Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 61 à 80 sur 474 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les fermes de la commune de Luvigny
    Les fermes de la commune de Luvigny Luvigny
    Titre courant :
    Les fermes de la commune de Luvigny
    Aires d'études :
    Raon-l'Etape
    Texte libre :
    Les fermes de la commune de Luvigny répondent à la typologie de la vallée de la Plaine. Elles sont sur le territoire de la commune dont une est étudiée. Elles ont toutes perdu leur fonction agricole au
    Illustration :
    Ferme n°1, porte piétonne datée de 1784. IVR41_20178835879NUC2A Ferme n°2, détail du linteau de la porte piétonne daté de 1776. IVR41_20178835881NUC2A Ferme n°5, détail du linteau de la porte piétonne. IVR41_20178835884NUC2A Ferme n°6, élévation antérieure, détail de la porte piétonne. IVR41_20178835886NUC2A Ferme n°6, élévation antérieure, détail de la pierre de fondation datée de 1810
  • Les fermes de la commune de Nompatelize
    Les fermes de la commune de Nompatelize Nompatelize
    Titre courant :
    Les fermes de la commune de Nompatelize
    Aires d'études :
    Raon-l'Etape
    Texte libre :
    Les fermes de la commune de Nompatelize répondent à la typologie des cantons de Saint-Dié. Les construites sur un plan à trois travées. 10 fermes ont été repérées sur le territoire de la commune dont deux
    Illustration :
    Ferme n°1, dite de la Grange. Elévation antérieure. IVR41_20178836031NUC2A Ferme n°1, dessin d'enfant réalisé dans le cadre de l'enquête de G. Savouret. Elévation antérieure Ferme n°1, dessin d'enfant réalisé dans le cadre de l'enquête de G. Savouret. Elévations postérieure et latérale et plan du rez-de-chaussée. IVR41_20178836033NUC2A Ferme n°6, élévation antérieure. Détail du linteau de la porte piétonne daté de 1723 Ferme n°9, élévation antérieure, détail de la porte piétonne. IVR41_20178836048NUC2A Ferme n°9, élévation antérieure, détail du linteau de la porte piétonne datée de 1791
  • Ensemble de 11 fontaines - abreuvoirs
    Ensemble de 11 fontaines - abreuvoirs Allarmont - Grande Rue rue de l'abbé Mathieu rue Charles Lecuve rue Henri Valentin rue du Haut Regard rue de la Haute Cote - en village
    Historique :
    L'ensemble de onze fontaines-abreuvoirs d'Allarmont est créé en 1867, selon les plans de François , nivellement, maçonnerie, mur de soutènement - fontaine devant l’école : dépose des auges, nivellement , peut-être a-t-elle été déplacée. La fontaine de la rue du Haut regard a été rénovée récemment avec l'aide de la Fondation du patrimoine
    Précision dénomination :
    Ensemble de onze
    Canton :
    Raon l'Etape
    Représentations :
    La colonne d'alimentation en fonte est ornée de frises à motifs géométriques et végétaux, et est surmontée d'une pomme de pin. Le mascaron représente une tête de satyre.
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    . Similaires, elles sont composées d'une colonne d'alimentation en fonte de plan octogonal qui alimente deux bassins rectangulaires en grès rose. Deux barres de fer sont placées sous le jet d'eau à mascaron pour y
    Localisation :
    Allarmont - Grande Rue rue de l'abbé Mathieu rue Charles Lecuve rue Henri Valentin rue du Haut Regard rue de la Haute Cote - en village
    Titre courant :
    Ensemble de 11 fontaines - abreuvoirs
    Illustration :
    Fontaine-abreuvoir 9 rue du Haut Regard à Allarmont, vue d'ensemble de trois quarts droit Fontaine-abreuvoir 19 rue du Haut Regard à Allarmont, vue d'ensemble de trois quarts gauche Fontaine-abreuvoir devant la mairie d'Allarmont, vue d'ensemble de trois quarts gauche Fontaine-abreuvoir devant la mairie d'Allarmont, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine-abreuvoir rue Charles Lecuve à Allarmont, vue d'ensemble de trois quarts droit Fontaine-abreuvoir rue de l'Eglise à Allarmont, vue d'ensemble de trois quarts gauche Fontaine-abreuvoir à l'angle des rues Gambetta et Ch. Lecuve à Allarmont, vue d'ensemble de face Fontaine-abreuvoir à l'angle des rues Gambetta et Ch. Lecuve à Allarmont, vue de détail de la Fontaine-abreuvoir à l'angle des rues Gambetta et Ch. Lecuve à Allarmont, vue de détail du mascaron
  • ferme de négociant en vins
    ferme de négociant en vins Allarmont - 2 rue Gambetta - bâti dense - Cadastre : 2017 A 1288 1845 A 1444 1810 A 301
    Historique :
    Ferme construite en 1803 par Dominique Marlier. La pierre de fondation porte l'inscription : "Posée par msier D. Marlier négocien le vingt trois juin 1803. L'an II de la République Française".
