Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 3374 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Église paroissiale Saint-Jacques
    Église paroissiale Saint-Jacques Avricourt - Grande Rue
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    A la suite de la guerre franco-prussienne, le traité de Francfort de mai 1871 avait établi une frontière où la totalité de la commune d'Avricourt se trouvait en Allemagne, un traité particulier, en date une partie du territoire environnant. Un village dans le département, nouvellement configuré de honore l'abbé Blumstein "1er pasteur et constructeur de notre église".
    Représentations :
    Jacques de Compostelle et de la Sainte Famille avec la légende "Et il leur était soumis". Vierge saint Jacques sainte Marguerite-Marie Alacocque sainte-famille Les verrières de Joseph Janin, contemporaines de la construction de l'église, figurent sainte Marguerite-Marie Alacoque et Notre-Dame de Lourdes. Georges Gross a réalisé en 1952, les verrières de saint
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    façade, se détache, en léger relief, une croix de Lorraine, en grès, pierre utilisée également pour les accueille l'harmonium. Quatre verrières historiées éclairent le chœur, quatre baies de verre, blanc et vert , ouvrent sur la nef et deux baies géminées sont percées sur la façade. Dans la partie supérieure de la , possède trois niveaux dont celui du rez-de-chaussée est percé d'un portail similaire à celui de l'entrée de la nef.
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jacques
    Vocables :
    saint Jacques
    Illustration :
    La Sainte Famille, verrière de Gross, Nancy 1952 IVR41_20155434544NUC2A
  • fontaine et monument à Jacques Callot
    fontaine et monument à Jacques Callot Nancy - place de Vaudémont - en ville
    Inscriptions & marques :
    antérieure du socle de Callot) ; "Jacques/Callot", "Né/à/Nancy/en/1592","Mort/à/Nancy/en/1635" (gravé sur le signature : E. Laurent (terrasse de la statue de bronze de Callot, à droite) ; date : 1877 (face sous chaque buste concerné) : armoiries : ville de Nancy
    Historique :
    Depuis 1847 au moins, une statue en l'honneur du graveur Jacques Callot est envisagée pour orner la place située à proximité de l'arc Héré (Journal de la Meurthe, 21 août 1847). L'emplacement fut mairie de Nancy autour du maire, le baron Buquet, suscita 17 projets dont celui d'Eugène Laurent (1832 locaux techniques de la mairie, a été déposé en 1999 dans l'amphithéâtre du lycée Cyfflé à Nancy. La statue en bronze fut posée sur un socle de calcaire réalisé par Jacquemin sur les dessins de l'architecte ajoutés rapidement. La presse s'étant émue de l'absence d'inscription précisant les noms des trois
    Observation :
    d'archéologie lorraine et du musée historique lorrain, 1877, p. 142-149.£ COURBE Ch., les rues de Nancy, 1886, t {bibliographie=Immeuble et la construction dans l'Est (28 sept. 1902).£ Journal de la société
    Représentations :
    croix de Lorraine Callot Jacques (graveur) ; Sylvestre Israël (graveur) ; Saint-Urbain Ferdinand (graveur ) ; instrument de graveur ; instrument de sculpteur
    Statut :
    propriété de la commune
    Description :
    architecturé est orné en son centre d'une niche à coquille qui abrite la statue de Jacques Callot, en bronze La fontaine est érigée au revers de l'arc Héré sur la place de Vaudémont. Elle se compose d'un bassin hémicirculaire adossée à un mur-écran rythmé par des pilastres ioniques et amorti d'un corps de balustre orné de pots à feu, le tout fortement inspiré de ceux de la place Stanislas. Cet ensemble , posée sur un haut piédestal en calcaire. Un motif de fausses arcades néo-18e siècle encadre les deux -1738, à gauche). Chacun repose sur des culots en calcaire ornés des instruments de métiers : pointe de graveur pour Sylvestre, ciseaux de sculpteur pour Saint-Urbain Deux angelots néo-18e siècle surmontent boutonné jusqu'à la taille sur de larges chausses tombant au-dessous du genou, une cape posée sur l'épaule ; derrière son pied gauche sont empilés deux livres. Fonte de bronze : fondu.
