Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château
    Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château Réchicourt-le-Château - route de Sarrebourg - en village - Cadastre : 2012 5 25-26
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, il succède à un cimetière primitif autour de l'église déplacé pour des raisons d'hygiène. En 1821, le nouveau cimetière est installé sur un terrain archives communales de Réchicourt). La porte d’entrée était en chêne, elle a été remplacée par une grille allemande sont un souvenir de l'annexion de 1870, 1914 et 1940. La particularité du cimetière de Réchicourt
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    porte couronne en fer. Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 8 par le marbrier
    Localisation :
    Réchicourt-le-Château - route de Sarrebourg - en village - Cadastre : 2012 5 25-26
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue du cimetière de Réchicourt-le-Château. IVR41_20115703085NUC2A Vue du cimetière de Réchicourt-le-Château. IVR41_20115703097NUC2A
  • Cimetière de la commune d'Avricourt.
    Cimetière de la commune d'Avricourt. Avricourt - rue du Cimetière - en village - Cadastre : 2012 2 149-150-151
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, il succède à un cimetière primitif autour de supprimer le cimetière autour de l'église et de le transférer dans le terrain nouvellement acquis aussitôt
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 6 par le marbrier Petit de Dieuze, 3 par Laroche
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Gondrexange.
    Cimetière de la commune de Gondrexange. Gondrexange - rue de Saint-Georges - en village - Cadastre : 2011 58 51
    Historique :
    Le cimetière a été implanté à l'extérieur du village, au 19e siècle, conformément aux nouvelles
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    Le cimetière s'organise en allées parallèles convergeant vers le monument aux morts. Il est édifié pourvues d'un entourage de tombe, une est une grille en fonte de fer et l'autre des chaînes en fer. Le , à l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le plus souvent tombeaux en granite (type 5). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, sauf une qui est signée d'un artiste travaillant dans le Bas-Rhin à Rothau 1 par Voinson (sculpteur) ; 2 par Martin travaillant à Lunéville, ; 2 par le sculpteur Siegel ; 1 par le sculpteur Wucher travaillant à Lunéville ;1 par Kugler et Cuny sculpteurs travaillant à Hommarting ; 1 par le sculpteur Albert Kugler ; 1 par
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Porte piétonne pour entrer dans le cimetière de Gondrexange. IVR41_20125703211NUC2A
  • Cimetière 1  de la commune d'Ibigny.
    Cimetière 1 de la commune d'Ibigny. Ibigny - rue principale - en village - Cadastre : 2011 2 36
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, le long de la route nationale 4. C'est le second
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    6 associent le grès, 2 sont en grés et 2 sont en ciment ou granito. Une tombe particulière est à mettre à part c'est une statue sculptée en ronde-bosse représentant un penseur. Elle domine le cimetière par son imposante présence. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. On constate l'occurrence de quatre types (type 3) et les tombeaux à stèle monolithe en granito ou grès (type 4). Les tombes signées le sont
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Azoudange.
    Cimetière de la commune de Azoudange. Azoudange - rue de l' église - en village - Cadastre : 1814 E 184 2012 1 49
    Historique :
    Le cimetière se situe tout autour de l'église, il est entouré d'un mur et clos avec deux portails dont un est amorti de globe en pierre. Le mur d'enceinte comprend aussi une croix monumentale. Malgré inhumations à l'intérieur des villes le cimetière d'Azoudange n’a pas été déplacé. Une grande partie est manquante. Un pré-inventaire avait été réalisé en 1996. Dans le canton il existe trois autres cimetières autour de l'église, dans le village (Guermange, Assenoncourt et Saint-Georges). La plus ancienne tombe
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Les
    Description :
    fonte. Deux tombes sont ornées d'un buis arborescent. Les tombes signées le sont d'artistes locaux, 2 par le marbrier Grob de Dieuze, 2 de Will, 1 de Siegel travaillant aussi à Dieuze et à Sarrebourg pour le dernier. On constate l'occurrence de trois types de tombeaux principaux : les tombeaux à stèle en
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Saint-Georges.
