Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 61 à 80 sur 8903 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ensemble n°6 de 2 chandeliers d'église
    ensemble n°6 de 2 chandeliers d'église Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Ensemble de deux chandeliers d'église, réalisés au cours de la 1ère moitié du 20e siècle.
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Dimension :
    h = 56 ; la = 34,5 ; d = 14,8
  • ensemble navette et cuiller à encens
    ensemble navette et cuiller à encens Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    numéro : 340, sur la spatule de la cuiller
    Représentations :
    La panse est ornée de canaux torses. Chacune des deux parties du couvercle est bordée d'un tore.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Ensemble navette et cuiller à encens en bronze doré. La spatule de la cuiller est percée. Le corps de la navette est vissé sur le pied circulaire.
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Dimension :
    l = 14 ; la = 6,2 ; dimensions navette ; longueur cuiller : l = 9,7 ; largeur cuiller : la = 1,7
  • ensemble n°6 de 2 chandeliers d'autel
    ensemble n°6 de 2 chandeliers d'autel Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    d'enfilage. Le pied circulaire porte une frise godronnée, la tige cannelée est surmontée de la bobèche en
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village
  • Décor des bras du transept de l'église de Kœur-la-Grande
    Décor des bras du transept de l'église de Kœur-la-Grande Kœur-la-Grande - rue de l'Orme - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meuse (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Représentations :
    Dans le transept nord, la mandorle comporte les symboles de la royauté du Christ (férule, globe et ce décor l'institution de la fête du Christ-Roi dans l’Église catholique, fête qui a été instaurée par le pape Pie XI (dont les armoiries figurent justement sur la voûte de la croisée du transept) avec
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Kœur-la-Grande - rue de l'Orme - en village
    Titre courant :
    Décor des bras du transept de l'église de Kœur-la-Grande
    Dates :
    1938 porte la date 1993 porte la date
  • Décor du chœur de l'église de Kœur-la-Grande : cycle de saint Martin de Tours
    Décor du chœur de l'église de Kœur-la-Grande : cycle de saint Martin de Tours Kœur-la-Grande - rue de l'Orme - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Inscriptions & marques :
    « VENEZ, LES BENIS DE MON PERE, CAR J’ETAIS NU ET VOUS M’AVEZ VETU » (autour de la lunette dans le chœur) « D. DONZELLI 1938 » (sur les scènes latérales de saint Martin enfant, de la charité de saint Martin et de la messe de saint Martin) « D. DONZELLI A LACROIX S/ M. 1938 » (sur le pavement en bas à droite de la scène du songe de saint Martin et en bas de la scène de l'arbre des païens) « 1993 -Meuse a réalisé, avec ses fils Italo et Dante, cette œuvre peinte représentant la vie de saint Martin , patron du lieu », derrière le maître-autel, au-dessus de la précédente)
    Représentations :
    : Charité et songe de saint Martin. Pour la messe, Donzelli s'est sans doute inspiré d'une estampe vue dans
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Le chœur est décoré sur ses parois de cinq scènes de la vie de saint Martin, évêque de Tours : sur la gauche, Martin est présenté enfant, en train d’enseigner le catéchisme à ses camarades. On le voit ensuite partageant son manteau aux portes de la ville d’Amiens. Au centre, derrière le maître-autel, le manteau, objet de la charité de Martin. Le cycle se poursuit à droite avec deux miracles : l’apparition manquent d’être écrasés par la chute de l’arbre. Sous ces scènes court une frise de poissons nageant dans
    Localisation :