    Localisation :
    Nancy - place de Vaudémont - en ville
    dc_bd328de7-2499-495c-8dc3-ea1c52cbe413_0 :
    ).£ Journal de la société d'archéologie lorraine et du
    Emplacement dans l'édifice :
    adossée au revers de l'arc Héré
    Titre courant :
    fontaine et monument à Jacques Callot
    Appellations :
    à Jacques Callot
    Catégories :
    taille de pierre
    Illustration :
    Inauguration de la statue de jacques Callot, gravure d'après une photographie de M. Odinot
  • tombeau à stèle de la famille Jacques-Henrion-Breton
    tombeau à stèle de la famille Jacques-Henrion-Breton Réchicourt-le-Château - Ratzelach
    Historique :
    Stèle funéraire de la famille Jacques-Henrion Breton, premier décédé en 1887 réalisée par Palaud, à Maizières-les-Vic. Le tombeau fait partie d'un ensemble de stèles architecturées imposantes situées au fond
    Matériaux :
    fonte de fer ajouré
    Représentations :
    La stèle de forme architecturée est sculptée de décor en bas-relief d'inspiration néo-classique.
    Description :
    Tombe à stèle rectangulaire architecturée de style néo-classique entourée d'une grille en fonte de surmonté d'un bloc composé de trois colonnes deux avec chapiteaux de style dorique et une centrale cannelée au chapiteau de style ionique. Elles encadrent deux plaques de marbre portant le nom des défunts. Un latine fleuronnée posée sur un globe. La grille qui entoure la tombe est décorée de motifs géométrique alternants formes ovales et rondes. Dans la partie haute et basse elle est ornée d'une frise de palmette. Des croix fleuronnée rappelant celle de la stèle.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution 57,Maizières-les-Vic Lorraine
    Titre courant :
    tombeau à stèle de la famille Jacques-Henrion-Breton
    Appellations :
    de la famille Jacques-Henrion-Breton
    Illustration :
    Tombeau des familles Jacques-Henrion-Breton. IVR41_20145710037NUC4A
  • Statue de Jacques Callot
    Statue de Jacques Callot Nancy - 1 rue Cyfflé Charles III Abbé Didelot
    Historique :
    Statue de Jacques Calllot réalisée en 1874 (porte la date) par le sculpteur Eugène Laurent (1832 -1898) pour servir de modèle (grandeur d'exécution) à la statue en bronze érigée en 1877 (inaugurée le concours mis en place par un comité de sélection constitué autour du maire de la ville, le baron Buquet . Longtemps conservée dans des locaux techniques de la mairie, la statue fut déposée dans l'amphithéâtre du
    Représentations :
    portrait : Jacques Callot
    Stade de création :
    modèle direct de sculpture
    Description :
    Statue colossale en plâtre sur un socle représentant Jacques Callot debout. En costume d'époque Louis XIII, il porte un pourpoint ajusté et boutonné jusqu'à la taille sur de larges chausses tombant au
    Titre courant :
    Statue de Jacques Callot
    Illustration :
    Mise en place de la statue dans l'amphithéâtre du lycée (1). Photographie (auteur inconnu) de 1999 Mise en place de la statue dans l'amphithéâtre du lycée (2). Photographie (auteur inconnu) de 1999 Mise en place de la statue dans l'amphithéâtre du lycée (3). Photographie (auteur inconnu) de 1999 Mise en place de la statue dans l'amphithéâtre du lycée (4). Photographie (auteur inconnu) de 1999 Vue de situation. IVR41_20145410249NUC2A Détail de la signature et de la date. IVR41_20115410022NUC2A
  • Tombeau de Jacques Villeroy
    Tombeau de Jacques Villeroy Commercy - avenue de Verdun - en ville - Cadastre : 1970 AK 206 dans le cimetière non inventorié
    Contributeur :
    Enqueteur Guillaume Jacques
    Historique :
    Tombeau élevé en 1849, date portée, pour Jacques Villeroy, cultivateur à Commercy, par un sculpteur anonyme dont on retrouve plusieurs oeuvres dans le cimetière de Commercy (entre autre celles d'E.Q.F . Poirson, de Catherine Christallin, le tombeau anonyme n° 2, sans doute aussi celle de Jean Augustin Guillet, ainsi que d'autres tombes dans les cimetières autour de Commercy : une tombe de militaire à Vertuzey et la tombe de François Alexandre Grosjean à Saint-Mihiel)
    Localisation :
