Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 14 sur 14 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme n°17, dite Maison du Prévot
    Ferme n°17, dite Maison du Prévot Dompaire - 121 rue derrière les Halles 140 rue Charles Gérôme - en village - Cadastre : 2019 AB 162
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°17 de Dompaire, est appelée la Maison du Bailly ou du Prévôt. Elle semble remonter au 17e siècle, elle aurait été construite en 1624 par Pierre Hierosme, prévot de la ville. Le bâtiment est à l'abandon entre 1976 et 1995, date à laquelle menaçant de ruine, il est acquis par la commune et profondément réhabilité. (sources : L'Est Républicain - Epinal - article du 13 avril 1995). La partie agricole
    Référence documentaire :
    La grande misère de la maison du bailli - Dompaire La grande misère de la maison du bailli. L'Est
    Représentations :
    Les 4 baies du logis de la maison du Bailly sont à croisée en calcaire (dont une restituée). La porte piétonne et son imposte sont moulurées (en grès). Les encadrements de la porte charretière et la porte de l'étable sont chanfreinés. La tour d'escalier est surmonté d'une girouette.
    Description :
    La ferme n°17 de Dompaire, dite Maison du Prévot, est située au centre du bourg de Dompaire, dans l’ancienne enceinte. Elle est composée de deux parties : une habitation urbaine s'ouvrant sur la rue un escalier en vis. La pièce gauche à l'étage a été divisée au 19e siècle par des cloisons de bois en 1978 : Une cheminée en angle dans la cuisine du rez-de-chaussée ; une cheminée contre le pignon dans la chambre du rez-de-chaussée ; et une cheminée moulurée dans la cuisine du premier étage. Une d'entrée et la cour intérieure. La partie agricole s'ouvre en façade Est (rue derrière les Halles), avec entre les deux corps constituent une cour intérieure qui sert de puits de lumière. La partie agricole est aujourd’hui détruite (seule la façade sur rue est conservée) et la maison du Prévôt ruinée à la
    Illustration :
    Dompaire, Ferme n°17 dite Maison du Prévot, façade rue derrière les Halles, vue de détail de la
  • Ferme modèle de Saurupt
    Ferme modèle de Saurupt Harol - Saurupt - isolé - Cadastre : 2020 A 1554 2020 A 1555 2020 A 1017
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme modèle de Saurupt (Harol) est établie à partir de 1810 par J.N. Derazey, à savoir : l'achat des multiples parcelles de terrain, ainsi que la construction de bâtiments agricoles et d'habitation en 1818, 1819, 1821, 1823, 1824, 1825 et en 1832. La ferme modèle de Saurupt est aussi le lieu
    Référence documentaire :
    Grangé, Jean-Joseph. Mémoire sur la charrue dont il est l’inventeur. 1832 Grangé, Jean-Joseph . Mémoire adressé à M. le sous-prefet de Lunéville par Jean-Joseph Grangé, sur la charrue dont il est Mathieu. Hubert Rapport fait au nom d'une commission sur la ferme de Saurupt, appartenant à M . Derazey père.1833. Mathieu, Hubert. Rapport fait au nom d'une commission sur la ferme de Saurupt , appartenant à M. Derazey père. In Annales de la Société d'émulation du département des Vosges. 1833. Page , Charles. Rapport sur l’exploitation des produits de l’industrie Vosgienne. In Annales de la Société Bergé, Edouard. Rapport sur la distribution des primes. 1834. Bergé, Edouard. Rapport sur la distribution des primes. In Annales de la Societe d'Emulation du Departement des Vosges. 1834. Grangé, Jean-Joseph. Mémoire adressé à la Société centrale d'agriculture de Nancy. 1843 Grangé , Jean-Joseph. Mémoire adressé à la Société centrale d'agriculture de Nancy. Nancy : impr. de L
    Description :
    La ferme modèle de Saurupt à Harol est constituée d'une exploitation agricole (étable, écurie
    Texte libre :