    Kœur-la-Grande - rue de l'Orme - en village
    Titre courant :
    Décor du chœur de l'église de Kœur-la-Grande : cycle de saint Martin de Tours
    Dates :
    1938 porte la date 1993 porte la date
    Illustration :
    Décor du choeur sur le thème de la vie de saint Martin IVR41_20185510371NUC4A
  • Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande
    Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande Bezange-la-Grande - Grande Rue
    Dossier :
    Sacristie Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande
  • Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande
    Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande Bezange-la-Grande - Grande Rue
    Dossier :
    Monument souvenir de la Seconde Guerre mondiale Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la -Grande
  • église paroissiale Saint-Marien
    église paroissiale Saint-Marien Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village - Cadastre : 2011 AK 133
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    durant la Première Guerre mondiale. Elle a été reconstruite entre le 10 décembre 1922 et le 31 mars 1925 les murs, mais modifié les baies. La nef a été voûtée et l'ensemble du bâtiment a reçu une décoration
    Représentations :
    La peinture monumentale couvrant la voûte du chœur représente le Jugement dernier, elle est signée , 1924. Dans le chœur, la verrière de saint Marien, don de mademoiselle Adèle Colin, fait face à la verrière de saint Jacques où figure en arrière-plan, la chapelle Saint-Roch, lieu de pèlerinage situé sur la commune de Chambrey (don de la famille Girard Édouard). Dans la nef, côté nord, se succèdent les verrières de la Sainte Famille avec saint Jean-Baptiste portant crossette et banderole (don de Joseph et souvenir de Marguerite et Cécile Virrion), la Pêche miraculeuse (don de Monsieur Eugène Mehl entrepreneur ). Sur le mur sud, les verrières représentent l'Ascension du Christ (don de la Famille Marchand), le Bon Samaritain (don de la famille Griffaton Ludovic), Marie-Madeleine essuyant les pieds du Christ avec ses cheveux (don de la Famille Populus Joseph en souvenir de l'abbé Eugène Populus) et enfin dans la chapelle votive le Christ donnant les clefs à saint Pierre (don de la Famille Zabel Henri). A l’extérieur, sur le
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Construite sur une pente, l'église de style néo-roman est en grès rouge, la tour-porche supporte un clocher singulier à étages avec des lucarnes. La nef de trois travées se poursuit par une abside voutée en la chapelle à côté du portail d'entrée, un autel votif surmonté d'une statue de Notre-Dame de Bonsecours, en terre cuite, copie de la Vierge au manteau de Mansuy Gauvain, porte une inscription "La
    Localisation :
    Bezange-la-Grande - Grande Rue - en village - Cadastre : 2011 AK 133
    Dates :
    1922 porte la date 1925 porte la date
    Illustration :
    Eglise Saint-Marien, vue du choeur depuis la nef IVR41_20175430012NUC2A Eglise Saint-Marien, signature de l'auteur de la fresque : Bastien Barozzi, peintre vénitien 1927
  • Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande
    Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande Bezange-la-Grande - Grande Rue
    Dossier :
    de Bezange-la-Grande
  • Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande
    Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande Bezange-la-Grande - Grande Rue
    Dossier :
    réservée Présentation du mobilier de l'église de Bezange-la-Grande
  • lavoir
    lavoir Lacroix-sur-Meuse - rue du Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2012 AB 203
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    l'approbation du comte d'Arros, préfet de la Meuse, pour la construction de plusieurs fontaines. Abîmée lors des combats de la Première Guerre mondiale, elle fut restaurée en 1926 par Duilio Donzelli. Elle est classé au