    Commercy - avenue de Verdun - en ville - Cadastre : 1970 AK 206 dans le cimetière non inventorié
    Titre courant :
    Tombeau de Jacques Villeroy
    Appellations :
    de Jacques Villeroy
  • Présentation de l'opération architecture rurale de Lorraine (version provisoire)
    Présentation de l'opération architecture rurale de Lorraine (version provisoire) Lorraine
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meuse (c) Conseil départemental de la Moselle
    Contributeur :
    Redacteur Guillaume Jacques
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique régionale architecture rurale de Lorraine
    Localisation :
    Lorraine
    Titre courant :
    Présentation de l'opération architecture rurale de Lorraine (version provisoire)
    Annexe :
    publié sous la direction de Daniel Faucher, éd. Larousse, 1951, t. II, § La vie lorraine. A l’intérieur maintenant assez de traits semblable pour qu’elle [la Lorraine] puisse être considérée comme une authentique de ses limites historiques, ainsi que dans quelques territoires contigus ou enclavés, il y a encore austérité ni sans grandeur. Des bois, certes, car la forêt est partout présente, et souvent sur de grandes fantaisie, parfaitement nets : longues languettes de terre sans clôture, rangées par secteur, dessinant une minutieuse marqueterie ; parfois aussi, de grands ensembles verts, des pâtures, limités par des rangées de piquets et des fils de fer. Sur les côtes, des vergers ou ce qui reste d’un vignoble. Au centre du terroir dépasse que l’église. Les reconstructions du XVIIe siècle, après la guerre de Trente Ans qui fit ici des manque de place, au sein d’une structure dense et menue de cette campagne morcelée en étroites parcelles : il y a là bien des raisons à la monotonie, à l’aspect peu orné et sans élégance de ces villages, où
    Aires d'études :
    Lorraine
    Texte libre :
    , 1951, t. II, § La vie lorraine. A l’intérieur de ses limites historiques, ainsi que dans quelques territoires contigus ou enclavés, il y a encore maintenant assez de traits semblable pour qu’elle [la Lorraine La France, géographie et tourisme. Ouvrage publié sous la direction de Daniel Faucher, éd. Larousse est partout présente, et souvent sur de grandes étendues, mais ce sont toujours des bois strictement cantonnés, aux limites précises. Des terroirs sans fantaisie, parfaitement nets : longues languettes de terre sans clôture, rangées par secteur, dessinant une minutieuse marqueterie ; parfois aussi, de grands ensembles verts, des pâtures, limités par des rangées de piquets et des fils de fer. Sur les côtes, des XVIIe siècle, après la guerre de Trente Ans qui fit ici des ravages, l’absence d’imagination d’une population habituée à des schémas collectifs simplifiés, enfin le manque de place, au sein d’une structure dense et menue de cette campagne morcelée en étroites parcelles : il y a là bien des raisons à la
  • grande brasserie lorraine actuellement immeuble
    grande brasserie lorraine actuellement immeuble Nancy - 3-11 rue Saint-Jean 32 rue Saint-Dizier - en ville - Cadastre : 1830 E 364, 365, 366, 367, 369, 370, 373 1865 E 687, 688, 691, 692, 693, 694 1972 BX 72 2008 BX 283, 284
    Copyrights :
    (c) Ville de Nancy
    Historique :
    Brasserie hôtel-restaurant dite grande brasserie lorraine ou "la Lorraine" construite par artistiques de l'Est, n° 7, 1895). Elle fait l'objet d'un riche programme décoratif intérieur d'inspiration Prouvé et Paul Eugène Goepfer (grands tableaux sur le thème de la bière se faisant face dans la salle décoration de façade. Suite à un changement de propriétaire (M. Lécuyer) et à l'achat d'une parcelle voisine
    Dénominations :
    hôtel de voyageurs
    Titre courant :
    grande brasserie lorraine actuellement immeuble
    Appellations :
    grande brasserie lorraine