    côté de la grande porte d’entrée, deux ateliers, l’un pour la maréchalerie et l’autre pour le l’ouest de la cour est détruit et remplacé par la grande écurie, actuellement visible (en ruines). Après , il envisage dès 1810 de créer une ferme moderne. Son grand-père maternelle, Jacques Philippe la Société d'émulation du département des Vosges, suite à une visite effectuée le 24 juin 1832, J.N répondrait aux attentes, et que son infertilité était apparente. La découverte « de cercueils creusés dans les plans et veille à leur application. Les constructions sont toutes solides, grandes et bien appropriées à leur destination. C’est « une maison de ferme, dont la construction et la salubrité sont un vrai . » Les terrains En 1832, les 225 ha de la propriété sont répartis de la manière suivante : Un potager de 26 ares, contigu au corps de logis, entouré de murs. La création a été faite en rapportant la terre fait planter plus de 700 arbres fruitiers en bordure des chemins reliant la ferme au chemins vicinaux
    Illustration :
    d'ensemble de la facade Est. IVR41_20208830986NUC2A siècle), vue d'ensemble de la facade antérieure. IVR41_20208830987NUC2A
  • Ferme n°22
    Ferme n°22 Saint-Remimont - 91 rue Numa Aubry - en village - Cadastre : 2017 AA 134
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    jours rectangulaires sous la toiture
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme semble remonter au 17e siècle avec des modifications des ouvertures au fil des siècles Chapelier (AD88 - Edpt441 1O1/1). D'après une carte postale du début du 20e siècle, la baie à linteau à arc infléchi se situait au-dessus de la porte charretière, tandis que celle à l'encadrement chanfreiné était au centre du pignon s'ouvrant sur le sud, sous la demi-croupe. Le bâtiment accueillait à cette époque un
    Représentations :
    L'encadrement de la porte charretière et celui deux petites baies sont chanfreinés. L'une présente un linteau à arc infléchi. Les ouvertures du rez-de-chaussée sont à linteau droit, sauf celui de la
    Description :
    La ferme est située à l'entrée sud de Saint-Remimont, le long de rue principale. Mitoyenne, elle une chambre qui a servi de Café au début du 20e siècle. Le poêle et la cuisine sont dans l'alignement
    Illustration :
    Saint-Remimont (Vosges) - Grande Rue. Carte postale du début du 20e siècle IVR41_20178838172NUC1Y Ferme, vue de la façade sud, vue d'ensemble de face IVR41_20178838175NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble de trois quarts gauche IVR41_20178838173NUC2A Ferme, vue de la façade sud du logis, vue d'ensemble de trois quarts gauche IVR41_20178838174NUC2A Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail de la porte charretière IVR41_20178838176NUC2A Ferme, vue de la façade sud, vue de détail de la baie de droite à l'étage IVR41_20178838177NUC2A Ferme, vue de la façade sud, vue de détail de la baie à arc infléchi, à droite sous les combles Ferme, vue de la façade antérieure, vue de détail des deux baies dans l'angle entre la grange et le logis, sous la toiture. IVR41_20178838179NUC2A
  • Ferme-moulin n°27
    Ferme-moulin n°27 Norroy - Moulin (le) - route départementale n°18 - isolé - Cadastre : 2017 B 783 Bâtiment n°3 : grande ferme portant la date 1875 2017 C 851 Bâtiment n°2 : ferme 2017 C 850 Bâtiment n°1 : moulin 2017 C 833 terrain ouest 2017 C 681 station de pompage 2017 C 5 jardin, rucher
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_16 :
    oculus sous la toiture
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Signalé sur la carte de Cassini (milieu du 18e siècle), le site du moulin de Norroy est le cadastre napoléonien (1840), puis par une autre (n°3) de dimension plus importante, portant la date "1875" gravée sur l'agrafe de la porte charretière. Les deux premiers corps ont probablement été l'est du moulin qui a disparu depuis, et le rucher qui existe toujours dans la partie jardin. Selon les recensements de la population communale (sources AD88 - 6M895), le Moulin compte deux ménages, soit huit ou 1924 (source orale). La station de pompage a été établie par la Société des eaux en 1986 (source
