Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • maison Grisot dit hôtel de Gormand puis maison des soeurs macarons actuellement immeuble
    maison Grisot dit hôtel de Gormand puis maison des soeurs macarons actuellement immeuble Nancy - 10 rue des Soeurs Macarons - en ville - Cadastre : 1830 A5 674 1865 A5 1184, 1185 1972 BC 240 2008 BC 240
    Copyrights :
    (c) Ville de Nancy
    Historique :
    Gormand à la fin du 18e siècle, et compta à partir de 1790 parmi ses occupants Marie Mélanie de Gormand , religieuse du Saint-Sacrement, fille de Nicolas-Joseph de Gormand médecin ordinaire de Stanislas (inhumé en Grisot, trésorier payeur des dettes et charges de l'Etat (achat du terrain le 21 mai 1722 ; complément le 6 février 1725 ; AD 54, 3 E 2471 et 16 E 77). Ce dernier est également propriétaire de l'hôtel de master 2, université de Nancy 2, 2007, p. 136). Création d'un balcon permettant une circulation entre le palier intermédiaire de l'escalier principal et un escalier secondaire en aile avant la révolution. D'après une tradition relatée par l'historien Pfister (Histoire de Nancy, tome 2, 1909, p. 773 ) mais non vérifiée à ce jour par aucune source d'archives, l'hôtel aurait appartenu à la famille de célèbres gâteaux. Toutefois, lors de la vente révolutionnaire de la maison le 31 mars 1794, la maison est la propriété de la famille Vallet, comme l'hôtel adjacent (n° 8), et elle est acquise alors par
    Référence documentaire :
    p. 248 Dictionnaire historique des rues de Nancy BADEL, Emile. Dictionnaire historique des rues de Nancy de 1903 à 1905 : tome 1 - de A à O. Nancy : Impr. L. Kreis, 1904. 442 p., ill. ; tome 2 - de P à X suivi de 3 suppléments. Nancy : Impr. L. Kreis, 1906. 523 p., ill. tome 2, p. 773 Histoire de Nancy Pfister Christian, Histoire de Nancy, 3 tomes, 1902-1909. - tome Jennesson, un architecte dans son temps, mémoire de master 2, université de Nancy 2, 2007 Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 3 E 2471 Archives départementales de Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 16 E 77 Archives départementales de Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, Cote : 1 Q 487 2 Archives départementales de
    Précisions sur la protection :
    cheminée de la pièce sur cour : inscription par arrêté du 19 mai 1987
    Représentations :
    ordre composite : encadrement de la porte ; mascaron : figure de Mercure ; ornement végétal : platine du heurtoir ; ornement végétal et fleur : imposte de la porte ; monogramme A Z G : imposte de la
    Description :
    corps principal occupe également un côté de la cour. La porte piétonne occupe à gauche l'espace d'une 5e figurant une tête de Mercure. La menuiserie de la porte comporte deux panneaux moulurés à décor géométrique , avec heurtoir en boucle de gibecière sur platine finement découpée de motifs végétaux, l'imposte est linteau segmentaire délardé et chambranle mouluré à crossettes. Celles de gauche du rez-de-chaussée sur niveaux, le 1er étage à grande élévation correspond à l'emprise de l'escalier intérieur qu'éclairent 2 en retour comporte 2 niveaux de hautes fenêtres et un dernier niveau de baies plus petites. La pièce du rez-de-chaussée sur la cour conserve une cheminée 18e siècle (IM54014091) accostée de 2 fours mêlant éléments du 18e siècle (portes, lambris de hauteur au rez-de-chaussée, niche à fourneau en rez-de -chaussée IM54014094) et du 19e siècle (cheminées en marbre de modèle courant au premier étage, poêle en faïence, parquets à bâtons rompus, moulures et rosaces de plafond en plâtre).
