Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 15 sur 15 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Eglise paroissiale Saint-Barthélémy
    Eglise paroissiale Saint-Barthélémy Bezange-la-Petite - rue de l' Eglise Grande rue - en village - Cadastre : 1988 1 45
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Moselle
    Historique :
    la nef et le clocher avaient été restaurés entre 1848 et 1860 en style néo-gothique par l'architecte nancéien Fernand Pierron (plan aux arch. dép. de la Moselle, Q32) chargé, par dérogation, de la Reconstruction de certaines communes de Moselle sous la direction de l'architecte en chef Lablaude. Les verrières la guerre de 1914-1918, exécuté par Petit, sculpteur à Dieuze, est le seul vestige datant d'avant la
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    -ouest. La chapelle des fonts, demi hors oeuvre, se situe à l'angle opposé. Quatre portiques en béton armé composent la structure de cet édifice et délimitent en même temps la nef et les bas-côtés. Cinq poutres soutiennent la toiture à longs pans couverte en tuiles mécaniques. Les murs sont en béton. Le long
    Localisation :
    Bezange-la-Petite - rue de l' Eglise Grande rue - en village - Cadastre : 1988 1 45
  • Cimetière 1  de la commune d'Ibigny.
    Cimetière 1 de la commune d'Ibigny. Ibigny - rue principale - en village - Cadastre : 2011 2 36
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    cimetière de la commune. Une grande partie des tombes a disparue, la première allée est vide. Il est entouré Le cimetière se situe à l'extérieur du village, le long de la route nationale 4. C'est le second fleuronnées en fer. La tombe la plus ancienne portant une date est datée de 1852.
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il l'est parfois en fort relief. Une grande statue est sculptée en ronde-bosse. Les représentations peuvent
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Dans ce cimetière 21 tombes ont été repérées, 4 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy . Parmi les tombes repérées, 16 sont en calcaire dont la plupart associe une plaque ou dalle de marbre et , empruntant les modèles architecturaux, à l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement de tombeaux principaux : les tombeaux à stèle en croix ou à l'imitation de la nature (type 1), les Dieuze, et 2 par Ackermann sculpteur travaillant à Voyer. La présence de trois sculpteurs travaillant à Voyer est évidement due à la proximité géographique de la commune.
    Titre courant :
    Cimetière 1 de la commune d'Ibigny.
    Illustration :
    Cimetière de la commune de Ibigny, portail d'entrée. IVR41_20125703713NUC2A Vue du cimetière depuis la route. IVR41_20125703714NUC2A
  • Cimetière de la commune de Azoudange.
    Cimetière de la commune de Azoudange. Azoudange - rue de l' église - en village - Cadastre : 1814 E 184 2012 1 49
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    la législation sur les cimetières et les nouvelles normes hygiénistes de 1804 qui interdisent les inhumations à l'intérieur des villes le cimetière d'Azoudange n’a pas été déplacé. Une grande partie est autour de l'église, dans le village (Guermange, Assenoncourt et Saint-Georges). La plus ancienne tombe date de 1785. C'est une tombe d'ecclésiastique. On notera la présence d'une épitaphe en langue
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Les
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    étudiées dans la base Palissy. Parmi les tombes repérées, celles en calcaire prédominent (11 dont 2 associent calcaire et marbre) elles sont datées de la fin 19e début 20e, celles en grès, plus anciennes sont délimitant la fosse d'inhumation. Quatre tombes sont pourvues d'une grille, une en fer forgé et trois en la nature et ou à symbolique funéraire (type 1). Les tombeaux à stèles en grès de forme architecturées d'inspiration classique ou stèle monolithe en forme de croix (type 2) et la tombe en croix en
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Azoudange.
    Illustration :
    Vue du cimetière de la commune de Azoudange. IVR41_20115703064NUC2A Vue du cimetière de la commune de Azoudange, coté gauche de l'église. IVR41_20115703081NUC2A
  • Cimetière de la commune de Fribourg.
