Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 45 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ferme n°7, dite Le Château
    Ferme n°7, dite Le Château Vaubexy - rue du Château - en village - Cadastre : 2018 B 1006 communs 2018 B 1007 cour 2018 B 1008 logis principal 2018 B 1009 logis secondaire 2018 B 1010 communs
    Historique :
    Vosges.1912). L’appellation « Le Château » est présente sur la carte d’état-major et le cadastre napoléonien (1841). Le plan d’une enceinte avec 4 tours d’angle apparaît avec la mention « château ruiné » sur Patrice de Bietag, issue d’une famille noble irlandaise (source orale) à l’emplacement de l’ancien château 18e siècle). Le site a servi de carrière pour les constructions du village, et les fossés ont été . Des modifications ont été apportées au 19e siècle. Le logis a été reconstruit (?) vers 1905.
    Représentations :
    en briques. Elle est surmontée d'un faîtage métallique et de deux épis ornés de fleurs. Le colombier
    Description :
    La ferme n°7 de Vaubexy est située à l’emplacement de l’ancien château médiéval, qui est séparé du village par le Ruisseau de Gérard Champ, canalisé pour le moulin installé entre les deux (détruit). On pierre de taille. Le logis principal est en face, au sud-est. Il se présente sous la forme d’un pavillon extérieur et une marquise. Le bâtiment a été agrandi au nord, par l’ajout d’une pièce supplémentaire sur agricoles ferment la cour au nord-est et au sud-ouest. Le corps au nord-est se compose d’une alternance de est accolé à l’Est. Une fontaine est établie contre le mur de clôture, abritée sous un appentis sur deux logis de domestiques. L’un est en largeur, et l’autre est en profondeur le long du mur pignon. Ils que celle du logis principal. Une remise a été ajoutée contre le mur de clôture à l’ouest. La
    Localisation :
    Vaubexy - rue du Château - en village - Cadastre : 2018 B 1006 communs 2018 B 1007 cour 2018 B
    Titre courant :
    Ferme n°7, dite Le Château
    Appellations :
    Le Château
  • Ferme dite le château, aujourd'hui ferme-auberge
    Ferme dite le château, aujourd'hui ferme-auberge Biffontaine - Le Village - 300 route de la Houssière - bâti lâche - Cadastre : 2018 B 898, 251 1831 B 288
    Historique :
    Ferme reconstruite à la fin du 18e siècle, par comparaison stylistique avec le bâtiment voisin, qui seigneuriale dont le seul vestige semble être une plaque de cheminée (étudiée) datable du milieu du 16e siècle.
    Description :
    par une charpente sur hommes-debout et revêtu de tuiles plates. Le bâtiment est prolongé par une
    Localisation :
    Biffontaine - Le Village - 300 route de la Houssière - bâti lâche - Cadastre : 2018 B 898, 251
    Titre courant :
    Ferme dite le château, aujourd'hui ferme-auberge
  • Fermes ; maisons d'ouvrier ; maisons de la commune de Fontenoy-le-Château
    Fermes ; maisons d'ouvrier ; maisons de la commune de Fontenoy-le-Château Fontenoy-le-Château - Cadastre : 1980
    Historique :
    canal, la commune de Fontenoy-le-Château n'a qu'un nombre réduit de fermes à la fin du 18e siècle (1769 Petite cité construite autour de son château puis principalement tournée vers les activités industrielles (voire l'étude thématique "ancienne métallurgie vosgienne") et commerciale autour du port sur le . Chevreux, dictionnaire du département des Vosges), six carrières de pierre de taille sont attestées sur le
    Description :
    dans le même alignement ou une travée logis ou un appentis sur la façade postérieure.
    Localisation :
    Fontenoy-le-Château - Cadastre : 1980
    Titre courant :
    Fermes ; maisons d'ouvrier ; maisons de la commune de Fontenoy-le-Château
  • Ferme de la Seconde reconstruction, route d'Avricourt, Moussey.