    Référence documentaire :
    tome 2, p. 811 Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Fontaine à la sculpture d'inspiration antique. Celle-ci se compose d'un lavoir et de deux abreuvoirs. Sur la façade à la gloire des Neptune et Amphitrite, de part et d'autre de ces colossales divinités, toutes deux échappées du panthéon gréco-romain, une nouvelle fois dans la langue de Virgile un texte important est gravé dans la pierre. A gauche d'Amphitrite : MOSAE PRAEFECTURAM GUBERNANTI COMITE C LOCIS QUATUOR FONTE ERIGI CURAVERUNT. La façade est entièrement vouée au culte du milieu aquatique. Le commémoratives gravées sur le mur. Ce lavoir a été construit dans le centre du village, le long de la rue
    Dates :
    1837 porte la date 1846 porte la date
    Vocables :
    dite La grande fontaine
  • Restaurant
    Restaurant "Au pays de Jeanne" Domrémy-la-Pucelle - en village
    Référence documentaire :
    La grande rue
    Dossier :
    L'hôtelerie à Domremy-la-Pucelle Restaurant "Au pays de Jeanne"
  • fontaine - lavoir - abreuvoir
    fontaine - lavoir - abreuvoir Saulxures-lès-Bulgnéville - rue Grandjean - en village - Cadastre :
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    A l'emplacement d'une fontaine avec puisard préexistante, le lavoir de la Grande Fontaine est provient de Bulgnéville, la pierre de taille de la carrière de Morizecourt ou de Suriauville, la chaux de
    Description :
    Le lavoir de la Grande Fontaine de Saulxures-lès-Bulgnéville est situé sur la place centrale du vers le ruisseau de Conge. A l'intérieur, un grand bassin rectangulaire excavé servait pour le lavage
    Appellations :
    lavoir de la Grande Fontaine
    Illustration :
    Lavoir de Saulxures-les-Bulgnéville, plan de la fontaine à modifier et du lavoir à construire Lavoir de Saulxures-les-Bulgnéville, vue de la facade ouest de trois quarts gauche Lavoir de Saulxures-les-Bulgnéville, vue de la facade sud de trois quarts gauche
  • mairie-lavoir
    mairie-lavoir La Neuveville-sous-Montfort - rue de la Corvée rue de Montfort - en village - Cadastre : 2016 ZE 64 mairie
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    10 1860) mentionne : « la commune de Laneuveville sous Montfort a fait l’acquisition d’une maison sur est surmonté de la salle d’école au premier étage. Cette disposition est d’autant plus vicieuse que étage, et empêcheraient toute espèce d’exercice de classe, toute en rendant la salle malsaine. Cette sur caves. ». En conséquence, seule la fontaine-lavoir est mise en travaux par H. Gigogne remarques du conseil des bâtiments civils, la commune décide en 1862 d'ajouter au-dessus du lavoir qui est
    Description :
    La mairie-lavoir est située au centre de La Neuveville-sous-Montfort. L'édifice est composé d'un lavoir avec une fontaine-abreuvoir en rez-de-chaussée. La façade antérieure de cette partie est en pierre de taille, ouverte sur la rue. L'ensemble du bâtiment est bâti en moellons enduits, avec des encadrements en pierre de taille, et est couvert d'un toit à longs pans avec croupes. L'étage accueille la colonne d'alimentation dissimulée dans le pilier central de la façade antérieure. Sous le jet, deux barres rectangulaires en façade antérieure (disparus). La colonne d'alimentation apporte également l'eau à l'intérieur du bâtiment, dans le bac de rinçage carré puis le grand bassin de lavage. Une autre borne-fontaine
    Localisation :
    La Neuveville-sous-Montfort - rue de la Corvée rue de Montfort - en village - Cadastre : 2016 ZE
    Appellations :
    Lavoir de la Grande Fontaine
    Illustration :
