Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Orgue
    Orgue Saint-Dié-des-Vosges - 12 rue Maréchal Foch
    Historique :
    d'orgue de Saint-Dié, fondée par Pierre Valloton. Le coq sommital est sorti des de Gasser à Raon-l'Etape Un premier orgue fut posé en 1932 par Frédéric Haerpfer, facteur à Boulay, préféré aux projets de Jacquot et de Schwenkedel (1929) : 2 claviers et 10 jeux réels. Suite aux dommages de guerre : il faut réparé en 1947 par Jacquot-Lavergne. Un nouvel instrument fut posé de 1965 à 1968 par Pierre Valloton alors pasteur à Saint-Dié, aidé de Philippe Hartmann. La tuyauterie de l'ancien orgue en zinc fut réutilisée et complétée par des tuyaux provenant de l'orgue de Goll de Baden en Suisse ; les anciens tuyaux furent remplacés en 1971 par des neufs, fournis par Herman Klein de Woerth (Bas-Rhin). La mécanique partiellement refaite et claviers neufs par Muelhleisen de Strasbourg. Utilisé pour les concerts de l'académie
    Référence documentaire :
    Inventaire des orgues de Lorraine -Vosges, LUTZ Christian et FARINEZ Paul (abbé), Inventaire des orgues de Lorraine -Vosges, Metz, éditions Serpenoise, 677p., 1991
    Description :
    provient de l'ancien instrument. La partie instrumentale est composé de 53 jeux, 4 claviers et pédaliers.
    Lieu d'exécution :
    lieu d'exécution Raon-l'Étape
    Origine :
    lieu de provenance Baden (Suisse)
    Illustration :
    Orgue : détail de la citation évangélique en caractères grecs IVR41_20108838574NUC4A orgue : le coq vu de face IVR41_20108838575NUC4A orgue : le coq de profil IVR41_20108838576NUC4A
  • temple de protestants de Saint-Dié-des-Vosges
    temple de protestants de Saint-Dié-des-Vosges Saint-Dié-des-Vosges - - 12 rue Maréchal Foch
    Genre :
    de protestants
    Historique :
    accessible par deux volées d’escaliers convergentes selon un modèle qui fut repris à Raon-l’Etape (1888), à Si quelques anabaptistes sont attestés dans la région de Saint-Dié à l’Epoque moderne, la protestants dans l’arrondissement de Saint-Dié en 1809. En 1826, huit notables « évangéliques » demeurant à Saint-Dié obtinrent l’autorisation de « remplir en commun leur devoir religieux » et un oratoire fut installé dans la maison de l’un d’entre eux (rue Stanislas) puis transféré rue des capucins en 1837 dans une salle aménagée à cet effet par la ville. Dès ce moment, commença la collecte de fonds pour la néo-roman assez novateur pour l’époque et certains décors sont fortement inspirés de ceux de la cathédrale toute proche (chapiteau à motif de vannerie). L’organisation du volume intérieur rassemblait célébration du culte, deux niveaux situés à l’opposé du clocher accueillaient la sacristie en rez-de-chaussée directement. Le chœur du temple s’organisait de part et d’autre d’une chaire centrale adossée au mur et
    Référence documentaire :
    Notice historique sur l’église réformée de Saint-Dié, 1826-1926, publiée en souvenir des fêtes de son centenaire, 6 juin 1926 Anonyme, Notice historique sur l’église réformée de Saint-Dié, 1826-1926 , publiée en souvenir des fêtes de son centenaire, 6 juin 1926 ; Saint-Dié, éd. Weick, non paginé. p. 231-240 L’architecture protestante dans le pays de Saint-Dié. L’architecture protestante dans le pays de Saint-Dié. In : Journées d'études vosgiennes (23-25 octobre 2015 ; Saint-Dié). 2016, 231 Travaux au temple de Saint-Dié Travaux au temple de Saint-Dié : tirage de plans, 1956 et s.d.
    Murs :
    grès pierre de taille
    Description :
    , en pierre de taille ce qui est tout à fait exceptionnel. Sa façade en pierre de taille (grès rose gouttereaux et le chevet plat sont en moellon de grès enduit et peint en blanc, formant contraste avec la façade. L'intérieur, un seul vaisseau plafonné, correspond, depuis le réaménagement de 1956, à l'évolution de la réflexion liturgique dans les milieux protestants réformés suisses francophones. L'espace liturgique du choeur est surélevé, au centre se dresse la table de communion et sur un côté la chaire tandis
    Titre courant :
    temple de protestants de Saint-Dié-des-Vosges
    Illustration :
    Plan du rez-de-chaussée et 1er étage (situation en 1856) : dessin,1956 IVR41_20108838354NUC4A Plan du rez-de-chaussée (situation en 1856) : dessin,1956 IVR41_20108838353NUC4A Elévation de la façade postérieure (situation en 1856) : dessin,1956 IVR41_20108838346NUC4A Projet de réorganisation du temple : plan de situation, coupe schématique, plan parcellaire (dossier pour l'obtention de l'accord préalable), 1956 IVR41_20108838351NUC4A Projet de réorganisation du temple : plan des fondations de l'ancienne et nouvelle façade Projet de réorganisation du temple : élévation de la façade postérieure, 1956 Projet de réorganisation du temple : coupe sur le choeur (avec projet d'installer les fonts Projet de réorganisation du temple : vue isométrique du choeur,1956 IVR41_20108838352NUC4A Projet (sans suite) d'un passage couvert-préau le long de la façade nord : plan et coupe, 1963
1