    Ferme de la Seconde reconstruction, route d'Avricourt, Moussey. Moussey - route d' Avricourt - en village - Cadastre : 2019 27 23
    Description :
    bâtiments d’exploitation eux-même divisés par type d’activité. Le fourrage est entreposé directement depuis le travail de l’agriculteur notamment l’auvent protégeant des intempéries.
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme, 4 rue des Marais, Moussey
    Ferme, 4 rue des Marais, Moussey Moussey - 4 rue des Marais - en village - Cadastre : 1814 D 148 2019 1 142
    Historique :
    Ferme construite au 19e siècle, elle figure sur le plan cadastral de 1814 et restaurée après 1946
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme, 5 rue de Bourdonnay, Moussey.
    Ferme, 5 rue de Bourdonnay, Moussey. Moussey - 5 rue de Bourdonnay - en village - Cadastre : 2019 1 62
    Description :
    à l’exploitation : étable-écurie et grange. Le logis a deux fenêtres en façade, trois pièces en profondeur dont une cuisine centrale éclairée en pignon. Une petite niche est le seul élément de décor sur la
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme, 7 rue de Bourdonnay, Moussey.
    Ferme, 7 rue de Bourdonnay, Moussey. Moussey - 7 rue de Bourdonnay - en village - Cadastre : 2019 1 60
    Historique :
    La ferme comprenant l'habitation et les écuries avec grange est édifiée en 1860. Le bâtiment d'exploitation à l'arrière datait également de 1860, il est complétement détruit en 1940 et entre le 20 et 22
    Description :
    un grand couloir traversant desservant l'exploitation et le logis. Le logis est composé de trois chambres en façade, la partie arrière de l'habitation est réservée aux domestiques. Le second étage sapin comme les parquets et le toit est couvert de tuile mécaniques. A l'arrière une cour sépare un second bâtiment qui comprend une écurie pour 30 vaches, une porcherie de 8 boxes, un logement pour le des baies en brique, le toit est couvert de tôle ondulée. Ce bâtiment avant les destructions de 1940
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    AD57 2O48 Acte de Vente de la maison de Colin et Bientz...une maison située dans le centre du cadastrée savoir le sol d ela maison section E et le jardin même section E n°79. Cette maison renferme un non voutées, le rdc se compose de deux chambres prenant jour sur la rue, une allée régnant le long de sur le derrière aussi au levant enfin une grange commune avec le dit François Collin l'un des vendeurs dont ce dernier a abandonné par le dit contrat son droit de mitoyenneté, cour derrière ladite maison et un grand grenier à fourrage au-dessus de tout le reste. Plan dressé par Joseph Aimé Marie Simon service ses écoles. Le bâtiment est couvert de tuiles plates sur lattis à claire voie, les cloisons et partie de bois avec hourdis de terre. Le bois de charpente est en général en assez bon état. 1846 Demande de Collin François manœuvre domicilié à Assenoncourt tendant à obtenir le remboursement intégral
  • Ferme
    Ferme Fontenoy-le-Château - Granges Cheval - ferme n°7 - en écart - Cadastre : 1980 non cadastré
    Description :
    La partie logis accolée, dans le même alignement au corps principal, est moins profonde.