    Mairie-lavoir de La Neuveville-sous-Montfort, vue d'ensemble de trois quarts gauche de la facade Mairie-lavoir de La Neuveville-sous-Montfort, vue d'ensemble de face de la facade antérieure Mairie-lavoir de La Neuveville-sous-Montfort, vue d'ensemble de trois quarts droit de la facade Mairie-lavoir de La Neuveville-sous-Montfort, vue de détail de la facade antérieure Mairie-lavoir de La Neuveville-sous-Montfort, vue de détail de la fontaine en facade antérieure Mairie-lavoir de La Neuveville-sous-Montfort, vue intérieure du lavoir IVR41_20168834159NUC2A Mairie-lavoir de La Neuveville-sous-Montfort, vue des bassins en facade latérale gauche
  • Hôtel de voyageurs, actuellement restaurant L'Accueil du Pèlerin
    Hôtel de voyageurs, actuellement restaurant L'Accueil du Pèlerin Domrémy-la-Pucelle - Côte de la Basilique - Cadastre : 2010 ZC 269 2010 ZC 279
    Référence documentaire :
    Le Grand Hôtel de la Basilique
    Dossier :
    Carte postale du grand Hôtel de la Basilique Hôtel de voyageurs, actuellement restaurant L'Accueil
  • Hôtel de la Pucelle
    Hôtel de la Pucelle Domrémy-la-Pucelle - en village
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    L'emprise est lotie sur la carte des Naudin et le cadastre de 1824. L'exploitation hôtelière a . L'actuel hôtel de la Pucelle était appelé à l'origine "Hôtel de l'héroïne" et était dirigé par Charles Maguin (d'après cartes postales anciennes réalisées entre 1864 et 1917, par la société Léon et Lévy). La carte postale nous révèle la présence d'une vitrine et d'une devanture en bois. A droite de la vitrine
    Référence documentaire :
    carte postale La grande rue
    Description :
    L'hôtel de la Pucelle est de plan rectangulaire et construit parallèlement à la route. Il se situe en bordure de la rue principale et à proximité de l'église paroissiale saint Remy et de la maison témoins des transformations que le bâtiment a subi. La porte piétonne de la façade sur rue ouvre sur un salon et un bureau de part et d'autre. Deux granges ou remises sont accolées. La cuisine et le salon se situent sur la façade latérale.
    Localisation :
    Domrémy-la-Pucelle - en village
    Titre courant :
    Hôtel de la Pucelle
    Appellations :
    Hôtel de la Pucelle
    Aires d'études :
    Domrémy-la-Pucelle
    Illustration :
    Hôtel de la Pucelle, vue de la façade latérale sud et de la façade antérieure
  • Foyer du Groupement des Étudiants Catholiques, actuellement Foyer du Groupement des Étudiants du Cours Léopold
    Foyer du Groupement des Étudiants Catholiques, actuellement Foyer du Groupement des Étudiants du Cours Léopold Nancy - 33 cours Léopold 5 rue Baron Louis - en ville - Cadastre : 2018 AM 51 2018 AM 321
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    André (1905-1975) en collaboration avec Claude Prouvé (1929-2012). En 2004, la Métropole du Grand Nancy ), association visant à pallier le manque de logements étudiants à Nancy. Le Diocèse de Nancy-Toul et la Compagnie de Jésus acquiert un terrain situé à l'angle du cours Léopold et de la rue Baron Louis devenir la propriété de la famille de Metz-Noblat ainsi que par deux immeubles d'habitation (date de la création de l'institution puis à sa direction. Afin de financer le foyer la Société immobilière du l'évêché de Nancy et Toul. Le projet occupe toute la périphérie du terrain en conservant l'hôtel au centre du site. En 1926 est posée de la première pierre de deux ailes, destinées à abriter des chambres, un Léopold et ouvre sur la cour d’honneur montant vers l’hôtel. L'ensemble est achevé en 1927 avec l'aide . La structure de béton armé Hennebique est mise en œuvre par l'entrepreneur de travaux publics lorrain Bernanose et Lommée. Les vitraux de la chapelle sont posés entre 1931 et 1934. En 1931, une galerie reliant
    Observation :
    l'implication sociale des ordres religieux, à la qualité de ses élévations portant un abondant décor sculpté et à l'ensemble formé par le théâtre et la chapelle du pavillon dit "Marquette".