    Précision dénomination :
    de négociant en vins
    Canton :
    Raon l'Etape
    Description :
    Bâtiment de plan atypique dont la partie habitation occupe la moitié de la largeur de la façade, à trois pièces en profondeur, couverte d'un toit à longs pans terminé par deux demi-croupes revêtu de tuiles mécaniques. Les encadrements de baies portent des linteaux en cavets. L'encadrement de la porte piétonne est moulurés. La façade est agrément de soubassement, de chaines d'angle régulières, de bandeaux au niveaux des assises de fenêtres et d'un banc en grès. Le bâtiment possède de nombreuses annexes
    Titre courant :
    ferme de négociant en vins
    Illustration :
    Extrait de plan cadastral. IVR41_20178835831NUC2A Elévation antérieure vue de trois-quarts gauche. IVR41_20178835832NUC2A Elévation antérieure vue de trois-quarts droit. IVR41_20178835833NUC2A Elévation antérieure, détail de la porte piétonne. IVR41_20178835835NUC2A Elévation antérieure, détail de la trappe d'accès à la cave. IVR41_20178835836NUC2A Elévation antérieure, détail de la pierre de fondation. IVR41_20178835838NUC2A
  • Ferme modèle de la Planée
    Ferme modèle de la Planée Celles-sur-Plaine - La Planée - 6 La Planée - bâti dense - Cadastre : 2017 A 358, 361, 365, 366, 706
    Historique :
    culture et l'élevage. En 1901, l'exploitation compte 106 ha dont 68 de prairie et 34 de terres cultivables détruits lors de la Première guerre mondiale. Seule maison du directeur sera reconstruite. Aujourd'hui
    Canton :
    Raon l'Etape
    Description :
    L'ensemble se composait de 4 bâtiments parallèles et de la maison du directeur. Les dépendances agricoles étaient composées de bâtiments au plan allongé, à un seul niveau couvert d'un toit à deux versants revêtu de tuiles mécaniques. Deux grands bâtiments construis en maçonnerie abritaient pour l'un : l'étable de 40 vaches laitières et 35 génisses et 10 bœufs et le poulailler, et second : la beurrerie, la domaine est composé d'une partie des dépendances agricoles et de la maison du directeur.
    Titre courant :
    Ferme modèle de la Planée
    Appellations :
    de la Planée
    Illustration :
    Vue d'ensemble de la ferme et de ses annexes. IVR41_19958801921XB
  • Stabulation et salle de traite
    Stabulation et salle de traite Saint-Remy - 300 Le Bas-du-Village - en village - Cadastre : 2017 B 1168
    Historique :
    Bâtiment construit vers 1952 par son propriétaire, la salle de traite à été ajoutée à la fin des
    Canton :
    Raon l'Etape
    Murs :
    bois pan de bois
    Description :
    , abrite la stabulation libre équipée de logettes avec cornadis en bois (dispositif bloquant la tête des de traite à cinq places y a été ajouté ensuite. Le second niveau, directement accessible depuis la route, en structure bois bardé de planches, abrite la réserve de fourrage. Le bâtiment à toit à pan unique est couvert de tôles métalliques ondulées.