    Localisation :
    Fontenoy-le-Château - Granges Cheval - ferme n°7 - en écart - Cadastre : 1980 non cadastré
  • Ferme n°49
    Ferme n°49 Saint-Ouen-lès-Parey - Saint-Ouen - 10 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2015 AE 142
    Historique :
    , selon la date gravée "1788" sur le linteau de la porte piétonne. Des modifications postérieures ont été
    Description :
    façade principale, située sur le mur pignon s'ouvre sur la rue. Elle est ainsi isolée et tournée vers le château de Saint-Ouen, dont l'entrée est de l'autre coté de la rue. Elle possède trois travées : une
    Localisation :
    Saint-Ouen-lès-Parey - Saint-Ouen - 10 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2015 AE 142
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    Ferme avec façade sur le mur pignon, vers le château. porte piétonne datée avec chevrons et
  • Ferme
    Ferme Fontenoy-le-Château - La Gottelle - c.r. n°5 de la ferme des Roberts à la Gottelle - en écart - Cadastre : 1980 D1 1204-1206
    Localisation :
    Fontenoy-le-Château - La Gottelle - c.r. n°5 de la ferme des Roberts à la Gottelle - en écart
  • Maisons ; fermes de la commune de Fremifontaine
    Maisons ; fermes de la commune de Fremifontaine Fremifontaine
    Description :
    Habitat le plus souvent non mitoyen ou partiellement mitoyen situé le lont d'une voie élargie par
    Annexe :
    parties annexes ; la présence d’un toit à croupe (maison dite le château, 1934 B 427) et deux toits à Le village de Fremifontaine se situe, dans la Montagne vosgienne dans une zone géologique de grès (en continuité avec la Vôge), le territoire communal s’étend, à 350m d‘altitude, sur une superficie de 955 hectares dont 845 de forêt, soit 88%, à dominante feuillue (hêtre et chêne). Le point culminant Plaine : le point le moins élevé se trouve au confluent des Près Colnots avec le ruisseau des Roseaux, à naissent des sources présentes dans la forêt. 2. Morphologie du village Le village est étiré car il réunit considérée comme le centre du village. L’espace publique se compose d’une voirie surdimensionnée ; cependant , on constate l’absence de place et d’espace collectif. Le bâti rural traditionnel est encore visible de portes, pierres de fondation). 4. Implantation Dans le village, la plupart des édifices ont la façade principale parallèle à la voirie (mur gouttereau sur rue) et l’usoir est encore visible ; le plus
    Illustration :
    pour matérialiser le passage vers le jardin. IVR41_20078803021NUC2A pour matérialiser le passage vers le jardin, détail de la clé datée de 182?. IVR41_20078803022NUC2A Ferme, 10 rue du calvaire (1934 B126), détruite après 1979, détail de pierre sur le linteau de la
  • Ferme Le Moulin
    Ferme Le Moulin Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    Historique :
    La ferme "Le Moulin" possède une structure qui remonte au 3e quart du 17e selon la mention gravée mais illisible sur la pierre au-dessus de la porte charretière "[...] PIERRE [...] IHS 1660". Le moulin la date "1831" gravée sur le linteau de la porte piétonne, au-dessus de la mention peinte "MOULIN D'AINGEVLLE". Le moulin a cessé son activité vers 1940. La pierre sculptée en remploi provient probablement de l'ancien château de Vrécourt. Un autre logis a été ajouté à la limite du 19e siècle et du 20e siècle.
    Représentations :
    Au-dessus de la porte charretière, une pierre de fondation porte la date "1660" gravée et le "PAX DOMINI SVP / ET SVPER HABIT" est gravée. Cette pierre provient probablement de l'ancien château de
    Description :
    La ferme "Le Moulin" est isolée à l’écart du village. Elle est composée d'une partie centrale avec alimente la chute d'eau, le mécanisme du moulin et un logis (cuisine et poêle), où la cheminée et son chambres à l'étage. La cuisine a conservé sa cheminée, sa pierre à eau, une alcôve et des placards. Le chambre à four est surmontée d'un pigeonnier et accolée à une remise agricole. Le jardin potager accolé au logis le plus récent est enclos d'un muret de pierre de taille.
    Localisation :
    Aingeville - Moulin (Le) - 12 rue Pont (du) - isolé - Cadastre : 2015 ZD 4
    Remploi :
    remploi provenant de Vrécourt - ancien château
    Titre courant :
    Ferme Le Moulin
    Appellations :
    Le Moulin
    Illustration :
    Ferme, Moulin, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble depuis le nord. IVR41_20158832436NUC2A
  • Ferme n°20
    Ferme n°20 Saulxures-lès-Bulgnéville - - 4 rue Château (rue du) - en village - Cadastre : 2015 AA 57
    Historique :
    château de Saulxures-lès-Bulgnéville, il s'agissait de la maison du cocher ou du jardinier du château ), affaissant le plancher.
