Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 34 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fontaines-abreuvoirs des Vosges
    fontaines-abreuvoirs des Vosges
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Référence documentaire :
    Les fontaines-lavoirs de Franche-Comté GRISEL, Denis. Les fontaines-lavoirs de Franche-Comté Fontaines & lavoirs de Haute-Saone. Baudin, Pierre. Fontaines & lavoirs de Haute-Saone. Franche -comté édition. 2003. Bibliothèque municipale de Vesoul, cote : FC 731.72 BAU. ; Regards sur. Editions de la Lanterne, 1986. - 95 p. : ill., plans.
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Typologies :
    fontaine en file de bassins
    Titre courant :
    fontaines-abreuvoirs des Vosges
    Texte libre :
    municipalités de manière à irriguer le maximum d'habitations. Des ensembles de plus d'une dizaine de fontaines 2e quart du 20e siècle à des systèmes d'adduction d'eau pour chaque habitation. La plupart de ces variantes en fonction de l'époque et des zones. Les bassins des abreuvoirs sont généralement en pierre et bassins en grès des cantons de Raon-l'Etape, Saint-Dié, Fraize et parfois Bruyères, qui ont de plus la de sapin était percé ou évidé. Cette pratique a disparu suite à l'amélioration des transports qui permit d'acheminer des bassins en grès depuis le piémont, et le développement de machines capables de installé à Romont en 1803 : "5,60 m de long, creusés avec des parois de 8 cm d’épais". (AD88 - 20413/9). On l’extrémité des quatre nouvelles auges de pierre lors de la reconstruction du lavoir de Clézentaine en 1836 de la proximité des fonderies de Meuse et de Haute-Marne. Toutefois, plus d'un tiers des fontaines -abreuvoirs en fonte provient de la forge de Varigney en Haute-Saône, qui irrigue tout le centre des Vosges de
    Illustration :
    Fontaine-lavoir-abreuvoir de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue intérieure des bassins, dont l'un fontaine et amas d'eau au-dessus de la route des Sauniers à Trémonzey, vue d'ensemble de trois Graphique de répartition des matériaux relevés pour la construction de fontaines-abreuvoirs dans Répartition des dates de construction des fontaines et fontaines-abreuvoirs relevées dans les Tableau de recensement des fontaines-abreuvoirs des Vosges IVR41_20178835688NUC4Y Carte de répartition par commune des fontaines simples et en file de bassins relevées dans les Fontaine-abreuvoir de la rue Brulée à La Neuveville-sous-Châtenois, vue plans, coupe et élévation de la chambre de source et de la fontaine dressées par Liser, architecte en 1819 (AD88 - 2O337/8 est daté de 1618. IVR41_20168834149NUC2A Fontaine-abreuvoir de Sionne, vue d'ensemble IVR41_20168834521NUC2A
  • Fontaines des Vosges
    Fontaines des Vosges
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Référence documentaire :
    Les fontaines-lavoirs de Franche-Comté GRISEL, Denis. Les fontaines-lavoirs de Franche-Comté Fontaines & lavoirs de Haute-Saone. Baudin, Pierre. Fontaines & lavoirs de Haute-Saone. Franche -comté édition. 2003. Bibliothèque municipale de Vesoul, cote : FC 731.72 BAU. ; Regards sur. Editions de la Lanterne, 1986. - 95 p. : ill., plans.
    Murs :
    pierre pierre de taille
    Titre courant :
    Fontaines des Vosges
    Texte libre :
    . Elles sont établies bien en vue, sur une place ou à un carrefour, afin de montrer la prospérité des années 1820 et 1830 au moment où l'adduction d'eau au cœur des villes et villages est un symbole de de servir de réservoirs en cas d'incendie, mais au surplus, ils doivent embellir des rues. Les cinq : la fontaine du Jardin du Prince Charles à Senones, les deux fontaines de l'ancien jardin des fontaines de pierre et de fonte constituent une part importante des MH du département, qui compte également forteresse de Chatel-sur-Moselle, puits du fort d'Uxegney, fontaine du Château des Capucins de Rambervillers , traces des anciens bains de la Rotonde de Thaon). Ce principe de fontaines d'ornement correspondant à -les-Bains) La plus grande partie des fontaines à vocation ornementale sont de plan circulaire (68 %). Cette forme permet de différencier ces fontaines à eau de consommation humaine, des bassins rectangulaires d'abreuvoirs courants qui représentent plus de 81% du corpus des fontaines relevées dans les
    Illustration :
    Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue de détail d'une borne de protection en fonte Fontaine de la salle des fêtes de Granges-sur-Vologne, vue de détail de la statue de trois quarts Répartition des dates de constructions des fontaines et fontaines-abreuvoirs relevées dans les Graphique de répartition des matériaux relevés pour les fontaines ornementales dans les Vosges Graphique de répartition des matériaux relevés pour la construction de fontaines-abreuvoirs dans Carte présentant la densité des fontaines issues de la BD TOPO® dans les Vosges Fontaine Neptune à Remiremont, vue d'ensemble de trois quarts droit (classé MH : 1966/12/20 Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le nord-ouest IVR41_20168834963NUC2A Fontaine de Bazoilles-sur-Meuse, vue d'ensemble de partie centrale IVR41_20178835573NUC2A Fontaine de la place de la République à Monthureux-sur-Saône, vue d'ensemble depuis l'ouest
  • Fontaine des Travailleurs
    Fontaine des Travailleurs Remiremont - rue de la Xavée boulevard Thiers place des Travailleurs - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    La fontaine des Travailleurs fait partie d'un ensemble de mobilier urbain mis en place à Remiremont probablement été fourni par Henry Stehelin, maitre de forges à Bitschwiller en 1829. Refaite en granite en 1893 , elle est partiellement détruite le 22 septembre 1944 lors des combats de la Libération : le vase est , dans les années 1828-1830, par Stanislas Bresson, le maire. Construite en 1828, selon les plans de Jean -Baptiste Perrin, architecte, elle était initialement en grès. Le vase de fonte de 60 cm de hauteur a
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 8 fontaines
    Représentations :
    Le mascaron figure une tête d'homme barbue avec une couronne de roseaux. La coupe en fonte est ornée de godrons et de motifs géométriques sur la pense, et de feuillages sur les anses.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    granite pierre de taille
    Description :
    La fontaine des Travailleurs est située à la périphérie nord du centre-ville de Remiremont, le long d'une des rues principales, au centre d'une placette. Elle est composée d'un bassin circulaire en granite gris cerclé de fer. Au centre, la colonne d'alimentation en granite est de section carrée et possède un jet d'eau, ornée d'un mascaron en fonte. Les deux barres de fer sont placées sous le jet pour y poser un seau à remplir. L'ensemble est surmonté d'une colonne de pierre et d'une coupe en fonte.