    Titre courant :
    Stabulation et salle de traite
    Illustration :
    Vue antérieure de l'ensemble des bâtiments. IVR41_20178810475NUC4A Vue postérieure de l'ensemble des bâtiments. IVR41_20178810477NUC4A Vue de la salle de traite rotative. IVR41_20178810481NUC4A Intérieur de la salle de traite rotative. IVR41_20178810482NUC4A Intérieur de la salle de traite rotative. IVR41_20178810483NUC4A
  • Ferme, rue de la Tournelle
    Ferme, rue de la Tournelle Celles-sur-Plaine - 95 rue de la Tournelle - bâti dense - Cadastre : 2017 C 312 1809 C 354 1846 C 377
    Historique :
    Ferme transformée à plusieurs reprises. Le cintre de la porte charretière porte un chanfrein alors que les jambage n'en ont pas, elle porte sur le linteau de la porte piétonne la date de 1740, alors que les délardages en cavet des baies de la façade attestent une reconstruction au cours du 19e siècle et que les traces sur le mur mitoyen indiquent une surélévation de la toiture.
    Canton :
    Raon l'Etape
    Description :
    , couverte d'un toit à longs pans porté par une charpente sur fermes et revêtu de tuiles plates. Elle est un représentant typique des fermes de la rue. Les encadrements de baies portent des linteaux délardés en cavets . Le linteau de la porte piétonne porte l'inscription gravée "CT 1740 MC". L'habitation se compose en rez-de chaussée d'un poêle, d'une cuisine éclairée par une "flamande" (conduit en lattis plâtré qui de chambre à four. Cette dernière pièce a fait l'objet de transformations au cours du 20e siècle enveloppée de menuiseries afin de la transformer en fumoir.
    Localisation :
    Celles-sur-Plaine - 95 rue de la Tournelle - bâti dense - Cadastre : 2017 C 312 1809 C 354 1846 C
    Titre courant :
    Ferme, rue de la Tournelle
    Illustration :
    Extrait de plan cadastral. IVR41_20178835962NUC2A Plan schématique du rez-de-chaussée. IVR41_20178836162NUDA Plan schématique du 1er étage et coupe de la charpente. IVR41_20178836163NUDA Elévation antérieure, détail du linteau de porte piétonne daté de 1740. IVR41_20178835938NUC2A Cuisine, détail de la pierre à eau et du socle de la cheminée au large. IVR41_20178835939NUC2A Cuisine, détail du puits de lumière adossé au conduit de fumée. IVR41_20178835940NUC2A Cuisine, détail du puits de lumière. IVR41_20178835941NUC2A Charpente, détail de la ferme. IVR41_20178835942NUC2A
  • Fontaine L'enfant
    Fontaine L'enfant Raon-l'Étape - rue de Wessval rue de Stalingrad - en ville
    Historique :
    a été déplacée trois fois depuis la Grande Guerre.Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à 20e siècle (11 à Raon-l'Etape et 1 à La Neuveville). Ce projet vise à multiplier les points d’eau dans La fontaine à L'enfant fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le début du la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies qui ont 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». La colonne d'alimentation de la fontaine à L'enfant correspond au modèle n°5130, planche 94, Folio 217 du catalogue de Ducel Val d'Osne. Elle est surmontée d'une -jardinière a été remplacé par un seau, plus en rapport avec le thème de l'eau. Le socle de la colonne d'alimentation porte la signature "VAL D'OSNE". A l'origine située sur la place de la République, cette fontaine
    Hydrographies :
    ruisseau de la Plaine
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz. l'Etape 1934.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Canton :
    Raon l'Etape
    Représentations :
    La colonne d’alimentation est ornée de frises à motifs végétaux, de perles et piécettes. Chaque face présente aussi un décor de parchemin et de feuillages symétriques. La statue au sommet de la . Quasiment nu, un tissu chute depuis la tête de l'enfant et s'enroule autour de ses hanches.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La fontaine à L'enfant est située en périphérie nord du centre de Raon L'étape, le long de la rue principale, et de la Plaine. Elle est composée d'un petit bassin carré en grès rose de facture récente. La colonne d'alimentation de section octogonale en fonte repose sur un socle de grès, et elle est munie d'un jet d'eau. Elle sert de piédestal à la statue en fonte d'un enfant tenant un seau sur la tête.