    Représentations :
    . La façade antérieure de la ferme de 1875 (n°3) est ornée de chaines d'angles harpées. Sa façade sud a
    Description :
    l'angle sud-ouest (dénaturé). Sur ce bâtiment, une cloche a été fixée sous la toiture. Le bâtiment n°2 est une ferme qui a probablement abrité un logement dans la partie Est (présence d'une cave), puis a servi uniquement de bâtiment agricole. Il est composé d'une étable de part et d'autre de la grange, avec une annexe et la porte à glissière en bois est toujours en place. Une extension plus récente a été réalisé en façade sud. Le 3e bâtiment est une grande ferme construite en 1875 constituée de 4 travées : une étable de part et d'autre de la grange et un logis avec 3 pièces en façade antérieure au-dessus d'une cave hameau, une petite annexe abritait la bascule. Le jardin potager est enclos d'un muret, et contient un
    Localisation :
    : grande ferme portant la date 1875 2017 C 851 Bâtiment n°2 : ferme 2017 C 850 Bâtiment n°1 : moulin 2017 C
    Dates :
    1875 porte la date
    Annexe :
    Selon les recensements de la population communale de Norroy-sur-Vair (sources AD88 - 6M895) : En
    Datation secondaire :
    3e quart 19e siècle porte la date
    Illustration :
    Moulin de Norroy, vue de la facade antérieure du batiment n°1, vue d'ensemble de trois quarts Moulin de Norroy, vue de la facade antérieure du batiment n°1, vue d'ensemble de trois quarts Moulin de Norroy, vue de la facade postérieure du batiment n°1, vue d'ensemble de trois quarts Moulin de Norroy, vue de la facade sud du batiment n°1, vue de détail de la cloche Moulin de Norroy, vue de la facade latérale sud du batiment n°1, vue de détail du lavoir Moulin de Norroy, vue de la facade antérieure du batiment n°1, vue de détail de la niche au-dessus de la porte piétonne de gauche IVR41_20178837919NUC2A Moulin de Norroy, vue de la facade sud du batiment n°1 et de la station de pompage Moulin de Norroy, vue de la facade antérieure du batiment n°2, vue d'ensemble de trois quarts Moulin de Norroy, vue de la facade antérieure du batiment n°2, vue d'ensemble de face
  • Coupe de communion n°1
    Coupe de communion n°1 Flainval - rue Ernest Bichat
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Coupe de communion réalisée entre la fin du 20e siècle et le début 21e siècle, par un fabricant non inscription la reliant à sa paroisse.
    Description :
    Coupe de communion en métal argenté. La coupe hémisphérique est soudée sur un pied circulaire orné
  • Coupe de communion
    Coupe de communion Hudiviller - rue de Rosières
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Coupe de communion réalisée entre la fin du 20e siècle et le début du 21e siècle, par un fabricant inscription la reliant à sa paroisse.
    Description :
    Coupe de communion en laiton nickelé. La coupe est soudée sur un pied circulaire orné d'un rang de
  • Coupe sur pied
    Coupe sur pied Flainval - rue Ernest Bichat
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Coupe sur pied réalisée entre la fin du 20e et le début 21e siècle, par la Cristallerie d'Art R
    Description :
    Coupe en cristal moulé et taillé. La coupe plate est soudée sur un pied circulaire à côtes plates . La coupe est ornée de trois ensembles de rayons croissants, partant du centre.
  • Drageoir ayant fonction de ciboire
    Drageoir ayant fonction de ciboire Flainval - rue Ernest Bichat
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Drageoir ayant fonction de ciboire, réalisé entre la fin du 20e et le début 21e siècle, par la
  • Calice en bois
    Calice en bois Vitrimont - rue Courtot de Cissey
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Calice réalisé à la fin du 20e siècle ou au début du 21e siècle. Ce vase fut acheté par l'abbé
    Description :
    Calice en bois d'olivier. La coupe est collée sur le pied évidé.