    Localisation :
    Remiremont - rue de la Xavée boulevard Thiers place des Travailleurs - en ville
    Titre courant :
    Fontaine des Travailleurs
    Appellations :
    Fontaine des Travailleurs
    Illustration :
    Fontaine des Travailleurs à Remiremont, vue de détail du mascaron IVR41_20168834977NUC2A Fontaine des Travailleurs à Remiremont, vue de détail de la coupe IVR41_20168834978NUC2A Fontaine des Travailleurs à Remiremont, carte postale du début du 20e siècle Fontaine des Travailleurs à Remiremont, carte postale du début du 20e siècle Fontaine des Travailleurs à Remiremont, carte postale du début du 20e siècle Fontaine des Travailleurs à Remiremont, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20168834973NUC2A Fontaine des Travailleurs à Remiremont, vue d'ensemble depuis l'est IVR41_20168834976NUC2A
  • Fontaine des trois Coliches
    Fontaine des trois Coliches Raon-l'Étape - rue Jules Ferry - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    La fontaine des trois Coliches fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le d'alimentation porte également la mention "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS". d’eau dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à l'économie rachète en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242). La fontaine des trois Coliches correspond au modèle n°10247, Planche 203, Folio 226, du catalogue de Ducel Val d'Osne. Le bassin est identique à celui présenté sur la planche 528bis le socle "DUCEL PARIS", est identique à celui de la fontaine du Bonheur. Le socle de la colonne
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Représentations :
    La colonne d’alimentation est ornée de guirlandes de fleurs (rose, lys) et de feuilles. La partie supérieure présente une frise d'ornements rocaille entremêlés de fleurs et d'ailes. Le groupe au sommet de la s'enroulent. Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques et floraux.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La fontaine des trois Coliches est située au centre de Raon L'étape, le long de la rue principale sont visibles sur les jambes de l'un des enfants. , sur le trottoir. Elle est composée d'un bassin ovale d'abreuvoir en fonte reposant sur un socle de d'eau. Elle sert de piédestal au groupe de trois chérubins. Quelques fractures du métal et dégradations
    Titre courant :
    Fontaine des trois Coliches
    Appellations :
    Fontaine des trois Coliches
    Illustration :
    Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts gauche Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts droit Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur la colonne Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail du groupe d'enfants Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail du groupe d'enfants Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail du groupe d'enfants Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur le socle du groupe Fontaine des trois Coliches à Raon l'Etape, vue de détail des jambes du groupe d'enfants
  • ensemble des 8 fontaines à Remiremont
    ensemble des 8 fontaines à Remiremont Remiremont - rue Charles de Gaulle place de la Libération rue des Pretres - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    années 1828-1830, tant pour l'alimentation en eau que pour des raisons de sécurité face aux incendies à Remiremont, et Henry Stehelin, propriétaire de forges à Bitchwiller (Alsace) La fontaine du jardin des Olives complète l'ensemble vers 1849, selon les plans de Charles Perron, architecte à Les 8 fontaines font partie d'un ensemble de mobilier urbain mis en place à Remiremont, dans les . L'objectif de Stanislas Bresson, le maire, est aussi d'améliorer l'hygiène et d'embellir cette petite ville pour la moderniser. A la suite de la fontaine de la place de la Courtine, 6 autres fontaines sont installées entre 1828 et 1829, selon les plans de Jean-Baptiste Perrin, architecte à Remiremont. Elles sont Remiremont. Au fils du temps, certaines ont été détériorés et ont dû être reconstruites avec des modifications (surtout la fontaine des Travailleurs, la fontaine du Cygne). Ces 8 fontaines ont fait l'objet
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 8 fontaines
    Précision dénomination :
    ensemble des huit
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille granite pierre de taille
    Description :
    ...). Certaines ont été modifiées au fil de temps, et le granite gris a été préféré lors des reconstructions (fontaine du Cygne, fontaine de Travailleurs, fontaine du jardin des Olives). L'ensemble des 8 fontaines établies vers 1828-1830 à Remiremont est réparti le long des principales rues du centre-ville, le plus souvent aux intersections de rues formant une place. Il est composé d’édicules différents de par leur forme, leur taille, leur ampleur et leurs matériaux. La plupart est bâtie avec une structure de grès rose, et l'ajout d'ornements en fonte (dauphins, cygne, mascarons, vase
    Localisation :
    Remiremont - rue Charles de Gaulle place de la Libération rue des Pretres - en ville Remiremont - place des Travailleurs rue de la Xavée boulevard Thiers - en ville Remiremont - rue Lattre-de-Tassigny place de la Courtine rue de la Xavée - en ville Remiremont - rue Charles de Gaulle - en ville Remiremont - faubourg de Neuvillers - rue Charles de Gaulle place Maxonrupt - en ville Remiremont - rue des Prêtres - en ville
    Titre courant :
    ensemble des 8 fontaines à Remiremont
    Illustration :
    Fontaine des Capucins à Remiremont, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20168834945NUC2A Fontaine du jardin des Olives à Remiremont, vue d'ensemble de face. IVR41_20168834982NUC2A Fontaine du Cygne à Remiremont, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20168834950NUC2A Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le nord-ouest IVR41_20168834963NUC2A Fontaine de la rue Maucervelle, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20178835030NUC2A Fontaine de l'Empereur, vue d'ensemble depuis le nord IVR41_20168834958NUC2A Fontaine des Travailleurs à Remiremont, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20168834973NUC2A
  • Fontaine de Diane de Gabies
    Fontaine de Diane de Gabies Raon-l'Étape - avenue Charles de Gaulle - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    partir de la statue antique découverte lors des fouilles en 1792 à Gabies, en Italie, et conservée au .-C). Les socles de la statue et du bassin sont signés "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS". La fontaine de Diane de Gabies fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le d’eau dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à l'économie rachète en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242). La fontaine de Diane de Gabies est identique au modèle n°11032 présenté sur la planche 262, folio 235 du catalogue de Ducel Val d'Osne (1880). La statue correspond aussi à la figure n°2 de la planche 571 du même catalogue, ou la planche n°262 du catalogue Ducel. Elle a été réalisée à
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Représentations :
    La statue au sommet de la fontaine représente une femme debout, déhanchée, habillée d'un chiton ondulés sont relevés en chignon et maintenu par un ruban. Elle porte des sandales. Derrière son pied droit , un tronc d'arbre sert de support. Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques et floraux.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La fontaine de Diane de Gabies est située à la périphérie ouest de Raon L'étape, le long de la rue de grès rose. La colonne d'alimentation circulaire en fonte repose sur un bord du bassin. Elle est cannelée et flanquée de deux consoles. Elle possède un jet d'eau orné d'un parchemin surmonté d'une tête de loup. Elle sert de piédestal à la statue de Diane de Gabies.
