Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 11 sur 11 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Foyer du Groupement des Étudiants Catholiques, actuellement Foyer du Groupement des Étudiants du Cours Léopold
    Foyer du Groupement des Étudiants Catholiques, actuellement Foyer du Groupement des Étudiants du Cours Léopold Nancy - 33 cours Léopold 5 rue Baron Louis - en ville - Cadastre : 2018 AM 51 2018 AM 321
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    André (1905-1975) en collaboration avec Claude Prouvé (1929-2012). En 2004, la Métropole du Grand Nancy ), association visant à pallier le manque de logements étudiants à Nancy. Le Diocèse de Nancy-Toul et la Compagnie de Jésus acquiert un terrain situé à l'angle du cours Léopold et de la rue Baron Louis devenir la propriété de la famille de Metz-Noblat ainsi que par deux immeubles d'habitation (date de la création de l'institution puis à sa direction. Afin de financer le foyer la Société immobilière du l'évêché de Nancy et Toul. Le projet occupe toute la périphérie du terrain en conservant l'hôtel au centre du site. En 1926 est posée de la première pierre de deux ailes, destinées à abriter des chambres, un Léopold et ouvre sur la cour d’honneur montant vers l’hôtel. L'ensemble est achevé en 1927 avec l'aide . La structure de béton armé Hennebique est mise en œuvre par l'entrepreneur de travaux publics lorrain Bernanose et Lommée. Les vitraux de la chapelle sont posés entre 1931 et 1934. En 1931, une galerie reliant
    Observation :
    l'implication sociale des ordres religieux, à la qualité de ses élévations portant un abondant décor sculpté et à l'ensemble formé par le théâtre et la chapelle du pavillon dit "Marquette".
    Représentations :
    que les alérions et croix lorrains. La façade du pavillon Marquette porte un décor sculpté ainsi qu'une baie dont la menuiserie métallique forme le chrisme. La cade d'escalier du théâtre comporte -corps métallique du balcon du théâtre représente le chrisme. La scène du théâtre est surmontée d'une
    Statut :
    propriété publique propriété de la Communauté Urbaine du Grand Nancy
    Description :
    amitié ce G.E.C. dont un jour il voulut bien se dire le grand camarade". La sculpture porte la date de Le foyer, occupant une parcelle oblongue à l'angle du cours Léopold et de la rue Baron Louis, est un bas relief carré représentant Jésus enfant et Joseph charpentier, la scène est encadrée par l'inscription "NOS PATERNA JS VICE CUSTODI", les initiales IHS sont au bas de la scène. Le portail d’entrée en ardoise (brisis) et tuiles mécaniques (terrassons). Le bâtiment Coty est implanté en limite sud de la mètres de long sur la cour d'honneur. Il comprend en rez-de-chaussée les bureaux des gestionnaires du GEC terrain, le long de la rue Baron Louis, où sa façade se développe sur 40 mètres. Il comporte un demi sous étudiants et aux sanitaires. La façade sur cour comprend un bas-relief en pierre représentant le maréchal 1935 et la signature de l'artiste (non lisible). Le fond de la cour est occupé par l'ancien hôtel couvert d'un toit à pans fait de tuiles mécaniques. Bien que construit à la fin du 19e siècle son
    Dates :
    1926 porte la date
    Datation secondaire :
    3e quart 19e siècle porte la date
    Illustration :
    Vue du Pavillon Lyautey depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410543NUC4A Vue du Pavillon Lyautey depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410544NUC4A Vue du Pavillon Lyautey depuis la rue Baron Louis, détail IVR41_20205410545NUC4A Pavillon Marquette, vue depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410523NUC4A Pavillon Marquette, vue depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410527NUC4A Entrée du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410524NUC4A Entrée du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis IVR41_20205410525NUC4A Vue du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis, détail IVR41_20205410526NUC4A Vue du Pavillon Marquette depuis la rue Baron Louis, détail IVR41_20205410540NUC4A Hôtel de Metz-Noblat, rez-de-chaussée, salle de détente, vue vers la cour d'honneur
  • Chapelle du Foyer du GEC de Nancy
    Chapelle du Foyer du GEC de Nancy Nancy - 5 rue Baron Louis - en ville
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Genre :
    de clercs réguliers de la compagnie de Jésus
    Historique :
    La chapelle fait parti du pavillon Marquette du foyer du Groupement des Étudiants Catholiques conçu fruit de commandes d'établissements d'enseignement supérieur de Nancy : la faculté de médecine (1933 par André Lemoine), l'école de chimie (1934 par André Antoine), la faculté de pharmacie (1935 par Joseph Benoît), l'école des mines (1936 par Joseph Benoît), la faculté de droit (1936 par Joseph Benoît 1989-1990, la chapelle est convertie en salle de sport pour les étudiants du foyer.