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée, projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922 (tirage diazo Plan du rez-de-chaussée, projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922 (tirage diazo inversé Plan du 1er étage, projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922 (tirage diazo Plan du 1er étage, projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922 (tirage diazo inversé Plan des 2e, 3e, 4e étages, projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922 (tirage diazo Plan des 2e, 3e, 4e étages, projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922 (tirage diazo inversé Elévation et coupe (façade rue Saint-Jean), projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922 Elévation et coupe (façade rue Saint-Jean), projet de l'architecte Pierre Le Bourgeois, 1922
  • Abbaye Saint-Rémy, Saint-Jacques, Eglise Paroissiale de Chanoines Réguliers de Saint-Augustin
    Abbaye Saint-Rémy, Saint-Jacques, Eglise Paroissiale de Chanoines Réguliers de Saint-Augustin Lunéville - place Saint-Rémy rue Thiers rue des Templiers rue Banaudon - en ville - Cadastre : 1818 H3 1042, 1072, 1073, 1074, 1075 1984 AB 282, 261, 262, 263, 264
    Copyrights :
    (c) Région Lorraine - Inventaire général
    Genre :
    de chanoines réguliers de saint Augustin
    Historique :
    Abbaye Saint-Rémy reconstruite à partir de 1730 (daté par source) pour les chanoines réguliers de Saint-Augustin, d'après des plans de Jean Nicolas Jadot ou Jean Nicolas Jennesson (attributions proposées par divers auteurs), l'église abbatiale servant également d'église paroissiale Saint-Jacques à partir de 1745 ; de 1745 à 1747 (daté par source) : importante campagne de travaux menée par l'architecte devient hôtel de ville, 1802 (daté par source) : le logis abbatial (corps ouest) devient presbytère de la paroisse ; 1812 (daté par source) : aménagement intérieur de la partie est du corps sud (entre hôtel de ville et chevet) , qui devient collège ; 1813 (daté par source) : construction de la partie ouest du corps sud prolongeant le chevet ; 1877 (daté par travaux historiques) : modification de la façade du extérieurs, la pose de balcons et d'une balustrade de toiture ; érection d'un monument aux morts (cf. dossier objet mobilier 54003003) au centre de l'ancienne cour de l'abbaye ; restauration voûte et couverture en
    Précisions sur la protection :
    église saint Jacques classée
    Représentations :
    sujet : ordre ionique, support : élévation intérieure et façade antérieure de l église ; sujet : ordre composite, support : tours de façade ; sujet : fronton, support : façade antérieure de l'église ; sujet : pots à feu, support : tours de façade ; sujet : ornementation, support : extérieur tours de
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Murs :
    pierre de taille
    Description :
    Eglise à 3 vaisseaux de même hauteur couverts de voûtes en pendentifs barlongues, coupole sur pendentifs à la croisée du transept ; tours clochers de façade couvertes d'un dôme polygonal en grès ; les bâtiments conventuels possèdent deux étages carrés et une couverture de tuiles ; le chevet de l'église, les
    Titre courant :
    Abbaye Saint-Rémy, Saint-Jacques, Eglise Paroissiale de Chanoines Réguliers de Saint-Augustin
    Destinations :
    hôtel de ville
    Vocables :
    Saint-Jacques
  • hôpital Saint-Jacques
    hôpital Saint-Jacques Verdun - rue de Ru - en ville - Cadastre : 1832 AH 1440 1973 AH 24
    Contributeur :
    Guillaume Jacques
    Historique :
    Ancien hôpital Saint Jacques devenu orphelinat sous l'épiscopat de Mgr Psaume dans la 2e moitié 16e siècle ; grand séminaire à partir de 1682, détruit ; séminaire reconstruit de 1741 à 1749 pour Mgr d'Hallencourt ; transformé en gendarmerie sous la Révolution ; prison civile de 1812 à 1971 ; détruit en 1971.
    Localisation :
    Verdun - rue de Ru - en ville - Cadastre : 1832 AH 1440 1973 AH 24
    Titre courant :
    hôpital Saint-Jacques
    Vocables :
    Saint-Jacques
  • buste d'Henri II de Lorraine
    buste d'Henri II de Lorraine Nancy - 9 rue Mably 21 rue des Tiercelins rue du Manège - en ville
    Copyrights :
    (c) Ville de Nancy
    Historique :
    orner le portail d'entrée de l'hôtel du Grand Doyen. L'original est conservé au Musée Lorrain à Nancy (don d'Edmond Lévylier propriétaire de l'hôtel à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle).