    Description :
    Parallèle à la rue du château, le logis est composée d'une cuisine sur la rue et d'un poêle s'ouvrant sur le jardin à l'arrière. Dans la cuisine, la cheminée, les placards et la pierre à eau sous la baie sont conservés, ainsi que l'escalier en vis en bois menant à la chambre à l'étage. Le placard -chauffants est aussi présent dans le poêle. Sous les planchers du logis, se trouve une grande cave, semi
    Localisation :
    Saulxures-lès-Bulgnéville - - 4 rue Château (rue du) - en village - Cadastre : 2015 AA 57
  • Ferme n°43
    Ferme n°43 Gendreville - 56 rue Pont (du) - en village - Cadastre : 2014 C 718
    Historique :
    La ferme n°43 de Gendreville possède une structure qui remonte au 2e quart du 18e siècle. Le château de Beaufremont (source orale).
    Description :
    l'Anger. Cette grande ferme, probablement une dépendante du château de Beaufremont, est composée de deux étables de part et d'autre de la grange et de deux logis, l'un ouvrant sur la rue, l'autre sur le jardin . La grange et la cave sous le logis sont communes aux deux familles, mais les étables sont réparties baies des combles sont à chanfrein. Dans le logis avant, le manteau de la cheminée moulurée et daté une pompe à bras (détruites). Le poele est munie d'un placard-chauffant. Le logis arrière possède
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    Grande ferme dépendante du château de Beaufremont (?). Ferme à double logis, avec une étable
  • Ferme n°49 - ancien bureau de poste
    Ferme n°49 - ancien bureau de poste Ville-sur-Illon - Ville-sur-Illon - 7, 9 place de L'église - en village - Cadastre : 2020 AA 79
    Historique :
    gravée sur le manteau de la cheminée de cuisine, avec des modifications postérieures. Acquise par la commune, le rez-de-chaussée a notamment servi de bureau de poste tout au long du 20e siècle. Rénové . Le bâtiment est actuellement en cours de cession à un propriétaire privé.
    Représentations :
    Le manteau en pierre de la cheminée de la cuisine est sculpté d'un cadre mouluré, orné de volutes
    Description :
    l’église. Ses deux pignons étaient mitoyens mais le bâtiment au nord a été détruit. Elle est initialement piétonne, mise en valeur par un escalier extérieur, qui s'ouvre dans le poêle. La cuisine prend le jour sur le jardin à l'arrière. Elle est munie d’une pierre à eau sous la baie (détruite) et d’une cheminée dont le manteau en pierre est sculpté et daté (très peu de structures similaires ont été relevées dans le canton de Dompaire). A l’arrière, le placard-chauffant qui accueillait probablement un poêle de sert notamment d'aire de battage et de distribution vers le logis, la grange proprement-dite et l’étable qui se trouvait à l'arrière. Le bâtiment a fait l’objet de réaménagements pour servir de Poste . La cuisine a été réduite afin de ménager un couloir entre le poêle et le jardin. La belle-chambre a été subdivisée en deux pièces et le mur mitoyen avec la grange a été déplacé pour agrandir l’espace de -dessus de celle du rez-de-chaussée, trois chambres sur la rue et une salle de bain sur le jardin
    Illustration :
    Ville-sur-Illon, La poste et l'entrée du château. Carte postale (début 20e siècle sculptée sur le manteau de la cheminée.. IVR41_20208831086NUC2A Ville-sur-Illon, Ferme n°49, ancienne poste, vue intérieure du placard-chauffant, dans le poele
  • Ferme du château de Roncourt
    Ferme du château de Roncourt Hagnéville-et-Roncourt - Roncourt - 1 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2017 AB 31 colombier AB 32 ferme/commun 2017 AB 33 chateau
    Historique :