    Représentations :
    que les alérions et croix lorrains. La façade du pavillon Marquette porte un décor sculpté ainsi qu'une baie dont la menuiserie métallique forme le chrisme. La cade d'escalier du théâtre comporte -corps métallique du balcon du théâtre représente le chrisme. La scène du théâtre est surmontée d'une
    Statut :
    propriété publique propriété de la Communauté Urbaine du Grand Nancy
    Description :
    amitié ce G.E.C. dont un jour il voulut bien se dire le grand camarade". La sculpture porte la date de Le foyer, occupant une parcelle oblongue à l'angle du cours Léopold et de la rue Baron Louis, est un bas relief carré représentant Jésus enfant et Joseph charpentier, la scène est encadrée par l'inscription "NOS PATERNA JS VICE CUSTODI", les initiales IHS sont au bas de la scène. Le portail d’entrée en ardoise (brisis) et tuiles mécaniques (terrassons). Le bâtiment Coty est implanté en limite sud de la mètres de long sur la cour d'honneur. Il comprend en rez-de-chaussée les bureaux des gestionnaires du GEC terrain, le long de la rue Baron Louis, où sa façade se développe sur 40 mètres. Il comporte un demi sous étudiants et aux sanitaires. La façade sur cour comprend un bas-relief en pierre représentant le maréchal 1935 et la signature de l'artiste (non lisible). Le fond de la cour est occupé par l'ancien hôtel couvert d'un toit à pans fait de tuiles mécaniques. Bien que construit à la fin du 19e siècle son
    Dates :
    1926 porte la date
    Datation secondaire :
    3e quart 19e siècle porte la date
    Illustration :
    Vue du Pavillon Lyautey depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410543NUC4A Vue du Pavillon Lyautey depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410544NUC4A Vue du Pavillon Lyautey depuis la rue Baron Louis, détail IVR41_20205410545NUC4A Pavillon Marquette, vue depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410523NUC4A Pavillon Marquette, vue depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410527NUC4A Entrée du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410524NUC4A Entrée du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410525NUC4A Vue du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis, détail IVR41_20205410526NUC4A Vue du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis, détail IVR41_20205410540NUC4A Hôtel de Metz-Noblat, rez-de-chaussée, salle de détente, vue vers la cour d'honneur
  • ensemble de 2 verrières décoratives : chèvrefeuille et paysage vosgien
    ensemble de 2 verrières décoratives : chèvrefeuille et paysage vosgien Nancy - 45 cours Léopold - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    signature (en bas à gauche sur la verrière n° 1) : Jacques Gruber Nancy
    Historique :
    gauche sur la verrière n° 1) dans le 1er quart du 20e siècle pour l'hôtel du docteur Vautrin (1870-1943), qui y ajouta la représentation de 2 usines à la chambre de commerce de Nancy dans une . La technique de la gravure à l'acide, apprise par le maitre-verrier lors de son passage dans
    Représentations :
    chèvrefeuille disposé en encadrement sur les 3 côtés de la verrière, sur fonds de vitrerie géométrique dans la partie centrale, décor de paysage identifié : Vosges (montagne, sapin, lac) dans la partie
    Description :
    Ensemble de 2 verrières occupant les fenêtres à 2 vantaux (à 3 panneaux) de la cage d'escalier . Seule la verrière du 1er palier (verrière n° 1) est conservée dans sa totalité, celle du 2e palier (verrière n° 2) amputée des 3/4 n'a conservé que la partie haute.