    Représentations :
    portrait de Henri II
    Description :
    Représentation en buste sur un piédouche du duc de Lorraine Henri II (1608-1624).
    Titre courant :
    buste d'Henri II de Lorraine
    Déplacement :
    lieu de dépôt Nancy
  • Synagogues de Lorraine (en cours)
    Synagogues de Lorraine (en cours) Lorraine
    Historique :
    communes, beaucoup en comptant plusieurs successivement, (en dehors du cas très particulier de Metz , Créhange et Sierck-les-Bains), 9 entre 1700 et 1750, 36 entre 1750 et 1800, 35 entre 1800 et 1838 (date de
    Référence documentaire :
    synagogues de Lorraine" "De la Shoule au temple israélite : évolution historique et typologique des synagogues de Lorraine". In : [Exposition. Nancy, Musée lorrain. 2009]. Les Juifs et la Lorraine, un Les Juifs et la Lorraine. Un millénaire d'histoire partagée [Exposition. Nancy, Musée lorrain. 2009 ]. Les Juifs et la Lorraine, un millénaire d'histoire partagée : catalogue / dir. Claire Decomps, Eric Moinet. Paris : Somogy. Nancy : Musée lorrain, 2009. 368 p. DECOMPS, Claire, "De la Shoule au temple israélite : évolution historique et typologique des MEYER, Pierre-André. "Synagogues anciennes de Moselle". MEYER, Pierre-André. "Synagogues anciennes de Moselle". Archives juives, 1981, n° 2, p. 19-33 SCHUMANN, Henry. Mémoire des communautés juives de Moselle. SCHUMANN, Henry. Mémoire des communautés juives de Moselle. Metz : Éditions Serpenoise, 2003, 88 p.
    Localisation :
    Lorraine
    Titre courant :
    Synagogues de Lorraine (en cours)
    Aires d'études :
    Lorraine Lorraine
  • Ferme, 133 rue de Lorraine.
    Ferme, 133 rue de Lorraine. Avricourt - 133 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 2 324
    Historique :
    Ferme construite au 18e siècle, elle porte la date de 1707 sur l’agrafe de la porte charretière et sur le linteau de la porte piétonne ainsi que les initiales NS et C.M. Mais elle a été reconstruite en
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    Ferme à deux travées de plan. La porte piétonne ouvre sur un couloir traversant desservant le logis . Une seule travée pour l’exploitation, l'étable est derrière la grange. Encadrement de la porte charretière en chêne, d'origine, seul exemple dans la commune. Il reste devant la ferme une partie de l'usoir dallé. Une cave haute. Agrafe de la porte charretière datée 1707.
    Localisation :
    Avricourt - 133 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 2 324
    Titre courant :
    Ferme, 133 rue de Lorraine.
    Illustration :
    Ferme, 133 rue de Lorraine, élévation antérieure. IVR41_20175710917NUC4A Ferme, 133 rue de Lorraine, porte charretière. IVR41_20175710918NUC4A Ferme, 133 rue de Lorraine, porte charretière, agrafe datée 1707. IVR41_20175710919NUC4A
  • Ferme, 120 rue de Lorraine
    Ferme, 120 rue de Lorraine Avricourt - 120 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 2 329
    Historique :
    Ferme construite au 19e siècle, elle est présente sur le cadastre de 1814, et reconstruite en partie, après 1946 par l'architecte de la reconstruction Joseph Denny. Sinistre d'octobre 1944
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    Ferme à trois travées de plan avec hallier en appentis à l'arrière à coté duquel est aménagé un poulailler. Façade un peu transformée avec les bombardements de 1944. La partie habitation est composée de deux pièces en façade, une chambre et un poêle, une cuisine faisant la largeur des deux pièces de profondeur, ces deux dernières ne font que la moitié de la cuisine en largeur. (voir plan en illustration droit (cintré et en grès à origine comme la porte d'écurie) et d'une écurie, au fond de la grange est et des soues à porcs qui s'organisent autour d'une cour de la porcherie. Les couvertures étaient en tuiles creuses à l'origine, remplacées par de la tuile mécanique.