    Localisation :
    Raon-l'Étape - avenue Charles de Gaulle - en ville
    Titre courant :
    Fontaine de Diane de Gabies
    Appellations :
    Fontaine Diane de Gabies
    Illustration :
    Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts gauche Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts droit Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue d'ensemble de profil droit. IVR41_20168834847NUC2A Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue de détail du bassin et de la signature Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue de détail de la statue IVR41_20168834850NUC2A Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue de détail du buste de la statue Fontaine de Diane de Gabies à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur le socle de la statue
  • Fontaine de la Dauphine
    Fontaine de la Dauphine Remiremont - rue de Lattre-de-Tassigny rue de la Xavée place de la Courtine - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    La fontaine des Dauphins fait partie d'un ensemble de mobilier urbain mis en place à Remiremont l’instant la plus grande partie des eaux des fontaines publiques, et de les diriger sur le points de danger ". Le 30 mars 1828, le conseil municipal valide l'offre de Henry Stehelin, propriétaire de forges à foyer à Sionne, car elle est moins chère et Stehelin a des liens familiaux locaux. Elle prend le nom de imposante. La fontaine sur la place de la Courtine est établie en 1827, selon les plans de Jean-Baptiste est alors décrite comme "une fontaine solide et élégante, commode à l’usage journalier, et servant de château d’eau pour les autres fontaines de la ville, avec la possibilité en cas d’incendie, d’arrêter à Bitchwiller (Alsace) pour 4016 francs. Celle-ci est préférée à celle de Muel frères, propriétaire et maître de Fontaine Marie-Thérèse ou Fontaine de la Dauphine, lors de son inauguration le 10 septembre 1828, en hommage à la présence de Marie-Thérèse, Duchesse d'Angoulême, fille aînée de Louis XVI, devenue Dauphine
    Référence documentaire :
    Remiremont. Histoire de la ville et de son abbaye Société d'Histoire de Remiremont. Remiremont . Histoire de la ville et de son abbaye. Vagney, G.Louis 1985.264P, Ill. Plan.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 8 fontaines
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La fontaine des Dauphins est située au centre de Remiremont, le long de la rue principale, sur une circulation par des bornes, cerclées de fer et reliées par une chaîne. 7 bornes sont en pierre et 3 en fonte. grande Place. Elle est composée d'un bassin circulaire en pierres de taille qui ont été cerclées de fer . Au centre, la colonne d'alimentation en grès est de section triangulaire, et porte trois plaques de fondation en fonte ornées de festons. Au-dessus, trois dauphins en fonte approvisionnent en eau le bassin supérieur qui se déverse progressivement jusqu'au bassin de pierre. Les abords sont protégés de la
    Localisation :
    Remiremont - rue de Lattre-de-Tassigny rue de la Xavée place de la Courtine - en ville
    Titre courant :
    Fontaine de la Dauphine
    Appellations :
    Fontaine des Dauphins Fontaine de la Courtine Fontaine de la Dauphine
    Illustration :
    Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue de détail d'un dauphin IVR41_20168834965NUC2A Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue de détail de la plaque signée sur la face nord-oust de la Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue de détail de la plaque sur la face Est de la colonne Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue de détail de la plaque signée sur la face sud-oust de la Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue de détail d'une borne de protection en pierre Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue de détail d'une borne de protection en fonte Fontaine des Dauphins à Remiremont, carte postale du début du 20e siècle (voyagée en 1911 Fontaine des Dauphins à Remiremont, carte postale du début du 20e siècle. IVR41_20168834962NUC2Y Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le nord-ouest IVR41_20168834963NUC2A Fontaine des Dauphins à Remiremont, vue d'ensemble depuis le sud-est IVR41_20168834964NUC2A
  • Fontaine de la pomme de pin
    Fontaine de la pomme de pin Raon-l'Étape - rue Auguste Ferry rue Adrien Sadoul square Louis Joinard - en ville
    Historique :
    "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS". La partie supérieure a été modifiée et la pomme de pin d'origine a La Fontaine de la pomme de pin ou Fontaine Joinard fait partie d'un ensemble de 12 fontaines multiplier les points d’eau dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à -Val, qui rachète en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242). La fontaine de la pomme de pin correspond au modèle n°8698, Planche 407 , Folio 174bis, du catalogue de Ducel Val d'Osne. Le socle de la colonne d'alimentation porte la mention été remplacée par une autre plus petite. Le bassin de granite est de facture récente. La Fontaine de la pomme de pin a été déplacée à plusieurs reprises : près du pont de la Plaine, place de la
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz. Les Fontaines de Raon l'Etape Janot, Bernard. Les Fontaines de Raon l'Etape, dans Journées d'études -Paul Rothiot, Jean-Pierre Husson. Epinal : Société d'émulation des Vosges, 2010.