    Localisation :
    Raon-l'Étape - rue de Wessval rue de Stalingrad - en ville
    Déplacement :
    oeuvre déplacée Raon-l'Étape - place de la République - en ville
    Illustration :
    Fontaine à l'Enfant à Raon l'Etape, vue d'ensemble de trois quarts gauche. IVR41_20168834853NUC2A Fontaine à l'Enfant à Raon l'Etape, vue d'ensemble de la fontaine de trois quarts droit Fontaine à l'Enfant à Raon l'Etape, vue d'ensemble de la colonne d'alimentation Fontaine à l'Enfant à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur la colonne d'alimentation Fontaine à l'Enfant à Raon l'Etape, vue de détail de la statue de face IVR41_20168834857NUC2A Fontaine à l'Enfant à Raon l'Etape, vue de détail de la statue de dos IVR41_20168834858NUC2A
  • Ferme rue de la malgrange
    Ferme rue de la malgrange Vexaincourt - 16 rue de la Malgrange - bâti dense - Cadastre : 2017 A 391
    Canton :
    Raon l'Etape
    Description :
    deux demi-croupes et revêtu de tuiles mécaniques. Les encadrements de baies portent des linteaux en chapeau de gendarme.
    Localisation :
    Vexaincourt - 16 rue de la Malgrange - bâti dense - Cadastre : 2017 A 391
    Titre courant :
    Ferme rue de la malgrange
    Illustration :
    Vue d'ensemble de trois quarts-gauche. IVR41_20178835891NUC2A Vue d'ensemble de trois-quarts droit. IVR41_20178835892NUC2A
  • plateau de communion
    plateau de communion Raon-lès-Leau - rue de l'Église - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    Plateau de communion fabriqué au milieu du 20e siècle.
    Dénominations :
    plateau de communion
    Description :
    Plateau de communion ovale en laiton doré.
    Localisation :
    Raon-lès-Leau - rue de l'Église - en village
    Titre courant :
    plateau de communion
    Illustration :
    plateau de communion - vue générale IVR41_20135430439NUC2A
  • coquille de baptême
    coquille de baptême Raon-lès-Leau - rue de l'Église - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    Coquille de baptême réalisée au cours de la 1ère moitié du 20e siècle.
    Dénominations :
    coquille de baptême
    Description :
    Coquille de baptême en cuivre argenté. La panse estampée en forme de coquille est soudée sur un
    Localisation :
    Raon-lès-Leau - rue de l'Église - en village
    Titre courant :
    coquille de baptême
    Illustration :
    coquille de baptême - vue générale IVR41_20135430428NUC2A
  • Présentation du mobilier de l'église paroissiale
    Présentation du mobilier de l'église paroissiale Vexaincourt
    Inscriptions & marques :
    L'ensemble du mobilier et du décor intérieur est de style Art-déco très simple. Seule l’orfèvrerie a une origine antérieure à la reconstruction de l'édifice. Le mobilier non étudié se compose des bancs de fidèles, des bancs de célébrant, des autels latéraux, du confessionnal (réalisés en chêne), de la chaire de lecture, de la clôture de chœur, des fonts baptismaux (en pierre blanche), des peintures murales (filets étrusques pour la nef et ciel pour le chœur) et du pavement de sol en carreaux formant un
    Historique :
    L'ensemble du mobilier et du décor intérieur, de style Art-déco, a été conçu ou choisi par les architectes Jacques Ogé et Henri Gilbert, architectes nancéiens chargés de la reconstruction de l'édifice reconstruction de l'édifice.