    Cimetière de la commune de Fribourg. Fribourg - Chemin départemental de Fribourg à Albestroff - en village - Cadastre : 2011 4 32
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    encore autour de l'église, il a été transféré au 19e siècle par mesure d'hygiène. La tombe la plus ancienne porte la date de 1883.
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Une
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    , 5 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy. Parmi les tombes repérées, 9 sont en calcaire dont la plupart associe une plaque de marbre, 1 est en grès, 1 est une croix en fonte de fer et 2 sont , empruntant les modèles architecturaux, à l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement , grès en croix qui peuvent être architecturés ou à l'imitation de la nature (type 1), les tombeaux en
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Fribourg.
  • Cimetière de la commune d'Avricourt.
    Cimetière de la commune d'Avricourt. Avricourt - rue du Cimetière - en village - Cadastre : 2012 2 149-150-151
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    l'église déplacé pour des raisons d'hygiène. En 1866, un terrain est acheté par la mairie pour établir un nouveau cimetière à l'extérieur du village (AD57, 2 O 60). En mars 1867, la décision est prise de confession protestante. La tombe la plus ancienne porte la date de 1805, c'est une tombe d'ecclésiastique déplacée de son lieu d'origine (autour de l'église) ainsi que la croix de cimetière (réf. IM57005499 et
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Dans ce cimetière 64 tombes ont été repérées, 11 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy. Parmi les tombes repérées, celles en calcaire prédominent (34 dont la plupart associe une plaque en calcaire, grès et/ou en marbre) en croix (type 1), les tombeaux à stèle à l'imitation de la nature forme complexe, architecturées ou non (type 6). Il y a un cimetière militaire allemand sur la parcelle
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune d'Avricourt.
  • Cimetière de la commune de Gondrexange.
    Cimetière de la commune de Gondrexange. Gondrexange - rue de Saint-Georges - en village - Cadastre : 2011 58 51
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    normes hygiénistes. Il remplace l'ancien cimetière situé autour de l'église paroissiale. La tombe la plus ancienne porte la date de 1900.
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    étudiées dans la base Palissy. Parmi les tombes repérées, 17 sont en calcaire dont la plupart associe une , à l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le plus souvent : les tombeaux à stèle en calcaire, grès en croix (type 1), les tombeaux à stèle à l'imitation de la
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Gondrexange.
  • Cimetière de la commune de Assenoncourt
    Cimetière de la commune de Assenoncourt Assenoncourt - rue Prinipale - en village - Cadastre : 1814 E 67 2012 1 40
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Le cimetière se situe autour de l'église. Il est ceint d'un mur en moellon calcaire. Malgré la l'intérieur des villes le cimetière d'Assenoncourt n'a pas été déplacé. L’accès se fait depuis la rue par un escalier. Le cimetière s'organise autour de l'église, la partie se situant sur la gauche contre le mur de l'église, dans le village (Guermange, Azoudange et Saint-Georges). La plus ancienne tombe date de 1862.
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Des
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Dans ce cimetière 31 tombes ont été repérées et 7 sélectionnées et étudiées dans la base Palissy . Le socle est aussi parfois inspiré de la nature et imite un amas de rocher. Les tombes d'enfant à
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Assenoncourt
  • Cimetière 2 de la commune de Ibigny.
    Cimetière 2 de la commune de Ibigny. Ibigny - rue de l'école - en village - Cadastre : 2012 4 30
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    surmonté de deux croix latines en grès. La tombe la plus ancienne date de 1842.
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    La commune a deux cimetières. Dans ce cimetière 19 tombes ont été repérées, 4 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy. Parmi les tombes repérées, 15 sont en calcaire dont la plupart associe une modèles architecturaux, à l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière 2 de la commune de Ibigny.
    Illustration :
    Portail d'entrée du cimetière 2 de la commune de Ibigny. IVR41_20125703604NUC2A
  • Cimetière de la commune de Moussey
    Cimetière de la commune de Moussey Moussey - rue de Lagarde - en village - Cadastre : 2019 24 32
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Dans ce cimetière 38 tombes ont été repérées, 9 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy . Parmi les tombes repérées, 34 sont en calcaire dont la plupart associe une plaque de marbre et 3 l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le plus souvent relèvent de en croix en calcaire qui peuvent être architecturés ou à l'imitation de la nature (type 1), les
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Moussey
  • Cimetière de la commune de Guermange.