    Murs :
    granite pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Hydrographies :
    ruisseau de la Plaine
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Représentations :
    ornement végétal feuille ornement géométrique mufle de lion pomme de pin La colonne d’alimentation est ornée de coquilles, de fleurs et de motifs végétaux. Elle est surmontée d'une pomme de pin.
    Description :
    La Fontaine de la pomme de pin ou Fontaine Joinard est située à la périphérie nord du centre de Raon L'étape, dans un square près du ruisseau de la Plaine. Elle est composée d'un bassin circulaire monolithique en granite reposant sur un socle en pierre de taille. La colonne d'alimentation circulaire en fonte est placée au centre et possède un jet d'eau, ornée d'un mascaron à mufle de lion.
    Titre courant :
    Fontaine de la pomme de pin
    Appellations :
    Fontaine de la pomme de pin
    Illustration :
    Fontaine de la pomme de pin, carte postale du début du 20e siècle. IVR41_20168834871NUC2Y Fontaine de la pomme de pin, vue d'ensemble depuis l'est IVR41_20168834872NUC2A Fontaine de la pomme de pin, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20168834873NUC2A Fontaine de la pomme de pin, vue de la colonne d'alimentation depuis le nord IVR41_20168834874NUC2A Fontaine de la pomme de pin, vue de la colonne d'alimentation depuis le sud IVR41_20168834875NUC2A Fontaine de la pomme de pin, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation Fontaine de la pomme de pin, vue de détail de la pomme de pin IVR41_20168834877NUC2A
  • Fontaine de l'Automne
    Fontaine de l'Automne Raon-l'Étape - place des Martyrs de la Résistance rue Emile Marande - en ville
    Historique :
    portent la mention "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS". La Fontaine de l'Automne fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le début dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à l'économie florissante en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242). La statue de la Fontaine de l'Automne correspond au modèle n°10856, Planche 250 , Folio 384, du catalogue de Ducel Val d'Osne. Elle a été conçue par Eugène Louis Lequesne, sculpteur. Le d'alimentation correspond au modèle "DI" de la planche 569. Les socles de la colonne d'alimentation et du bassin
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.
    Murs :
    grès pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Hydrographies :
    ruisseau de la Plaine
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Représentations :
    femme draperie fruit feuille raisin pomme pomme de pin corbeille oiseau arbre symbole des saisons trophée de chasse différent dans un panneau à ornement de rocaille et de coquilles, séparée par des des feuilles et des grappes de raisins. Elle porte dans ses mains, du côté droit, un panier tressé contenant des fruits (raisin, grenade, pomme, pomme de pin, abricot...). Derrière ses pieds nus, une trompe déesse serpent tête de femme sanglier bélier draperie carquois flèche ceinturon cor de chasse trompe de chasse arc ruban Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques et floraux. La colonne d’alimentation est ornée d'un mascaron à tête de Méduse, coiffée de serpent. Au dessus, chaque face est décorée d'un consoles : - au sud : carquois avec 3 flèches, ceinture, trompe de chasse, et rameau de chêne noués d'un ruban - à l'est : peau de jeune bélier avec un ruban autour de la tête - au nord : carquois avec 3
    Description :
    La Fontaine de l'Automne est située en périphérie nord du centre de Raon L'étape, sur une grande place, non loin du ruisseau de la Plaine. Elle est composée d'un bassin ovale d'abreuvoir en fonte reposant sur un socle de grès rose. La colonne d'alimentation de section carrée en fonte repose sur un bord
    Localisation :
    Raon-l'Étape - place des Martyrs de la Résistance rue Emile Marande - en ville
    Titre courant :
    Fontaine de l'Automne
    Appellations :
    Fontaine de l'Automne
    Illustration :
    Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue d'ensemble de face. IVR41_20168834878NUC2A Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts droit IVR41_20168834879NUC2A Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts gauche IVR41_20168834880NUC2A Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue de détail du mascaron sur la colonne d'alimentation Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue de détail de la face au sud de la colonne d'alimentation Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue de détail de la face à l'est de la colonne d'alimentation Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue de détail de la face au nord de la colonne d'alimentation Fontaine de l'Automne à Raon l'Etape, vue de détail de la face à l'ouest de la colonne
  • fontaine - lavoir - abreuvoir - réservoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir - réservoir Ban-de-Laveline - Coinchimont - 28 - en écart - Cadastre : 2016 A 1724 captage 2016 A 837 Réservoir 2016 A 354 fontaine-lavoir
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    couvrent, proviennent de la tuilerie F. Gluntz à Les Forges. Elles ont probablement été installées au début 20e siècle, au moment de la réfection de la colonne d'alimentation (brique de laitier).