    Cimetière de la commune de Saint-Georges. Saint-Georges - rue de L'Eglise - en village - Cadastre : 2012 1 75
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église paroissiale de Saint-Georges. Malgré la législation sur table en grès et clos avec deux portes dont une est murée. Plusieurs stèles sont encastrées dans le mur encastrées sont en effet les plus anciennes tombes du cimetière. Le cimetière s'organise autour de l'église , il comprend un nombre important de stèle dont les sculptures sont particulièrement soignées. Dans le
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Trois
    Description :
    Le cimetière se situe dans le village, autour de l'église paroissiale. Il est clos de murs en de marbre et deux associent le grès, 13 sont en grès dont la plupart associe une plaque en marbre, 1 moulé et deux en granite. C'est la commune du canton où le grès est aussi important, ceci est dû à -Georges, commune la plus à l'Est. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. Plusieurs stèles sont sculptées de granito ou grès (type 4). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 2 par Beche sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Vue des tombes stèles encastrées dans le mur de clôture. IVR41_20125703448NUC2A Vue des tombes stèles encastrées dans le mur de clôture. IVR41_20125703467NUC2A
  • Cimetière de la commune de Guermange.
    Cimetière de la commune de Guermange. Guermange - rue de Derrière l'église - en village - Cadastre : 1814 F 395 2011 2 134
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église. En 1792, il est dit en assez mauvais état en particulier , il couvre une surface de 7 perches et 40 mètres (environ 350 m2). Le cimetière n'a pas été déplacé à
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Deux
    Description :
    Le cimetière s'organise autour de l'église paroissiale. Il est clos de murs en moellon calcaire tombes sont pourvues d'un entourage de tombe en fer et fonte de fer. Le décor de nombreuses tombes est stylistique purement ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. Deux tombe sont des stèles sculptées en ronde-bosse, une représentant Jeanne d 'Arc et l'autre le Christ. On constate granito ou grès (type 5). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 8 par Grob sculpteur travaillant à Dieuze ; 1 par Martin Kugler travaillant à Hommarting, 3 par le sculpteur Siegel travaillant à Dieuze, 6 par Petit sculpteur travaillant à Dieuze ; 1 par le sculpteur Will et une par le sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Languimberg.
    Cimetière de la commune de Languimberg. Languimberg - route de Fribourg - en village - Cadastre : 2011 2 60
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Il est entouré d'un mur en moellon calcaire amorti
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il selon le modèle de la chapelle funéraire, style composite. Les représentations peuvent relever de
    Description :
    le grès, 4 sont en fonte de fer, 1 est en grés, 3 sont en ciment ou granito et une est en granite. 4 la chapelle funéraire, de style gothique elle est entourée d'une grille en fonte de fer. Le décor des l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le plus souvent relèvent de (type 4). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 6 par Petit sculpteur travaillant à
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Fribourg.
    Cimetière de la commune de Fribourg. Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff - en village - Cadastre : 2011 4 32
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Sur le cadastre ancien de 1814, il se situait
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Une
    Description :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, il est clos de murs en moellon calcaire amortis de en granito et ciment moulé. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné ornemental ou, le plus souvent relèvent de l'iconographie funéraire. Une tombe est une statue en ronde bosse tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 3 par Grob sculpteur travaillant à Dieuze ; 2 par Petit sculpteur travaillant à Dieuze et 1 par le sculpteur Altmayer travaillant à Heming (57)
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Assenoncourt
    Cimetière de la commune de Assenoncourt Assenoncourt - rue Prinipale - en village - Cadastre : 1814 E 67 2012 1 40
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église. Il est ceint d'un mur en moellon calcaire. Malgré la l'intérieur des villes le cimetière d'Assenoncourt n'a pas été déplacé. L’accès se fait depuis la rue par un escalier. Le cimetière s'organise autour de l'église, la partie se situant sur la gauche contre le mur de l'église est composée de tombes d'enfant. Dans le canton il existe trois autres cimetières autour de l'église, dans le village (Guermange, Azoudange et Saint-Georges). La plus ancienne tombe date de 1862.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Des
    Description :
    une calcaire et grès), seules 2 tombes sont en grès (1 associe le marbre), 2 tombes sont en ciment et brisé, losange, cœur, perle) dont une tombe d'enfant. Les tombes signées le sont d'artistes locaux, 8 par le marbrier Grob de Dieuze, 1 de Laroche et 1 de Petit tous deux aussi travaillant à Dieuze. On symbolique funéraire (type 1). Les croix sont le plus souvent fleuronnées, une est en forme de tronc écoté . Le socle est aussi parfois inspiré de la nature et imite un amas de rocher. Les tombes d'enfant à
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière 2 de la commune de Ibigny.
