Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • église paroissiale de l'Immaculée-Conception-et-Saint-Laurent
    église paroissiale de l'Immaculée-Conception-et-Saint-Laurent Neuviller-lès-Badonviller - rue du Colonel Driant
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Historique :
    Plusieurs édifices ont précédé le bâtiment existant. Détruite durant la Guerre de Trente Ans un procès entre la commune de Neuviller et celle de Bréménil qui refusa de participer aux frais . Entre 1820 et 1829, des travaux ont concerné la reconstruction de la tour et les réparations de la nef . De 1850 à 1856, le chœur, la nef et la sacristie ont été repris, puis en 1872, la voûte a bénéficié d'une intervention. L'église a été complétement ruinée par les bombardements allemands lors de la Première Guerre mondiale. La reconstruction de l'édifice a été confiée à l'architecte Henry Deville, le réalisé par Jules Cayette et les vitraux par Albert Gsell. La nouvelle église fut bénie le 23 octobre 1923 américains, ont occasionné des dégâts, notamment la destruction de la rosace de la tour qui a été remplacée en septembre 1987. Les verrières latérales de la tour ont été restaurées en 1999.
    Observation :
    , réalisées vers 1920 : - deux bénitiers en fer forgé et verre soufflé de la maison Daum, Nancy. Ces bénitiers ont été restaurés par l'atelier Bluenn Boulangé en 2017 dans le cadre d'une opération Le Plus Grand
    Représentations :
    Les verrières du maître-verrier Albert Gsell représentent des scènes de la vie publique du Christ : le Lavement des pieds, la Cène, les Pèlerins d'Emmaüs, dans le chœur, puis dans la nef, Laissez venir à moi les petits enfants, la Samaritaine au puits, Madeleine versant le parfum sur les pieds du Christ, le Christ remet les clefs à saint Pierre, le Sermon sur la montagne, les Noces de Cana. Dans le amères, la Pâque, préfiguration de la Cène.
    Statut :
    propriété de la commune
    Illustration :
    Vue de la nef IVR41_20175430164NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Pierre
    Église paroissiale Saint-Pierre Harbouey - rue de Nonhigny
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    D'après Henri Lepage, une église existait en 1010. L'édifice détruit pendant la Grande Guerre 1924. La tour et la sacristie ayant été endommagées par des obus en novembre 1944, les travaux ont été
    Représentations :
    traditionnelle) sur l'église et la mairie de Harbouey, telles que reconstruites après la Grande Guerre. Le chœur, réalisées par Joseph Benoît Nancy 1924, les verrières figurent saint Pierre Fourier, la sainte Famille, sainte Marguerite-Marie Alacoque, les pèlerins d’Emmaüs; la bordure encadrant ces scènes est ponctuée de médaillons ronds portant les symboles des évangélistes. Dans la nef, les verrières, dues à Thérèse de Lisieux, saint Charles Borromée, l'Apparition à Lourdes, saint Louis; comme pour la série précédente, le nom des fidèles ayant offert la verrière est mentionné dans la partie inférieure, supprimant alors l’un des symboles du Tétramorphe. Ainsi saint Louis rendant la justice sous un chêne est le "Don : sainte Thérèse, à genoux devant la Vierge et l'Enfant, fait pleuvoir des roses (iconographie troisième ensemble signé Benoît Frères Nancy 1953 occupe les baies de la façade. Ces représentations
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    sous des voussures en plein cintre. La nef, de quatre travées, est voûtée en berceau, cette voûte est
    Illustration :
    Vue intérieure vers la nef IVR41_20155434415NUC2A Verrière : la Sainte Famille IVR41_20155434412NUC2A Verrière : représentation de l'église actuelle et de la mairie IVR41_20155434411NUC2A La sacristie IVR41_20155434416NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Georges
    Église paroissiale Saint-Georges Halloville - rue des Trois Fontaines
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    remplacé les verrières de l'atelier Gsell, mises en place après la Grande Guerre et soufflées en novembre avait été érigée en 1861; cet édifice fut entièrement détruit, comme le village, lors de la Première Guerre mondiale. La première pierre de la nouvelle église fut posée le 30 octobre 1921 par Edmond Duponteil, préfet de Meurthe-et-Moselle et bénite par monseigneur de la Celle, évêque de Nancy et de Toul . La construction, confiée à l'entrepreneur Vercelli sur les plans de l'architecte Henry Deville l'église. L'auvent à pans coupés et ses colonnes existèrent dès l'origine : ils figurent sur la carte postale illustrant la bénédiction de l'église en 1923. L'ensemble du mobilier en bois sculpté a été 1944. La construction du nouvel édifice sur un terrain en forte déclivité avait créé un étage de
    Représentations :
    terrassant le dragon, saint Isidore devant l'église d'Halloville, saint Hubert, sainte Jeanne d'Arc, la
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    tuiles et reposant sur quatre colonnes, protège l'entrée. La nef d'un seul vaisseau à trois travées, est , confessionnal. La table du maitre-autel en calcaire sculpté et en partie doré, est soutenue par deux doubles
    Dates :
    1861 porte la date 1921 porte la date
    Illustration :
    Verrière de la nef : saint Hubert IVR41_20155434676NUC2A
  • Présentation du mobilier de l'église de Neuviller-lès-Badonviller
    Présentation du mobilier de l'église de Neuviller-lès-Badonviller Neuviller-lès-Badonviller - rue du Colonel Driant
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Inscriptions & marques :
    croix d'autel de la fin du 18e siècle, deux baisers de paix, quatre ensembles de chandeliers d'autel et sept de chandeliers d'église, un reliquaire de la Vraie Croix, une châsse-reliquaire avec une relique , toutefois, seul l'ensemble calice-patène IM54300430 est venu s'ajouter aux vases sacrés antérieurs à la reconstruction de l'église. A la sacristie, une liste manuscrite des dépositaires de la statue pour la Confrérie cessé. S'agit-il de la statuette de saint Joseph, présente sur l'autel latéral sud, aux pieds d'une statue de saint Joseph posée sur le tabernacle? Une statue en bois, polychrome de la Vierge à l'Enfant -inventaire de décembre 1991, a été restituée à la mairie le 11 juillet 2013.