    Canton :
    Saint-Dié-des-Vosges-Est
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    deux bassins sont rectangulaires, en pierre de taille (grès rose) et sont isolés du sol par des dés en La fontaine-abreuvoir-lavoir-réservoir est implantée dans le hameau de Coinchimont, en bordure de 150 mètres au sud (parcelle n°1724). La conduite débouche dans un bassin à ciel ouvert en pierre de taille de plusieurs mètres de profondeur (parcelle n°837). Il servait à la fois de chambre de réception et de réservoir en cas d'incendie, mais aussi d'abreuvoir et de fontaine (deux barres de fer permettent de poser un seau à remplir sous l'arrivée de l'eau). Puis, l'eau passe sous la rue pour approvisionner les bassins du lavoir par l'intermédiaire d'une colonne d'alimentation en brique de laitier. Les pierre. Celui de gauche porte la date "1618". Le lavage du linge s'y faisait debout grâce à une planche à
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [fabricant] Tuilerie F. Gluntz à Les Forges
    Localisation :
    Ban-de-Laveline - Coinchimont - 28 - en écart - Cadastre : 2016 A 1724 captage 2016 A 837 Réservoir
    Illustration :
    Lavoir de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue intérieure des bassins IVR41_20168834149NUC2A Lavoir de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue de détail de la signature des tuiles Lavoir de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue d'ensemble trois quarts droit de la facade antérieure Lavoir de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue d'ensemble trois quarts gauche de la facade antérieure Lavoir de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue intérieure de la colonne d'alimentation et d'un Lavoir de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue intérieure de la date portée sur le bassin de gauche Réservoir-fontaine de Coinchimont (Ban-de-Laveline), vue d'ensemble de trois quarts droit
  • Fontaine de Minerve
    Fontaine de Minerve Raon-l'Étape - avenue Aristide Briand rue Jacques Mellez - en ville
    Historique :
    planche 528bis, volume 2 du même catalogue. Il porte la mention "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS", de même La fontaine de Minerve fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le début du la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à l'économie florissante. Les 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242). La statue de Minerve correspond au modèle La Liberté ou L'Amazone n°11069, Planche 267, Folio 383, du catalogue de Ducel, repris par la fonderie du Val d'Osne à partir de 1878. Elle a que la colonne d'alimentation. Celle-ci correspond au modèle "ET" de la planche 570b de ce catalogue . La fontaine a été légèrement déplacée lors de l'aménagement du carrefour.
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.
    Murs :
    grès pierre de taille
    Statut :
    propriété de la commune
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Représentations :
    ornement géométrique ornement végétal ornement architectural mufle de lion Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques et floraux. Le statue au sommet de la fontaine manteau en peau de lion noué sur les épaules. Ses cheveux ondulés sont rassemblés en chignon, et sont vers le sol. Derrière ses pieds nus, un tronc d'arbre sert de support à un carquois rempli de flèches
    Description :
    La fontaine de Minerve est située au sud-est du centre de Raon L'étape, à l'entrée de la ville, à un carrefour. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte reposant sur un socle de grès rose . Au centre, la colonne d'alimentation circulaire possède un jet d'eau, ornée d'un mascaron à mufle de lion. Elle sert de piédestal à la statue de Minerve.
    Dimension :
    d 48.5 cm socle de la statue
    Titre courant :
    Fontaine de Minerve
    Appellations :
    Fontaine de Minerve
    Illustration :
    fontaine de Minerve à Raon l'Etape, vue d'ensemble de face. IVR41_20168834926NUC2A fontaine de Minerve à Raon l'Etape, vue d'ensemble de profil gauche IVR41_20168834927NUC2A fontaine de Minerve à Raon l'Etape, vue de détail du bassin IVR41_20168834928NUC2A fontaine de Minerve à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur le bassin fontaine de Minerve à Raon l'Etape, vue de détail du mascaron sur la colonne d'alimentation fontaine de Minerve à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation fontaine de Minerve à Raon l'Etape, vue de détail de la statue IVR41_20168834932NUC2A
  • Fontaine de la Concorde
    Fontaine de la Concorde Raon-l'Étape - rue Anatole France rue Gambetta - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    mention "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS". Elle est à son emplacement d'origine. La Fontaine de la Concorde fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le d’eau dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à l'économie rachète en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242). La Fontaine de la Concorde correspond au modèle n°11070, Planche 267, Folio 383, du catalogue de Ducel Val d'Osne. La statue au sommet de la fontaine a été conçue par Eugène Louis Lequesne colonne d’alimentation correspond au modèle "ES" de la planche 570bis. Ils portent tous les deux la
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Représentations :
    ornement végétal ornement géométrique mufle de lion feuillage femme draperie couronne olivier faisceau de licteur oiseau coupe ornement architectural symbole Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques et floraux. La colonne d’alimentation est ornée d'un mascaron à mufle de lion feuillagé, dont les moustaches s'étirent en deux volutes de feuilles . La statue au sommet de la fontaine représente la Concorde sous les traits d'une femme debout gauche, un faisceau de bois lié, symbole Républicain. Derrière ses pieds nus, un pilier à chapiteau
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    , non loin des quais de la Meurthe. Elle est composée d'un bassin ovale d'abreuvoir en fonte reposant La fontaine de la Concorde est située au centre de Raon L'Etape, à l'angle de deux petites rues sur un socle de grès rose. La colonne d'alimentation circulaire en fonte repose sur un bord du bassin et possède un jet d'eau orné d'un mascaron. Elle sert de piédestal à la statue en fonte de la
    Titre courant :
    Fontaine de la Concorde
    Appellations :
    Fontaine de la Concorde
    Illustration :
    Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue d'ensemble de face. IVR41_20168834859NUC2A Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts gauche Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts droit Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue d'ensemble de profil droit. IVR41_20168834862NUC2A Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue de détail du bassin. IVR41_20168834863NUC2A Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue de détail de la statue de trois quarts droit Fontaine de la Concorde à Raon l'Etape, vue de détail de la statue de profil gauche
  • Fontaine de Diane Chasseresse
    Fontaine de Diane Chasseresse Raon-l'Étape - Neuveville-lès-Raon (La) - rue Pasteur square Marcel Husson - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    ne pas être en reste vis à vis des Raonnais, et qu'ils l'ont placée près du pont les reliant, de La fontaine de Diane Chasseresse fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et voisine de La Neuveville-lès-Raon, rattachée à Raon-l'Etape le 1er janvier 1947, fit l'acquisition de Diane Chasseresse."(extrait de Raon l'Etape, secret d'archives de Guy Desrues, dans Fontes n°80. ASPM - janvier 2011). La tradition orale rapporte que les habitants de La Neuveville ont établi cette statue pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies, et embellir cette commune à -Val, qui rachète en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Si les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242), celle de La Neuveville n'est pas protégée. La statue au sommet de la fontaine correspond au modèle de Diane à la biche n°9847, Planche 205, Folio 386, du
    Observation :
    Fontaine à placer en parallèle de l'ensemble de 11 fontaines de Raon l'Etape classées MH (arrêté du
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.