    Représentations :
    Les vitraux représentent des scènes de la vie du Christ ou des paraboles christiques. Les
    Statut :
    propriété publique propriété de la Communauté Urbaine du Grand Nancy
    Description :
    La chapelle occupe le deuxième étage du pavillon Marquette du foyer de l'ancien Groupement des recouverts d'un enduit imitant le grès rose. L'unique vaisseau de la nef, de plan rectangulaire, compte trois (disparus). La première travée de la nef laisse apparaître les traces de la tribune originelle, détruite. Le chœur s'ouvre sur la nef par une arcade plein cintre précédé d'un degré large et droit et jouxté de part
    Dimension :
    Autel : h 98,5 cm ; la 200,5 cm ; pr 95 cm
    Illustration :
    Bâtiment Marquette, entrée de la chapelle IVR41_20205410353NUC4A Bâtiment Marquette, entrée de la chapelle IVR41_20205410354NUC4A Vue depuis la nef vers le choeur en 2010 IVR41_20155434256NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Marcel
    Église paroissiale Saint-Marcel Seuzey - rue Grande - en village - Cadastre : 2012 1Z 164
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    La première église de 1750 a été dévastée par les bombardements de la Première Guerre mondiale. Dès reconstruction sur le même emplacement. Un autre espace est choisi et la nouvelle église est construite sur un
    Référence documentaire :
    tome 2, p. 1192 Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes. p. 186-187 Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse LURCON Pauline , Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    avoir abrité d'’orgues, lors de l'’inventaire du 7 mars 1906, seule fut notée la présence d'’un harmonium. L’'instrument actuel, en grande partie d'’occasion, fut posé en 1938. Bien que dépourvu d ’'ornements, le buffet semble remonter au 19e siècle. Il est en chêne pour la façade et les parois latérales
    Localisation :
    Seuzey - rue Grande - en village - Cadastre : 2012 1Z 164
  • Vitrail de dévotion : Christ en croix
    Vitrail de dévotion : Christ en croix Nancy - rue Vayringe
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Représentations :
    figure au pied de la croix sous le Christ.
    Dimension :
    la 28.0 cm largeur totale la 20.0 cm largeur panneau central
    Dates :
    1900 porte la date
  • Église paroissiale Saint-Laurent
    Église paroissiale Saint-Laurent Rouvrois-sur-Meuse - rue Grande - en village - Cadastre : 2012 AA 172
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    , connut d'importantes transformations en 1848. Il fut détruit au cours de la Première Guerre mondiale. Il
    Référence documentaire :
    tome 2, p. 829 Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes. p. 146 Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse LURCON Pauline , Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    ateliers Janin de Nancy et datent de 1926. En 1938, la commune de Rouvrois-sur-Meuse a fait l'acquisition de cet orgue que la commune de Lacroix-sur-Meuse vendait, ce qui atteste depuis cette époque un intérêt manifeste pour la musique de la part des habitants de Rouvrois-sur-Meuse.