    Historique :
    Neuviller-lès-Badonviller dès février 1920. Cette évacuation du mobilier religieux explique la présence d'objets de culte antérieurs à la reconstruction de l'église. Avant 2001, alors que l'église de Neuviller -lès-Badonviller relevait de la paroisse Vosges qui regroupait les églises d'Angomont, Badonviller
    Illustration :
    Liste manuscrite des dépositaires de la statue de saint Joseph IVR41_20135434779NUC2A Statue de saint Antoine de Padoue - marque : Arthur Pierron, Quai de la Bataille, Nancy
  • Porte de tabernacle de style Art Déco et 2 clefs
    Porte de tabernacle de style Art Déco et 2 clefs Halloville - rue des Trois Fontaines
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Inscriptions & marques :
    Signature : J. CAYETTE NANCY ; signature sur la porte de tabernacle
    Historique :
    Suite aux destructions de la Première Guerre mondiale, l'église d'Halloville ayant été reconstruite , le mobilier présent aujourd'hui, constitue un ensemble cohérent de style Art Déco. La porte de tabernacle porte la signature de l'artiste nancéien Jules Cayette qui a également réalisé la grille de
    Description :
    La porte du tabernacle est ornée d'une croix rayonnante sur une grappe de raisin, encadrée, en anneau en bronze sommant une tige et un panneton en fer ; elles étaient dorées. L'anneau de la clef n°1 deux fleurettes. L'anneau de la clef n°2, ajouré, est orné de deux rangs de triangles.
  • Porte de tabernacle n°2
    Porte de tabernacle n°2 Harbouey - Grande Rue
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    lors de la reconstruction de l'église détruite pendant la Première Guerre mondiale. Cette porte se situe sur l'autel de la Vierge de style Art Déco.
    Représentations :
    La porte rectangulaire est ornée du Triangle trinitaire au centre d'un motif imitant une rose , motif inscrit dans un cercle rayonnant sur l’ensemble de la porte.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Porte de tabernacle en bronze dorée, installée sur l'autel latéral de la Vierge.
    Localisation :
    Harbouey - Grande Rue
    Illustration :
    Autel latéral de la Vierge - vue générale IVR41_20155434402NUC2A
  • Porte de tabernacle n°1
    Porte de tabernacle n°1 Harbouey - Grande Rue
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    lors de la reconstruction de l'église après la Première Guerre mondiale.
    Représentations :
    La porte rectangulaire est ornée du Triangle trinitaire rayonnant au centre d'une rosace, inscrite dans un cercle rayonnant sur toute la porte. Un bandeau de dents de scie se chevauchant, occupe la
    Statut :
    propriété de la commune
    Localisation :
    Harbouey - Grande Rue
  • Église paroissiale Sainte-Madeleine
    Église paroissiale Sainte-Madeleine Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    L'église Sainte-Madeleine a été totalement détruite au cours de la Première Guerre mondiale, comme . L'architecte Fernand César évalua le montant des dommages de l'église. La Semaine Religieuse indique que celle Fernand César. La rénovation extérieure a eu lieu en 1996 alors que les travaux intérieurs ont été
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    chapiteaux cubiques supportant un arc en plein cintre, surmonté d'un fronton triangulaire. La nef à trois travées est éclairée de huit baies en plein cintre dont deux prennent jour sur la façade. Le chœur , confessionnal, grille de communion) est sorti de l'atelier de Jules Cayette. Il convient de noter dans la sacristie, la présence de toilettes, contemporaines de la construction du bâtiment.
    Localisation :
    Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
    Illustration :
    Vue intérieure vers la nef IVR41_20155434184NUC2A Verrière : la Multiplication des pains IVR41_20155434186NUC2A Les toilettes dans la sacristie IVR41_20155434188NUC2A
  • Porte de tabernacle n°2
    Porte de tabernacle n°2 Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Localisation :
    Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
  • Porte de tabernacle n°3
    Porte de tabernacle n°3 Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Description :
    Porte de tabernacle en laiton doré, monté sur bois, en place sur l'autel latéral nord dédié à la
    Localisation :
    Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
    Appellations :
    autel latéral de la Vierge
    Illustration :
    Autel latéral de la Vierge - vue générale IVR41_20155434216NUC2A
  • Porte de tabernacle n°1
    Porte de tabernacle n°1 Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Localisation :
    Chazelles-sur-Albe - Grande Rue
1