    Étages :
    rez-de-chaussée
    Auteur :
    [habitant célèbre] Gormand de Marie Mélanie
    Titre courant :
    maison Grisot dit hôtel de Gormand puis maison des soeurs macarons actuellement immeuble
    Appellations :
    hôtel de Gormand
    Illustration :
    Corps A, façade antérieure sur rue : porte, détail de l'imposte. IVR41_20125403231NUC2A L'immeuble en 1972, avec l'enseigne de la fabrique de macarons. IVR41_19725401245Z
  • Ensemble de 20 tableaux (peintures, photographies, dessins) : portraits des supérieures générales de la congrégation de la Doctrine chrétienne
    Ensemble de 20 tableaux (peintures, photographies, dessins) : portraits des supérieures générales de la congrégation de la Doctrine chrétienne Nancy - 149, 155 rue Saint-Dizier 40, 42, 44 rue Charles III
    Inscriptions & marques :
    1803/ morte le 21 janv.1821. Tableau n° 3 : S[oeu]r Pauline de Faillonnet/née à St-Mihiel l’an 1778 Mélanie Chapleur / née à Pont-à-Mousson/ 1800 / élue s[upérieu]re g[énéra]le en 1861 [...]. Tableau n° 6 supérieure générale / le 3 juin 1880 / décédée le 16 mars 1914. Tableau n° 8 : S[œu]r J[ose]ph-Marie Maire en 1938. Tableau n° 11 (cartel extérieur) : Sœur Joseph-Marie Thomas / Née le 6 mars 1881 à Paris 17e / Profession en 1905 / Supérieure générale de 1938-1952 / Décédée le 9 février 1971 à Nancy. Tableau n° 12 / Supérieure générale / de 1952 à 1958 / Décédée le 15 mars 1973 à Nancy. Tableau n° 12 (cartel extérieur) : S générale de 1958 à 1970 / Décédée le 25 mai 1987 à Nancy. Tableau n° 13 (cartel extérieur) : Sœur Lucie Philippe / Née le 25 octobre 1921 à Viviers (Moselle) / Profession en 1943 / Supérieure générale de 1980 à 1982. Tableau n° 14 (cartel extérieur) : Sœur Jeanne-Marie Gremeling / Née le 20 juillet 1931 à Halanzy (Belgique) / Profession en 1951 / Supérieure générale de 1982 à 1994. Tableau n° 15 (cartel extérieur) : S
    Historique :
    Ensemble de tableaux comprenant 20 portraits des supérieures générales de la congrégation de la Jeanne Pierson, qui est la 1ère religieuse représentée dans cette série de portraits (le cartel indique par erreur la date de 1788 au lieu de 1768), la dernière supérieure représentée étant Maria Reutel , supérieure de 2006 à 2012. Une première série de tableaux peints sur toile (n° 1 à 7) date probablement de la fut vraisemblablement commandée à la même période par la congrégation, soucieuse de conserver la mémoire de ses supérieures. Une seconde série de tableaux (n° 8 à 10), de plus petite dimension, semble moderne, imitant grossièrement les cadres de la 1ère série. La troisième série (tableaux n° 11 à 13) est constituée de photographies en noir et blanc des années 1950-1960, la quatrième série (tableaux n° 14 à 17 ) de photographies en couleur postérieures à 1980.