    Titre courant :
    Présentation du mobilier de l'église paroissiale
    Aires d'études :
    Raon-l'Etape
  • présentation de la commune d'Etival-Clairefontaine
    présentation de la commune d'Etival-Clairefontaine Étival-Clairefontaine
    Titre courant :
    présentation de la commune d'Etival-Clairefontaine
    Aires d'études :
    Raon-l'Etape
    Illustration :
    Extrait de plan cadastral. IVR41_20178835897NUC2A
  • scie alternative dite scie de côté
    scie alternative dite scie de côté Étival-Clairefontaine - La Forge - Forge - en village
    Historique :
    La scie de côté a été installée lors de la reconstruction de la scierie en 1917. Ce type de scie apparaît dans les scieries de moyenne importance au début du 20e siècle en remplacement du haut-fer et peut encore être employée aujourd'hui dans les scieries artisanales. De fabrication simple, elle est souvent
    Matériaux :
    fonte de fer
    Canton :
    Raon l'Etape
    Description :
    débiter les grumes. La scie "de côté" doit son nom au fait que la grume étant placée en porte-à-faux par rapport au chariot, la lame est située sur le côté de celui-ci (et non plus au centre comme sur un haut -fer). La lame est pourvue d'une denture alternée, ce qui permet au chariot d'avancer de manière
    Titre courant :
    scie alternative dite scie de côté
    États conservations :
    en état de marche
    Appellations :
    scie de coté
    Illustration :
    Détail de la scie. IVR41_20118803208NUC2A
  • Présentation de la commune de Vexaincourt
    Présentation de la commune de Vexaincourt Vexaincourt
    Historique :
    La première mention du nom de la commune date du milieu du 17e siècle, sous la forme Vessincourt , ce nom est repris par la carte des Naudin (1728-1739). Vexaincourt faisait partie de la principauté de Salm, petit état d'environ 250 km2 autour de la commune de Senones (88), rattachée à la France en 1793. Le 23 août 1914, en mesure de représailles, après que des coups de feu aient été tirés par un civil sur les troupes allemandes, 6 otages sont fusillés (le maire et un habitant de Vexaincourt ainsi destructions de 1914, essentiellement localisées le long de l’axe principal, ont concerné 63 bâtiments sur les , il modifie peu l’allure du village, mais régularise la voirie. Une coopérative de reconstruction s'est terminée par celle de l'église en 1929. L'architecte Paul Drouin participe à la reconstruction du village entre 1920 et 1925. Il est à signaler que cette commune reconstruite dans le cadre des dommages de la Première guerre mondiale est d'un intérêt particulier, avec la commune de Ban-de-Sapt, elles
    Référence documentaire :
    Les drames de la vallée de Celles (Août et septembre 1914) SADOUL, Louis. Les drames de la vallée de Celles (Août et septembre 1914). Le Pays lorrain, juin 1928, n°6, p. 292-303
    Description :
    La commune de Vexaincourt est située sur la rive gauche de la rivière Plaine, son altitude s'étage de 355 à 880 mètres. Elle compte 183 habitants en 2011. Le centre du village est organisé en village mairie-école et de l'autre par l'église sur une butte. Les bâtiments sont construits en retrait de la souvent clos. Seules l’école et la maison attenante seront reconstruites en retrait de la voie publique , dégageant ainsi un large espace devant les façades. C'est la coopérative de reconstruction de Vexaincourt de premier plan. Les habitations reprennent souvent le plan classique de la ferme de la vallée de la charretière contre un linteau droit et en alternant les matériaux : grès local, brique de terre cuite, briques
    Titre courant :
    Présentation de la commune de Vexaincourt
    Aires d'études :
    Raon-l'Etape
    Illustration :
    Cartographie des bâtiments reconstruits, fond de plan : cadastre de 1846. IVR41_20148830221NUC2A Vue générale de la grande rue, avant destruction. IVR41_20148830218NUC1A Vue générale de la grande rue, habitat provisoire. IVR41_20148830220NUC1A Vue générale de la grande rue après la destruction. IVR41_20148830219NUC1A Vue générale de la rue de l'église, partie basse. IVR41_20148810124NUC4A Vue générale de la rue de l'église, partie haute. IVR41_20148810104NUC4A Vue de rue de l'église, n° 1 à 3. IVR41_20148810129NUC4A Vue de la rue de l'église, n° 2 à 14. IVR41_20148810138NUC4A Vue de la rue de l'église n° 19 à 29. IVR41_20148810101NUC4A Magasin des pompes, 1 rue de l'église. IVR41_20148810130NUC4A
  • fontaines de dévotion des Vosges
    fontaines de dévotion des Vosges
    Référence documentaire :
    Les fontaines qui au village pouvait guérir. L'exemple de la Meurthe et de la Meuse au XIXe siècle Aube, Jean-Paul. Les fontaines qui au village pouvait guérir. L'exemple de la Meurthe et de la Meuse au -273. Publication de sa thèse soutenue en 2006. Travail universitaire édité sur le site Internet http Les Chapelles de la montagne vosgienne. Bouvet Mireille-Bénédicte. Les Chapelles de la montagne Le culte des sources et le témoignage éventuel de la tradition dans la cité des Leuques Poncin , Marie-Dominique. Le culte des sources et le témoignage éventuel de la tradition dans la cité des Leuques Sources, Fontaines et saints guérisseurs des Vosges. Les pouvoirs curatifs de l'eau Saint-Dizier , Marie-Helène. Sources, Fontaines et saints guérisseurs des Vosges. Les pouvoirs curatifs de l'eau Le sanctuaire de l'eau de Grand d'Apollon... à Sainte Libaire Bertaux, Jean-Paul. Le sanctuaire de l'eau de Grand d'Apollon... à Sainte Libaire. Le Pays Lorrain. L'eau en Lorraine. mars 2006.