  • Coupe de communion
    Coupe de communion Maixe - rue de l'Église
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Coupe de communion réalisée à la fin du 20e siècle ou au début 21e siècle, par un fabricant non
    Description :
    Coupe de communion en laiton nickelé. La coupe hémisphérique est soudée sur un pied circulaire orné
  • Coupe
    Coupe Flainval - rue Ernest Bichat
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Coupe réalisée entre la fin du 20e et le début 21e siècle, par la Cristallerie d'Art R. Gross
    Description :
    Coupe en cristal moulé. La coupe en forme de panier possède une anse ouverte.
  • Ferme n°17
    Ferme n°17 Velotte-et-Tatignécourt - Velotte - en village - Cadastre : 2019 ZA 23 1842 A4 681
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°17 de Velotte-et-Tatignécourt possède une structure qui remonte probablement au 18e Vuillaume et Catherine Ruvier (propriétaires) selon la mention sur la pierre de fondation située à gauche de la porte piétonne : "CETTE PIERRE / A ÉTÉ POSEE PAR / Nlas VUILLAUME ET / CATHERINE RUVER / SON ces travaux. L'horloge incluse dans le lambris du poêle porte la signature de l'horloger Edmond Quenot (1859-1938) à Charquemont vers 1900. Des modifications ont été apportés à la fin du 20e siècle et au
    Représentations :
    L'encadrement en pierre de taille de la porte piétonne est surmontée d'une corniche.
    Description :
    La ferme n°17 de Velotte-et-Tatignécourt, est située dans le hameau de Velotte, le long de la rue principale. Cette grande ferme soignée est composée de trois travées de plan avec une étable, une grange et un logis. L’habitation en largeur est constituée d’une cuisine et d’un poêle s’ouvrant sur la rue , ainsi que d’une chambre prenant le jour par le pignon. La cuisine est équipée de placards, d’une pierre à eau sous la baie avec un puits, une cheminée dans l'angle dont le four à pain est saillant dans l’étable derrière (détruit). Le placard-chauffant adossé à la cheminée comporte une horloge dont le cadran porte la mention peinte "Edmond Quenot / horloger à Charquemont". On pénètre par la porte piétonne qui s’ouvre sur une entrée desservant la cuisine et les trois chambres à l’étage par un escalier. Celle au -dessus de la cuisine est équipée d’une alcôve pour recevoir un poêle. Un pétrin y est conservé (une maie ) dans l’entrée, qui sert aussi de séparation avec la partie agricole. Elle mène aussi la grange, à
    Dates :
    1848 porte la date
    Datation secondaire :
    2e quart 19e siècle porte la date
    Illustration :
    Velotte-et-Tatignécourt, Ferme n°17, facade antérieure, vue de détail de la porte piétonne Velotte-et-Tatignécourt, Ferme n°17, facade antérieure, vue de détail de la pierre de fondation située à gauche de la porte piétonne. IVR41_20208830423NUC2A
  • Ferme n°53
    Ferme n°53 Harol - Harol - 360 rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 2020 AA 27
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°53 de Harol possède une structure qui remonte peut-être à la phase de reconstruction après la guerre de Trente ans, selon la 1659 figurant sur le linteau de la porte piétonne située à l'entrée de la chambre au-dessus du logis nord. D’autre éléments anciens sont remployés comme la baie à PG". Ainsi la ferme a probablement été remaniée au début du 18e siècle, selon la date sculptée 1709 sur l'agrafe de la porte charretière. Un plan de 1896 mentionne que le bâtiment appartient aux détruit lors de la tempête de 1984.