    Représentations :
    Le groupe de Diane Chasseresse au sommet de la fontaine est figuré par une femme courant, avec de , elle attrape de sa main droite une flèche dans son carquois, fixé dans son dos. Sa main gauche, tenant tronc d'arbre sert de structure sous le ventre de l'animal. Il pourrait faire référence à la biche de Cérynie, aux bois d’or faisant partie de l’attelage d'Artémis.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La fontaine de Diane Chasseresse est située à La Neuveville-lès-Raon, sur la rive gauche de la . Au centre, la colonne d'alimentation de section rectangulaire, en grès rose, est munie de quatre jets d'eau de fer. Chaque face est ornée d'un panneau, surmontée d'une corniche. Elle sert de piédestal au groupe de fonte représentant Diane Chasseresse.
    Titre courant :
    Fontaine de Diane Chasseresse
    Appellations :
    Fontaine de Diane Chasseresse
    Illustration :
    Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, carte postale du début du 20e siècle Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, carte postale du début du 20e siècle Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, vue d'ensemble de face Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, vue d'ensemble de trois quarts droit Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, vue d'ensemble de dos de trois quarts Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, vue d'ensemble de dos de trois quarts droit Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, vue de détail du groupe Fontaine de Diane Chasseresse à La Neuveville-lès-Raon, vue de détail de la signature sur le socle de la statue IVR41_20168834901NUC2A
  • Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs
    Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs Ortoncourt - rue de l'ancienne Gare place de l'Eglise - en village - Cadastre : 2016 C 138 ancien lavoir
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    . Le bassin de fonte de 980kg est décompté à 392 francs, provenant des Forges de Varigney (Haute-Saône sable vient de la Moselle, la chaux de Maseley, et la pierre de taille de Rambervillers ou équivalent construite en 1862, en remplacement d’une fontaine préexistante de plan rectangulaire, à l'identique de celle de la place de l’église, selon les plans de Henri-Louis Reiveilliez (architecte). Le bassin provient aussi de Varigney (signature). Ce projet comprend également une troisième fontaine-abreuvoir au nord du village, avec un bassin hémi-circulaire (dénaturé). (sources : AD88 - 2O359/9). Auprès de chacune de ces
    Hydrographies :
    Ruisseau de la Nauve
    Précision dénomination :
    Ensemble de deux
    Représentations :
    Les mascarons en fonte représentent une tête d'homme barbu avec une couronne de roseaux.
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    fonte posé sur un socle en pierre de taille. Au centre, une colonne d'alimentation octogonale en pierre , de plan octogonal, possède deux jets d'eau qui sont ornés de mascarons en fonte. Celle-ci est servent aujourd'hui de bac à fleurs.
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Ortoncourt - rue de l'ancienne Gare place de l'Eglise - en village - Cadastre : 2016 C 138 ancien
    Titre courant :
    Ensemble de deux fontaines - abreuvoirs
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir de l'Eglise à Ortoncourt, vue d'ensemble depuis l'ouest. IVR41_20168834742NUC2A Fontaine-abreuvoir de l'Eglise à Ortoncourt, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine-abreuvoir de l'Eglise à Ortoncourt, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine-abreuvoir au sud d'Ortoncourt, vue de détail d'un mascaron IVR41_20168834749NUC2A Fontaine-abreuvoir au sud d'Ortoncourt, vue de détail de la colonne d'alimentation
  • Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs
    Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs Domptail - 8 rue de Lauroux - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    Les trois fontaines-abreuvoirs de Domptail ont été créées en 1863 et proviennent des Forges de Varigney, selon les signatures sur les bassins "VARIGNEY 1863" Elles sont établies dans la continuité de la conduite provenant de la source de Valverde mise en œuvre en 1961 selon les plans de Victor Adam 47766 francs. Elles font partiesd'un projet d'établissement de 3 nouvelles fontaines et d'un abreuvoir nécessaires en cas d’incendie : - une fontaine devant la maison Louis (place de la mairie) : un moine et 3 fontaine à l’extrémité du jardin de la cure : moine et 3 bassins en fonte - un abreuvoir devant la maison Demange : 2 bassins en fonte alimentés par le trop plein des fontaines. (sources : AD88 - 2O158/11)
    Précision dénomination :
    Ensemble de trois
    Représentations :
    grecque pomme de pin
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    octogonale, ornée d'une frise de grecque et surmontée d'une pomme de pin (disparue). L'eau s'écoule dans deux ou trois bassins rectangulaires d'abreuvoirs reposant sur un socle de pierre de taille. Deux barres de fer placées sous le jet d'eau permet de poser un seau à remplir. La fontaine du jardin de la cure
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Domptail - 8 rue de Lauroux - en village Domptail - place de la Mairie - en village Domptail - place de l'Eglise - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 3 fontaines-abreuvoirs
    Appellations :
    fontaine à l’extrémité du jardin de la cure
    Illustration :
    Fontaines-abreuvoirs de Domptail, plans, élévations et coupes dressés par V. Adam, architecte en Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue d'ensemble depuis le nord Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue d'ensemble depuis le sud Fontaine-abreuvoir de la rue Lauroux à Domptail, vue de détail de la signature et de la date sur le Fontaine-abreuvoir de la place de la Mairie à Domptail, vue d'ensemble depuis le sud Fontaine-abreuvoir de la place de la Mairie à Domptail, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine-abreuvoir de la place de l'Eglise à Domptail, vue d'ensemble depuis l'ouest
  • fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc
    fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc Médonville - place Jeanne d'Arc - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    Dès 1863, un projet de remplacement du lavoir existant sur la place principale de Médonville est putti avec des coquillages, l'ensemble étant surmonté d'une statue nue avec un oiseau. L'iconographie de SAONE" est apposée sur le bassin, "UNION ARTISTIQUE / DE VAUCOULEURS" et "L.GASNE / MAITRE DE FORGES / A DE FORGES / A TUSEY (MEUSE)" sur le socle de la statue. Celle-ci a été conçue d'après un modèle de abreuvoir et la reconstruction du lavoir qui est mal établi, insalubre, vétuste. Il est alors proposé de déplacer le lavoir pour agrandir la place, et profiter de l’occasion pour y placer une fontaine ornementée qui sera un motif d'embellissement et de salubrité. Le projet prévoit une fontaine en fonte de 3577 kg (bassin et colonne d'alimentation) et une évacuation des eaux vers le nouveau lavoir. Toutefois, le projet est ajourné en 1867, car les travaux de l'église mobilisent tous les fonds disponibles. Un plan de 1865, établi par Vautrin, architecte à Nancy, montre la présence de l'ancien lavoir de plan
    Précision dénomination :
    de Jeanne d'Arc
    Représentations :
    épée fleur fleur de lys couronne laurier chêne ruban ornement végétal croix de Lorraine armoiries arc armure drapeau croix de Lorraine La colonne d'alimentation porte sur quatre faces d'écussons aux armes de Jeanne d'Arc (une épée couronnée, flanquée de deux fleurs de lys), encadrés de branches de laurier et de chêne. Les inscriptions sont encadrées de croix de Lorraine. Les angles et les mascarons sont ornés de feuillages. La statue main gauche, un drapeau à fleurs de lys, et sa main droite est posée sur son cœur. Derrière sa jambe
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    , encadrés de branches de laurier et de chêne, surmontés des mentions "VIVE LABEVR" (face sud) ; "1412-1431 La fontaine Jeanne d'Arc est située sur la place principale de Médonville. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte, avec au centre un socle de pierre sur lequel est posée une colonne d'alimentation en fonte à 4 jets. Celle-ci est ornée sur les quatre faces d'écussons aux armes de Jeanne d'arc " (face ouest) ; "JHESVS MARIA" (face nord) ; "EN NOM DIEV" (face est). L'ensemble sort de piédestal à , dans le catalogue de la fonderie de Tusey (1896).
    Auteur :
    [fondeur] Union internationale artistique de Vaucouleurs [fondeur] Fonderie de Varigney [fondeur] Fonderies de Tusey
    Titre courant :
    fontaine - abreuvoir de Jeanne d'Arc
    Illustration :
    Lavoir de Médonville, extrait du plan de 1865, établi par Vautrin, architecte (AD88 - 308/10 Fontaine Jeanne d'Arc et lavoir de la rue de la Terrasse à Médonville, plans, coupes et élévations Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue d'ensemble de trois quarts droit. IVR41_20168834250NUC2A Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue d'ensemble de trois quarts gauche. IVR41_20168834252NUC2A Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face sud de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face ouest de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face nord de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la face est de la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation Fontaine Jeanne d'Arc à Médonville, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation
  • Fontaine - abreuvoir de la rue Maucervelle
    Fontaine - abreuvoir de la rue Maucervelle Remiremont - rue Maucervelle place Jules Méline - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    de forges à Bitschwiller (tuyaux, robinets et 3 cygnes) (sources : AD88 - 2O401/14) Elle a été La fontaine de la rue Maucervelle fait partie d'un ensemble de mobilier urbain mis en place à marché aux bêtes et construite en 1828, selon les plans de Jean-Baptiste Perrin, architecte, par Jacques Defranoux, maitre maçon à Remiremont. Les éléments de fonte sont fournis en 1829 par Henry Stehelin, maitre
    Référence documentaire :
    Recueil des dessins d'Ornements d'architecture de la manufacture de Joseph Beunat à Sarrebourg et à Paris Giroux, A. P.. Graveur. Beunat, Joseph. Recueil des dessins d'Ornements d'architecture de la des appartements : [estampe]. Éditeur : Lith. de G. Englemann 1812-1813. Bibliothèque nationale de manufacture de Joseph Beunat à Sarrebourg et à Paris [...] : contenant tout ce qui a rapport à la décoration
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 8 fontaines
    Représentations :
    . Ils correspondent au modèle n°466 de la planche 34 du Recueil des dessins d'Ornements d'architecture Les trois cygnes en fonte qui ornent les jets d'eau sont représentés de face, les ailes ouvertes et de la manufacture de Joseph Beunat (1812-1813).
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    Remiremont, en bordure de l'ancienne place de marché aux bêtes, le long d'une des rues principales. Elle est La fontaine - abreuvoir de la rue Maucervelle est située à la périphérie sud-est du centre de composée d'un bassin circulaire en pierres de taille qui ont été cerclées de fer. Au centre, la colonne d'alimentation en grès est de section carrée avec trois jets d'eau, ornée de cygnes en fonte. L'ensemble est surmonté par un fronton arrondi sculpté d'une coquille. Les deux barres de fer placées sous les jets pour y
    Titre courant :
    Fontaine - abreuvoir de la rue Maucervelle
    Appellations :
    Fontaine de la rue Maucervelle
    Illustration :
    Fontaine de la rue Maucervelle, vue de détail de l'un des cygnes (face sud) IVR41_20178835033NUC2A Fontaine de la rue Maucervelle, carte postale du début du 20e siècle. IVR41_20178835029NUC1Y Fontaine de la rue Maucervelle, vue d'ensemble depuis le sud IVR41_20178835030NUC2A Fontaine de la rue Maucervelle, vue d'ensemble depuis le nord. IVR41_20178835031NUC2A Fontaine de la rue Maucervelle, vue de détail de la colonne d'alimentation IVR41_20178835032NUC2A Fontaine de la rue Maucervelle, vue de détail du couronnement de la colonne d'alimentation
  • Fontaine La chèvre
    Fontaine La chèvre Raon-l'Étape - rue Jules Ferry rue Victor Brajon - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    de Forges. PARIS". Le modèle de la statue de la chèvre renversant une ruche peut-être attribué à postales du début du 20e siècle montrent que des bassins de bois étaient placés à côté pour faire la Fontaine La chèvre fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le début du 20e ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont fait des ravages les décennies précédentes, et à embellir cette commune à l'économie florissante. Les 12 modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques le 19 décembre 1986, puis classées le 15 septembre 1995 (cf. PA00107242 ). La Fontaine à La chèvre correspond au modèle n°11376, Planche 306, Folio 243, du catalogue de Ducel lessive ce qui était interdit dans ce type de fontaine ornementale.