    Dénominations :
    fontaine de dévotion
    Typologies :
    fontaine de dévotion grotte de Lourdes
    Titre courant :
    fontaines de dévotion des Vosges
    Texte libre :
    Lourdes ont été érigées après la seconde guerre mondiale - Raon l'étape : oratoire et grotte de la Vierge La centaine de fontaines et sources miraculeuses ou de dévotion recensée dans les Vosges, ne %. (cf : Tableau de recensement des sources et fontaines de dévotion dans les Vosges). Toutefois leur intérêt est majeur de par leur ancienneté et leurs utilisations particulières. Présentes sur l'ensemble de l'aire d'étude, leur création s'étend de l'antiquité au 20e siècle, et témoigne des besoins et usages des probablement vénérées depuis les origines de l'humanité, en tant qu'élément fondamental de la vie, en lien d'attester la présence de certains lieux où l'on pratiquait des cultes rendus à des sources dès l'Antiquité , comme à Grand par exemple. De nombreuses sources thermales sont ainsi fréquentées et vénérées dès l'Antiquité, comme Vittel, Martigny-les-Bains, Plombières-les-Bains, Bains-les-Bains. Si de nombreuses elles ont été converties au début de l'ère chrétienne. En effet, plutôt que de détruire les sanctuaires
    Illustration :
    Fontaine de la Pucelle à Domremy-la-Pucelle, carte postale vers 1930. IVR41_20168834484NUC1Y Représentation au théatre populaire de la Grande Fosse, Saint Gondelbert recevant saint Hydulphe Tableau de recensement des sources et fontaines de dévotion dans les Vosges Carte de répartition de fontaines de dévotion et commémoratives relevées dans les Vosges
  • Ferme de la Haute-Trouche (détruite)
    Ferme de la Haute-Trouche (détruite) Raon-l'Étape - Haute-Trouche - - bâti isolé - Cadastre : 2017 B 681 1846 B 1339
    Historique :
    Ferme détruite vers 1990 et datant du 17e siècle. Elle a fait l'objet d'un dessin par un élève de l'école de la Trouche dans le cadre de l'enquête de G. Savouret, vers 1940. Elle a été photographiée par Georges Savouret au milieu du 20e siècle. D'après le dessin, elle porteait la date de 1683 sur la clé du cintre de la porte charretière.
