Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • ligne Toul-Chaligny-Pont-Saint-Vincent-Blainville-Damelevières (ligne 27).
    ligne Toul-Chaligny-Pont-Saint-Vincent-Blainville-Damelevières (ligne 27). Toul - bâti dense
    Copyrights :
    (c) SNCF Gares et Connexions
    Historique :
    Franche-Comté, Nouguier-Kessler et Cie. Les bâtiments des stations, dont les plans sont dus à Adrien Gouny D.U.P. pour sa réalisation intervient le 3-03-1887, selon un second (?) projet établi entre 1886 et 1889 de Toul. Il obtient gain de cause en 1891 et le projet définitif fait l'objet de plusieurs études entre 1891 et 1892, effectuées sous la direction d'Albert Descubes (1858-1927), ingénieur à la Compagnie Toul-Nancy par Frouard susceptible d'être interrompu par de possibles bombardements et un prolongement gare de Toul, situé au PK 319+378), elle est construite à double voie entre 1893 et 1896, date de sa le débarquement de troupes et de matériels). Le raccordement vers Jarville et Nancy est ajourné, pour Toul au PK 10+756 aux entreprises Mortier et Thouvard, Dedeyn, Richard et Varigard et Mercier ; du PK 10+756 au PK 23+218 aux entrepreneurs Léon Carny, Gelly et Thomas. Les travaux métalliques (9 ponts de développement variable) sont effectués par les entreprises Hachette et Driout, S.A. des Forges de
    Référence documentaire :
    Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, cote 5 S 65 Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, cote 5 S 65 Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, cot5 S 208e Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, cot5 S 208e Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, cote 5 S 195 Archives départementales de Meurthe-et-Moselle, Nancy, cote 5 S 195
    Description :
    Pont sur le canal de la Marne-au-Rhin (Toul) : culées en pierre de taille calcaire et de granite , moellon de calcaire, tablier an acier avec éléments en fer (?) puddlé ; pont sur la Moselle (Toul et . Plateforme de la ligne entre Toul-Chaligny et Pont-Saint-Vincent partiellement envahie par la végétation . Importants ouvrages de soutènements entre Villey-le-Sec et Maron en moellon de calcaire, en mauvais état.
    Auteur :
    [entrepreneur] Nouguier, Kessler et Cie [entrepreneur] Hachette et Driout
    Illustration :
    Ligne de Toul à Pont-Saint-Vincent (...), stations de Pierre-la-Treiche, Chaudeney, Maron et Ligne (...), bâtiment-voyageurs, type B (Novembre 1893), élévations côtés voies et cour, élévations des pignons avec tracé des conduits de fumée, de ventilation et de chute, détails relatifs au cadran arabes), indications des rayons de courbes et emplacement des stations, 1/80.000e, Janvier-Avril 1889 Ligne de Toul à Nancy par Pont-Saint-Vincent, enquete sur l'emplacement des stations et des haltes Ligne (...), détail : tracé compris entre Toul et un point situé à l'Est de la station de VIlley-le Ligne (...), détail : tracé compris entre un point situé à l'Ouest de la station de Maron et la Pont-Saint-Vincent, Ludres-Jarville (par la ligne existante) et Jarville par la ligne nouvelle (dont Vézelise et Mirecourt) et Jarville et pour la ligne projetée entre les points kilomètriques 29 et 38 Pont (0913414 ; 6845494) sur le canal et la Moselle (PK 1+7), ensemble depuis le côté Toul, vers le
  • Établissement thermal et piscines dit Nancy-Thermal
    Établissement thermal et piscines dit Nancy-Thermal Nancy - rue du Sergent Blandan avenue de la Garenne avenue Hippolyte Maringer - en ville - Cadastre : 2012 BT 541, 542
    Historique :
    l'époque mentionnent également la participation des entreprises suivantes : Weiss et Cie (menuiserie ) ; Kessler et Pack (ferblanterie, plomberie, couverture) ; Ramel (peinture) ; les Nouveaux Docks (revêtements faïence) ; Daeschler et Cie (mosaïque) ; Cayotte, Dinot (plâterie) ; Gentil et Bourdet (mosaïque (sculpture) ; Gunther et Cie (chauffage et ventilation). La grande piscine alimentée par l’eau de la source L'ensemble des bâtiments constituant l'établissement de Nancy-Thermal est édifié entre 1912 et 1914 par l'architecte et conseiller municipal Louis Lanternier, secondé par Paul Thiébaut, suite à sa la même année. Les travaux de forage entrepris entre mai 1908 et mai 1909 sont réalisés aux frais de Louis Lanternier par la société Planchin Frères, entreprise basée à Vichy et experte dans ce genre de source Lanternier, variant entre 35,5° et 36°. C’est alors le sondage le plus profond d’Europe. En autorise l'exploitation thérapeutique et la vente de l'eau de la source. Cette dernière est labellisée
    Référence documentaire :
    Nancy-Thermal, Archives municipales de Nancy, séries M, R et W Fonds : 1 M 323, 4 M 351, 4 M 352
    Description :
    de la Garenne, le parc Sainte-Marie et l’avenue Hippolyte Maringer. Il comprend trois bâtiments distincts : un établissement de bains thermaux (anciens thermes et piscine ronde), une grande piscine couverte et une piscine en plein air. L’établissement de bains est situé au centre de la parcelle, la Bobet est implantée en bordure de de la rue du sergent Blandan et d'une ruelle dite avenue Hippolyte
    Auteur :
    [entrepreneur] Demont et fils
    Titre courant :
    Établissement thermal et piscines dit Nancy-Thermal
    Aires d'études :
    Nancy et périurbain
    Illustration :
    Projet (non réalisé), façade Nord et coupes au niveau du sol. Dessin à l'encre et au lavis, 66,5 x Plan d'ensemble de Nancy-Thermal et de Kermess-Parc, non daté IVR41_20205410006NUC4A Plan d'occupation des bâtiments et terrains par l'autorité allemande, 1941 IVR41_20205410014NUC4A Bâtiment de l'administration, avant-projet, coupe et élévations, 1913 IVR41_20205410007NUC4A Bâtiment de l'administration, avant-projet, plan du rez-de-chaussée et du sous-sol, 1913 Piscine ronde, façades Nord et Ouest IVR41_20205410102NUC4A
1