    Cimetière de la commune de Guermange. Guermange - rue de Derrière l'église - en village - Cadastre : 1814 F 395 2011 2 134
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    l'extérieur du village malgré les normes d'hygiène imposées en 1804. La tombe la plus ancienne porte la date
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Deux ordre de la Légion d'honneur
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    sélectionnées et étudiées dans la base Palissy. Parmi les tombes repérées, 28 sont en calcaire dont la plupart particulièrement riche et soigné, empruntant les modèles architecturaux, à l'imitation de la nature, au répertoire
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Guermange.
  • Cimetière de la commune de Languimberg.
    Cimetière de la commune de Languimberg. Languimberg - route de Fribourg - en village - Cadastre : 2011 2 60
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    retournés et portant la date de 1890. Les piliers sont amortis d'une croix latine sculptée en ronde bosse . C'est la date du transfert du cimetière qui était situé autour de l’église. La tombe la plus ancienne
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il selon le modèle de la chapelle funéraire, style composite. Les représentations peuvent relever de
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Dans ce cimetière 27 tombes ont été repérées, 5 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy . Parmi les tombes repérées, 18 sont en calcaire dont la plupart associe une plaque de marbre et 1 associe la chapelle funéraire, de style gothique elle est entourée d'une grille en fonte de fer. Le décor des l'imitation de la nature, au répertoire stylistique purement ornemental ou, le plus souvent relèvent de en croix ou à l'imitation de la nature (type 1), les tombeaux de forme architecturée (type 2), les
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Languimberg.
  • Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château
    Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château Réchicourt-le-Château - route de Sarrebourg - en village - Cadastre : 2012 5 25-26
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    acheté par la commune. Les travaux d'édification des murs sont effectués la même année. (cf. AD57 archives communales de Réchicourt). La porte d’entrée était en chêne, elle a été remplacée par une grille cimetière, dans des tombeaux imposants situés dans la partie arrière du cimetière, certainement la plus allemande sont un souvenir de l'annexion de 1870, 1914 et 1940. La particularité du cimetière de Réchicourt réside dans la présence de tombeaux imposants entourés d'une grille en fonte de fer et très richement
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Dans ce cimetière 65 tombes ont été repérées, 15 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy. Parmi les tombes repérées, celles en calcaire prédominent (59 dont la plupart associe une plaque relief sur toute la hauteur. Trois tombes sont pourvues d'une grille en fonte de fer et une y associe un (type 1), les tombeaux à stèle à l'imitation de la nature (type 2), les tombeaux à stèle et en forme de
    Typologies :
    tombe à l'imitation de la nature
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Réchicourt-le-Château
  • Cimetière de la commune de Foulcrey.
    Cimetière de la commune de Foulcrey. Foulcrey - rue d' Avricourt - en village - Cadastre : 2012 1 345
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    la concession d'un carré protestant dans le cimetière, un plan localise l'emplacement des tombes. «La confession protestante étant représentée dans la commune...le conseil municipal est d’avis d’établir dans le cimetière de la commune une division protestante. Les enfants mort-nés et morts sans baptême seront inhumés 1894. Le carré protestant est quant à lui vide aujourd'hui. Dans la partie isolée du cimetière entourée de murets subsistent cinq parties de stèles certainement entreposées pour fin de concession. La tombe la plus ancienne porte la date de 1848 c'est une tombe d'ecclésiastiques, précisément du curé de
    Représentations :
    Le décor porté est, dans sa grande majorité, sculpté en bas-relief sur la stèle de la tombe. Il
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    Dans ce cimetière 36 tombes ont été repérées, 9 sont sélectionnées et étudiées dans la base Palissy . Parmi les tombes repérées, celles en calcaire prédominent (30 dont la plupart associe une plaque de en fer forgé, c'est un monument proche de la chapelle funéraire qui domine le cimetière par ses ronde-bosse ou des hauts et bas-reliefs empruntant les modèles architecturaux ou à l'imitation de la , grès en croix (type 1), les tombeaux à stèle à l'imitation de la nature, à statuaire ou à décor
    Titre courant :
    Cimetière de la commune de Foulcrey.