    Représentations :
    portrait de religieuse ; ornement végétal et oves sur cadre
    Description :
    Ensemble constitué de 20 portraits des supérieures générales de la congrégation de la Doctrine de peinture dont 3 en noir et blanc (tableaux n° 11 à n° 13) 4 en couleur (tableau n° 14 à n° 17), 1 bois doré, orné de motifs végétaux en bas-reliefs dans les angles et d'une rangée d'oves dans la moulure interne. Un cartel en bois découpé et chantourné est accolé sur le linteau supérieur de chaque du portrait de Pauline de Faillonnet) possède un simple cadre mouluré en bois doré, sans décor. Les photographies ont un cadre en bois rehaussé de liserés noir et doré, leur cartel étant extérieur. Seuls 2 de la congrégation jusque 1970 (tableau n° 13 : portrait de soeœur Anne-Madeleine Kleinrichert), puis en vêtement civil, ne conservant qu'un voile court jusque1982 (tableau n° 14 : portrait de sœoeur , le visage encadré de blanc sous un voile noir ; ce voile prend la forme d'une écharpe nouée sous le cet habit : Jeanne Pierson, Rosalie Marquant, Pauline de Faillonnet) date à laquelle se fixe
    Titre courant :
    Ensemble de 20 tableaux (peintures, photographies, dessins) : portraits des supérieures générales de la congrégation de la Doctrine chrétienne
    Illustration :
    Tableau n° 5 : portrait de Mélanie Chapleur, élue supérieure générale en 1861 Tableau n° 8 : portrait de Joseph Marie Maire, supérieure générale de 1914 à 1920 Tableau n° 11 : portrait de Joseph-Marie Thomas, supérieure générale de 1938 à 1952 Jeanne-Marie Gremeling, supérieure générale de 1982 à 1994. IVR41_20135412262NUC2A Tableau n° 1 : portrait de Jeanne Pierson, élue supérieure générale en 1768. IVR41_20135412251NUC2A Tableau n° 2 : portrait de Rosalie Marquant, élue supérieure générale en 1803 Tableau n° 3 : portrait de Pauline de Faillonnet, élue supérieure générale en 1803 Tableau n° 18 : portrait de Pauline de Faillonnet, élue supérieure générale en 1803 Tableau n° 4 : portrait de Joséphine Cloutier, élue supérieure générale en 1855 Tableau n° 6 : portrait de Florence Marchal, élue supérieure générale en 1872
  • jeux d'orgues
    jeux d'orgues Gondrexange - rue de L’Église - Cadastre : 2019 1 374
    Historique :
    Les orgues datent de 1862 inscription sculptée sur l’œuvre : Jean Pierre/A/Rambervillers/1862 et
    Référence documentaire :
    Grandes Orgues de Rambervillers (1814-2006)Répertoire numérique détaillé établi par Mélanie GLESS de Marie-Astrid ZANG conservateur du patrimoine directrice des Archives départementales des Fonds de la Manufacture de Grandes Orgues de Rambervillers (1814-2006) Fonds de la Manufacture de ,technicien supérieur,et Delphine LELARGE,assistant territorial de conservation du patrimoine sous la
    Description :
    extrémités et au centre du buffet sur des consoles sculptées en chênes, culot à godron et motifs de feuilles d'eau dorés, le haut de ces trois colonnes de tuyaux est formés de chapiteaux dont la base est composée de motifs sculptés et ajourés en chêne,représentés par des palmettes et des feuilles d'acanthe. Au centre, deux séries de tuyaux encadrés de bois, dans la partie sommitales motifs découpés et sculptés de feuilles d'eau doré. Le panneau central de la partie basse du buffet porte une inscription sculptée : Jh
    Localisation :
    Gondrexange - rue de L’Église - Cadastre : 2019 1 374
    Illustration :
    Buffet d'orgues et harmonium, vue de profil; IVR41_20195730043NUC2A
  • verrière, 72 (baies 0 à 26, baies 29 à 38, baies 100 à 130), verrière à personnages, verrière figurée
    verrière, 72 (baies 0 à 26, baies 29 à 38, baies 100 à 130), verrière à personnages, verrière figurée Nancy - place Saint-Epvre - en ville
    Référence documentaire :
    richesses artistiques de la France, Le Vitrail en Lorraine du XIIe au XXe siècle, Metz : Ed. Serpenoise
    Représentations :
    saint Ambroise de Milan saint Antoine de Padoue saint François de Sales saint Henri de Bamberg saint Louis de Gonzague saint Raymond de Penyafort saint Vincent de Paul)£sainte sainte Adélaïd sainte Elisabeth de Hongrie sainte Jeanne de Chantal sainte Jeanne de Valois
    Auteur :
    [atelier de, peintre-verrier] Janin frères [atelier de, peintre-verrier, restaurateur] Benoit
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    =versé 2005/03/10 en MAJ} ; {GESTION=Retour de Paris 2004 ; Copié dans NancyObj depuis NATPAL ; lot0208-6
1