    Localisation :
    Rouvrois-sur-Meuse - rue Grande - en village - Cadastre : 2012 AA 172
  • église paroissiale Saint-Maurice
    église paroissiale Saint-Maurice Saint-Maurice-sous-les-Côtes - rue de l'église - en village - Cadastre : 2012 AB 99
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    exigu, il est remplacé par l'église actuelle. À partir de 1791, l'église devient le temple de la raison , voué au culte de l’Être suprême ; la façade est alors sculptée d'attributs révolutionnaires. Le culte catholique y est rétabli dès le 12 janvier 1793. Durant la Première Guerre mondiale, l'église fait office de lazaret pour l'occupant allemand. En 1920, le curé de la paroisse, appuyé par le vicaire général, demande réfection de la toiture sont donc entrepris en 1920 et suivis de travaux intérieurs en 1921 et 1923, par les entreprises Maechling et Franck. Les vitraux, œuvre de G. Janin, peintre verrier à Nancy, sont la copie de
    Référence documentaire :
    Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes. Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse LURCON Pauline, Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique réalisé dans
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église, de plan allongé, s'ouvre par une tour-clocher. La façade seule est en pierre de taille
    Illustration :
    Vue intérieure vers la nef IVR41_20185510167NUC4A
  • Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste
    Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste Lacroix-sur-Meuse - rue du Général de Gaulle - en village - Cadastre : 2012 AB 207
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Historique :
    est abîmé lors de la Première Guerre mondiale et reconstruit en 1918. L'église conserve une pierre l'âge de 86 ans. La chaire à prêcher de style néo-gothique est réalisée grâce à l'abbé François Langard , peintre, après la restauration du bâtiment.
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'église a été construite en pierre provenant des carrières de Varvinay-Senonville-La Boude.
    Illustration :
    vue intérieure vers la nef IVR41_20185510331NUC4A
  • Église paroissiale Saint-Martin
    Église paroissiale Saint-Martin Esnes-en-Argonne - 4 rue du Château - en village - Cadastre : 2012 ZI 96
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    L'église de 1861 fut détruite pendant la Première Guerre mondiale et reconstruite entre 1927 et reconstruit, dont la silhouette évoque les églises meusiennes antérieures à la guerre, a coûté 397 995 francs
    Référence documentaire :
    tome 2, p. 983 Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes. p. 106-107 Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse LURCON Pauline , Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    une rangée de colonnes et d'un chœur de plan pentagonal. Le clocher, placé au centre de la façade, est
    Illustration :
    Vue intérieure vers la nef IVR41_20195510174NUC4A
  • Église paroissiale Saint-Rémi
    Église paroissiale Saint-Rémi Sivry-sur-Meuse - 71 route Nationale - en village - Cadastre : 2012 AC 165
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    Un édifice existait en 1049. Il a subi d'importantes transformations surtout en 1755-1756. La bénédiction eut lieu le 8 décembre 1756. Au cours de la Première Guerre mondiale, l'un des clochers est détruit et la partie centrale du bâtiment s'effondre. Le projet de reconstruction est approuvé le 25 novembre 1922, les travaux sont conduits par l'entrepreneur Hory sous la responsabilité de l'architecte d'eux brisé durant la Seconde guerre mondiale est remplacé par une verrière de Georges Gross.
    Référence documentaire :
    tome 1, p. 588 Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes. p. 148-149 Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse LURCON Pauline , Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'édifice est composé d'une nef voûtée en plein cintre et jalonnée de colonnes pour la soutenir et de deux collatéraux voûtés en anse de panier. La nef se prolonge par une abside voûtée en cul-de-four Janin vers 1930. Duilio Donzelli réalisa en 1935 l'autel du Sacré-Coeur et en 1938, la peinture de la
  • Église paroissiale Saint-Étienne
    Église paroissiale Saint-Étienne Maizey - rue Maumusson - en village - Cadastre : 2012 AA 18
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Meuse
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale Patrimoine religieux catholique de la Meuse
    Historique :