    de Stack (originaire d'Irlande) en 1784. Le château de Roncourt est semble-t-il à l'abandon au 18e grange, la date "1959" a été tracée dans l'enduit (non vue). Le château est acheté en 2006 par Yann loin à l'est du château laisse à penser à un autre corps tel que suggéré sur le schéma dressé à la fin qui vient d'être anoblie par le duc Charles III de Lorraine (sources : Pelletier, Ambroise. Nobiliaire siècle, le comte de Fresnel ne s'en servant que rarement comme un "pied-à-terre de chasse". Lors de son salon et des autres pièces. Le domaine comprend alors aussi une grande ferme, un colombier, des château et a été cédée à la commune de Roncourt vers 1800. Sa cloche est bénie en 1774. Elle est bordée au nord par le cimetière jusqu'à son déplacement en 1786. (sources : Monographie de Roncourt - 1888 - AD88 d'entrée... Par mariage, le domaine passe au début 19e siècle aux familles de Fleury, puis Bigot en 1864 d’engrangement sont dépouillés des aménagements intérieures et le corps de bâtiment sud est détruit. Dans la
    Référence documentaire :
    Lepage, Henri et Charton, Charles. Le département des Vosges : statistique historique et , Charles. Le département des Vosges : statistique historique et administrative. Nancy : Berger-Levrault . Conservé à la Bibliothèque municipale de Lyon. Numérisé le 3 févr. 2012 et consulté le 29 nov. 2017 : https
    Dénominations :
    château
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_8 :
    EGLColombier Château
    Description :
    La propriété du château de Roncourt est située le long de la route entre Beaufremont et Saint-Ouen jours au-dessus sont en plein cintre. Le colombier est doté d'une cheminée qui a été ajoutée lors de la et trois petites lucarnes. La façade sud du château présente trois petites baies avec un fort ébrasement qui sont probablement en remploi du précédant château. Une construction sur cave à coté de
    Localisation :
    Hagnéville-et-Roncourt - Roncourt - 1 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2017 AB 31 colombier AB 32 ferme/commun 2017 AB 33 chateau
    Titre courant :
    Ferme du château de Roncourt
    Appellations :
    communs du château de Roncourt
    Illustration :
    Chateau, vue du portail d'entrée. IVR41_20178837651NUC2A Chateau, vue de la façade antérieure, vue d'ensemble de face IVR41_20178837648NUC2A Chateau, vue de la façade latérale nord, vue d'ensemble de trois quart gauche (1982 Chateau, vue de la façade latérale sud, vue d'ensemble de face (1982) IVR41_19828803919Z Chateau, vue de la façade latérale sud, vue d'ensemble de trois quart gauche (1982 Chateau, vue de la façade latérale sud, vue de détail d'une baie des combles (1982
  • Ferme n°73
    Ferme n°73 Vrécourt - 15 Grande Rue - en village - Cadastre : 2014 ZW 39
    Historique :
    pierre / a été posée par moi / Emile TROMPETTE / le 14 Juin 1859, / à l'age de 7 mois". Il s'agissait la cour, se trouve un pilier de clôture provenant du château de Vrécourt (source orale) ; un second pilier identique se trouve dans le jardin voisin (IA88030150 Ferme n°72 de la commune de Vrécourt).
    Description :
    . C'est une maison de vigneron avec une grande cave voûtée sous le logis (accès par la cour arrière) et un de fondation qui est située à droite de la porte charretière, en façade postérieure. Le logis , la "Belle Chambre" s'ouvre sur la rue, et la cuisine sur le jardin, avec une petite chambre entre les deux. Celle-ci possède une alcôve (détruite). La cuisine est munie d'une cheminée contre le mur segmentaire. Dans le jardin enclos, se trouvent un puits et un pilier de clôture provenant probablement de l'ancien château de Vrécourt.