    Emplacement dans l'édifice :
    fenêtres de la cage d'escalier
    États conservations :
    manque une grande partie de la verrière n° 2
  • Gare de Nouvel-Avricourt
    Gare de Nouvel-Avricourt Avricourt - Nouvel-Avricourt - en écart - Cadastre : 2013 4 126
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    La guerre franco-prussienne de 1870 et la défaite de la France conduisant à la signature du traité de Francfort sont les origines directes de la construction de la colonie ferroviaire de Deutsch , sont comprises dans le territoire allemand lorsque la nouvelle frontière est déterminée entre la France et l’Allemagne, à la signature du traité de Francfort le 10 mai 1871. Or, depuis 1852, Igney et Avricourt possèdent une gare commune sur la ligne Paris - Strasbourg, également, depuis 1864, une gare d’embranchement sur la ligne rejoignant Dieuze pour l’exploitation des salines et depuis 1870, sur la ligne privée d’Avricourt – Blâmont - Cirey-sur-Vezouze, (ligne ABC). Pour des raisons économiques, la France négocie avec l’Allemagne afin de récupérer les deux villages et la gare. Par une convention additionnelle au traité de Francfort, signée le 12 octobre 1871 à Berlin, l’Allemagne rend la commune d’Igney et une partie de celle d’Avricourt (aujourd’hui en Meurthe-et-Moselle) et restitue la gare à la France. En contrepartie, la France
    Précisions sur la protection :
    arrêté du Préfet de la région Grand Est, du 9 octobre 2019
    Description :
    reste aujourd'hui l'aile Est du bâtiment, le corps central et deux tours d'angle, soit 49m de façade. La gare est implantée sur la ligne Paris – Strasbourg (fig.5), 1400 m à l’Est de celle d’Igney-Avricourt . Aligné sur la ligne Strasbourg - Avricourt côté voies, et sur la ligne Avricourt -Cirey côté cour, le emmarchement permettant l’entrée dans la salle des pas perdus du pavillon central, reliée au quai situé de de la maison Villeroy et Boch imitant un faux crénelage, élément que l’on retrouve sur le pavillon central est déplacé, et la porte-fenêtre transformée en baie.
    Illustration :
    Gare de Nouvel-Avricourt, vue depuis la voie ferrée, ensemble trois quarts gauche Plan de la cité de Deutsch-Avricourt, plan de la gare, de la poste, et du dépôt,, AD57, 15AL567 Plan de la cité de Deutsch-Avricourt, détail de la ligne Paris-Strasbourg, 1912, AD57, 15AL567 Gare de Nouvel-Avricourt, vue depuis le haut de la rue du Temple, ensemble face Gare de Nouvel-Avricourt, vue de la façade coté de l'ancienne ligne locale Dieuze-Avricourt Gare de Nouvel-Avricourt, vue sur les voies Paris-Strasbourg et l'aile ouest de la gare, ensemble Gare de Nouvel-Avricourt, élévation latérale gauche, détail de la corniche, frise de denticule et
  • Chapelle du Foyer du GEC de Nancy
    Chapelle du Foyer du GEC de Nancy Nancy - 5 rue Baron Louis - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Genre :
    de clercs réguliers de la compagnie de Jésus
    Historique :
    La chapelle fait parti du pavillon Marquette du foyer du Groupement des Étudiants Catholiques conçu fruit de commandes d'établissements d'enseignement supérieur de Nancy : la faculté de médecine (1933 par André Lemoine), l'école de chimie (1934 par André Antoine), la faculté de pharmacie (1935 par Joseph Benoît), l'école des mines (1936 par Joseph Benoît), la faculté de droit (1936 par Joseph Benoît 1989-1990, la chapelle est convertie en salle de sport pour les étudiants du foyer.
    Représentations :
    Les vitraux représentent des scènes de la vie du Christ ou des paraboles christiques. Les
    Statut :
    propriété publique propriété de la Communauté Urbaine du Grand Nancy
    Description :
    La chapelle occupe le deuxième étage du pavillon Marquette du foyer de l'ancien Groupement des recouverts d'un enduit imitant le grès rose. L'unique vaisseau de la nef, de plan rectangulaire, compte trois (disparus). La première travée de la nef laisse apparaître les traces de la tribune originelle, détruite. Le chœur s'ouvre sur la nef par une arcade plein cintre précédé d'un degré large et droit et jouxté de part
    Dimension :
    Autel : h 98,5 cm ; la 200,5 cm ; pr 95 cm
    Illustration :
    Bâtiment Marquette, entrée de la chapelle IVR41_20205410353NUC4A Bâtiment Marquette, entrée de la chapelle IVR41_20205410354NUC4A Vue depuis la nef vers le choeur en 2010 IVR41_20155434256NUC2A