    Représentations :
    Les façades sont structurées par de chaines d'angle harpées irrégulières. L'encadrement de la porte charretière est chanfreiné et orné d'une agrafe datée 1709. L'imposte au-dessus de la porte piétonne est cintre et celle du centre est gravée d'un cœur et de deux croix de Lorraine. L'encadrement de la porte piétonne située à l'entrée de la chambre à l'étage (logis nord) est mouluré et datée 1659 (remploi). Dans la cuisine du logis sud, une niche est gravée de deux cœurs (remploi). Une petite baie à linteau
    Datation principale :
    3e quart 17e siècle porte la date 1er quart 18e siècle porte la date
    Description :
    La ferme n°53 de Hadol est située dans le hameau central, à côté de l’Église et en face de l’ancien profondeur de part et d'autre de la grange dénaturée. Un troisième logement a été établi à l’arrière dans pierre à eau sous la baie s’ouvrant dans le pignon, et d'une cheminée contre le mur du poêle. Des poêle donnant sur la rue (nord) a disparu. Une cave est accessible depuis la cuisine Est. L'avant-grange prenait la forme d'un charri délimité par deux portes en plein cintre, et qui sert notamment d’aire de battage et d'espace de distribution vers la grange proprement dite, les trois logements et l’étable située dans la partie nord de la construction. Deux escaliers mènent aux chambres installées au-dessus des logis sud et ouest. Une salle de bain a été installée dans la grange dans la seconde moitié du 20e siècle. La présence de vestiges d’une porte charretière laisse à penser que la partie nord du bâtiment était formée par un hallier avant la réfection en parpaing de béton suite à la tempête de 1984 qui
    Dates :
    1659 porte la date 1709 porte la date
    Illustration :
    Harol, Ferme n°53, façade latérale nord, vue de détail de la baie de l'étable à linteau infléchi et de la porte murée. IVR41_20208830925NUC2A Harol, Ferme n°53, façade antérieure, vue de détail de l'agrafe datée 1709 au-dessus de la porte , au-dessus de la porte piétonne. IVR41_20208830928NUC2A Harol, Ferme n°53, façade antérieure, vue de détail de la baie des combles centrale gravée d'un Harol, Ferme n°53, vue intérieure à l'entrée de la chambre de l'étage du logis nord, vue de détail
  • Ferme n°12
    Ferme n°12 Saint-Vallier - 3 rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 2018 ZA 46
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La ferme n°12 de Saint-Vallier semble remonter au moins au 17e siècle, avec un agrandissement du logis et la construction du hallier au nord au 18e siècle, et des modifications postérieures. Elle communale sur le cadastre de 1842 (AD88 - 3P5377). L’aménagement de la partie ouest en logis est récent . Les tuiles couvrant l’ensemble provenant de la tuilerie Gluntz à Les Forges, et de la tuilerie
    Représentations :
    Le placard-chauffant est mouluré et orné d'une fleur. La cheminée de la chambre est moulurée et
    Description :
    La ferme n°12 de Saint-Vallier est située au centre du village, en bordure de la Grande Rue, juste réalisé dans l’alignement de la façade antérieure, évoquant un pavillon dominant le bâtiment plus ancien public préexistant (cf. IA88031141). En l’absence de porte piétonne sur la rue, on entre dans le logis en passant par la grange. L’étable possède une entrée particulière, pour accueillir une douzaine de vaches et une huitaine de veaux. On peut également accéder à la cuisine par une porte ouverte dans le pignon nord, sous le hallier. La cuisine est équipée de placards, d’une cheminée en angle avec un four à pain l’autre côté de la pierre à eau (détruite) sous la baie de cuisine, une baignoire en fonte (remplaçant un bassin de pierre préexistant) est alimentée par l’eau de la toiture. La cuisine dessert une chambre à l’arrière par une porte dont l’encadrement est mouluré, et le poêle prenant le jour sur la rue. Cette pièce possède un placard-chauffant, un poêle de revers de taque (disparu) et un placard sous la baie. Elle mène
    Illustration :
    Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts gauche (1996 Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue d'ensemble de la facade nord, de trois quarts droit (1996 Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts droit Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue d'ensemble de la facade antérieure, de trois quarts gauche Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue de détail en facade antérieure, de la porte charretière Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue de détail en facade antérieure, de la baie au-dessus du poele Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue de détail en facade antérieure, de la porte charretière du Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue d'ensemble de la facade nord, de trois quarts droit Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue de détail du puits et de la porte piétonne en facade nord Ferme n°12 de Saint-Vallier, vue de détail de la porte piétonne en facade nord
1