    Remploi :
    remploi provenant de Vrécourt - chateau de Vrécourt - en village
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    Ferme et maison de vigneron avec grande cave voutée sous le logis (accès par la cour arrière) et le logis
  • Ferme n°24
    Ferme n°24 La Vacheresse-et-la-Rouillie - Rouillie (La) - 190 Grande Rue ( ) - en village - Cadastre : 2015 ZB 72
    Historique :
    l'ancien château de Vrécourt (bustes similaires remployés à Vrécourt, cf : IA88030142 et IA88030113). Le
    Représentations :
    portant une couronne. Ils proviennent peut-être de l'ancien château de Vrécourt. Les baies du rez-de
    Description :
    eau sous la baie. Le logis de gauche possède aussi une cuisine avec cheminée et pierre à eau sous la en pierre de taille à linteaux segmentaires délardés (hors ouvertures récentes sur le pignon nord
    Remploi :
    remploi provenant de Vrécourt - ancien château
    dc_52cd4446-d2fb-44eb-9947-7e9d7c624059_12 :
    bustes en façade (en remploi de l'ancien chateau de Vrécourt?). baie à garde-corps de fonte. clôture avec
  • Ferme n°51
    Ferme n°51 Saint-Ouen-lès-Parey - Saint-Ouen - 6 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2015 ZY 24
    Description :
    château. Mitoyenne, elle est composée de 3 rains : Une habitation de part et d'autre de la grange. Le logis de droite est en profondeur avec une cuisine prenant le jour sur la rue et un poêle sur le jardin . La porte piétonne à imposte vitrée est surmontée d'une corniche moulurée. Le logis de gauche, composé
    Localisation :
    Saint-Ouen-lès-Parey - Saint-Ouen - 6 rue Château (du) - en village - Cadastre : 2015 ZY 24
  • Architecture rurale de la commune de Dombrot-sur-Vair
    Architecture rurale de la commune de Dombrot-sur-Vair Dombrot-sur-Vair
    Historique :
    administrative. 1845). Le château féodal des seigneurs de Bouzey à Dombrot était situé dans un méandre du Vair située dans la rue de Vaux, est appelée « Le Château ». Encore visible aujourd’hui, elle a certainement pour un quart de la seigneurie, dont le village de Dombrot-sur-Vair est le siège (alors appelé Bouzey ). Elle est érigée en comté par le duc de Lorraine Léopold en 1715 en faveur de Nicolas Joseph de Bouzey . Toutefois, pour éviter les confusions d’appellation avec le village de Bouzey à proximité, il rétablit aussi le nom de Dombrot (cf. Lepage et Charton. Le département des Vosges : statistique historique et ossements ont aussi été retrouvés témoignant de combats importants (lieu-dit « Le Cougnot »). Le village a village a été établi entre le 17e siècle et la fin du 19e siècle (critères morphologiques et d’autres commerces, seulement celui du bétail. Selon le recensement de 1886 (cf. AD88-6M688), le village occupent une activité dans le textile. Il y a de nombreuses brodeuses (24), quelques dentellières, fileuses
    Référence documentaire :
    A Dombrot sur Vair DEMANGE, Michel. A Dombrot sur Vair. Le charri, 2004, n°35
    Description :
    sont construites en moellons de grès, avec quelques reprises récentes en béton ou bois. Elles sont le encadrements sont majoritairement en grès, parfois en bois, IPN ou ciment. Dans cette commune, le patrimoine (cf.IA88031480) a été construite à l'emplacement du château féodal des Seigneurs de Bouzey, détruit à l'issu de la guerre de Trente ans. Deux autres fermes à pavillon se situent à côté de l'ancien Château de la rue de Vaux (cf. IA88031463 et IA88031464). Dans le village, on pénètre dans le logis par une porte cuisine s'ouvre alors sur la rue, et le poêle sur le jardin à l'arrière. Les autres présentent des . La plupart possède un puits (25 puits sont recensés en 1931 dans le village). Le bâti conserve de
1 2 3 Suivant