal de style gothique. A la même époque, les bas-côtés sont percés de grandes baies qui subsistent L'histoire de l'édifice, qui remonte au XIIe siècle, est liée à celle d'un chapitre dont la plus ) lui donne la cure de Marsal à la condition d'en investir le doyen. En 1396, la paroisse est rattachée à la collégiale, la charge de curé archiprêtre étant exercée par le prévôt. En 1772, ce chapitre est , malgré les modifications ultérieures, l’influence de l'architecture romane du Rhin supérieur dans la région. Le puissant massif occidental, qui n'est pas sans évoquer la collégiale de Marmoutier en Alsace , s'inscrit encore dans la tradition de l'architecture carolingienne. Bien que partiellement reconstruite après un effondrement, la tour sud a conservé une partie de son décor primitif. Le portail central et les deux fenêtres éclairant la tribune remontent à cette première phase romane, de même que le portail de la façade nord. A l'intérieur, les trois vaisseaux plafonnés, séparés par des arcades en plein
    Référence documentaire :
    p. 23-35 Decomps Claire, la collégiale Saint-Léger de Marsal, architecture et mobilier dans Cahiers lorrains, 2008, n°1-2 Decomps Claire, la collégiale Saint-Léger de Marsal, architecture et mobilier dans
    Description :
    surmonté par un grand arc de décharge. Contrairement aux fenêtres de la tour nord très remaniées, celles du siècle, les grandes à la fin du XIVe ou au début du XVe siècle), l'ensemble ayant été très restauré par La collégiale est située à l'intérieur de l'enceinte, au sud de la place d'Armes, entre la rue des la fortification. L'église est construite avec des blocs de grès régulièrement appareillés de tours massives d'inégale hauteur. La tour sud, totalement aveugle, contient un escalier en vis desservant la tribune à laquelle on peut aussi accéder depuis l'extérieur par la petite porte à droite. Cette bandes lésènes et la frise en dents d'engrenage visibles sur la partie gauche de la tour sud. Le portail massif reprennent des ouvertures romanes. Les deux masques d'animaux sauvages qui encadrent celles de la . L'élévation nord de l'église, du côté de la place d'Armes, a conservé la plupart de ses baies romanes mais a été percée de nouvelles fenêtres à l'époque gothique (la petite baie à gauche du portail au XIIIe
    Dates :
    1508 porte la date
    Datation secondaire :
    1er quart 16e siècle porte la date
  • Corne d'appel (shoffar)
    Corne d'appel (shoffar) Lunéville - 7 rue Castara - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Ce shoffar, utilisé lors des fêtes du mois de Tishri (jour de l'an, grand pardon...), taillé dans de ce type. Lors de la Libération, il a été ramassé par un soldat américain et renvoyé à Lunéville 2 ans plus tard, après la reconstitution de la communauté, avec une lettre d'accompagnement au président de la communauté Sam Job (cf fonds Sam Job, Alliance Israélite Universelle)
    Dimension :
    la 35.0
  • Aube n°2
    Aube n°2 Raville-sur-Sânon - rue de l'Église
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Aube n°2, réalisée au cours de la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle avec de la dentelle
    Référence documentaire :
    L'élégance et la nécessité, costumes de Lorraine. Collections des musées de Lorraine : catalogue / Exposition. Nancy, Musée lorrain. 2001 [Exposition. Nancy, Musée Lorrain. 2001]. L'élégance et la nécessité
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Aube en lin. Le col se ferme par deux rubans qui se nouent. A partir de la taille, le vêtement est tissu de coton noir sur lequel est fixée, à grands points, une bande de dentelle de Luxeuil.
  • Aube n°1
    Aube n°1 Raville-sur-Sânon - rue de l'Église
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Aube réalisée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle. Dans l'église sont conservés trois
    Référence documentaire :
    L'élégance et la nécessité, costumes de Lorraine. Collections des musées de Lorraine : catalogue / Exposition. Nancy, Musée lorrain. 2001 [Exposition. Nancy, Musée Lorrain. 2001]. L'élégance et la nécessité
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Aube en lin et dentelle. Le col se ferme par deux rubans qui se nouent. A partir de la taille lequel est cousue à grands points, une bande de dentelle de Lunéville.
  • buste d'Henri II de Lorraine
    buste d'Henri II de Lorraine Nancy - 9 rue Mably 21 rue des Tiercelins rue du Manège - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Communauté urbaine du Grand Nancy
    Historique :
    Buste réalisé par le sculpteur nancéien Ernest Bussière (1863-1913) à la fin du 19e siècle ou au orner le portail d'entrée de l'hôtel du Grand Doyen. L'original est conservé au Musée Lorrain à Nancy (don d'Edmond Lévylier propriétaire de l'hôtel à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle).
  • patène
    patène Aboncourt - rue Haute - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil général de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    ; poinçons insculpés sur la patène
    Historique :
    Patène, réalisée entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle par les orfèvres parisiens
    Représentations :
    La patène est ornée d'une croix grecque dans un décor végétal avec rinceaux, volutes et
    Statut :
    propriété de la commune
  • paire de bougeoirs n°2
    paire de bougeoirs n°2 Juvrecourt - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Paire de bougeoirs, réalisés entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle.
    Description :
    de la tige cylindrique, coupée par un noeud sphérique aplati. Une frise ajourée de fleurs de lys découpées bordent la bobèche.
    Localisation :
    Juvrecourt - Grande Rue - en village
  • ensemble n°2 de 2 bougeoirs
    ensemble n°2 de 2 bougeoirs Barisey-au-Plain - rue Saint Hubert - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil général de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Paire de bougeoirs réalisés entre la fin du 19e siècle et le début du 20e siècle.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Paire de bougeoirs en plusieurs éléments de bronze argenté. La tige est vissée sur le pied
1 2 3 4 12 Suivant