    Localisation :
    Avricourt - 120 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 2 329
    Titre courant :
    Ferme, 120 rue de Lorraine
    Illustration :
    Schémas de distribution et plan de la ferme, état avant les dommages de guerre, 1946, dressé par Plan de la ferme, état avant les dommages de guerre, 1946, dressé par Joseph Denny, AD57, 45J16 Schémas de distribution, état avant les dommages de guerre, 1946, dressé par Joseph Denny, AD57 Estimatifs des travaux à effectués après les dommages de guerre, 1946, dressé par Joseph Denny Estimatifs des travaux à effectués après les dommages de guerre, 1946, 2, dressé par Joseph Denny Estimatifs des travaux à effectués après les dommages de guerre, 3, 1946, dressé par Joseph Denny Estimatifs des travaux à effectués après les dommages de guerre, 4, 1946, dressé par Joseph Denny Estimatifs des travaux à effectués après les dommages de guerre, 5, 1946, dressé par Joseph Denny Estimatifs des travaux à effectués après les dommages de guerre, 6, 1946, dressé par Joseph Denny Estimatifs des travaux à effectués après les dommages de guerre, 7, 1946, dressé par Joseph Denny
  • Maison, menuiserie, ancienne scierie, 159 rue de Lorraine, Avricourt
    Maison, menuiserie, ancienne scierie, 159 rue de Lorraine, Avricourt Avricourt - 159 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 3 19
    Historique :
    accolée à l'habitation, seule l'atelier de menuiserie est reconstruit après 1946. La maison et atelier ont subi des dommages de guerre : "Entre les 15 et 30 octobre 1944, bombardement d'artillerie, chutes de bombes sur maison d'habitation, écurie et atelier de menuiserie et dans les environs immédiate. "(AD57 , 45J15). La maison habitation et l'atelier de menuiserie sont reconstruits en partie par Joseph Denny
    Dénominations :
    atelier de fabrication
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    Ensemble composé de plusieurs bâtiments sur le même alignement : une maison d'habitation, un bâtiment perpendiculaire avec buanderie et écurie et un autre rectangulaire abritant l'atelier de menuiserie. L'habitation a un plan carré, 2 étages carré, un sous sol avec caves et un niveau de mansardes . Le rez-de-chaussée accueille, cuisine, salle à manger, sanitaire et chambres. Le reste de la maison fenêtre en pierre de taille de grès, cloison en maçonnerie, charpente en sapin. Habitation, couverture en
    Localisation :
    Avricourt - 159 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 3 19
    Titre courant :
    Maison, menuiserie, ancienne scierie, 159 rue de Lorraine, Avricourt
    Illustration :
    Maison, 159 rue de Lorraine, élévation antérieure et latérale gauche. IVR41_20175711104NUC4A Schémas de distribution et coupe de la maison et des bâtiments annexe dressés par J. Denny, AD57 Devis pour la remise en état de la propriété, dressé par J. Denny, AD57, 45J15 Devis pour la remise en état de la propriété, 2, dressé par J. Denny, AD57, 45J15 Devis pour la remise en état de la propriété, 3, dressé par J. Denny, AD57, 45J15 Devis pour la remise en état de la propriété, 5, dressé par J. Denny, AD57, 45J15 Photographies de la maison et de la scierie après bombardements, fonds J. Denny, AD57, 45J15
  • Ferme, 122, rue de Lorraine, Avricourt
    Ferme, 122, rue de Lorraine, Avricourt Avricourt - 122 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 327
    Historique :
    Ferme construite au 18e siècle, elle est présente sur le cadastre de 1814, et reconstruite en partie, après 1946 par l'architecte de la reconstruction Joseh Denny. Sinistre d'octobre et novembre 1944 , bombardement d'artillerie, chute d'obus dans les environs immédiats de la propriété ayant occasionné la
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    Petite ferme à deux travée de plan. Plan de forme trapézoïdale. Encadrement en grès segmentaire délardé. Une grange et écurie à l'arrière, un logis composé de deux pièces en façade et deux à l'étage . Niche au-dessus de la porte piétonne. Quelques transformations dues au dégâts causés par des chutes d'obus en 1944, huisserie d'origine notamment ont disparu, la porte charretière est coupée et la porte de l'étable est transformée en fenêtre. Toi à deux croupe, couvert de tuile mécanique.