    Canton :
    Raon l'Etape
    Description :
    avec demi-croupes et revêtu de tuiles plates. Les encadrements de baies portent des linteaux délardés construit en bois) donne directement accès à la cuisine. Le rez-de de chaussée de l'habitation est composé d'un poële (ou salle à manger), de la cuisine, d'une chambre à lait et d'une chambre. il ne possède pas d'organes de distribution. Le fond de grange fait fonction de cellier. L'étable-écurie à un seul rang a 19 m de long. Le bâtiment à été prolongé par une double travée d’engrangement dont la partie gauche abrite
    Localisation :
    Raon-l'Étape - Haute-Trouche - - bâti isolé - Cadastre : 2017 B 681 1846 B 1339
    Titre courant :
    Ferme de la Haute-Trouche (détruite)
    Illustration :
    Extrait de cadastre IVR41_20178836882NUC2A
  • scierie hydraulique de Saint-Marc (détruite)
    scierie hydraulique de Saint-Marc (détruite) Allarmont - Saint-Marc - en village - Cadastre : 2010
    Historique :
    Ancienne scierie domaniale, dont l'inventaire de 1852 mentionne : "scierie à plomb... avec cheminée dans la cuisine". Elle est reconstruite en 1869 sur les plans de l'entreprise F. Royer à Epinal qui y
    Parties constituantes non étudiées :
    bief de dérivation bassin de retenue
    Canton :
    Raon l'Etape
    Murs :
    essentage de planches pierre de taille
    Description :
    Seul le sous-sol de moellon hourdi à la chaux, partiellement enterré, est conservé. L'étage, niveau actionné directement par une turbine alimentée par une conduite forcée avec bassin de retenue sur une dérivation de la Plaine. Les éléments mécaniques de transmission et la turbine avec sa conduite forcée sont
    Titre courant :
    scierie hydraulique de Saint-Marc (détruite)
    Illustration :
    Extrait de plan. Cadastre de 1845. IVR41_20128812218NUC2A Vue d'ensemble de la chambre d'eau. IVR41_20118803146NUC2A Extrait de plan. Plan de reconstruction, 1869. IVR41_20118803148NUC2A Extrait de plan. Croquis des lieux pour le projet de reconstruction, 1869. IVR41_20118803096NUC2A Chambre d'eau, détail de la turbine. IVR41_20118803136NUC2A Extrait de plan. Inventaire des scieries domaniales, 1852. IVR41_20118803149NUC2A Extrait de plan. Prises d'eau sur la Plaine à Allarmont, 2ème moitié 19e siècle Extrait de plan. Réglement d'eau, 1869. IVR41_20118803086NUC2A Plan de situation IVR41_20118810368NUDA
  • Fontaine des Quatre Lions
    Fontaine des Quatre Lions Raon-l'Étape - rue Abbé Claude rue Jules Ferry - en ville
    Historique :
    rachète en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à début du 20e siècle (11 à Raon l'Etape et 1 à La Neuveville). Ce projet vise à multiplier les points La Fontaine des Quatre Lions fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et le d’eau dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux incendies (cf. PA00107242). La Fontaine des Quatre Lions est la plus imposante des fontaines de la ville. Ses griffons, appelés lions, sont utilisés comme symbole de la ville. Elle correspond au modèle n°11741 , Planche 318, Folio 291, du catalogue de Ducel Val d'Osne. La vasque porte la signature "VAL D'OSNE". La de la seconde guerre mondiale. Elle a été remplacée le 13 juillet 1992 par l'actuelle statue Printemps, qui est l’œuvre d’Hélène Bertaux, sculpteur, coulée par la fonderie de Sommevoire - GHM. A l'origine, la fontaine était située en face de la mairie à l'emplacement d'une ancienne fontaine au bonnet
    Référence documentaire :
    haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz. Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon Les Fontaines de Raon l'Etape Janot, Bernard. Les Fontaines de Raon l'Etape, dans Journées d'études Vosgiennes (16-18 octobre 2009 ; Raon l'Etape). Eau, Flottage et industrie à Raon l'Etape ; actes. Ed. Jean l'Etape 1934.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Canton :
    Raon l'Etape
    Représentations :
    Le chandelier d'eau est orné de motifs végétaux en frise (roseaux, fougères, chênes, lauriers tombant de ses épaules. Elle porte une brassée de fleurs au creux de son bras gauche, et y pioche de la
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La Fontaine des Quatre Lions est située au centre de Raon L'étape, le long de la rue principale, à un carrefour. Elle est composée bassin octogonal recueillant les eaux de la fontaine centrale. Celle -ci est composée de quatre griffons assis en fonte reposant sur un même socle cruciforme en fonte reposant sur une basse de grès rose. Au centre, une colonne de fonte porte deux vasques superposées Cérès). L'eau est distribuée par de multiples trous dans les deux vasques et par la gueule des griffons.