    Cimetière 2 de la commune de Ibigny. Ibigny - rue de l'école - en village - Cadastre : 2012 4 30
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Il est entouré d'un mur en moellon calcaire couvert
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    particulièrement soignée. Le décor des tombes est en général particulièrement riche et soigné, empruntant les modèles architecturaux, à l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le granite (type 4). Les tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 3 par Petit sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Foulcrey.
    Cimetière de la commune de Foulcrey. Foulcrey - rue d' Avricourt - en village - Cadastre : 2012 1 345
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village, il succède à un cimetière primitif autour de la concession d'un carré protestant dans le cimetière, un plan localise l'emplacement des tombes. «La confession protestante étant représentée dans la commune...le conseil municipal est d’avis d’établir dans le dans une place située à l'angle sud-ouest de l'ancien cimetière..." Le cimetière est donc agrandi en 1894. Le carré protestant est quant à lui vide aujourd'hui. Dans la partie isolée du cimetière entourée
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    en fer forgé, c'est un monument proche de la chapelle funéraire qui domine le cimetière par ses proportions imposantes. Le décor de nombreuses tombes est particulièrement riche et soigné, des sculptures en signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 2 par Grob sculpteur travaillant à Dieuze, 5 par le
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Moussey
    Cimetière de la commune de Moussey Moussey - rue de Lagarde - en village - Cadastre : 2019 24 32
    Historique :
    Le cimetière se situe à l'extérieur du village. Il est entouré d'un mur en moellon calcaire .Il y a quelques tombes de ressortissant allemand dans le cimetière.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Description :
    plusieurs tombes d'enfant ont été repérées. Il y a trois tombes avec une épitaphe allemande. Le décor des l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le plus souvent relèvent de tombes signées le sont d'artistes locaux ou régionaux, 3 par Grob sculpteur ; 13 par Petit sculpteur
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Hertzing.
    Cimetière de la commune de Hertzing. Hertzing - rue de L'Eglise - en village - Cadastre : 2020 1 57
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église paroissiale de Hertzing. Malgré la législation sur les villes ce cimetière n'a pas été déplacé. Le cimetière s'organise autour de l'église, il reste rès peu de
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Description :
    Le cimetière se situe dans le village, autour de l'église paroissiale. Dans ce cimetière 5 tombes
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de Juifs
    Cimetière de Juifs Sierck-les-Bains - rue du Cardinal Billot - en ville - Cadastre : 1977 4 117
    Historique :
    (accord cette année 1690 entre les bourgeois de la ville et 4 marchands juifs). Il est situé dans le fossé du château près de la Porte Neuve au lieu-dit Zwengel (tombes aujourd'hui sous un remblai estimé à 3 m). A partir de 1748, un droit de 20 livres est versé chaque année au commandant de la place. Le bail fut renouvelé en l'an IV année où la communauté eut le droit d'exhausser les terres à cet effet a été réhabilité en 2005. - le troisième cimetière est ouvert en 1863 (et non 1820 comme mentionné
    Description :
    château. Le second cimetière est situé sur un terrain en forte pente avec cinq terrasses, entre la rue du château (fin XVIIIe ?, 1801, 1803, 1814), elles proviennent du premier cimetière et sont présentées au Cardinal Billot et le ruisseau du Montenach. Il comprend environ 120 tombes aux stèles dont les inscriptions sont le plus souvent en hébreu (en français au revers) ; quelques stèles portent un décor gravé , couronne de laurier...) ou plus rare néo-gothiques. Le troisième cimetière également sur un terrain pentu
1