    Localisation :
    Avricourt - 122 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 327
    Titre courant :
    Ferme, 122, rue de Lorraine, Avricourt
    Illustration :
    Ferme 122 rue de Lorraine, constat des dommages de guerre, fonds J. Denny, AD57, 45J18
  • Ferme, 136 rue de Lorraine, Avricourt
    Ferme, 136 rue de Lorraine, Avricourt Avricourt - 136 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 135
    Historique :
    Ferme construite au 19e siècle,et reconstruite en partie, après 1946 par l'architecte de la
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    Ferme à deux travées de plan. Encadrement en pierre de taille de grès. La partie habitation comprend au rez-de-chaussée 2 chambres et une cuisine en troisième pièce en profondeur éclairée par une derrière l'écurie. Derrière l'atelier des soues à porcs. A l'origine la façade était en imitation de pierre de taille. Le toit est couvert de tôle ondulée.
    Localisation :
    Avricourt - 136 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 135
    Titre courant :
    Ferme, 136 rue de Lorraine, Avricourt
    Illustration :
    Ferme 136 rue de Lorraine, élévation antérieure. IVR41_20195730213NUC2A Plan,n de la ferme avant les dommages et constat des dommages de guerres, fonds J. Denny, 1946
  • Ferme, 121 rue de Lorraine, Avricourt
    Ferme, 121 rue de Lorraine, Avricourt Avricourt - 121 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 328
    Historique :
    Ferme construite au 19e siècle, elle est présente sur le cadastre de 1814, et reconstruite en partie, après 1946 par l'architecte de la reconstruction Joseh Denny. Sinistre d'octobre 1944
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    Ferme à deux travées de plan. Encadrement en pierre de taille de grès. La partie habitation l'arrière de la grange.
    Localisation :
    Avricourt - 121 rue de Lorraine - en village - Cadastre : 2019 328
    Titre courant :
    Ferme, 121 rue de Lorraine, Avricourt
    Illustration :
    Ferme 121 rue de Lorraine, élévation antérieure. IVR41_20195730200NUC2A Schéma de situation de la ferme dressé par Joseph Denny pour la reconstruction, 1946, fonds Joseph Constat des dommages de guerre causés à la propriété de MrCallot, dressé par Josph Denny, Janvier
  • Église Paroissiale Saint-Jacques à Ibigny
    Église Paroissiale Saint-Jacques à Ibigny Ibigny - rue de l'Ecole - en village - Cadastre : 2019 01 9
    Historique :
    complémentaire) puis détruite à 45 % en 1944 par les bombardements et rebâtie après 1945 sur les crédits de dommages de guerre. Le clocher achevé en 1951 n’a pas été restitué à l’identique pour des raisons pignon de la nef et servira d’entrée à l’église par deux portes ou arcades qui seront de part et d’autre de la tour laquelle aura quatorze pieds en quarré hors d’œuvre et aura le coté du couchant à l’alignement du mur du cimetière. Il y aura une fenêtre au rez-de-chaussée, deux petites fenêtres aux premier du beffroi il y aura un entablement de pierre de taille avec un talon renversé ». La nef a une partie par des meubles fabriqués dans les ateliers de Valentin Jaeg après 1945..
    Escaliers :
    escalier de distribution extérieur escalier droit en maçonnerie
    Description :
    Église à un vaisseau et tour clocher, en béton. L'arc triomphal est en anse de panier. le chœur à 5 pans. Sacristie derrière le chœur, toit à deux pans et croupe.Toit de la nef et sacristie couvert de tuile plate, le clocher de tuile mécanique.