    En 1706, la chapelle du château, qui appartient alors à Jean Darmur, fut reconstruite et devint l'église paroissiale de Maizey. Restaurée en 1753, elle fut presque entièrement détruite lors de la
    Référence documentaire :
    tome 2, p. 818 Le patrimoine des communes de la Meuse Paris, 1999, 2 tomes. p. 127 Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse LURCON Pauline , Les églises de la Première Reconstruction dans le département de la Meuse, travail scientifique
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    L'édifice est composé d'une tour-clocher. La nef est à trois travées. Une verrière réalisée par Georges Janin en 1933 représente une femme implorant la Vierge et l'Enfant d'accueillir la dépouille d'un soldat mort. Elle est accompagnée d'une inscription rendant hommage à Robert Delavaux et aux héros de la
    Illustration :
    Vue intérieure vers la nef IVR41_20185510681NUC4A
  • brasserie (restaurant) et hôtel de voyageurs dit le Palais de la Bière
    brasserie (restaurant) et hôtel de voyageurs dit le Palais de la Bière Nancy - 48, 50 rue Saint-Jean 8 rue Bénit - en ville - Cadastre : 1972 BY 262 2008 BY 262
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Communauté urbaine du Grand Nancy
    Historique :
    immobilière de Champigneulles, filiale de la Société des Grandes Brasseries de Champigneulles, sur un terrain dit Ventrillon le Jeune qui réalise six grands panneaux dans la salle de restaurant (à l'entrée) ; cet Édifice construit entre 1924 et 1926 par l'architecte Pierre Le Bourgeois pour la Société ayant été libéré lors d'un bombardement de la 1ère Guerre mondiale. Élevé sur les 2 rues Saint-Jean et Bénit, l'édifice comprenait restaurant et brasserie ouvert sur la rue Saint-Jean : restaurant au sous décembre 1926. Le gros-oeuvre est réalisé par l'entreprise Evrard, la charpente métallique par l'entreprise Jean Prouvé (équipement de la brasserie, porte, garde-corps de la mezzanine, lanterneau central, porte ensemble a entièrement disparu à l'exception de la rampe d'escalier et des garde-corps de la rue Bénit le fond de la salle est déposé à la conservation des musées de la Meuse, au Musée du Clos Poincaré à Sampigny (Meuse, cf. IM55001979). Le décor stuqué est l'oeuvre de Jean-Louis Burtin et Malot, la dorure
    Référence documentaire :
    n° 18, 03/05/1925 L'immeuble et la construction dans l'Est, 20 avril 1920 L'immeuble et la richesses artistiques de la France, Le Vitrail en Lorraine du XIIe au XXe siècle, Metz : Ed. Serpenoise
    Description :
    L'édifice occupe la totalité de la parcelle, il comprend 4 corps disposés autour d'une cour centrale permettant d'éclairer zénithalement le rez-de-chaussée. Le corps principal s'élève sur la rue Saint-Jean, s'y adossent 3 autres corps, plus bas, disposés en U, dont l'un s'élève sur la rue Bénit . Les façades sont en pierre de taille calcaire. La façade sur la rue Saint-Jean compte 3 travées, 4 larges fûts lisses. Le décor se concentre au 4e étage, la sous-face des balcons et le mur entre les fenêtres sont entièrement sculptés en bas-relief de feuilles et fruits stylisés du houblon. La corniche est également sculptée d'un décor géométrique abstrait. La façade rue Bénit compte 8 travées à 2 étages et une travée nettement plus haute, à l'extrémité droite ; cette travée, dont la hauteur rejoint ainsi le niveau de la façade rue Saint-Jean contient l'escalier, elle porte un décor de godrons dans la partie métallique, la verrière zénithale qui éclairait la salle de la brasserie et initialement composée d'une
    Titre courant :
    brasserie (restaurant) et hôtel de voyageurs dit le Palais de la Bière
    Appellations :
    Palais de la Bière
    Illustration :
    Elévation sur la rue Saint-Jean. Tirage diazo, décembre 1924. IVR41_20155412905NUC4A Elévation sur la rue Saint-Jean. Tirage diazo inversé, décembre 1924. IVR41_20155412906NUC4A Elévation sur la rue Bénit. Tirage diazo, décembre 1924. IVR41_20155412909NUC4A Elévation sur la rue Bénit. Tirage diazo inversé, décembre 1924. IVR41_20155412910NUC4A Vue intérieure de la brasserie. Photographie, 1924. IVR41_19885400058X Vue intérieure de la brasserie. Photographie, 1924. IVR41_19885400059X Vue intérieure de la brasserie, détail de la porte et d'un porte-manteaux (image tirée de Bulletin Vue intérieure de la brasserie, détail de la porte (image tirée de Bulletin artistique de l'Est Vue intérieure de la brasserie, détail d'un porte-manteaux (image tirée de Bulletin artistique de Vue intérieure de la brasserie, détail de la rampe d'escalier (image tirée de Bulletin artistique
1