Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • fort de Frouard dit fort Drouot
    fort de Frouard dit fort Drouot Champigneulles - - isolé - Cadastre : 2010 C 37
    Historique :
    Ouvrage de plan carré établi entre les cotes 350 (fossé), 356 (rue du rempart) et 367 (tourelle intervient le 2 décembre 1878 qui commence les travaux en mars 1879. A la suite de la défection de la réalisation de magasins sous roc. En 1894, le fort est équipé d'un circuit d'éclairage électrique (lampes à arc) intérieur par les Ets. Sautter-Harlé (Paris). L'année 1902, voit le début de plusieurs campagnes de renforcements, dont la première est adjugée à l'entrepreneur Lucien Rebillon (en décembre). Les particulier, l'installation en 1912, sur le saillant Ouest, d'une casemate pour un projecteur cuirassé par les Ets. Fives-Lille. Armement (hors pièces sous tourelles) en 1913 : 13 pièces de rempart (10 de 95 mm, 3 l'occupant allemand. Bien qu'ayant subi quelques dégâts (effondrement partiel d'une caserne maçonnée) par les bombardements Alliés en 1944, il reste relativement en bon état (hormis les parements des fossés). Il est
  • fort dit Batterie de l'Eperon
    fort dit Batterie de l'Eperon Frouard - - isolé - Cadastre : 2017 H 23 emprise non délimitée
    Historique :
    promontoire. Etablie entre les cotes 324 (repère NGF au Sud du ravelin, formant ouvrage d'entrée) et 327 sous les lettres "I" et "J", dont la réalisation fait l'objet d'un marché, passé le 14-08-1878 avec la ) et 2 casemates placées dans les flancs des 2 demi-bastions de gorge. La réalisation de magasins sous au m3). vers 1900, la batterie de l'Eperon offre, outre les 4 canons de 155 l sous casemates et l'ouvrage, présente un plan triangulaire allongé (assez rare dans les réalisations de cette période en Schneider en date du 26-11-1892, dernier exemplaire subsistant sur les 5 alors réalisées) ; 3 observatoires suite) sous le fossé et le renforcement du casernement, le tout en béton spécial (dosé à 350 kg de CPA (seuls les canons des casemates ont été enlevés) a été déclassé comme ouvrage de défense actif en 1963
    Texte libre :
    En 1996, le ou les contrepoids, formés d'éléments multiples en fonte ou acier, portaient l'inscription peinte "Pompey" (lieu de fabrication). Les 2 canons ont été fondus à Bourges et portent la date 1886 (ainsi que leur numéro de série, non relevé), les obturateurs de culasse sont manquants. L'emploi
  • Fort de Lucey ou du Plessis-Praslin
    Fort de Lucey ou du Plessis-Praslin Lucey - - - isolé - Cadastre : 2010 F 529 Emprise non délimitée
    Historique :
    . Etabli entre les cotes 379-381 (fossés) et 395 (massif de la tourelle Mougin). Edifié principalement ) ; assurant la liaison entre les forts de Toul et le rideau fortifié de la Meuse, il est pourvu au même moment de la tourelle centrale. Dotation en 1880, outre pièces sous tourelle : 11 pièces de rempart, 4 mortiers pour la défense rapprochée et 8 pièces de flanquement des fossés. Les casernes sont susceptibles Toul. Les importantes manœuvres de forteresse effectuées en 1883 (dues à l'évolution de la situation (réduit avec batteries annexes) et à la nécessité de renforcer les défenses du plateau de Lucey ; elles (1598-1675) de Louis XIV. Une campagne de renforcement intervient entre mars 1903 et 1908, les travaux
1