    Hydrographies :
    ruisseau de la Plaine
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Représentations :
    croisés, de fleurettes et des feuilles d'acanthe. La statue au sommet de la fontaine représente une chèvre cabrée qui renverse une ruche faite d'osier tressé sur deux pierres plates et des branchages de chêne. Le fond de la ruche ouvert a libéré un rayon de miel qui est tombé sur le sol. Des abeilles sont figurées ornement végétal feuille ornement géométrique perle roseau acanthe mufle de lion pilastre chèvre Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques (perles) et végétaux (roseaux, feuilles d'acanthe) et d'un mufle de lion. La colonne d’alimentation est ornée de pilastres, encadrant deux roseaux
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La Fontaine à La chèvre est située au centre de Raon L'étape, le long de la rue principale, à un carrefour, à proximité du ruisseau de la Plaine. Elle est composée d'un bassin d'abreuvoir de forme ovale , en fonte, reposant sur un socle de grès rose. La colonne d'alimentation de plan rectangulaire en fonte repose sur un bord du bassin et possède un jet d'eau orné d'un mascaron à tête de lion. Un second
    Illustration :
    Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, carte postale du début du 20e siècle. IVR41_20168834826NUC1Y Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, carte postale du début du 20e siècle. IVR41_20168834827NUC1Y Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, carte postale du début du 20e siècle. IVR41_20168834828NUC1Y Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, vue d'ensemble de face IVR41_20168834825NUC2A Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts droit IVR41_20168834829NUC2A Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, vue d'ensemble de profil droit IVR41_20168834830NUC2A Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, vue d'ensemble de l'arrière IVR41_20168834832NUC2A Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, vue d'ensemble de profil gauche IVR41_20168834831NUC2A Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts gauche IVR41_20168834833NUC2A Fontaine de la Chèvre à Raon l'Etape, vue de détail de l'avant du bassin. IVR41_20168834834NUC2A
  • Fontaine monumentale dite Fontaine de la Pomme d'Or
    Fontaine monumentale dite Fontaine de la Pomme d'Or Vézelise - en village - Cadastre : 2012 AB 27 (devant)
    Historique :
    décorée de 4 têtes d'hommes dont seule subsiste celle-ci, des armoiries de Vézelise et de celles du comte La fontaine de la Pomme d'Or s'élevait à l'emplacement de l'actuel monument aux morts, à l'extrémité de la place de l'Hôtel de ville ; quand elle fut détruite, un lavoir lui succéda ; elle était de Vaudémont
    Titre courant :
    Fontaine monumentale dite Fontaine de la Pomme d'Or
    Appellations :
    dite Fontaine de la Pomme d'Or
  • fontaine - abreuvoir
    fontaine - abreuvoir Sercœur - Grande Rue place de l'Eglise - en ville
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental des Vosges
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale édifices des eaux des Vosges
    Historique :
    issue des Forges de Varigney, selon la signature "VARIGNEY / 1863" portée sur le bassin. Le bassin a été commune ne lui permettent pas de placer des tuyaux de fonte. Cette fontaine de 1827 est composée de trois de protection protègent de la circulation. La pierre de taille provient des carrières de Razimont à La fontaine-abreuvoir située devant l'église de Sercoeur est rétablie en 1827 selon les plans de fontaine préexistante était alimentée par une source placée sur le ruisseau de la Molle (ruisseau de l'Annol) par une chambre en bois, qui est réunie avec une autre source et reconstruite en pierre de taille . L'eau est ensuite apportée à la fontaine par une file de tuyaux de bois, car les ressources de la auges d'abreuvoir en pierre et d'une borne-fontaine ornée de moulures. Le sol est pavé, et deux bornes Épinal. La fontaine-abreuvoir est ensuite reconstruite en 1862 selon les plans de Victor Adam (architecte l'enchambrement de la source en pierre de taille est reconstruit. Il est situé à environ 1200 mètres au sud du
    Hydrographies :
    ruisseau de l'Annol
    Représentations :
    grecque pomme de pin trident
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    surmontée d'une pomme de pin. Deux barres de fer sous l'un des deux jets d'eau permettent de poser un seau à La fontaine-abreuvoir est située sur la place devant l'Eglise de Sercoeur. Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte, dont une partie a été réparée en ciment (?), posé sur un socle de pierre. Au centre, une colonne d'alimentation octogonale en fonte est ornée de tridents, d'une frise de grecque et
    Auteur :
    [fondeur] Fonderie de Varigney
    Localisation :
    Sercœur - Grande Rue place de l'Eglise - en ville
    Illustration :
    Fontaine de Sercoeur, plan de la source et de la conduite jusqu'à la fontaine dressé par Victor Fontaine de Sercoeur, plan de la source dressé par Victor Adam, architecte en 1862 (AD88 - 2O479/11 Fontaine de Sercoeur, plan de la conduite jusqu'à la fontaine dressé par Victor Adam, architecte en Fontaine de Sercoeur, plans, coupes et élévation de la chambre de source et de la fontaine dressé Fontaine de Sercoeur, vue d'ensemble. IVR41_20168834410NUC2A Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la colonne d'alimentation. IVR41_20168834411NUC2A Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la signature sur le bassin. IVR41_20168834412NUC2A Fontaine de Sercoeur, vue de détail de la réparation sur le bassin. IVR41_20168834413NUC2A