    Illustration :
    Vue aérienne de la commune de Foulcrey, cimetière en bas à gauche de la vue. IVR41_20125711224NUC4A
  • tombeau à stèle de la famille Petit-Mouchot
    tombeau à stèle de la famille Petit-Mouchot Avricourt - rue du Cimetière
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général
    Historique :
    Tombe de la famille Mouchot petit réalisée par Petit sculpteur très actif dans le canton, et
    Description :
    Tombe à stèle rectangulaire d'élévation verticale de base élargie et à degré. Un grand chêne se développe de la base au haut de la stèle. La partie centrale porte deux plaques de marbre sous un linteau cintré. La stèle se termine par une forme galbée. La croix sommitale est manquante. L'entourage de la
    Titre courant :
    tombeau à stèle de la famille Petit-Mouchot
    Dimension :
    Stèle ht = 190 ; la = 130 ; Grille long = 160 ; la = 130
    Appellations :
    de la famille Petit-Mouchot
    Illustration :
    Tombe de la famille Petit-Mouchot. IVR41_20145710001NUC4A Tombeau de la famille Petit-Mouchot,entourage de la tombe et base de la stèle
  • Croix de chemin et Croix monumentales de l'aire d'étude de Vic-sur-Seille
    Croix de chemin et Croix monumentales de l'aire d'étude de Vic-sur-Seille
    Copyrights :
    (c) Région Grand-Est - Inventaire général (c) Conseil départemental de la Moselle
    Historique :
    datables du 18e siècle (dont 5 du 3e quart du siècle), 2 de la fin du 18e ou du début du 19e siècle, 27 du 19e siècle (dont au moins 8 pour la 1ere moitié), 3 de la fin du 19e ou du début du 20e siècle et enfin 2 du 20e siècle. Parmi les croix du 18e siècle, plusieurs ont été restaurées après la Révolution par des toponymes tels que "Les Haut de la Croix" ont disparu, presque toutes les croix visibles , parfois effacées, notamment pour les plus anciennes. Elles donnent souvent une date (parfois celle de la restitution ou de la restauration) et le nom des donateurs ou des personnes décédées à la mémoire desquelles elles ont été élevées (cas de figure fréquent à la fin du 18e siècle et dans la 1ere moitié du 19e siècle cf IA57000420 ou IA57000423). Plusieurs croix de la 2e moitié du 19e siècle portent simplement une et ne concernent que des croix de la fin du 19e siècle ou du 20e siècle. A l'exception de celles de
    Référence documentaire :
    Guerbeur (Fabrice), Les croix dans le Saulnois, témoins de la dévotion populaire, In [Exposition . Vic-sur-Seille, Musée Georges de La Tour. 2004]. Art sacré & Patrimoine. 2004 Guerbeur (Fabrice), Les croix dans le Saulnois, témoins de la dévotion populaire, In Art sacré & Patrimoine, Exposition. Vic -sur-Seille, Musée Georges de La Tour. 2004.
    Description :
    Les croix sont en pierre (grès au 18e et dans la 1ere moitié du 19e siècle, grès ou calcaire par la suite), peintes dans un tiers des cas environ, et comportent quelquefois, pour celles de la fin du 19e observe aussi quelques traces d'accroche de Christs disparus). Si la plupart des croix mesurent entre 2 et souvent droits par la suite ou en stèle à la fin du 19e siècle. Presque toutes comportent un croisillon en architectural (d'inspiration rocaille au 18e siècle, classique au début et à la fin du 19e siècle, gothique dans la 2e moitié du 19e siècle). Les plus anciennes portent parfois des motifs populaires (coeur, fleur stylisée). La seule figure rencontrée est le Christ (sculpté dans la masse ou rapporté), présent sur la grande majorité des croix.
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    numérique trouvée}{STAT=propriété de la commune ; propriété privée (?)}{ETAT=mauvais état ; vestiges
1