    Localisation :
    Ibigny - rue de l'Ecole - en village - Cadastre : 2019 01 9
    Titre courant :
    Église Paroissiale Saint-Jacques à Ibigny
    Vocables :
    saint Jacques
    Texte libre :
    AD54, H 1451 L’église d’Ibigny a été visitée le 9 octobre 1603 par les députés de monseigneur …évêque de Metz qui ont fait les ordonnances qui suivent. Le curé nettoiera le calice soigneusement cy lui fournisse une nouvelle platine. Les échevins feront provision de deux chandeliers qui auront au moins de bois bien tourné. Les échevins feront faire deux purificatoires chacun desquels sera de la longueur d’une demie feuille de papier et seront d’une bonne toile. On fera refaire les fenêtres et vitres de l’église le cure renouvellera cy après les saintes hosties chacun mois pour le moins. Le sieur profané et ne mettra le st sacrement dans le ciboire que premier qu'il n’y ait une pièce de caporal net . On fera provision d’un missel neuf à l’usage de Metz, item d’une nouvelle chasuble. Visite de l’église d’ibigny 4 sept 1735 par le sieur Dominique Marchal cure de Xouaguesange ordonnons ce qui s’ensuit savoir que les angles de la tour seront rempiétés la toiture de la nef réparée, de même que le plancher
    Illustration :
    Vue de la nef et du chœur depuis l'entrée. IVR41_20155710550NUC4A Vue de la nef depuis le chœur. IVR41_20155710553NUC4A au matériel d'exploitation de l'église, AD 57 29J2267. IVR41_20195730000NUC2A au matériel d'exploitation de l'église, 2, AD 57 29J2267. IVR41_20195730001NUC2A
  • Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur Einvaux - rue Principale - en village
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Meurthe-et-Moselle
    Cadre de l'étude :
    enquête thématique départementale orfèvrerie religieuse et mobilier religieux des églises de
    Historique :
    l'état menaçant ruine de la vieille église, le conseil municipal délibéra sur les deux projets de -Sébastien Dieulin, vicaire général du diocèse de Nancy. L'autel latéral nord a conservé sa pierre d’autel avec au revers l'inscription "B.A. MENJAUD EV DE NANCY 1846". Plusieurs campagnes de réfection furent nécessaires pour réparer les dommages causés lors de la Seconde Guerre mondiale.
    Observation :
    Une statuette-reliquaire de saint Pierre Fourier en bois peint et doré, début 18e siècle, a été inscrite au titre des Monuments historiques le 27/06/1974. L'authentique le qualifie de "bienheureux". Une statue de la Vierge à l'Enfant, pierre sculptée, du 18e siècle, a été classée au titre des Monuments
    Représentations :
    saint Nicolas saint Charles Borromée saint Vincent de Paul sainte-famille Présentation de la Vierge Dans la nef, les verrières figurent la Présentation de la Vierge au Temple "Donné pat la Congrégation des Demoiselles et des Dames de la paroisse", Charles Borromée distribuant la communion à un Sacré-Coeur, saint Vincent de Paul "Donné par M. Paul Rouyer et Marie Richard son épouse", saint Nicolas Bassinot, Nancy, a effectué des réparations sur les verrières de saint Nicolas et de la sainte Famille en du 18e siècle, L’Apothéose de saint Pierre Fourier, accroché dans l'église Saint-Caradeuc à Donzy (Nièvre) où exista un couvent de religieuses de la Congrégation Notre-Dame au 17e siècle (PM58001400). Les
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    calcaire pierre de taille grès pierre de taille
    Description :
    L'église-halle présente une nef de trois vaisseaux et trois travées. Le choeur hémi-circulaire est couvert d'une voûte en cul-de-four, percée d'une verrière ovale. La nef est éclairée par de grandes baies
    Titre courant :
    Église paroissiale Saint-Jacques-le-Majeur
    Vocables :
    Saint-Jacques-le-Majeur
    Illustration :
    Vue de la nef IVR41_20175430374NUC2A Pierre d'autel de l'autel latéral nord : B.A.MENJAUD évêque de Nancy 1846 IVR41_20195430481NUC2A Verrière : l'Apothéose de Saint Pierre Fourier IVR41_20175430378NUC2A
  • Chapelle Saint-Philippe et Saint-Jacques
    Chapelle Saint-Philippe et Saint-Jacques Malling - Petite Hettange - en écart - Cadastre : 1897 C1 383, 384
    Historique :
    Eglise 1er quart 20e siècle ; remplaçant une chapelle Saint-Philippe et Saint-Jacques figurant sur le cadastre de 1897.
    Statut :
    propriété de la commune
    Murs :
    moellon sans chaîne en pierre de taille
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Philippe et Saint-Jacques
    Vocables :
    Saint-Jacques