Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Présentation du mobilier de l'église paroissiale d'Assenoncourt
    Présentation du mobilier de l'église paroissiale d'Assenoncourt Assenoncourt - rue Principale - en village - Cadastre : 2016 40 1814 E 68
    Historique :
    Le mobilier non étudié de l'église correspond aux différentes phases de l'histoire de l'édifice : le confessionnal est attribuable au 18e siècle (Labroise 1770) ,le Christ en bois peint dans la nef l'Assomption de la Vierge sont attribuables à la fin du 18e début 19e siècle, le tableau du chœur "la 19e siècle. Les bancs et le mobilier en bois de la sacristie sont attribuables au 18e siècle. Le complémentaires). Dans le clocher, une horloge de1879 Gugumus Frères, Nancy-Strasbourg.
    Canton :
    Réchicourt-le-Château
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Texte libre :
    Le mobilier non étudié de l'église paroissiale d'Assenoncourt est composé d’orfèvrerie du 19e siècle ; , un encensoir, sur le maître autel un ensemble de 4 grands chandeliers néo-gothique en bronze en bois du 18e siècle, un placard-confessionnal, une armoire en bois 18e s. Dans le nef : bancs de fleur de lys est sculptée sur le 5e banc de gauche. Les statues situées dans la nef (au nord, Sainte (attribué à Labroise, 1770). Dans le clocher, une horloge de1879 Gugumus Frères, Nancy-Strasbourg. Deux Jésus (limite 18e 19e siècle), une huile sur toile dans le fond du chœur représentant une Crucifixion servant à décorer l’autel de la Vierge. Un lutrin à aigle et les deux escabelles le tout de bois. Vases en or et en argent, néant excepté l’ostensoir, le calice avec sa patène, le ciboire et son voile ainsi que les boites d’onction le tout d’argent. Papier, un registre dont le premier acte est un mariage daté du 1er janvier 1713 et le dernier acte est la bénédiction de la nouvelle église en date du 16 mai
    Illustration :
    date et le nom du maire, ensemble face. IVR41_20155710082NUC4A
  • Lambris de revêtement, stalles
    Lambris de revêtement, stalles Assenoncourt - - en village - Cadastre :
    Historique :
    boiseries et les stalles sont classées MH depuis le 21/01/1980. Elles ont été restaurées en 1998.
    Référence documentaire :
    Assenoncourt. L'art de Dominique Labroise dans le choeur de l'église : la réfection des stalles et des boiseries (1998) KUCHLY, Louis. @Assenoncourt. L'art de Dominique Labroise dans le choeur de
    Description :
    font le tour du chœur et s'accrochent sur les piédroits de l'arc triomphal. Les stalles sont composées
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
  • Autel Majeur de l'église paroissiale d'Assenoncourt
    Autel Majeur de l'église paroissiale d'Assenoncourt Assenoncourt - - en village - Cadastre :
    Historique :
    Autel sculpté par l'artiste Sarrebourgeois Dominique Labroise en 1770. Le maître-autel est classé MH depuis le 21/01/1980
    Description :
    Le maître-autel a un degré, est à baldaquin composé de quatre colonnes à fût lisse abritant le tabernacle, un gradin sur lequel repose le tabernacle sommé d'un dôme formé de quatre console renversées portant à leur sommet un Christ triomphant tenant le globe terrestre. La porte du tabernacle est ornée signature de l’artiste Labroise. Le devant d’autel est composé de deux panneaux représentant saint Pierre et centre, entouré de guirlande de pampre, le buste du Christ bénissant le pain de part et d’autre Saint Pierre et Saint Christophe. Sur le devant du gradin des miroiteries rectangulaires alternent avec des
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    bénissant le pain, ensemble face. IVR41_20155710062NUC4A
  • Autels latéraux et retables
    Autels latéraux et retables Assenoncourt - - en village - Cadastre :
    Historique :
    Autels sculptés par l'artiste Sarrebourgeois Dominique Labroise en 1770 comme le maître-autel. Ils sont classés MH depuis le 21/01/1980 L'autel de la Vierge a été restauré en 1996 par l'Atelier.
    Description :
    présentation au Temple devant le grand prêtre Siméon qui tient l’enfant dans ses bras, Marie à genoux s'incline . Au sud l'autel saint Joseph, le panneau central a pour scène le mariage de Joseph et Marie. Les deux renversées. Au centre du fronton de l'autel de la Vierge Agneau dans la gloire couché sur le livre et entouré
    Aires d'études :
    Réchicourt-le-Château
    Illustration :
    Église paroissiale d'Assenoncourt, vue depuis le fond de la nef sur le mobilier Labroise, la chaire à prêcher, les autels latéraux et le maître-autel, ensemble trois quarts droit Église paroissiale d'Assenoncourt, autel saint Joseph, détail du decor du panneau central, le
1