    Auteur :
    [] Générale d’Hydraulique et de Mécanique [entrepreneur de maçonnerie] Davério Paul
    Localisation :
    Raon-l'Étape - rue Abbé Claude rue Jules Ferry - en ville
    Déplacement :
    oeuvre déplacée Raon-l'Étape - devant la Mairie - rue Jules Ferry - en ville
    Illustration :
    Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de la colonne d'alimentation IVR41_20168834815NUC2A Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de la colonne d'alimentation IVR41_20168834816NUC2A Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de détail d'un griffon IVR41_20168834818NUC2A Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de détail des deux vasques et de le chandelier d'eau Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de détail de la grande vasque IVR41_20168834820NUC2A Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de la statue du Printemps, de trois quarts droit Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de la statue du Printemps, de trois quarts gauche Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de la statue du Printemps, de profil droit Fontaine des Quatre Lions à Raon l'Etape, vue de détail du buste de la statue du Printemps
  • Fontaine l'Enfant et le Cygne
    Fontaine l'Enfant et le Cygne Raon-l'Étape - rue Jules Ferry rue Pierre Curie place de la Halle aux blés - en ville
    Historique :
    rachètent en 1878 les modèles de « J. J. Ducel et fils ». Les 11 fontaines de Raon-l'Etape sont inscrites à le début du 20e siècle (11 à Raon l'Etape et 1 à La Neuveville). Ce projet vise à multiplier les La fontaine L'Enfant et le Cygne fait partie d'un ensemble de 12 fontaines établies entre 1863 et points d’eau dans la ville pour améliorer la qualité de vie et l’hygiène, mais aussi pour parer aux (cf. PA00107242). Le groupe L'Enfant et le Cygne au sommet de la fontaine correspond au modèle n°10514 , Planche 218, Folio 369, du catalogue de Ducel Val d'Osne. Le bassin est identique à celui présenté sur la planche 528bis, volume 2 du même catalogue, et porte la mention "JJ. DUCEL / Me de Forges. PARIS". Le de la Grande Guerre, et remplacé par une tête légèrement différente de l'originale. A l'origine située à l'angle des rues Jules Ferry et Charles Weill, elle a été déplacée plusieurs fois : place de la République, et derrière le préau de l'école du centre. La place sur laquelle elle est actuellement, a été le
    Référence documentaire :
    Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 Louis Sadoul annonce dans « Une petite ville vosgienne – Raon l'Etape de ses origines à 1918 » Édition du syndicat d'initiative de Raon haut-Marnais (ASPM) - janvier 2011. contenant les articles : "Raon l'Etape, secret d'archives" de Guy Desrues, et "Raon l'Etape, ville de fontaines" de Berd Gölz. l'Etape 1934.
    Précisions sur la protection :
    Ensemble de 11 fontaines
    Canton :
    Raon l'Etape
    Représentations :
    ornement végétal ornement géométrique feuille d'eau tête de femme mascaron godron Le bassin est décoré de frises à motifs géométriques et floraux. Le groupe au sommet de la fontaine un filet de pêche. Ses bras fléchis tentent d'attraper un cygne à sa gauche, les ailes entrouvertes . Ce groupe est placé sur un piédestal qui évoque des stalactites au dessus de feuilles d'eau
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    La fontaine l'Enfant et le Cygne est située au centre de Raon L'étape, sur la place principale . Elle est composée d'un bassin circulaire en fonte reposant sur un socle de grès rose. Au centre, la colonne d'alimentation en fonte, de plan triangulaire, possède trois jets d'eau ornés de mascarons à tête de femme. Elle porte un chandelier d'eau, flanqué de trois consoles, et soutenant une grande vasque à décor de godrons et de feuilles d'eau. L'ensemble est surmonté d'un groupe figurant un enfant et un est en eau, hormis la vasque supérieure, qui sert de bac à fleurs.
    Localisation :
    Raon-l'Étape - rue Jules Ferry rue Pierre Curie place de la Halle aux blés - en ville
    Déplacement :
    oeuvre déplacée Raon-l'Étape - rue Jules Ferry rue Charles Weill - en ville
    Illustration :
    Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, vue de détail de la signature sur le bassin Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, vue de détail de la colonne d'alimentation et du Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, vue de détail de la colonne d'alimentation Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, vue de détail d'un mascaron sur la colonne Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, vue de détail de la plaque commémorative Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, vue de détail du groupe sommital Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, carte postale vers 1915 IVR41_20168834904NUC1Y Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, carte postale vers 1915 IVR41_20168834905NUC1Y Fontaine l'Enfant et le Cygne à Raon l'Etape, vue d'ensemble. IVR41_20168834906NUC2A